FICHE PEDAGOGIQUE

Les engobes de porcelaine polis 

DSC02025DSC02402DSC02403P1030224DSC02038P1030313

 

LA PORCELAINE

La porcelaine est composée de kaolin, de feldspath et de silice (quartz) . Elle se cuisait originellement en Chine à très haute

température (1450°) mais les compositions des fabricants de pâtes permettent de baisser le point de fusion et on peut obtenir

une porcelaine translucide à partir de 1250°. C'est sa structure très cristalline qui permet cette transparence après fusion ;

Composée presque essentiellement de silice, composant du verre, elle est translucide.

 

L'ENGOBE

 

Pour fabriquer l'engobe, on peut acheter de la porcelaine sous forme de poudre ou broyer des copeaux (passés au

tamis 60, ce qui veut dire 60 mailles au cm²) .

Si on achète de la poudre de coulage, il est important de vérifier qu'elle ne contienne pas de défloculent, matériau

qui permet aux particules d'argile de rester en suspension et d'obtenir une pâte de coulage fluide avec peu d'eau)

Il est possible de colorer l'engobe à partir d'oxydes, d'ocres, colorants de masse, couleurs céramiques...

Les engobes peuvent être posés au pinceau, au pistolet, par trempage, à la poire... ils s'appliquent sur terre crue,

sèche ou à la consistance du cuir.

Il est préférable d'appliquer plusieurs couches fines qu'une seule épaisse et on polit entre chaque couche. On

laisse sécher la couche d'engobe avant de la polir et on polit doucement pour ne pas arracher l'engobe.

IMG_0455IMG_0457IMG_045829032010571

IMG_0456DSC07348

LE POLISSAGE

On fait pénétrer dans l'argile du support l'engobe avant de mettre une autre couche à l'aide d'une pierre très lisse

ou du manche d'une cuillère.

Il faut bien faire attention de ne pas mettre des couches trop épaisses pour éviter le décollement !!! Ceux qui l'ont

fait comprendront ce que je veux dire:) 

Dès que la pièce est trop sèche l'engobe s'arrache, il faut donc bien veiller à maintenir ses pièces lègèrement 

humides pendant toute la durée du polissage. C'est une technique délicate qui apprend à faire un polisssage

parfait sans trace et permet de connaître les consistances de séchage de la terre de suppport.

Après avoir poli les engobes de porcelaine, pour sûr, on est content de polir un engobe d'argile et on a un résultat

comme un miroir.

Sur une terre blanche on met 3 couches d'engobe, sur une terre rouge 4 couches pour obtenir un fond clair qui

permettra au décor de devenir plus lumineux.

Le polissage est une réel exercice, il permet d'incruster l'engobe dans la pièce.

Il ne doit pas être entrainé mais doit pénétrer dans l'argile de support à l'aide d'un manche de cuillère (plat dans

motif), en mettant la main à l'intérieur du pot pour éviter que la pièce ne se déforme (bien qu'on puisse la reformer).

La pièce doit être à bonne consistance, on peut la laisser sécher lentement en la conservant sous plastique si elle

se ramollit sous l'action du polissage (Les particules d'eau de composition de l'argile remontent à la surface et

ramollissent la pièce au cours du polissage)

Le mouvement de la main pour polir va de l'extérieur vers soi. Les pièces à petite ouvertures (refermée) sont

préférables pour ne pas avoir à polir l'intérieur. Il est préférable de ne pas poser de couverte pour conserver

l'aspect doux et satiné et de ne pas cuire à trop haute température. A partir de 900° le polissage commence à

ternir mais les pièces peuvent être nourries après cuisson avec de l'huile ou d ela cire d'abeille
 

Exemple de palette d'engobes de porcelaine

l'exemple est avec de la CM10 mais on peut utiliser d'autres porcelaines

 31032010578

 Bleu clair (avec des couleurs à peindre) : 100gr porcelaine 30 gr de CSM78 (couleur à peindre pour céramique)

Bleu clair100gr CM10 2gr Co2O3 (oxyde de cobalt)

100gr de porcelaine 8 gr de Ca3Co (carbonate de cobalt)

150 gr porcelaine 30 gr Co2O3

Jaune: 100g porcelaine 50 gr CSC 1009

Brun: 150g porcelaine 70gr MnO2 (bi-oxyde de manganèse)

Gris: 100gr porcelaine: 10 g carbonate de cuivre Ca3Cu  on peut mettre aussi 20gr oxyde de manganèse

Orange: 100gr de porcelaine 30 gr de orange G460 (couleur à peindre)

Violine: 200gr porcelaine 60 gr Fe2O3

 

Il est beaucoup plus économique de travailler avec des oxydes et carbonates que l'on peut partager en commande

groupée et de décliner les couleurs en faisant des palettes de pourcentages différents avec les mêmes oxydes.

 

On peut mélanger les oxydes entre eux pour obtenir des teintes intermédiaires; Par exemple le

cuivre et le cobalt pour un turquoise. Il faut faire des essais et des palettes, bien noter les recettes

sur les palettes et sur les pots d'engobes pour s'y retrouver facilement.

Un pot d'engobe préparé se garde à l'infini. si il sèche parce que pas herm&tique on ajoute un peu

d'eau et on mélange.

C'est identique de préparer des engobes de porcelaine et des engobes de

faïence. La consistance est différente au toucher. L'negobe de porcelaine poli est extrêmement

doux et soyeux.

comme on applique les couleurs par couches fines comme des glacis superposés, on obtient des

nuances très profondes

 

Comme toujours, ce sont les essais qui sont indispensables pour acquérir une habitude et

progresser

 

ENFUMAGE

 

P1030097P1030106P1030121P1030143P1030168P1030319P1030333P1030352

 

 

 

 

 

 

 

Un enfumage peut être pratiqué mais il est préférable qu'il soit très léger.

Ces exemples de couleurs sont donnés pour une utilisation d'engobes de porcelaine polis. si on

émaille, bien sûr les résultats sont très différents et on perd le bénéfice du polissage.

 

Bons essais. voir aussi la fiche sur les engobes en général qui contient d'autres recettes...


Atelier La Terre en Feu

Les Faux 24290 Valojoulx 0685230152

site : http://laterreenfeu.fr