" />

03 décembre 2014

Stage ou week end Raku.

            Prochaine formation Raku en automne 2015
Il fait partie du cursus complet de formation au métier d'animateur qui peut être suivi par module selon vos besoins
Un stage court aura lieu au cours de l'année par week end ou pendant l'été
2015. Suivez les news, pour recevoir les dates et modalités d'inscription. Vous pouvez vous abonner

60 heures pour apprendre la technique du Raku  et pouvoir pratiquer de façon autonome

Travail sur les engobes, les différentes frittes, le polissage, le Raku nu, la coloration des fritte, les enfumages, quatre cuissons différentes pour les décors et les enfumages
L'atelier possède un n° de formateur, ce stage peut rentrer dans le cadre de la formation professionnelle. en bas de page vous trouverez des liens utiles

Programme jour par jour

Horaires : de 9h à 17h30. (pause déjeûner à 13h)
Première semaine, la terre, les engobes

Mardi   Accueil à 9 heures. Présentation de chacun, du stage.

Historique du Raku. Explication des différentes techniques à l’aide de pièces déjà réalisées. Carreaux d’essais à regarder. Déballage des poteries apportées par les stagiaires

Façonnage de cylindres pour essais en terre spéciale pour le Raku. Travail à la plaque...

Préparation de poudre de terre pour fabriquer des engobes.
DSC09519DSC09520DSC09521DSC09527DSC09523DSC09524DSC09525DSC09526DSC09532DSC09533DSC_0033DSC_0034DSC_0069

DSC_0039DSC_0045Moyenne

Mercredi On continue les pièces pour essais, polissage, engobage. Théorie sur les engobes, les oxydes colorants, les différentes terres et leurs températures de cuisson. Décors des pièces avec les engobes
DSC09543DSC09556DSC09552DSC09545DSC_0030DSC_0066DSC_0081DSC_0088DSC_0089DSC09558DSC_0101

DSC_0113DSC_0133

Jeudi Façonnage de nouvelles pièces. Engobage des pièces d’essai. Engobage, polissage ou décoration. Engobage des pièces prêtes
IMG_0114IMG_0116DSC_0162IMG_0117IMG_0121PA190031DSC_0160DSC_0161DSC_0163DSC05907DSC05905DSC_0165DSC05900DSC05912-001DSC05916-001DSC05921

Vendredi Finition, décoration de toutes les pièces, enfournement des pièces terminées dans le grand four à gaz.
PA190033DSC_0168DSC_0171DSC_0175

Préparation des différentes frittes, introduction à la théorie des glaçures, découverte des tuiles d'essais

DSC_0013DSC_0014DSC_0015DSC_0016DSC_0017DSC_0018DSC_0021DSC_0027

Mardi de la deuxième semaine
Cuisson des pièces pour le dégourdi dans le four à gaz. Enfumage des pièces polies

DSC_0032DSC_0020DSC_0025DSC_0027DSC_0069DSC_0067DSC_0096DSC_0100

DSC_0108DSC_0049DSC_0099DSC_0059DSC_0115DSC_0144DSC_0116DSC_0129-001DSC_0130-001DSC_0147DSC_0148-001DSC_0150-001IMG_0197IMG_0199IMG_0202DSC_0151-001IMG_0223IMG_0225IMG_0244

Théorie sur les cuissons, les différents types de fours, électriques, gaz, bois et leur conduite de cuisson.

Théorie sur les glaçures, leur nature, leur composition, comment les préparer, comment les utiliser. Qu’est ce qu’une fritte ?
En milieu d’après midi, lorsque le four à gaz sera arrivé en fusion, ouverture et enfumage des pièces polies. Explication des enfumages. Copeaux, papier, herbe, végétaux, foin, paille...

Mercredi  Défournement des cylindres d'essai et des pièces biscuités dans le four à gaz. Passage de 5 frittes différentes naturelles opacifiées, colorées sur les cylindres d'essais. Nettoyage, enfournement dans le petit four.

DSC_0204-001DSC_0206DSC_0207DSC_0208-001DSC_0210-001DSC_0212-001DSC_0213DSC_0220-001DSC_0223DSC_0227DSC_0235DSC_0236-001DSC_0247DSC_0238DSC_0239DSC_0011DSC_0017DSC_0253DSC_0255DSC_0287-001
IMG_0269IMG_0270IMG_0271IMG_0274IMG_0275IMG_0276IMG_0277IMG_0305

Cuisson Raku, enfumage, défournement. Nettoyage des pièces après enfumage.

Jeudi

Défournement des pièces cuites dans le four à bois. Analyse des résultats de cuisson des premières pièces.
Émaillage des pièces cuites au bois, des poteries qui n'ont pas été cuites la veille, enfournement, cuisson, enfumages. Nettoyage des pièces.
IMG_0608IMG_0609IMG_0621IMG_0642IMG_0658IMG_0665IMG_0668IMG_0671IMG_0673IMG_0677IMG_0678IMG_0681

 


VendrediSi besoin est, dernière cuisson dans le petit four. Finitions du nettoyage, analyse des résultats de cuisson. Nettoyage

Questions / réponses.

Adresses pour le matériel nécessaire. Nettoyage de l’atelier. Clôture du stage.

Quelques uns des résultats de la semaine...
Frittes sur engobes, polissage et enfumage, Raku nu, coloration et opacification de frittes, cinq cuissons ont été faites pendant la deuxième semaine pour les différents enfumage dont une re-cuisson pour les résultats insatisfaisants

IMG_0679IMG_0685DSC_0183DSC_0188DSC_0187IMG_0689DSC_0190IMG_06915 cuit!! (7)5 cuit!! (11)5 cuit!! (22)5 cuit!! (30)5 cuit!! (40)DSC06101DSC06102DSC06127DSC06104DSC06109DSC06110DSC06114DSC06118DSC06119DSC06121DSC06161DSC06164DSC06165DSC06167DSC06168DSC06092DSC06097DSC06114DSC06098DSC06137DSC06107DSC06116DSC06130DSC06113DSC06139

Les programmes des formations suivantes sont sur le site 
http://laterreenfeu.free.fr/augresdufeu/fpra01.htm

En fonction de votre statut,
différents modes de financement sont possibles :

Vous êtes salarié(e)

Que vous soyez en en CDD ou en CDI, différents dispositifs permettent de financer votre formation :
- Le plan de formation
- Le Congé individuel de formation (CIF)
- Le DIF (Droit individuel à la formation)

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour avoir de plus amples informations : vosdroits.service-public.fr

Vous êtes demandeur d’emploi

Si vous êtes inscrits au Pole Emploi, vous pouvez demander à bénéficier d’une formation dans le cadre de l’AIF (Aide Individuelle à la formation)

Vous pouvez cliquer sur ce lien pour avoir de plus amples informations : pole-emploi.fr

Vous exercez une profession libérale

Les artisans, commerçants et professions libérales doivent s’adresser à l’OPCA auprès duquel ils cotisent. Chaque OPCA fixe ses critères et modalités de prise en charge des demandes de formation. Nous vous conseillons de vous renseigner au plus tôt car souvent les demandes de prise en charge doivent être établies avant le début de l’action.

Vous cherchez une aide à l’auto-financement

Si vous souhaitez financer vous-même votre formation ou si votre demande a été refusée au titre du DIF, du CIF et/ou du plan de formation, il vous est possible d’obtenir des aides de votre mairie, votre conseil général ou régional. Ils peuvent participer au financement de votre formation. Contactez les.

Vous êtes bénévole d’association

Le Fonds National de la Vie Associative (FNDVA) finance des actions de formations pour les associations qui en font la demande. Les dossiers complets de demande sont à remplir avant le mois d’avril de chaque année.

Si vous souhaitez être informé de la publication de ces fiches ou des activités de l'atelier, vous pouvez vous abonner à la newsletter (en haut à droite)
Pour tout renseignement 0685230152
Pour venir à l'atelier http://laterreenfeu.free.fr/pv01.htm

21 septembre 2014

La rentrée à l'atelier

 

 C'est  la rentrée, nous proposons des cours le samedi à l'atelier à partir du 20 septembre.


Nous vous invitons à venir découvrir gratuitement dans notre atelier de poterie le tournage et le modelage le samedi 6 et le 13 septembre 2014.

DSC09224DSC09207

DSC09211DSC09220

DSC09013DSC09014

DSC09017DSC09019

C'est l'occasion rêvée de découvrir la terre, la toucher, expérimenter, poser des questions, ou simplement partager un moment convivial !

Au programme de cette journée :

 

- Initiation au tournage de 10h à 12h pour les ados (à partir de 14 ans) et les adultes. Chacun pourra essayer de tourner un bol.

 

- Découverte du modelage avec création surprise et décor d'un carreau de terre de 15h à 17h pour tous les âges

 

- Renseignements et inscriptions aux cours et stages de l'année...

 


Le tout accompagné d'une petite collation et de boissons chaudes !


N'hésitez pas à venir avec vos amis, vos voisins... c'est ouvert à tous !

Les ateliers sont gratuits, simplement si vous souhaitez cuire ce que vous aurez réalisé une participation de 5 € sera demandée.


Pour nous permettre de nous organiser au mieux, nous vous demandons de nous prévenir de votre venue par téléphone au 07 81 74 38 14 ou par mail à l'adresse sophie@laterreenfeu.com .

 

L'atelier se trouve sur la route entre Thonac et La Chapelle Aubareil. Pour venir, suivez les panneaux jaune et bleu !

 

Toute l'équipe de La Terre en Feu Les Faux 24290 Valojoulx

Sites : http://laterreenfeu.fr et http://laterreenfeu.com

 

Blog : http://laterreenfeu.canalblog.com
Page Fb La Terre en feu

 


Les cours de tournage commenceront le 25 octobre. Cinq séances ce trimestre,

Les dates : 25 octobre, 8 novembre, 22 novembre, 29 novembre et 6 décembre.

Au cours des 5 séances, le participant pourra s’exercer aux gestes de base du tournage et réaliser des bols et des cylindres puis apprendre à tournasser (éplucher sa pièce pour lui donner sa forme finale). Les pièces seront ensuite recouvertes de terre sigillée et cuites.

DSC09363DSC09371DSC09447DSC09459DSC09380DSC09377DSC09373

DSC09458DSC09443DSC09369DSC09384DSC09386DSC09429DSC09470

 

L'atelier est ouvert à tous au rythme des stages et sur rendez vous.
N'hésitez pas à venir nous rendre visite pour découvrir les pièces de l'exposition-vente, visiter l'atelier ou participer à une animation.

 Inscriptions et renseignements au 0685230152 ou par mail à l'adresse sophie@laterreenfeu.com

Pour venir : L'atelier se trouve aux Faux, sur la route entre Thonac et la Chapelle Aubareil.

Retrouvez toutes nos activités sur le site laterreenfeu.com
et le nouveau site laterreenfeu.fr,
sur le blog
http://laterreenfeu.canalblog.com vous trouverez de nombreuses photos du lieu et de nos activités ainsi que
sur la page facebook et twitter La Terre en Feu.

L'association accepte les paiements en chèques vacances.

 

16 septembre 2014

Les argiles, les pâtes de composition, des références de terres intéressantes, où en acheter

Petite fiche pédagogique que je vous partage. Cette fois, pas très attrayante, pas de photos mais des indications assez simples qui peuvent servir aux débutants.  Il y aurait beaucoup plus à dire, bien sûr, chaque terre est unique même si il y a des familles d'argile, seuls les essais et l'expérience de chaque potier permettra de les connaître...
Bonne lecture...

Acheter de l'argile

Céraquitaine à St Aulaye en Dordogne. Il livre gratuitement dans toute la France !!!!!

Et on trouve enfin un interlocuteur compétent, serviable qui installe les fours dans la région Aquitaine, vient aider, assure la maintenance du matériel....
Ils fabriquent le réfractaire sur place, une caverne d'Ali Baba pour les potiers... Nous avons visité avec les stagiaires les ateliers, je posterai les photos bientôt...

Je suis en train de tester les argiles, déjà, la FR 125, argile à Faïence rouge est superbe, elle fait une très belle sigillée orange qui craquelle en Raku. Et prix au ras du plancher. En plus si on n'a pas le coût de la livraison, le calcul est vite fait

La Faïence blanche FDML se tourne très bien, j'ai testé la sigillée, elle brille bien, je ne l'ai pas encore enfumée, ça va venir d'ici quelques jours..

La FDS est fine, à la recuisson des petites pyrites de fer apparaissent, je vais en discuter avec David mais je l'apparanterais presque à un grès, il me semble que sa texture lui permettrait de monter plus haut...

J'ai d'autres argiles à tester, au fur et à mesure je découvre et je les partagerai.

Je vais tester, et bientôt je vais fricotter à nouveau avec la haute température... Et reprendre le travail de la porcelaine laissé de côté il y a vingt ans pour me consacrer uniquement aux formations et à la terre sigillée...

Je n'ai pas trop le temps aujourd'hui mais je ferai un descriptif complet Vous pouvez aller sur le site et télécharger le catalogue. Je n'ai aucun avantage ni bénéfice mais cela fait 40 ans que je ne trouve pas d'interlocuteur proche valable, notre fournisseur historique n'assure pas une cacahuete et on se fait vertement remballer selon les humeurs.... Donc, quel soulagement.  http://www.ceraquitaine.fr/

Vous pouvez appeler David Clairaud au 0608581237

C'est un partage amical...

La faïence

C'est l'argile la plus courante. La faïence a servi à réaliser la grande majorité des terres cuites ou séchées sur notre planète.

Elle est plastique. Parfois trop, surtout la variété rouge. Il faut alors la marier à une autre terre.

Les minerais rouges sont extrêmement courants sur terre mais beaucoup sont inutilisables à cause de la présence en eux de métaux alcalins . Cependant, la réserve de terre utilisable est immense.

Il existe également des variétés blanches, grises, etc., mais aussi des argiles chamottées (en principe artificiellement) d'usage courant en arts plastiques notamment. En fait, la faïence rouge convient autant à la sculpture qu'à la poterie.

La température de cuisson (et non de fusion intégrale) des faïences disponibles un peu partout dans le commerce est souvent de  850 à 1100°C. Elles contiennent tout au plus 2/3 de silice, les autres composants jouant le rôle de fondants.C'est ce qui fait que si on dépasse le point de cuisson, si elle arrive en fusion, elle fond et coule sur les plaques de cuisson. Elles contiennent peu d'alumine, agent de viscosité et moins de silice que le grès. Elles cuisent donc à plus  basse température

La faïence reste poreuse, même sous la glaçure et il faudra avoir un accord parfait de coefficient de dilatation pour pouvoir faire de la faïence utilitaire non poreuse à l'utilisation.

Beaucoup de faïences peuvent être employées pures.

Plus plus on monte en température, plus elle sera cuite mais elle risque de fondre et se transformer en lave si on dépasse la température maximum, surtout pour les argiles rouges qui contiennent du fer, ce qui rend la terre plus fusible. Le manganèse aussi rend les argiles plus fusibles.

Le kaolin, composant des pâtes à porcelaine

Au-delà de ce qui a déjà été spécifié dans le glossaire et ci-dessus, ajoutons que le véritable kaolin chinois est réputé plus aisé à travailler, plus plastique que les autres variétés, très adapté aux travaux de poterie et cuisant bien blanc - comme le kaolin anglais, dit-on. Les kaolins, dans l'ensemble, ont un grain relativement grossier par rapport à d'autres terres à modeler 

Les kaolins primaires seraient nettement plus plastiques et plus blancs après cuisson que les kaolins secondaires.

Rappelons que la température de fusion du kaolin est particulièrement élevée. Pour abaisser cette température et, lorsque l'on est en présence de certaines variétés, pour disposer d'une meilleure plasticité, il est courant de lui associer des terres à grain plus fin, notamment les ball clays, mais aussi, lorsque la plasticité est indifférente, à ce que l'on nomme "les silices".

Il est courant que le kaolin représente à peine la moitié du mélange. Un exemple type de mixture utilisée en poterie met en œuvre 40% de kaolin, 10% de ball clays, 20% de silices et 30% de feldspath (chiffres Daniel Rhodes, proportions confirmées par ailleurs). Ces données ne sont fournies qu'à titre indicatif, la variété de kaolin et le type de l'objet à réaliser pouvant rendre nécessaire un ajustement important.

Le kaolin, grâce à son grain relativement grossier qui autorise un écoulement satisfaisant de l'eau, pose peu de problèmes de retrait.
Les pâtes à porcelaine sont composées pour satisfaire aux besoins des potiers, des industriels et leur variété est très grande. On trouve des porcelaines composées qui cuisent à "basse " température, 1230°, jusqu'aux porcelaines de grand feu 1450°. Chaque fournisseur a bien sûr ses recettes et ses températures de cuisson qui sont données lorsque l'on s'en procure.

Les terres glaises

Argiles sédimentaires très impures, elles sont aussi les plus colorées. Elles regorgent de molécules variées, principalement des marnes, des hydrocarbures et des oxydes de fer. Pour cette raison, elles sont très fusibles et très plastiques. 


Les ball clays

Ce sont des terres très plastiques, chargées de carbone car leurs gisements sont souvent situés entre des strates de charbon. Leur grain est très fin. Elles contiennent aussi plus de silice qu'une argile moyenne.

Elles ne peuvent être employées pures à cause d'un retrait excessif. Par contre, associées à des kaolins ou d'autres terres en quantités faibles (1/10ème environ), elles apportent un gain de plasticité.

Leur couleur naturelle est grise (rarement blanche) et rosâtre, à cause de la présence d'oxyde de fer (sauf exceptions). Elles cuisent clair.

Le grès, les terres à grès.

Ce sont des argiles qui proviennent de la décomposition de roches sédimentaires. Selon la nature des roches dont elles proviennent, les oxydes qui la composent, leur propriétés et leurs aspects sont très variés. la caractéristique du grès est de vitrifier à la cuisson lorsquil rentre en fusion. Grâce à sa composition, riche en alumine et en silice, il ne fond pas lorqu'il se vitrifie. Il arrive à se déformer bien sûr si on cuit trop haut, pour les pièces trop fines ou celles qui sont posées sur des enfournements un peu tordus...

En principe, les grès vitrifient à une température assez élevée (vers 1200-1350°C), exigeant des fours puissants dits "fours à grès", mais une cuisson normale ne nécessite pas forcément de si hautes températures.

Ils ont en général une bonne plasticité. Ces argiles de type secondaire sont assez courantes et sont quelquefois employées pures, de manière artisanale. Un assez bon niveau de connaissance des matériaux est cependant souhaitable si l'on a envie de fabriquer ses propres glaçures.
On peut faire aussi des grès au sel. A haute température, on jette dans les ouvertures du four du sel qui dépose une glaçure sur les parois créant un décor apprécié

Les terres à feu ou argiles réfractaires

Ce ne sont pas des argiles précises. En principe, toute argile est dite "terre à feu" si sa température de fusion (matériau pur) est supérieure à 1500°, quelle que soit sa composition ou si elle est traitée pour servir à la fabrication de récipients culinaires.

On l'utiliser pour la fabrication de briques réfractaires. L'emploi de ces briques est très varié : de l'assemblage de fours à la protection externe d'engins spatiaux.

Ces argiles dénuées de fer mais rarement blanches, à grain souvent grossier, ont un autre intérêt particulier : leur usage additionnel autorise la réalisation de travaux de grande taille. Le grain grossier combiné à un grain plus fin est en effet un gage de solidité et de résistance aux chocs thermiques

 La terra cota

L'étymologie très vague de ce mot (terre cuite) est à l'opposé de ce qu'il signifie de nos jours - bien que le sens premier semble persister chez certains auteurs - : la terra cota est une argile bien précise.

Elle est très chargée en fer, donc cuit à basse température.
Son grain est grossier, ce qui autorise un séchage d'excellente qualité (écoulement rapide et homogène de l'eau entre les grains).
Elle semble à conseiller pour les travaux de grande taille

L'adobe

Le terme adobe (de genre masculin) désigne un type particulier de briques, mais aussi, par extension, la terre servant à le fabriquer et le mode de fabrication, connu déjà dans l'ancienne Égypte, dans le royaume de Kerma et en Assyrie notamment.

L'adobe en tant qu'argile est une terre grossière et sableuse récoltée en surface.

Elle a peu de plasticité. Son emploi semble réservé aux régions arides où sa conservation n'est pas millénaire, comme en témoignent notamment les "tells" d'Irak, collines informes faites de vestiges de bâtiments construits avec ces briques, effritées et affaissées. L'adobe a cependant rendu de très grands services à l'humanité et peut encore en rendre dans différentes régions du monde.

C'est une argile très ancienne, les preuves qu'elle a données sont notables
* les références historiques qu'elle évoque peuvent être mises en scène dans un travail artistique
* sa facilité d'emploi, de fabrication et d'extraction est unique.

Une variante est la bauge (ou le torchis, ou le pisé), enrichie de foin et pas forcément préparée sous la forme de briques.


La bentonite

C'est une argile naturellement gavée de matières collantes. Son origine est volcanique.

Elle est utilisée en très petite quantité pour accroître la plasticité d'autres terres et pour aucun autre usage car :

* en présence d'eau, son volume augmente considérablement
* elle connaît un très fort retrait au séchage
* elle colle fortement, pour ne pas dire trop.
On l'utilise entre 3 et 5% pour aider à garder les glaçures en suspension. Attention, bien mélanger les poudres à sec sinon on ne s'en dépatouille plus !!!

 Récupérer de l'argile dans la nature

Attention à tester sa teneur en grains de chaux car ceux-ci gonflent après cuisson et provoquent des fêlures ou fendent la pièce.

Pour éviter ce problème, tamiser la terre très finement (30), faire une petite coupelle et la cuire pour voir le résultat, la couleur, la texture etc…

 L’argile résiduelle, qui se trouve au pied des falaises et l’argile sédimentaire, celle qui a été

entraînée par l’eau et se retrouve déposée. Elle est souvent plus fine, grâce à l’action de l’eau, du

mouvement

Ces argiles souvent pures sont difficiles à modeler, peu souples. En Angleterre on laisse l’argile,

nouvellement extraite, exposée à la pluie pendant une année.

Toute pierre doit être enlevée de la masse d’argile. La moindre parcelle de calcaire dans l’argile va

faire un point de porosité, les points de chaux expliqués plus haut. Quelquefois plusieurs mois après la mise en service du vase, cette parcelle va gonfler, repousser le vernis et faire un trou dans le vase.

Une argile dont on ne peut enlever le calcaire est mise au rebut. Le potier prend alors une autre argile utilisable.

 

Les essais nécessaires pour connaître une argile ramassée

Parfois une approche empirique ne permet pas d'avoir de bons résultats, il est alors nécessaire de pratiquer des essais systématiques et quantifiés pour connaître son argile. Voilà comment on peut pratiquer : - à partir d'une argile brute, on fait 15 boulettes de 60 g., ce qui permettra de faire 15 petites poteries.

 

Ex. A1 : - pâte brute. A2 : - sable 5 g. - chamotte 5 g.

 

1

2

3

4

5

A

s0c0

s5 c5

s10 c5

s15 c5

s20 c5

B

s5c0

s5 c10

s10 c10

s15 c10

s20 c10

C

s0c5

s5 c15

s10 c15

s15 c15

s20 c15

Cela permet d'avoir une gamme suffisamment large pour avoir une bonne idée de l'argile, tant sur sa malléabilité et comportement à la fabrication et ultérieurement comportement à la cuisson et résistance au choc thermique. La réalisation des petites poteries d'essai sera réalisée rapidement par enfoncement du pouce au centre de la boulette et affinement par pression entre le pouce et l'index, ce qui n'est pas si simple quand on manque d'expérience, mais c'est très formateur !

Après le lavage, la décantation et l’évaporation, on se retrouve avec la masse d’argile. La préparation n’est pas terminée.

 

Les additifs, sables, chamottes...

Utilité des additifs

Les additifs permettent d’ajuster la plasticité de l’argile, de contrôler sa fermeté, d’accroître sa

porosité, résister au choc thermiques, aux contraintes de cuisson et de résultat.... Avant de passer au four cette argile doit être suffisamment poreuse pour pouvoir sécher. .

Quels sont ces additifs?

On ajoute à l’argile de la silice pour faciliter la fusion des matériaux. On ajoute souvent de la chamotte, pulvérisation de terres déjà cuites. Elle accélère le séchage, empêche les déformations pendant la cuisson, permet les choces thermiques quand on sort les pièces en fusion du four pour les enfumer (Raku). On peut ajouter du sable fin, de la silice qui sont des dégraissants, du talc, du mica qui permet de résister aux chocs thermiques et de faire un décor et ce que l'on souhaite essayer, le tout étant de faire des essais et de protéger les plaques d'enfournement avec le mélange silice/kaolin afin de pouvoir les nettoyer facilement

Autres additifs: des liants tels que la felsite, (roche volcanique qui peut contenir des cristaux) facilite la fusion des éléments entre eux, rend l’argile imperméable lors de la cuisson afin que le vase puisse remplir sa fonction. (je n'ai pas vérifié, j'ai lu l'info)

Recycler les déchets de terre

Les terres très boueuses sont mises sur des rondeaux de plâtres. Le plâtre absorbe l’eau, et la terre devient de plus en plus facile à travailler au fur et à mesure de son séchage.

Les terres humides raffermies que l'on peut malaxer sont mises en forme de U et posées les unes à côté des autres comme des petits ponts. Lorsque les ponts sont à bonne consistance on les bat et on les remet en boules.

TAMISER

Mélanger terre + eau  jusqu'à consistance crème fraîche ou fromage blanc.

Tamiser sur un tamis 30 ou 60 (mailles au cm²)

Mettre à raffermir sur du plâtre que l'on peut recouvrir d'un tissu. Cela évite les grains de chaux qui créent des problèmes après cuisson 

La Plasticité

Les artistes et artisans travaillant l'argile entendent par ce terme le fait qu'une terre est capable de conserver la forme qu'ils lui ont donnée. Cette définition est d'ailleurs reprise dans un sens étendu à d'autres domaines par différents ouvrages et dictionnaires.

Concernant la plasticité des terres en particulier,

Des argiles à grain relativement grossier comme le kaolin sont particulièrement plastiques. La granulation d'une terre et sa plasticité dépendent non seulement de la taille, mais aussi de la forme des grains et d'autres particularités qui ont une importance pratiquement équivalente.

La présence d'oxydes métalliques et de différents autres molécules et éléments, le fait que la taille des grains soit variée, le degré d'imbibition d'eau, sont des facteurs de premier ordre.

Les matières organiques - voire la simple présence de carbone, comme dans les ball clays - ont aussi tendance à accroître la plasticité d'une terre. Ainsi, par exemple, une terre vieillie, recelant davantage de bactéries, devient plus "plastique". Mais une argile trop plastique peut se révéler trop collante.

A l'inverse, la présence de sable diminue radicalement la plasticité des terres au point de les rendre inutilisables en sculpture et en poterie si c'est en trop forte quantité, alors qu'elle est appréciée par les fabricants de briques

 Le retrait

 A cause de la préparation de l'argile par adjonction d'eau, celle-ci connaît un retrait au séchage, puis à la cuisson. Il faut dire qu'une argile préparée pour la sculpture, la poterie, etc., est constituée d'un quart à un tiers d'eau "libre" en termes de poids (l'eau "libre" est l'eau qui n'est pas intimement associée à l'argile à l'échelle moléculaire). L'élimination de cette eau libre au séchage entraîne une première perte de masse de l'ordre de 3 à 8%, les argiles les plus fines et les plus "pures", se rapprochant de la kaolinite, perdant toujours plus d'eau. Les autres, nommées "argiles ouvertes", contiennent suffisamment de corps imperméables (sable, feldspath, quartz, etc.) ouvrant des "canaux" permettant une bonne évacuation de l'eau. Après cuisson, les terres "ouvertes" s'avèrent souvent plus résistantes aux chocs thermiques.

L'eau libre demeure donc présente en quantité importante dans l'argile (eau dite "hygrométrique"). Elle est éliminée au début de la cuisson.

Lorsque le retrait s'effectue mal au séchage, on constate des déformations, fendillements et autres accidents. Le séchage doit être lent, en atmosphère très modérément humide, et bien homogène . Il est également possible d'ajouter de petites quantités de sable (ou d'un autre matériau imperméable cité ci-dessus) afin d'améliorer l'écoulement d'eau. La plasticité de la terre en souffrira cependant. De trop grandes quantités risquent de compromettre l'adhérence aux éventuelles structures de support et même, finalement, de nuire à l'homogénéité du séchage.

 

26 juillet 2014

Cours de poterie pour petits et grands à la rentrée

 

tournage perf sem 1 (66)tournage perf sem 1 (99)tournage perf sem 1 (103)tournage perf sem 1 (72)

tournage perf sem 1 (113)tournage perf sem 1 (114)tournage perf sem 1 (120)

           A partir de samedi 13 septembre 2014
    
               Les cours reprennent à l’atelier.

Séance d’essai gratuite le samedi 6 septembre sur inscription

 DSCN0003 DSCN0025
four papier 005 four papier 010 
Les petits

Cours de modelage pour enfants

 Les cours sont ouverts aux enfants à partir de 5 ans et se dérouleront de 10h30 à 12h. Chaque cours abordera une thématique différente, les séances seront donc indépendantes les unes des autres pour simplifier la gestion des pièces et éviter les problèmes en cas d’absence de l’enfant. En fonction de l’âge et des capacités de chaque enfant, différentes méthodes pourront être abordées: travail au colombin, à la plaque, dans la masse, jeux de barbotine…

 A travers ces cours de modelage, nous invitons les enfants à découvrir la matière, les outils, à expérimenter des techniques et à partir à la découverte de sa propre créativité.

 Il est possible de s’inscrire à la séance ou pour un trimestre. En cas d’inscription au trimestre, une adhésion annuelle de 20 € sera demandée. L’adhésion est valable pendant un an, de date à date.

 DSC07758DSC07808DSC07759

DSC07812DSC07836

 

DSC07846DSC07848DSC07849DSC07852

Comme les plus grands

Cours de modelage et de tournage pour adultes

Les cours pour adultes sont également ouverts aux ados à partir de 14 ans et se dérouleront de 14h30 à 17h.

Nous offrons la possibilité aux participants de choisir entre le modelage et le tournage.

Les cours de tournage auront lieu si quatre personnes sont inscrites

En cas d’inscription à la séance, le participant sera initié aux gestes de base du tournage (centrage, creusage, fond plat, monter le mur puis la vague…) pour réaliser un ou plusieurs bols.
En cas d’inscription au trimestre, le participant pourra s’exercer aux gestes de base du tournage et réaliser un ou plusieurs bols également puis apprendre à tournasser (éplucher sa pièce pour lui donner sa forme finale) et décorer ses bols pour repartir avec ses créations entièrement finalisées.

Le modelage :

Lors des séances, différentes méthodes pourront être abordées: travail au colombin, à la plaque, dans la masse… Les participants pourront venir avec des idées d’objets simples à réaliser et être guidés  dans leur création par l’animateur ou suivre une thématique donnée.


 
  DSCN0032 DSCN0039

 DSCN0052tournage 202
Peuvent tourner… 

DSCN0039DSCN0040DSCN0037 

DSC07794DSC07797

 

DSC07800DSC07801

 


DSCN0094 DSC05721
Tournasser…

DSCN0029DSCN0044
DSCN0047Img0132
Img0125 P1060401 Img0134
DSC05798DSCN0089   
Assembler les différents morceaux


DSCN0009DSCN0081
DSCN6433Img0105
IMG_9486 IMG_9500
IMG_9490sophie 016DSCN0079
sophie 017sophie 035
Modeler…

tournage 039tournage 079tournage 118
tournage 083tournage 126
tournage 127tournage 131
tournage 133tournage 134
tournage 093tournage 096 
tournage 104tournage 105   
tournage 119tournage 123tournage 145
tournage 138tournage 142tournage 159
Se perfectionner…

DSCN0015DSCN0030
DSCN0028 (2)DSCN0042 
DSCN0051PICT0438PICT0461
DSCN0043PICT0465
Décorer, travailler les couleurs…

DSCN6443DSCN6479
DSCN6471DSCN6437
DSCN6481DSCN6466
Polir la terre, poser de la terre sigillée…

modelage 002Img0127Img0140
DSCN0403DSCN0394DSCN0410 
Modeler en ronde bosse…

DSCN0026Img0148
Enfumer…


DSCN0068DSCN0095
Rakuter…


PICT0410PICT0471PICT0473
DSCN0052 (2)DSCN0053
PICT0480 PICT0481
PICT0511 PICT0495
PICT0476PICT0489 
Cuire les biscuits, les pièces décorées,

Réaliser enfin le rêve de boire le café du matin dans le bol que
l’on a fait soi même ou manger dans une assiette que l’on a
tournée et décorée ….

 Les tarifs

Cours de modelage enfant :
15 € (adh) et 17 € (non adh) pour 1 séance de 1h30
95 € le trimestre soit 10 séance de 1h30

Cours de modelage adultes :
25 € (adh) et 27 € (non adh) pour une séance de 2h30
160 € le trimestre soit 10 séances de 2h30

Cours de tournage adultes :
31 € (adh) et 33 € (non adh) pour une séance de 2h30
220 € le trimestre soit 10 séances de 2h30

Chaque tarif comprennent les matériaux et la première cuisson.

 

L’association accepte les chèques ANCV et les paiement en plusieurs fois.

L’atelier est géré par une association Loi 1901. Vous pouvez adhérer à cette association, cela vous permet de bénéficier du tarif adhérent pour les activités, les cuissons, l’achat de terre….
Pour plus de détail, rendez vous sur le site

Pour vous inscrire, visiter l’atelier, appelez le 0685230152 (la formatrice) ou le 07813874

 


21 février 2014

Fiche pédagogique sur la construction et une cuisson en four papier avec la courbe des températures

DSC08902DSC08934
DSC09052 DSC09090
DSC00355DSC00425DSC00423 
Une stagiaire a gentiment relevé les courbes de cuisson, les étapes successives de la construction d’un four papier, le matériel nécessaire. Je vous les partage

CONSTRUCTION DE LA STRUCTURE DU FOUR

(pour un premier four prévoir 50 cm de côté). Le four dans lequel nous avons cuit a une grille de sole de 110 X 110 cm

MATERIEL A PREVOIR

  • Briques réfractaires (cela peut être de la terre, un trou dans la terre)

  • Grille métallique. (On peut aussi se fabriquer sa propre grille en terre, auquel cas la cuire seule la première fois)

  • 4 barres métalliques épaisses type « cornière » (fer de construction déclassé par exemple) transpercées au extrémités pour pouvoir y passer le fil de fer -
    On peut aussi utiliser 8 branches d’arbre type chêne ou châtaignier de 10 cm de diamètre (à peu près)

  • Gros fil de fer

  • Pince pour couper le fer

  • Pince pour torsader le fil de fer

  • 6 tôles pour fermer le four après l’enfumage

PROCEDE

  • S’installer dans un endroit dégagé de tout risque d’incendie ou sous un abris en taule ce qui permet alors de faire le four la veille

  • Disposer 2 rangées de briques réfractaires positionnées à la taille de la grille. Veiller à ce que la colonne de 2 briques au centre de chacun des cotés puisse se déplacer facilement car cela servira d’alandier

  • Si besoin (pièces lourdes), positionner des quilles réfractaires ou des piliers faits de briques réfractaires au centre afin de bien soutenir la grille. Veiller alors à ne pas obstruer l’entrée des alandiers

  • Poser dessus une grille quadrillée en métal très solide ou deux grilles croisées

  • Placer des barres métalliques au-dessus les briques afin de servir de rail aux planches que l’on placera dessus (les lier entre elles avec le fil de fer)

  • Placer dans chacun des 4 angles, en forme de tipi, une barre métallique ou un tronc d’arbrequi brûleront (les lier entre elles avec le fil de fer).

CONSTRUCTION DU FOUR PAPIER

NOMBRE DE PERSONNES : Au minimum 3 ou 4 personnes (ou plus selon la taille du four)

MATERIEL A PREVOIR

  • Un stock de planches plates de différentes largeur et hauteur, type « parquet » ou autres (le parquet c’est pratique car les planches s’imbriquent facilement les unes dans les autres)

  • Scies égoines, à bûches

  • Argile liquide battue consistance fromage blanc (50 kg pour un four 1 m², deux grosses poubelles)

  • Plusieurs caisses de papier glacé épais : Couvertures de magazines, revues luxueuses, on peut récupérer des chutes en imprimerie, des dépliants périmés, des affiches...

  • On peut remplacer le papier par de l’herbe fraîchement coupée

  • Plusieurs tôles pour protéger le four

  • Brosse à tapisser pour étaler la barbotine si on ne le fait pas avec les mains

  • Prévoir un jet d’eau ou des bassines d’eau (en cas de départ de feu)

  • Gants à Raku (plusieurs paires, on se les prête si on est nombreux)

  • Pinces Raku (pour attrapper les poteries chaudes pour les enfumer, pour relever une structure, ramasser des braises...)

  • Pelle plate (étouffer le feu, transporter les braises...)

  • Sacs de charbon de bois (50 litres) ou de coke de forge (ça monte plus haut en température)

  • Fibres réfractaires pour caler les poteries entre elles ou sur la grille, boucher la cheminée... c'est pratique d'en avoir un peu sous la main quand on travaille avec le feu.

  • Gants pour se protéger du feu, pince Raku

  • Voltmètre et canne pyrométrique

  • Cahier de cuisson pour inscrire la courbe de cuisson

  • Pour le feu des braises : briques ou pierres, sac de charbon vide ou papier journal, petits bois, allumettes

PROCEDE

  • PROCEDE  - PARTIE 1

  • Mettre un bon lit de charbon de bois sous la grille

  • Placer sur la grille les plus grosses pièces, ouverture vers le coté/haut,

  • Utiliser des petits morceaux de plaques réfractaires, de la fibre ou des quilles pour bien les caler ; une pièce est bien calée si elle a 3 points d’appuis

  • Compléter avec les pièces plus petites. Si nous avons des pièces à désenfumer, il convient de les placer à l’intérieur des grosses poteries pour les protéger de la fumée, sel, copeaux, etc….

  • Positionner les planches du tipi sur les rails formés par les barres ou poutres horizontales. Mettre les planches les plus larges au centre de chaque coté

  • Scier les pointes afin que les planches arrivent à environ 20 cm du haut du tipi (pour former un cheminée d'échappement des fumées suffisante pour que la cuisson soit oxydante et qu'il y ait une bonne combustion) Les angles doivent être réguliers, sans clou ni bois qui dépassent, ce qui risquerait de déchirer le papier. Ce n'est pas non plus de l'assemblage de menuiserie.

  • Faire en sorte que ça constitue une pyramide harmonieuse

  • Placer la canne pyrométrique dans un angle, entre deux planches à la hauteur du haut des pièces.

  • PROCEDE  - PARTIE 2

  • Approcher du four les papiers glacés et les seaux d’argile

  • Déployer les affiches et les papiers glacés

  • Plonger une face du papier glacé dans l’argile liquide et l’appliquer (coté argile vers le four) en une couche unique sur l’ensemble des planches de bois, en veillant à ne pas éclabousser ni trop faire dégouliner ce qui pourrait atteindre les pièces à l’intérieur du four
    On fait une couche de papier barbotiné sur toutes les faces et après lorsque la couche est terminée, on peut mettre une couche de barbotinesur l'ensemble

  • Déposer le papier délicatement, ne plaquer pas trop les papiers sur les planches, ne chercher pas à combler coller aux irrégularités (trous, creux….), car les poches d’air forment un bon isolant.

    • Laisser l’espace de 20 cm env. en haut du tipi pour la cheminée

    • Recouvrir avec soin les bords, la cornière, les briques jusqu’à la terre.

    • S’arrêter juste au-dessus de celles qui serviront d’alandiers (au milieu de chaque côté pour laisser libre l'espace pour rentrer ou sortir la brique)

    • Doubler la couche au-dessus des entrées (ou utiliser un papier bien épais ), autour et au-dessous de la canne pyrométrique et sur la base des angles

    • Attendre d’avoir fini de faire toute la couche pour étaler l’argile coulante sur le papier (on peut utiliser une brosse à tapisser) ; ainsi on aura une couche d’argile bien unie. Et on ne se trompera pas dans le nombre de couches.

  • Renouveler l’opération de façon pour que la coque soit constituée de 6 à 8 couches selon l’épaisseur d’argile et de papier.

  • Si la barbotine est un peu liquide, on peut intercaler des couches de journal, cela permet d’éviter au paier glacé de glisser le long de la paroi lorsque l’on construit le four. Ce n’est pas drôle quand ça arrive. Certaines personnes qui liront ce mot reconnaîtront un épisode…

  • PETIT FEU

A partir de la 4ème couche, fabriquer des braises en faisant un petit feu de camp à proximité. Ces braises serviront à allumer le charbon sous le four

    • briques ou pierres disposées en rond

    • au centre placer du papier (les sacs de charbons vides par exemple ou du papier journal)

    • disposer des tasseaux en forme de tipi par-dessus

    • poser dessus des petits bois (découpes des planches)

    • allumer le feu

    • alimenter

CUISSON

NOMBRE DE PERSONNES : C'est bien qu'il y ait une ou deux personnes par alandier. Si le four est petit, il peut y avoir un ou deux alendiers.

MATERIEL A PREVOIR

  • Pour la CUISSON : 5 cageots de baguettes de bois fines, A peu près 3 cm de section, un réveil, une bassine de terre liquide en plus pour les réparations de la hotte du four, une caisse de papier glacé

  • Il faudra à peu près une brouette de petit bois de récupération

  • Pour le PETIT FEU : Papier journal, petits bois, allumettes, pelle plate,

  • Pour l’ENFUMAGE : sel fin, eau salée, copeaux de bois, sciures, fougères, etc…

PROCEDE

  • PRECHAUFFAGE

    • Mettre 2 pelletées de braises (du petit feu) à l’entrée des 4 alandiers

    • Les introduire un peu dans les alandiers afin de faire braiser le charbon

    • Ne pas activer pour ne pas qu'il y ait des flammes. Il ne devrait pas y avoir de fumée, seulement de l’air chaud qui sort par la cheminée (haut du tipi)

    • En cas de vent, boucher les alandiers

    • Reboucher les alandiers avec une seule brique

    • Laisser ainsi pendant 2 heures, en contrôlant très régulièrement le pyromètre, la chaleur (toutes les 10 à 15 mn)

    • Si la température baisse  : ouvrir les alandiers

    • Si la température monte trop : fermer les alandiers

  • CUISSON

Après env. 2h - 94 °

Un feu de braises avait été maintenu pendant les deux heures pour pouvoir allumer en cas de besoin, ce qui était le cas ce jour là.
On place les braises ainsi constituées juste à l’entrée des 4 alandiers, sans les enfoncer. On dispose les baguettes de bois sur les braises en position d’accent circonflexe (la partie pointue vers l’alandier). Le baguettes s’enflamment et la chaleur dégagée entre d’elle-même dans le four. Les flammes restent à l’entrée pendant 30 mn.

Après env. 2h30 - 140 °

Placer les baguettes enflammées en croisillon sur les braises, les entrer très progressivement dans les alandiers sans les enfoncer trop dans le four, on alimente en baguette régulièrement, on y va doucement, selon la hausse de température ; les réactions du four, des pièces… on reste vigilant.

On a entendu une explosion sur un coté, on y va très doucement de ce coté là. Deux grosses poteries n'étaient pas vraiment sèches et le risque avait été pris de les voir se casser. Cela n'a pas manqué. Les poteries doivent donc toujours être bien sèches.

Si les pans du four se consument et s'ouvrent, on applique du papier glacé trempé dans l’argile pour colmater .

Après env. 5h00 - 900 °

  • FIN DE CUISSON

La température de l’atmosphère du four a été maintenue 30 mn à 900°. Puis le haut du four a été ouvert et les enfumages ont été faits pendant une demie heure encore. Fougères, copeaux, du sel a été lancé, de l'eau salée, ce qui a fait monter la température jusqu'à 980°. Il faut être vigilant sur les quantités de sel. Un peu crée des effets intéressants, trop peut ronger la terre après cuisson et créer des zones rugueuses.

En fin d'enfumage, des tôles ont été placées autour du four pour éviter le refroidissement trop rapide.

DEFOURNEMENT

  • le lendemain matin

Récupérer les pièces, les brosser délicatement et les nourrir avec de la cire ou de l'huile.

Nettoyer le four de tous les débris de la coque

EXEMPLE DE COURBE DE CUISSON

(cuisson faite sur la plate-forme de Sophie à Valojoulx le 22 mai 2009)

14h10 // 24 ° Le four est fini, nous pouvons enfin allumer le feu

PRECHAUFFAGE

On allume en plaçant 2 pelletées de braises devant les alandiers + en les enfonçant dans le four

14h20 // 28°

On referme à moitié en plaçant une brique dans chaque alandier

14h25 // 26°

Le four descend en température. Il est donc trop fermé.

On réouvre les alandiers

14h38 // 33°
14h44 // 40°
14h50 // 44°
15h04 // 56°

On referme les alandiers de moitié

15h10 // 65°

1ère explosion // 15h15 Aïe Aïe Aïe

2ème explosion // 15h20 Ouille Ouille Ouille
76° // 15h25

On ne perçoit plus les braises rouges dans par les alandiers ; on les ouvre pour attiser les braises

15h35 // 85°
15h50 // 96°
16h05 // 95°

Baisse de température : On réouvre les 4 portes.
16h10 // 95°
La température ne décolle pas : On pousse les braises vers le centre : 3ème explosion Aïe Ouille Aïe Ouille Aïe Ouille

16h25 // 97°

PETIT FEU

On commence à faire le petit feu à coté (pour mettre des braises dans les alendiers=

16h40 // 96°
16h45 // 97°
17h02 // 94°

GRAND FEU

On place des braises devant l’entrées des alandiers

17h11 // 98°

On place les baguettes qui vont s'enflammer devant les 4 entrées

17h22 // 102°
17h30 // 104°

On entre les baguettes enflammées à l’intérieur des alandiers, pas trop à l’intérieur

17h38 // 108°
17h40 // 120°
17h46 // 130°
17h50 // 141°
18h00 // 150°
18h01 // 173°

Tayau !!! Ca brûle ! Les flammes montent jusqu’en haut du tipi

18h06 // 218°
18h13 // 306°
18h17

4ème explosion Heureusement, au défournement, nous verrons que ce n’est qu’une seule pièce qui n’était pas tout à fait sèche OUF !!!

18h20 // 405°
18h24 // 464°

5ème explosion (toujours la même qui se fait vraiment remarquer)

18h28 // 504°
18h41 // 576°
18h45 // 601°
18h52 // 634°

6ème explosion (Il y en a qui n’ont que ça à faire…)

18h57 // 666°
19h00 // 680°
19h10 // 750°
19h15 // 801°
19h38 // 900°

Une paroi à brûlé : on rapièce en plaçant dessus du papier trempé dans l’argile.

19h41 // 872°

ENFUMAGE

Ouverture d'un partie de paroi pour l'enfumage. Lancer de sel dans le four, d'eau salée pour éviter les gros grains par le haut de la cheminée

19h46 // 892°

Le fait d’avoir mis de l’eau dans le four déclenche de la vapeur chaude et la température monte

943° // 976°
20h34 // 746°

Le lendemain

9H30 // 19°
On peut monter très haut en température, cela dépend des argiles utilisées et des effets souhaités.

DEFOURNEMENT

TERMINOLOGIE
  • ALANDIER (a-lan-dié) : Bouche ou foyer placé à la base d'un four.

FOURNISSEURs
Le facteur,
les bacs de récupération de papier (glacé)
Les menuisiers pour la sciure et les déchets de coupe
Les talus, une grotte ou des fossés bien argileux

Conrad Du matériel de qualité et à des prix très raisonnables
Multimètre qui marque la température. Pas besoin d’un cadran très coûteux, et a l’avantage de fonctionner à piles lorsque l’on fait des cuisson en extérieur on n’a pas toujours l’électricité.

http://www.conrad.fr/multimetre_numerique_voltcraft_vc130_vc150_vc170_p_53207_53646_844097_712003_FAS

Tout un choix de cannes pyrométriques de toutes tailles pour des usages différents
http://www.conrad.fr/sondes_professionnelles_type_k_p_53207_53739_580567_222125

12 février 2014

Jeu pédagogique pour les enfants

questionnaire_enfants_blog_compl_t_


alendier
BarbotineCuls de bolsbols au feuChemins de terreCreusage d'une grosse bouleEn plein cours de tournageenfumage sigilléesEn plein feuEnfumageFeu d'artificeEtincellesenseigne, le potierLa main dans le potfumée noire four à boisLa potière regarde les pièces à la sortie du fourLa potière au tourLes mains dans la barbotineles mains ouvrent la terreoutils au pied du potOuverture du four RakuPot au feuPetit bolPots prêts à passer au feuprête à enfumerThierry au fourDSC00223DSC00252DSC00136DSC00182DSC00184Thierry

Le prochain cadeau est une journée de stage pour les enfants de tournage et modelage le 18 avril

DSC00001DSC00003DSC00018DSC00055DSC00052

J'ai rédigé un questionnaire sur la poterie auquel il faudra répondre, nous tirerons au chapeau un nom parmi toutes les bonnes réponses. Les réponses ne sont pas difficiles à trouver, il faut juste chercher un peu....

Tout le monde peut y participer, bien sûr les parents aident les enfants :)

La date limite de réception des questionnaires est le 28 février, le tirage au sort aura lieu début mars, nous communiquerons les résultats avant le 15 mars

Vous trouverez le lien vers le questionnaire en haut de ce message, vous pouvez le renvoyer à sophie@laterreenfeu.com

C'est la première fois que j'envoie un fichier joint, j'espère que cela fonctionne. Merci de votre indulgence si je dois le renvoyer :) :)

DSC07477DSC07279DSC07434DSC07475

Et belles fêtes de fin d'année !!!

En attendant les prochaines news, Sur la page Facebook La Terre en Feu il y a des centaines de photos https://www.facebook.com/pages/La-Terre-en-Feu/156479981064764?ref=hl

Belle cuisson, jolis partages à vous, à bientôt les potières et potiers !!!

Pour voir les programmes de l'année :
http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm


Merci de votre intérêt. A bientôt pour de nouvelles aventures !!:=)
Plein de belles créations à toutes et tous

Tous les stages peuvent faire l’objet d’une prise en charge CIF, DIF, Chambre des métiers, professions libérales… Nous consulter
A bientôt pour de nouvelles aventures Extraordinaires... 

Site http://laterreenfeu.com
Blog http://laterreenfeu.canalblog.com

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)

Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe,
n’hésitez pas, appelez au 0685230152. L'atelier et l'exposition se visitent sur rendez vous


 

 

 

29 décembre 2013

Voeux enflammés

                                60007146_p

 

 

 

Site http://laterreenfeu.com

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)
Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe,
n’hésitez pas, appelez nous. 0685230152

Merci de votre intérêt. A bientôt pour de nouvelles aventures !!:=)
Plein de belles créations à toutes et tous

12 décembre 2013

Deux nouvelles journées portes ouvertes à l'atelier


alendier
BarbotineCuls de bolsbols au feuChemins de terreCreusage d'une grosse bouleEn plein cours de tournageenfumage sigilléesEn plein feuEnfumageFeu d'artificeEtincellesenseigne, le potierLa main dans le potfumée noire four à boisLa potière regarde les pièces à la sortie du fourLa potière au tourLes mains dans la barbotineles mains ouvrent la terreoutils au pied du potOuverture du four RakuPot au feuPetit bolPots prêts à passer au feuprête à enfumerThierry au fourDSC00223DSC00252DSC00136DSC00182DSC00184Thierry

Pour voir les programmes de l'année : http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm

Plein de bonnes nouvelles !!!

Tout d'abord, nous vous invitons à venir visiter l'atelier

Entre le 5 et le 21 décembre de 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h du mardi au samedi.

Suite aux demandes ,
Nous avons ajouté deux journées portes ouvertes les samedi 14 et 21 décembre

Programme de la journée :
A partir de 10h, visite de l'atelier, de l'exposition.

Ateliers gratuits sur inscription au 0781743814

De 10h à 10h30, atelier de modelage pour tous, modelage d'une tête
De 10h30 à 11h, atelier de modelage pour tous, modelage d'une main
A 12h, apéritif offert
Pause de 13h00 à 14h30
De 15h à 16h30, atelier de tournage pour tous, tournage d'un bol. Venez recevoir votre baptême de tour !!
A 16h30, projection de trois films,
- "Le gnome potier"
- Hagoun Mati, un film sur les derniers potiers du Bengale
_ "Terres brûlées", un film sur le travail d'un potier coréen, Seung ho Yang

img3


Depuis que Sophie (encore une!!), notre jolie secrétaire nous a rejoints, le projet associatif avance à grands pas. Le DLA 'dispositif local d'accompagnement qui nous a été accordé nous permet de structurer encore mieux l'association, de mieux travailler sur la demande de certification, de rédiger  de façon 'professionnelle" le projet associatif et d'nevisage de trouver des partenaires financiers pour continuer à aménager la plateforme et terminer la construction de l'atelier.

DSC_0190

DSCF6897

DSC_0050

 

 

 

 

 

DSCF6897

 

DSC_0051

DSC_0055

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


Tout le monde aide Thierry  pour monter la charpente du nouvel abri    

 

 

Nous avons participé au marché de potiers de Roquettes et avons revu de nombreux amis; C'était un moment vraiment agréable avec cette équipe dynamique et dévouée. Merci à toutes et tous les organisateurs et bénévoles de ce marché !!

DSC06171Quelques vues du stand et des pièces exposées...

DSC06173

DSC06177

DSC06178

DSC06188

 




















DSC06204

DSC06196

 

DSC06199

 

 

 

DSC06210

 

DSC06216



 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06193

DSC06219

DSC06220

DSC06225

DSC06230

 

DSC06251DSC06255

 

DSC06259

 

DSC06274

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les ateliers d'animation de Marie pendant les deux jours du marché :)

 Du 12 au 22 novembre a eu lieu la formation de tournage pour 7 élèves dont la plupart étaient des débutantes. Bravo les filles !!!

DSC_0009

DSC_0013

DSC_0056

DSC_0059

DSC_0065

DSC_0072

DSC_0077

DSC_0078

DSC_0079

DSC_0082

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC_0029

 

DSC_0129

 

DSC_0209

 

 

 

Ponts du 2éme Jour

DSC_0283

DSC_0310

DSC_0326

DSC_0347

Marie concent

DSC_0001

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



DSC06329

 

 

 

 

 

 

 

 




DSC06335

 

DSC06336

 

DSC06339

 

DSC06347

 

DSC06350

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

  DSC_0126

 

 DSC_0126

 

 

 

 

 

 

DSC_0148DSC_0146

 

DSC_0167

DSC_0186

DSC_0201

DSC_0220

DSC06284

DSC06286

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06353Marie concent

 

DSC06361

 

DSC06366

 

DSC06374

 

DSC06375

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06370

 

DSC06371

 

DSC06388

 

DSC06389

 

DSC06390

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF7230

 

DSCF7233DSCF7237

 

 

 

P1200573

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC06393

DSC06394

 

DSC06397

 

DSC06400

 

DSC06401

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSCF7277

 

 

DSC06398

 

 

 

DSCF7324

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La belle équipe au complet :)
Les poteries tournées seront décorées lors de la formation de décoration aux engobes qui aura lieu du 7 au 17 janvier

Pour voir le programme  http://laterreenfeu.free.fr/augresdufeu/fpdc01.htm

 Pour voir les programmes de l'année :

http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm

Merci de votre intérêt. A bientôt pour de nouvelles aventures !!:=)
Plein de belles créations à toutes et tous

Tous les stages peuvent faire l’objet d’une prise en charge CIF, DIF, Chambre des métiers, professions libérales… Nous consulter
A bientôt pour de nouvelles aventures Extraordinaires... 

Site http://laterreenfeu.com
Blog http://laterreenfeu.canalblog.com

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)

Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe,
n’hésitez pas, appelez au 0685230152. L'atelier et l'exposition se visitent sur rendez vous

 

 

24 novembre 2012

Stage de pratique intensive de tournage

Quelques photos de tournage...
Pratique intensive de tournage

Le tournage est considéré par les japonais comme un art martial. Plus qu’une technique, il est la relation intime entre la terre et la personne qui la travaille. Il nécessite une attention, une précision qui apportent la centration. La position, le souffle, la présence sont autant de qualités qui se développent en le pratiquant. L'enseignement est basé sur une approche sensible de la terre, ce qui permet de trouver son propre centre et d'être conscient de ses propres gestes pour les retrouver. Cette conscience est un acquis basé sur les sensations vécues, elle apporte l'autonomie et facilite l'apprentissage.


DSC05348 DSC05323
Apprendre à tourner les couvercles? Tourner sur rondeaux?

DSC05337 DSC05356
Tourner des formes hautes? Les becs verseurs?

DSC05359 DSC05400
Des bonnes formes bien rondes?

DSC05574DSC05579DSC05585
Battre? Recycler la terre?

DSC05635DSC05644 
Préparer de bonnes boules faciles à tourner?

P1060409DSC05680 
DSC05686 DSC05682
015 IMG_0546 
Tournasser pour parfaire et alléger les formes?
DSC05727 DSC05744
DSC05757 DSC05767
DSC05772 DSC05775
DSC05799 DSC05800
Poser les anses des pichets? Garnir une théière?
DSC_0173 DSC_0207
Tourner une grande assiette?
DSC_0267 DSC_0283
DSC_0348 DSC_0379
DSC_0383 DSC_0384
Faire un cendrier qui garde les odeurs de tabac?
Et bien d’autres formes encore selon vos besoins …

   
tournage 092 tournage 101
tournage 104
tournage 127
tournage 120tournage 124tournage 115   
tournage 116tournage 118tournage 128
tournage 133 tournage 134 
Tourner, assembler de grosses pièces.

tournage 136tournage 140tournage 142
tournage 145tournage 147tournage 146
tournage 157tournage 158tournage 160
Ici, réalisation par assemblage d’un épi de faîtage et
d’une percussion sur laquelle sera collée une peau

DSC05296   DSC05369
DSC05667   DSC05671

DSC05767   DSC05732
P1060518   DSC05790
P1060498   P1060280

Les stages sont destinés aux personnes qui souhaitent acquérir des bases de tournage et suffisamment d’aisance pour continuer une pratique autonome. L'enseignement est différent de celui d'un stage d'initiation, le but recherché n'étant pas de "faire des pièces", même si elles sont réalisées, mais d'acquérir une autonomie de gestes.
Ils peuvent rentrer dans le cadre de la formation professionnelle et être partiellement ou totalement pris en charge par l’Etat, la Région, l’employeur, la chambre des métiers…
DSC05557  DSC05573
Battage de la terre, récupération des déchets,
DSC05476  DSC05403
centrage,
DSC05406   DSC05330
mur,
DSC05294   P1060524
vague, cylindre, bols, saladiers,
P1060602   P1060690
pichet, théière, formes rondes, évasées, plates, 
P1060745   P1060409
DSC04862DSC04863
DSC01399DSC01427P1060401 
Quelques explications théoriques

P1060399      DSC05792
Tournassage, finition des pièces...
DSC05805   DSC05802
Pour voir le site de l’atelier
Pour venir à l'atelier

http://laterreenfeu.free.fr/pv01.htm