" />
28 octobre 2017

Photos et recettes des recherches Raku, les prochaines formations 2018

Cette semaine s’est déroulée une formation à l’atelier au cours de laquelle nous avons expérimenté plusieurs pistes qu’il me semblait sympa de partager avec les résultats
20171027_102707 20171027_10271520171027_103504 20171027_102941 20171027_103125  20171027_103528 20171027_103631 20171027_103643 20171027_121825 20171025_164445 20171027_145035 20171027_152646

Pendant les deux premiers jours, lundi et mardi, nous avons travaillé sur les engobes, la coloration, fait des essais de colorimétrie. Recherches de noirs en mono cuisson, de bleus turquoise et de rouges avec cours théoriques sur la composition, le rôle des oxydes, des engobes, les préparations, les argiles…
20171023_151743-001 20171023_151747 20171023_172643 20171023_172706-001 20171023_172734-001 20171023_172747-001 20171023_172930 
Les recettes utilisées sont. pour 100gr de terre blanche. 2gr oxyde cobalt 1,5 gr de cuivre, 2 gr cobalt 2,5 gr de cuivre, 2,5 cobalt 3 gr cuivre, 2,5 cobalt, 3,5 cuivre. Ce n’est peut être pas tout à fait les gr, je n’ai pas mon cahier mais c’est l’idée de jouer avec le cobalt et le cuivre. Après les résultats sous C 1254, la fritte utilisée, nous avons constaté que le cobalt avait pris trop d’importance, je propose donc d’essayer
1 cobalt, 2,5 cuivre pour 100 gr de terre. Déclinez pour avoir des tons plus ou moins soutenus. Les références que nous avions étaient sous une couverte à faïence de chez Ferro, C315, et c’était turquoise
A noter que la couverte utilisée change parfois vraiment beaucoup les couleurs, on peut faire des essais d’un même engobe avec plusieurs frittes ou couvertes.
20171023_17293020171027_102735 20171027_103504 20171027_150159
20171027_15014520171023_173003
Voilà les résultats après cuisson. Le réseau de cristallisation qui change en bas est créé par le fait de plonger la pièce dans l’eau très rapidement immédiatement après défournement puis de mettre dans le matériau d’enfumage tout de suite parce que l’eau refroidit la pièce

Des essais de noirs mats en mono cuisson en mélangeant de la terre rouge, de la fritte C 1254, 15 cobalt et 20 noir D91 (couleur à peindre)
30 gr de terre, 30 gr de fritte avec les colorants
30gr de terre, 40 gr de fritte avec les colorants
30 gr de terre, 50 gr de fritte avec les colorants
30 gr de terre, 60 gr de fritte avec les colorants
Les résultats sont biens, ça a bien tenu, la matière est intéressante
En deuxième cuisson nous avons trempé la moitié supérieure dans la fritte C1254 pour voir ce que ça donne, belles matières
  20171025_170622 20171026_183024 20171027_103235 20171027_103241 20171027_103246 20171027_103311 20171027_103318 20171027_103329 20171027_103349

Nous avons fait des essais de nickel;, 30, oxyde de chrome 2, 3, 4. Le nickel a eu tendance à faire décoller l’engobe lors de la trempée dans l’eau en fusion20171027_150335

Et aussi des essais de bruns rouille avec du fer et du manganèse

20171027_103707 20171027_103716 20171027_103725 20171027_103730 

Puis des essais de rouges
David (Céraquitaine) nous a apporté des échantillons de trois rouges, sang de taureau, rouge vermillon et DQ5020 et une fritte ATP3/1, monosilicate de plomb (je crois, si ce n’est pas le nom de la couverte je modifierai :)
20171026_185711 
le vase de Sof’ a été fait en haut avec sang de taureau et en bas DQ 5020 avec la fritte de David
sur les essais que j’ai faits, j’ai mis les trois couleurs. 100 gr terre blanche, 30 gr de couleur. C’est la base des essais que je fais quand je teste une nouvelle couleur dans un engobe. Si on veut la rendre plus douce on diminue le colorant, si on veut renforcer la couleur, on ajoute plus de colorant.
Les trois engobes colorés ont été recouverts avec de la C1254, de la C1254 opacifiée avec 50/50 fritte et feldspath potassique et la fritte ATP3/1
20171026_190704 20171026_190710 20171026_190718 20171026_190728 20171026_190734 20171026_190747 20171026_190814 20171026_190823 20171026_190935

Une fois toutes les pesées faites, certaines pièces ont été engobées pour le Raku nu, d’autres pour des essais de couleurs et nous avons enfourné en laissant devant les pièces qui devaient être défournées pour faire des enfumages avec des végétaux et des cheveux. Mercredi matin nous avons allumé le four. Pendant la cuisson nous avons fait les théories des cuissons, oxydantes, réductrices, les courbes de cuissons différentes, les températures différentes, les fours, bois, gaz, électriques, flamme directe, flamme renversée et un peu de technologie des glaçures pour pouvoir lire une glaçure, comprendre le procédé de la composition des frittes, leur rôle, leur fabrication, pourquoi on doit fritter certains oxydes…
20171025_095508 20171025_095515-001 20171025_162153-001 20171025_162428 20171025_162742-001 20171025_163015 20171025_163158 20171025_163620-001  20171025_163635-001 20171025_164244 20171025_164312 20171025_164341 20171025_164429-00120171025_165132-001 20171025_164443 20171025_165107
Quelques pièces avaient été émaillées en mono cuisson pour faire des essais, la fritte est tombée, elle n’a pas tenue, nous avons désémaillé les pièces à l’extérieur et gardé l’intérieur émaillé. a l’extérieur nous avons avons continué les enfumages aux plumes et cheveux, végétaux. La fougère, la prêle contiennent de la silice, ce sont des bons matériaux; On peut utiliser les fleurs aussi, le pissenlit, ça donne de très beaux résultats. Bien sûr les résultats sont bien plus marqués sur de la terre polie ou de la terre sigillée 
20171025_164844 20171025_165440 20171025_16551420171025_170253 20171025_17062220171025_165531-001 20171025_165900 20171025_165908-001 20171025_170018 20171025_171109-001 20171025_171249 20171025_171527 20171025_173119-001 20171025_173143
Sur les petites plaques, j’avais mis de la fritte C1254 avec 3 CuO, de la fritte pure et de la fritte opacifiée. J’ai donné plus haut les proportions
20171025_163150(0)20171025_173108-001
Dans le stage cuisson, nous avions enfumé avec des végétaux sur de la terre sigillée. C’est bien sûr incomparable…
20171003_154607 20171003_154611 20171003_154615 20171003_154625 20171003_154632 20171003_154636 20171003_160153 20171003_160215 20171003_160225 20171003_171704  20171003_171822 20171003_171830

Le lendemain, jeudi, après refroidissement des pièces nous avons défourné, puis émailllé ce qui devait l’être
Nous avons commencé par mettre la fritte à l’intérieur des pots qui devaient en recevoir, puis nous nous sommes occupées de l’extérieur
Le Raku nu, recouvert d’un engobe réfractaire composé de 50 silice et de 50 kaolin calciné, le même mélange que pour protéger les plaques d’enfournement; Je colore avec un peu d’encre qui brûle à la cuisson le mélange réfractaire pour le distinguer de la fritte qui vient dessus afin de vérifier qu’il y a de la fritte partout. On pourrait mettre un colorant alimentaire ou tout ce qui peut brûler. Une fois la couche réfractaire séchée, nous avons passé la fritte. Le principe est de mettre une couche réfractaire pour que l’émail se décolle après l’enfumage. La fritte sert à créer les craquelures et protéger la terre de l’enfumage .
20171026_12120820171026_12121120171026_114818 20171026_121115 20171026_121157 20171026_144510
Lorsque les pièces sont enfumées, on les plonge dans l’eau pour les déshabiller
20171026_180923 20171026_182250 20171026_182341 20171026_182343 20171026_182358 20171026_182542 20171026_182621 20171026_182623 20171026_18262620171026_18282020171026_182812 20171026_182752 20171026_182801 20171026_18280520171026_185733 
20171027_10283020171027_10292520171027_103523   20171027_103155 20171027_103439  20171027_145418  
Nous avons coloré de la fritte avec 3% d’oxyde de cuivre. Les pièces émaillées ont été trempées dans l’eau à moitié pour changer le réseau de craquelures juste avant d’être enfumées.
20171026_18302820171027_10341920171027_103640 20171027_103643 20171027_103125
Les pots engobés ont été couverts de fritte transparente et ont été plongés à moitié dans l’eau également
 20171027_102727 20171027_102735 20171027_103631
Nous avons opacifié la fritte C1254 avec 50/50 de feldspath
20171027_123553 20171027_153247 20171027_153324 20171027_153352 20171027_153428 20171027_153449
Ce matin, nous avons défourné les pièces laissées intentionnellement dans le four à refroidir dans le but de pratiquer des enfumages dans un feu de bois. Cela permet aux personnes qui ont un four électrique de pouvoir faire cuire leurs pots et de les enfumer dans un feu de bois, dans le poêle, la cheminée, le soir à la veillée :) :)  ..
c’est valable pour toutes formes d’enfumages, sigillées, terres polies etc… si on ne peut pas ouvrir son four ou qu’on n’a pas de four et que quelqu’un cuit pour nous. Bien sûr on utilise de la terre chamottée. Il faut aussi vérifier la courbe de cuisson si on cuit des pièces avec de la fritte, il faut le faire rapidement car la fritte par exemple c1254 qui contient très peu d’alumine coulent si elles sont cuites trop longtemps.
nous avons cuit le biscuit à 980° et la cuisson de la fritte en deux heures à 950°. Je n’aime pas quand c’est trop brillant. Si on a une courbe plus longue, opacifier la fritte ou utiliser une glaçure pour faïence. De toutes façons, faites des tests.
Pendant le stage nous avons utilisé la C1254 et cuit en deux heures. à vous d’adapter la courbe à votre fritte et à votre four. Les grosses pièces qui ne peuvent pas être sorties car trop lourdes peuvent être enfumées comme nous avons fait ce matin.
Voici les pièces avant la cuisson d’enfumage
20171027_104402 20171027_104416 20171027_104549 20171027_104623 20171027_104634 20171027_104642 20171027_104657 20171027_104721 20171027_104736 20171027_104743 20171027_104809
Nous avons choisi d’enfumer les frittes opacifiées et des pièces avec 3 CuO.
20171027_105640 20171027_105652 20171027_105704 20171027_105713 20171027_105804 20171027_112136 20171027_112730 20171027_112744 20171027_114040 20171027_114347 20171027_121229
Au bout de 55 mn de cuisson.. C’est un peu trop, ça a trop chauffé. 40 mn seraient suffisantes, l’émail a commencé à fondre. Nous avons sorti les pièces du feu pour les enfumer dans de la paille et des copeaux
20171027_121405 - Copie 20171027_121617 - Copie 20171027_121626 - Copie20171027_121748 - Copie20171027_121821 - Copie 20171027_121652 - Copie 20171027_121656 - Copie   20171027_121825 - Copie 20171027_121852 - Copie 20171027_121929 - Copie 20171027_122011 - Copie 20171027_122039 - Copie 20171027_122044 - Copie 20171027_122100 - Copie 20171027_122112 - Copie 20171027_123347 - Copie
Après nettoyage…
20171027_123326 20171027_123402 20171027_152357 20171027_152551 20171027_152607 20171027_152646 20171027_152727 20171027_152909 20171027_15313820171027_15240620171027_152419
Ben voilà, y’a plus qu’à, vous avez tout le kit du parfait rakuteur :)
C’est très simple, il faut garder cette simplicité et ne pas vouloir aller trop dans la technique. On confie nos pièces au feu, il nous les rend parfois avec des résultats inattendus.. On peut recuire, si un enfumage ne nous convient pas on peut le faire rebrûler, c’est de la basse température à cuisson très rapide, on peut se construire un four rapidement pour pas très cher, il existe des kits pour ceux qui en ont besoin, c’est toujours mieux de se le fabriquer soi même . Bien sûr on peut se fabriquer un four bidon à bois. Je fais d’excellentes cuisson avec, rapides, avec vraiment très peu de tout petit bois de chûtes de scierie. Je vais faire remonter les fiches pédagogiques anciennes de la construction d’un four .
Pour se retrouver sur le blog, allez dans le nuage de tags à gauche (mots clés) qui vous amèneront aux pages correspondant aux mots clés que je rentre dans la page ou aussi sur l’onglet en haut “fiches pédagogiques”.
Voilà plus de dix ans que j’alimente régulièrement ce blog avec des conseils, des recettes mais ce n’est pas facile à trouver. Petit à petit je fais aussi des fiches pédagogiques sur le site http://laterreenfeu.fr.

Je donne aussi beaucoup de recettes sur la page fb https://www.facebook.com/sophiesofiterre/
Vous pouvez venir visiter l’atelier toute l’année sur rendez vous, participer aux journées portes ouvertes, venir voir les cuissons, elles sont annoncées dans la newsletter ou sur la page fb

Les prochains stages auront lieu en 2018 à partir de février. Il y aura 6 semaines de stages pendant l’année, réparties de février à août. Ils ont tous la possibilité d'être pris en charge sur demande dans le cadre de la formation professionnelle, pour les demandeurs d'emploi dans le cadre d'un projet professionnel, les salariés, les artistes, les intermittents....

Pendant l’année un cursus complet de tournage de 90 heures avec des exercices à faire entre les modules pour ceux qui souhaitent bien progresser d'un module à l'autre.
http://laterreenfeu.fr/cursus-de-tournage/
En février un module de tournage  pour débutants ou de perfectionnement. C’est le seul stage de tournage où j’accepterai les débutants car les deux modules suivants seront spécifiques et demanderont d’avoir un niveau minimum. Le deuxième module en juillet pour faire les boules et théières avec travail à la motte et le troisième en août, pour le tournage de grosses pièces par assemblage de petites parties; Quand on ne peut ou ne sait pas travailler de grosses quantités de terre, on peut faire quand même de grosses et belles pièces en assemblant plusieurs parties.
J’ai créé une chaîne YouTube sur laquelle il y a plusieurs vidéos pédagogiques pour bien expliquer les gestes de base avec des prises de vues de points différents.
Je vais en ajouter au fur et à mesure… 
En mars une semaine de polissage, Raku nu sur terres sigillées avec la préparation et la  coloration de terres sigillées, des mono cuissons, l’émaillage très léger des terres sigillées.. A suivre
Un stage annuel de deux semaines, en mai et juin une semaine de collectes d’argiles naturelles, la préparation, le façonnage de pièces, la préparation et la pose des sigillées, différentes techniques de pose, l’utilisation de plusieurs sigillées superposées et la deuxième semaine les cuissons, au bois, au gaz, différentes techniques d’enfumage. Les deux semaines ne seront pas consécutives.
Je réfléchis au programme en ce moment, dans quelques semaines les programmes seront faits, mis sur le site http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/, et si vous êtes abonné à la newsletter vous recevrez le programme
Pour tous renseignements: Sophie Houdebert  0685230152
sofiterre@gmail.com

Et
pour le plaisir, quelques photos de feu… et l’ensemble des résultats
20171025_161735-001 20171025_162155 20171025_163015-001 20171025_164844 20171025_165440 20171025_170622 20171025_171254-00120171026_17402520171026_174055 20171025_171307-001 20171025_165531  20171027_121821 - Copie 20171027_121825
20171025_172945-001 20171025_173008-001 20171025_173119-001 20171025_173213-00120171026_19102320171026_191030 20171026_190644 20171026_191002   20171026_191039 20171026_191225 20171026_191241 
  20171027_103631 20171027_103832 20171027_103842 20171027_145149 20171027_152357 20171027_152646 20171027_15403420171027_10270720171027_154216 20171027_154253 20171027_154255  IMG_0702 IMG_0716


30 mai 2017

Cinq semaines de stage cette année pour partir de la terre du talus à la pièce terminée en passant par le tour et les cuissons

Mise à jour des places disponibles pour les prochains stages.


Lien vers le site pour voir le programme complet et les modalités d'inscription
http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/
Possibilité artisans, artistes maison des artistes ou indépendants, demandeurs d'emploi, salariés d'avoir une prise en charge. Sur demande de dossier. 0685230152

En 2017, je propose trois modules de formation pour un total de  160 heures réparties sur cinq semaines qui vont permettre de reconnaître, récolter, mettre en œuvre et façonner des argiles naturelles, en faire de la sigillée, apprendre à la cuire et l’enfumer. Puis une semaine de tournage, une semaine de perfectionnement en août et une semaine spéciale pour les cuissons, le traitement des surfaces, le Raku, le pit firing…


Les liens vous emmèneront vers les pages du site sur lesquelles vous aurez de nombreuses photos et les renseignements pratiques

                                       La Terre sigillée (60 heures) Complet


Ramassage d’argiles naturelles, préparation et utilisation, la terre sigillée, plein de façons de décorer avec les techniques différentes, une cuisson au bois, une cuisson au gaz, une cuisson d’enfumage à chaud et en papillotes à partir de pièces refroidies. Ce qui est très intéressant pour ceux qui ont un four électrique

                                Du 20 au 30 juin 2017 


Lien vers le site avec le programme détaillé, les modalités d’inscription.
http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/les-terres-sigillees-polissage-aux-engobes-porcelaine-cuisson-au-bois-enfumages/

DSC_0040DSC_0042DSC_0045DSC_0048DSC_0050DSC07485-001DSC07486DSC07496DSC07499-001DSC07511-001DSC07492-001DSC07493DSC07495-001DSC07497-001DSC07500

                  Le tournage

 

Du 24 au 27 juillet  Complet

Et du 29 août au 1er septembre 2017  Il reste deux places

Possibilité de ne participer qu’à une seule semaine (30h). Les débutants en juillet, le perfectionnement en août.
P1020442 P1020447 P1020451 P1020454 P1020458 P1020463 P1020471  P1050817 tournage perf sem 1 (43) tournage perf sem 1 (57) tournage perf sem 1 (58) tournage perf sem 1 (66) tournage perf sem 1 (72) tournage perf sem 1 (117) tournage perf sem 1 (119)

Le tournage est considéré par les japonais comme un art martial. Plus qu’une technique, il est la relation intime entre la terre et la personne qui la travaille. Il nécessite une attention, une précision qui apportent la centration. La position, le souffle, la présence sont autant de qualités qui se développent en le pratiquant. L’enseignement est basé sur une approche sensible de la terre, ce qui permet de trouver son propre centre et d’être conscient de ses propres gestes pour les retrouver. Cette conscience est un acquis basé sur les sensations vécues, elle apporte l’autonomie et facilite l’apprentissage.

La première semaine du 24 au 27 juillet  Complet

Il est prévu de passer deux demi journées à la fabrication de rondeaux en plâtre, l’installation de l’atelier, des plans de travail, les séchoirs, le matériel, les outils indispensables et des outils pratiques et surtout le recyclage, battage de l’argile. Le programme pourra évoluer selon les besoins de chaque stagiaire.
Nous reprendrons tous les gestes de base et avancerons vers la finition totale des pièces avec le tournassage et des décors de surface.

Programme de base, le recyclage des argiles, battage de la terre, préparation des boules, le bol.

Pour les personnes qui maîtrisent on pourra aller vers les petites séries de bols avec des poids et formes différentes

La deuxième semaine du 29 août au 1er septembre  il reste deux places

DSC05406 DSC05330DSC05296
DSC05667 DSC05671
Le mur,
DSC05294 P1060524
La vague, le cylindre, les bols, les saladiers,
P1060602 P1060690P1060518P1060498

pichet, théière, formes rondes, évasées, plates,
P1060745 P1060409

Tournasser pour parfaire et alléger les formes?
DSC05727 DSC05744
DSC05757 DSC05767
DSC05772 DSC05775
DSC05799 DSC05800
DSC05805 DSC05802
Poser les anses des pichets? Garnir une théière?

Le cylindre, des boules de plus d’un kg voire plus selon la maîtrise des élèves.

Fabrication de mandrins, outils pour le tournassage
Fabrication d’une théière selon un dessin exécuté par le stagiaire
Tournage des couvercles à l’endroit, à l’envers
Les saladiers, les fonds plats, le travail sur rondeaux.

Ce programme est une piste, bien sûr, en une semaine il est évident que l’on ne peut pas faire toutes les formes et les terminer surtout. Il sera possible aussi de tourner et recycler au fur et à mesure pour avancer plus dans le tournage. Ce sera vraiment selon les besoins de chacun.

Chaque élève pourra faire son choix selon ses besoins, les autres formes sont les bienvenues aussi

Tous les renseignements sur le site http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/tournage/

 

 

 

 

Stage spécial cuissons et Raku

                             Du 2 au 6 octobre  2017

(40 heures)

Il est toujours facile de faire les pièces, travailler l’argile, la modeler, la polir, la tourner.
Mais au moment de traiter les surfaces, que peut on faire?

On se retrouve souvent avec des interrogations sur les techniques possibles, les rendus possibles et faire des choix n’est pas toujours facile.

Et comment cuire? quelles sont les différentes courbes selon les argiles fines, modelées, tournées, épaisses, cuisson de la terre, cuisson de la glaçure… Autant de questions que l’on se pose lorsqu’il y a l’enjeu de l’aboutissement de son travail de terre et d’un résultat qui corresponde à nos attentes.

L’objet de ce stage est de permettre de découvrir un large échantillon de cuissons différentes, de travail de surface avec des terres chamottées, polies ou non, sigillées ou non, d’expérimenter une journée entière de Raku, Raku nu, coloration et opacification des frittes

Les élèves apportent leurs pièces

Quelques photos de pièces d’élèves en Raku et sigillées

DSC_0074

DSC05940 DSC05931 DSC05922 DSC05921 DSC05919 DSC05900 DSC05899 DSC05898 DSC05897  DSC05896 DSC05899 DSC05900 DSC05916 DSC05921 DSCF6884 DSC_0034 DSC_0043 DSC_0057 DSC_0063 DSC_0106 DSC_0130 DSC_0148 DSC_0084 DSC_0102DSC06164 DSC06159 DSC06158 DSC06156 DSC06153 DSC06151 DSC06140 DSC06136 DSC06133 DSC06132 DSC06130 DSC06115 DSC06114 DSC06113 DSC06111 DSC06110 DSC06108 DSC06104 DSCF6912 DSCF6910 DSCF6907 DSCF6906 DSCF6902 DSCF6896 DSCF6895 DSCF6894 DSC_0180 (2) DSC_0177 (2) DSC_0168 (2) DSC_0159 (2) DSC_0157 (2) DSC_0129 (2) DSC_0124 (2) DSC_0122 (2) DSC_0118 DSC_0106 DSC_0105 DSC_0102 DSC_0091 DSC_0087 DSC_0080 DSC_0074 DSC_0071 DSC_0058 DSC_0055

Raku nu, opacification et coloration de frittes
Enfumages avec des végétaux, divers matériaux. Expérimentations diverses.
Trois cuissons avec enfumages et une cuisson d’enfumage de pièces refroidies pour les personnes qui ont un four électrique et qui ne peuvent pas ouvrir leur four à chaud


Cuisson en pit firing
DSC_0275DSC_0288DSC_0290DSC_0295DSC_0309DSC_0318DSC07743DSC_0360DSC_0364DSC_0367

Les différents sujets abordés

LA CUISSON
Les différentes terres et leurs différentes températures de cuisson.
Cuissons de dégourdi, de Raku, de grès.
Cuissons oxydantes, cuissons réductrices.

LES DIFFERENTS TYPES DE FOURS
Fours à gaz
Fours à bois
Flamme directe
Flamme renversée
Four bidon
Fosse d’enfumage

LES DIFFERENTES COURBES DE TEMPERATURE SELON LES CUISSONS ET LA TEMPERATURE
Cuisson de biscuit ou dégourdi
Cuisson d’émail
Cuisson Raku
Cuisson au bois
Cuisson Pit firing

LES GLACURES
Les différents types de glaçures pour le Raku
Composition des glaçures.
Le rôle des différents oxydes qui les composent.
Les oxydes colorants et leur utilisation.
Températures différentes, glaçures différentes.
Préparations, pesées, mise en eau.
Application sur les pièces.

PREPARATION DES PIECES POUR LE PIT FIRING ET DE LA FOSSE DE CUISSON
Préparation des matériaux
Préparation et choix des pièces
Faire les papillotes avec les matériaux d’enfumage
La mise en place des papillotes dans la fosse avec le matériau de cuisson
Le choix du bois
Mise à feu, cuisson

Pour avoir tous les renseignements pratiques et le programme détaillé : rendez vous sur le site
http://laterreenfeu.fr/stage-special-cuissons-et-raku/

21 janvier 2016

Petit glossaire du potier

Barbotine   DSC04603


La barbotine est un mélange de terre et d’eau plus ou moins liquide qui a de nombreux usages, comme le garnissage des poteries, l’assemblage de plusieurs pièces, le tournage, le coulage dans des moules en plâtre….

 

 

DSC04812

Centrage
Le centrage est le fait de mettre la terre au centre sur le tour par pression des mains. Il est nécessaire que les pièces soient centrées pour pouvoir continuer à monter les pièces sinon les parois ne sont pas régulières.

 


Chamotte

La chamotte est de l’argile déjà cuite que l’on broie plus ou moins finement selon l’usage pour la sculpture, le Raku, pour donner une texture particulière aux poteries. On peut aller jusqu’à 35% dans la terre à Raku, ce qui permet d’accepter le choc thermique et diminue ainsi les risques de casse au défournement, dans les cuissons primitives. Elle diminue le retrait de l’argile dans les sculptures et diminue ainsi les risques de fente au séchage et à la cuisson.

colombins

Colombin
Un colombin est un boudin d’argile fraiche qui sert à monter des poteries à la main, à décorer des la poterieen colombins est une technique primitive dans la céramique importée d'Amérique après leur découverte par Christophe Colomb.
Les boudins qui la composent prirent à cette époque le nom de colombins.
Coulage
Le coulage est le fait de faire des pièces dans des moules en plâtre. Pour cela, on utilise de la barbotine dense mais liquide. On densifie la barbotine pour éviter la saturation d’eau dans les moules et diminuer le temps de séchage. Pour cela, on utilise du défloculent avec un pourcentage précis selon chaque type de terre. On remplit les moules, une pellicule d’argile va se déposer sur le plâtre, plus ou moins épaisse selon la durée du coulage et on va vider l’excédent dès que l’épaisseur des pièces est suffisante.
Décantation
La décantation de l'argile est le fait de la laisser tremper dans de l'eau. Les particules lourdes d'argile tombent au fond du récipient. Pour obtenir
une terre sigillée, l'eau de pluie est plus propice. On peut ajouter un peu de silicate de soude ou des cendres de bois pour aider la séparation des particules lourdes et légères.
Défloculent
Le défloculent est un produit qui permet de densifier l’argile en maintenant les molécules en suspension. Les défloculents les plus utilisés sont le carbonate et le silicate de soude. Pour fabriquer de la terre de coulage versée dans les moules en plâtre, la barbotine est défloculée, ce qui permet d'être plus dense et de ne pas saturer les moules d'eau. Les poteries se démoulent également plus rapidement. Les défloculents pour les terres de coulage sont vendus par les revendeurs en même temps que la terre. Toutes les argiles ne nécessitent pas la même quantité, il faut demander au revendeur de terre ou faire des essais si on ne connaît pas la provenance de l'argile.
Ebauchoir 
ébauchoir Un ébauchoir est un petit outil long en bois dur de préférence, souvent en buis qui peut avoir des formes très variées selon les besoins. Chacune des deux extrémités a une forme différente. Il permet de coller des pièces rapportées, d'aller dans les petits coins là où le doigt ne peut pas aller, de modeler des formes....
Email
Un émail est un revêtement vitreux obtenu par la fonte de la silice. Il doit être calculé très précisément pour avoir de bonnes qualités, bien fondu, agréable à l’œil et au toucher, révélant de belles couleurs, solide pour ne pas être rayé dans les poteries utilitaires…. Chaque potier a ses recettes, ses matières premières, ses façons de cuire, voilà pourquoi les résultats sont si variés. Il se présente sous la forme d’une poudre que l’on prépare avec de l’eau à la consistance d’une pâte à crèpes. On le pose au pistolet, par trempage, au pinceau, à la louche en couche plus ou moins fine selon le résultat escompté. De façon courante, on pose plus ou moins un millimètre d’épaisseur.
Engobe
Un engobe est une terre mélangée à de l’eau qui peut être naturelle ou colorée. Il sert à changer la couleur de base d’une terre ou à faire des décors. On le pose au pinceau, au pistolet, par trempage, à la louche…. On le prépare en broyant et tamisant de l’argile sèche. Si on doit le colorer, on pèse les poudres de terre et d‘oxydes et on rajoute l’eau jusqu’à la consistance d’un yaourt liquide. On peut l’utiliser plus dense ou plus liquide.
Estampage
L'estampage consiste à appliquer une plaque de terre sur une forme concave ou convexe qui sert de moule. Les formes sont en matériau poreux comme le plâtre, par exemple ou il est nécessaire de poser un tissu entre la forme et la terre humide pour éviter que la plaque colle au moule. Les gallo romains utilisaient des moules en terre poreuse dans lesquels ils avaient creusés des décors souvent à l'aide de sceaux ou gravés à la pointe. Ils poussaient la terre contre les parois à l'aide des doigts humides ou d'un outil et le décor sortait en relief après démoulage.
Estèque 
ébauchoirUne estèque est une forme plate en bois, en métal ou autre matériau. Elle a une forme concave, convexe, plate, suivant la poterie que l’on fait. Elle permet de bien lisser la terre lorsque l’on monte une pièce au colombin, de rattraper des formes qui s’affaissent au modelage….
Garnissage
Le garmissage des pièces est le collage des anses, des becs verseurs…

girelle

Girelle
La girelle est la plaque ronde qui tourne sur laquelle on pose la terre. Il existe toutes sortes de girelles de table, sur pied, qui servent au modelage, à la décoration, au façonnage de poteries au colombins…

 

 

Grésée
Une terre est dite grésée lorsqu'elle est rentrée en fusion et a perdu toute porosité. On peut aussi dure qu'elle est vitrifiée. L'argile à grès et la pâte à porcelaine sont des terres riches en alumine et en silice que l'on fait vitrifier. A ce moment là, il y a fusion intime entre la glaçure et la terre.
Fritte

Une fritte est un silicate, mélange de silice avec d’autres matériaux, comme la soude, la potasse qui sont solubles à la température du Raku et que l’on rend insolubles par le procédé du frittage. C’est à dire que l’on porte le mélange choisi en fusion dans des creusets, on fait couler la fusion dans de l’eau et on broie le verre obtenu. Cette poudre très fine est la fritte. Une fois cuite sur une poterie, elle forme une pellicule de verre transparente. Son usage principal est le Raku, mais on peut l’utiliser pour baisser le point de fusion d’un émail. Elle peut être laissée transparente ou être opacifiée, colorée….

DSCF7253

Mandrin
Un mandrin est un outil de forme creuse que le potier tourne pour poser les pièces à l’envers sans que le col touche la girelle et se casse. Avant cuisson, la terre est très fragile, à peu près comme une coquille d’œuf si elle est fine. Il faut appuyer assez fort pour maintenir la pièce lors du tournassage, on a intérêt à ce qu’elle soit bien calée.
Mirette
mirette Petit Outil à manche en bois ayant à chacune de ses extrémités un anneau de métal tranchant ou rond selon les besoins. Les anneaux ont des formes variées, rondes, triangulaires, courbes.... Les mirettes à fil tranchant permettent de tournasser alors que les mirettes à fil rond servent à travailler la terre fraîche, creuser les sculptures...
Mirebauche
mirebauche
Petit outil à manche en bois ayant une mirette à une extrémité et un ébauchoir à l'autre extrémité

Cécile La Chapelle Aubareil-004

Mur
Le mur est la paroi verticale d'un pot que l'on façonne sur le tour. C'est l'opération qui suit le centrage et le creusage. On le fait en exerçant une pression régulière, ferme mais en ne pressant pas trop la terre. Le mur détermine la forme de la pièce. Il sera haut pour un cylindre, arrondi pour une forme ronde....


Neutre
On parle d'atmosphère de cuisson neutre pour une cuisson en four électrique. Il n'y a pas de combustion, pas de production d'oxygène ni de gaz carbonique.
Oxydation
On parle de cuisson oxydante lorsqu'il y a production d'oxygène et bonne combustion lors d'une cuisson.

DSC01662

Poterie sigillée
La poterie sigillée est une poterie faite à l'aide d'une argile de basse température, rouge ou d'une autre couleur. Les pièces sèches sont recouvertes d'un engobe qui vernit après une lente décantation. Ce vernis est très sensible aux atmosphères de cuisson. L'aspect du tesson une fois cuit est très lisse, satiné et d'une incomparable douceur.

Pyromètre
Un pyromètre est un appareil qui permet de mesurer la température à l'intérieur du four. Il se compose d'une sonde (canne) pyrométrique reliée à un écran sur lequel s'affiche la température.

DSC_0262

Rondeau
Un rondeau est une planche de bois, un disque de plâtre ou autre matériau, de forme ronde qui sert à tourner, poser les pièces lors du modelage…

Réduction
La réduction lors d'une cuisson est le fait de diminuer (réduire) le taux d'oxygène. La combustion se fait alors avec création de monoxyde de carbone qui va agir sur la consistance, la texture, la couleur de la terre et des glaçures. Par exemple, un rouge de cuivre (sang de boeuf) est obtenu avec une glaçure contenant de l'oxyde de cuivre et une cuisson réductrice. Sans réduction, le cuivre donne une couleur variant entre le bleu et le vert. La couleur dépendra toujours de la nature de la glaçure et du pourcentage d'oxyde. De multiples facteurs peuvent faire varier les résultats, épaisseur de la glaçure, température de cuisson, nature du tesson...

DSC_0189

Tournassage
Le tournassage s’effectue sur des poteries qui ont déjà séché un peu et qui ont la consistance du cuir. On pose les pièces sur le tour, à même la girelle ou dans des mandrins et on les « épluche » à l’aide d’outils comme une mirette, un tournassin, une forme en bois, en métal. Chaque potier a ses habitudes. Le tournassage permet de finir parfaitement les pièces si on le fait très soigneusement, de faire un pied, d’alléger les formes lourdes…. On peut terminer avec une lame très fine pour tendre les formes et lisser la terre
tournetteTournette
Girelle montée sur un axe qui tourne quand on l'actionne à la main. Elle est indispensable au décorateur pour faire les filets, poser les fonds, faire les décors...

DSC01991

Vernis d'engobe
Le vernis d'engobe est un terme qui désigne la fine pellicule d'argile décantée que l'on pose sur les poteries de type "sigillée
". Il est obtenu lorsque l'on ne garde que les particules très fines de la terre par décantations successives. Les terres calcaires sont plus propices à la séparation des particules lourdes et légères mais on peut essayer toutes terres argileuses ramassées au cours d'une promenade ou au fond de son jardin, dans une grotte, un talus...

12 août 2014

Cuisson Raku publique

Jeudi après midi 14 août, nous vous proposons

d’assister au défournement Raku qui aura lieu à 15h à

l’atelier.


Défournement de nuit
DSC01494DSC01497DSC01509DSC01510DSC01511 - CopieDSC01511DSC01517DSC01862DSC01863DSC01864DSC01868DSC01869DSC01870DSC01872DSC01873DSC01875DSC01878

Les poteries après nettoyage….
DSC01916DSC01917DSC01918DSC01919DSC01920DSC01921

DSC01518 - CopieDSC01519DSC01520DSC01522 - CopieDSC01524 - CopieDSC01525

Défournement en public de jour….

DSC_0643DSC_0707
DSC_0657DSC_0664DSC_0665DSC_0668DSC_0704DSC_0646DSC_0693DSC_0652

Refroidissement dans l’eau
DSC_0757DSC_0756
DSC_0724DSC_0726DSC_0729DSC_0712
Après le nettoyage en commun
DSC_0761DSC_0764DSC_0782DSC_0783DSC_0785DSC_0786DSC_0798DSC_0799DSC_0801DSC_0802
La fritte utilisée est la fritte de Ferro C1254 nature sur terre blanche,
nature sur terre rouge ou colorée avec 3% d’oxyde de cuivre sur terre
blanche
Vous êtes les bienvenus pour partager ce moment avec nous jeudi 14
aout après midi
Le prochain stage aura lieu du 23 au 26 septembre pour la terre et les
engobes et du 21 au 24 octobre pour le feu et les enfumages, le travail
des frittes, l’opacification, la coloration….
http://laterreenfeu.free.fr/augresdufeu/fpra01.htm
Ce stage peut être pris en charge partiellement ou totalement dans le
cadre du DIF, CIF, chambre
des métiers, professions libérales etc… N’hésitez pas à nous consulter
pour voir si vous pouvez en bénéficier
http://laterreenfeu.fr/formations-pro/contenu-pedagogique/

L’été, l’atelier est ouvert du mardi au samedi de 9h00 à 13h00 et
de 14h30 à 17h30

Il est ouvert toute l’année pendant les périodes de stages et sur rendez
vous. Nous avons des activités en dehors de l’atelier, il est préférable
d’appeler avant de venir
Pour venir, suivez le lien http://laterreenfeu.free.fr/pv01.htm
Adresse : Les Faux
24290 Valojoulx
0685230152 (la formatrice) 0781743814 (le secrétariat)

11 novembre 2013

la dernière news sur la terre papier


alendier
BarbotineCuls de bolsbols au feuChemins de terreCreusage d'une grosse bouleEn plein cours de tournageenfumage sigilléesEn plein feuEnfumageFeu d'artificeEtincellesenseigne, le potierLa main dans le potfumée noire four à boisLa potière regarde les pièces à la sortie du fourLa potière au tourLes mains dans la barbotineles mains ouvrent la terreoutils au pied du potOuverture du four RakuPot au feuPetit bolPots prêts à passer au feuprête à enfumerThierry au fourDSC00223DSC00252DSC00136DSC00182DSC00184Thierry

Pour voir les programmes de l'année : http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm

Beaucoup d'activités, cet été, de la terre, du feu, du soleil en abondance, de beaux partages, de belles rencontres....

L'été est déjà loin, il y a eu tellement d'activités que les news sont tombées un peu à l'abandon. Et pourtant, que de bonnes nouvelles et de belles cuissons !!!

Je ne sais pas par quoi commencer... les news seront brèves et je pense faire des fiches techniques détaillées avec les recettes, les façons de procéder.
Pour ceux et celles qui ne sont abonnés qu'aux news et pas aux messages, si vous voulez voir les fiches pédagogiques il vous faut aller sur le blog. Si vous souhaitez les recevoir, vous pouvez modifier votre abonnement en faisant la même manipulation et en laissant "news et messages" cochés, vous ne recevrez pas deux fois les news.

En septembre la nouvelle équipe a fait sa "rentrée des classes" avec une belle boîte à outils toute neuve et plein de bonnes résolutions ;)

Fin septembre nous avons débuté le cycle par la terre papier. Je vais mettre ici quelques photos des pièces réalisées. Les recettes sont déjà dans la fiche pédagogique du blog.

DSC_0017
DSC_0018
DSC_0019
DSC_0022
DSC_0025
DSC_0026

Travail à la plaque pour faire des vases

DSC_0032
DSC_0040
DSC_0041
DSC_0043
DSC05818

Fabrication de plaques en terre papier

DSC05823
DSC05821
DSC05836
DSC05837
DSC05840
DSC05841
DSC05847
DSC05852
DSC05853
DSC05855
DSC05860
DSC05869
DSC05870
DSC05872

DSC05873DSC05878
Comme ça brille après un polissage soigneux !!!
Fabrication de boîtes, puis estampage sur une bosse pour faire des coupes

DSC05856
DSC05857

 

DSC05859
DSC05876
DSC05889
DSCN7684
DSCN7686
DSCN7693

 

DSCN7697
DSCN7699
DSCN7711
DSCN7714
Finition, polissage des pièces
DSC_0030
Trop belle, Marie !!!
DSC_0032
DSC_0034
DSC_0035
DSC_0036
DSC_0041
DSC_0042
DSC_0043
DSC_0044
DSC_0045
DSC_0046
Fabrication de la terre
Oups, je viens juste d em'apercevoir qu'on peut ne pas occuper tout l'écran avec les photos et passer deux heures par photo... je continue en mode plus petit mais je ne recommence pas !!!
DSC05827DSC05828
DSC05825DSC05829DSC05826
DSC05830
DSC05831
DSC05832
DSC05833
DSC05834
DSC05865
DSC05866
DSC05867
C'est un peu moins grand mais ça met autant de temps :) :) Au moins on voit bien !!!
Les pièces seront enfournées une fois séchées pour être cuites pendant la formation Raku. Ce sera l'objet de la prochaine news...

Belle cuisson, jolis partages à vous, à bientôt les potières et potiers !!!

Pour voir les programmes de l'année :
http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm


Merci de votre intérêt. A bientôt pour de nouvelles aventures !!:=)
Plein de belles créations à toutes et tous

Tous les stages peuvent faire l’objet d’une prise en charge CIF, DIF, Chambre des métiers, professions libérales… Nous consulter
A bientôt pour de nouvelles aventures Extraordinaires... 

Site http://laterreenfeu.com
Blog http://laterreenfeu.canalblog.com

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)

Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe,
n’hésitez pas, appelez au 0685230152. L'atelier et l'exposition se visitent sur rendez vous


 

 

 

31 octobre 2012

Emaillage et enfumage des tessons d’essai Raku

Aujourd’hui, c’est le brouillon… Les stagiaires vont passer les frittes sur les pièces d’essai engobées ou non, avec des frittes différentes, opacifiées ou pas, colorées de toutes sortes…

Demain, ce sont les pièces qui seront cuites…

                                  DSC09641
Ce matin les demoiselles à huit pattes avaient décoré les arbres…
  DSC09645 DSC09646
Tessons cuits, bruts ou engobés

DSC09649 DSC09653  DSC09657 DSC09656
Cinq frittes différentes ont été posées sur les pièces
DSC09663 DSC09671
Préparation du Raku nu. D’abord un enduit réfractaire teinté composé d’une part de silice
et une part de kaolin puis la fritte. Les pièces sont ensuite enfumées et la fritte se décolle
grâce à l’enduit pour laisser apparaître l’épiderme de la terre
DSC09672 DSC09675
Le four se termine, on va pouvoir l’allumer…
DSC09682 DSC09702
DSC09768 DSC09706
DSC09711
DSC09713
DSC09728
DSC09729 - Copie
DSC09738
DSC09740
DSC09745 - Copie
DSC09752
DSC09753
DSC09755
DSC09761
DSC09762
DSC09763
DSC09764
DSC09765
DSC09836
DSC09777
DSC09781
DSC09782
DSC09784
DSC09788
DSC09789
DSC09800
DSC09803
On déshabille le Raku… Michel, tu reconnaîtras….
DSC09813 DSC09814
DSC09815
DSC09816
DSC09821
DSC09824
DSC09826
DSC09828
DSC09832
  DSC09835

DSC09875 DSC09839
DSC09841
DSC09842
DSC09843
  DSC09846
DSC09850
DSC09852
Fosse d’enfumage faite pour l’occasion avec quelques briques.
.DSC09855 DSC09856
DSC09857
DSC09858
DSC09859
DSC09860
DSC09861
DSC09862

Turquoise avec 3 % d’oxyde de cuivre dans des frittes différentes sur terre papier,
frittes opacifiées différentes aussi sur terre papier
DSC09863 DSC09864
DSC09865 DSC09866 DSC09867
Engobes colorés, frittes colorées, opacifiées ou non. Le fonds a été trempé dans l’eau sur certains
pots pour créer des réseaux de craquelures différents
DSC09868 DSC09869
DSC09870  DSC09872
 DSC09873 DSC09874
Les photos parlent d’elles mêmes… Nous avons eu un temps merveilleux,
demain aussi, quelle chance !!!! Suite au prochain numéro pour la
cuisson au bois, l’émaillage et l’enfumage des pièces….

13 juin 2009

Stage Raku et histoire et mentalité du raku

Pour voir le site de l'atelier http://laterreenfeu.com
L'atelier a accueilli quatre femmes la première semaine d'août pour participer à un stage de poterie Raku

Le Raku n'est pas une technique de poterie
mais une dynastie de potiers japonais. Actuellement, le 15ème Raku est un trésor vivant au Japon et expose ses oeuvres à  travers le monde
C'est un art de vivre.

C'est le fruit de la rencontre entre un artisan et un lettré, d'une poterie paysanne et d'un rituel raffiné étroitement lié à la philisophie Zen qui met l'accent sur la beauté de la simplicité et du naturel. Dans le japon du 16 ème siècle, Chojiro, fils du potier coréen Ameya, fabrique des bols à riz dans la tradition de sa famille coréenne.

A la même époque, le maître de thé Sen No Rikyu élabore les règles de la cérémonie du thé. Il trouve dans la production de Chojiro un esprit et une simplicité appropriés à l'esprit Zen. Il commande à l'artisan un bol qu'il a, dit-on, dessiné lui même.

Hideyoshi, dictateur militaire, sensible à l'art du thé honora le mémoire de Chojiro en accordant à son successeur Jokei un sceau d'or porteur de l'idéogramme "Raku" qui signifie "joie, sérénité, aise, bonheur". Ainsi, la dynastie de potiers "Raku", forte de son titre et de ses commandes officielles, se perpétue encore jusqu'à la 15ème génération, qui travaille de nos jours à Kyoto.

La cérémonie du thé au Japon (ou voie du thé), qui embrassait les pensées philosophiques et religieuses derrière un rituel, de 1550 à 1850, était de loin la plus importante influence de la culture japonaise. Les racines culturelles et religieuses proviennent du Bouddhisme Zen. La simplicité et l'austérité du Zen attirait la classe des Samouraïs qui rejetaient le faste de la cour impériale. Dans les temples Bouddhistes de Chine, le fait de boire du thé était considéré par les moines comme une aide à la méditation. Pendant tout le 16ème siècle; le Zen s'étendit très largement à  travers tour le Japon et la cérémonie du thé commença à avoir une réelle influence avec la construction de la première maison de thé par le "shogun" (dictateur militaire) Yoshimasa.

Le rôle du maître de thé était de la plus haute importance. Il était attentif à chaque détail esthétique de la maison, du choix de la vaisselle et des accessoires.
l'atmosphère devait être particulièrement paisible pour les invités choisis.

Une image utilisée par les pratiquants de la cérémonie du thé était que "le reste du thé au fond du bol était comme l'eau restant au creux du rocher après la pluie"  On peut ainsi sentir la relation profonde qui existe entre la terre, le bol et le minéral qui le recouvre....

Tandis que se développait cette philosophie, les japonais abandonnèrent les bols chinois qu'ils utilisaient depuis des siècles pour répondre aux exigences et aux idéaux de cette nouvelle forme de cérémonie du thé.

Jusqu'à une époque très récente, le "Raku" était utilisé au Japon uniquement pour la fabrication de bols ou accessoires réservés à ce rituel. Ils avaient tellement de valeur que les dictateurs militaires au Japon les décernaient comme distinction honorifique.

Vous pouvez voir les réalisations des filles en allant sur l'album web en ligne http://picasaweb.google.fr/sofiterre
A très bientôt. N'hésitez pas à laisser des commentaires ou des messages si vous avez apprécié ou si vous avez des questions à poser..
Bonne journée à vous

24 février 2009

Glossaire des mots de potiers

Cette page est destinée à recueillir des précisions ou définitions de termes céramiques pour les rendre compréhensibles. Si vous souhaitez connaître la description ou l'explication d'autres termes ou façons de travailler, cette page peut évoluer. 

 

Pour visiter le site de l'atelier avec programmes des stages et formations   

contact sophie@laterreenfeu.com 

 

Tél : 0553508673  ///  0685230152 

 

N'hésitez pas à laisser un commentaire, je vous répondrai avec plaisir. Merci       
       
Barbotine        
La barbotine est un mélange de terre et d’eau plus ou moins liquide qui a de nombreux usages, comme le garnissage des poteries, l’assemblage de plusieurs pièces, le tournage, le coulage dans des moules en plâtre….   
Biscuit          
Première cuisson d'une pièce en argile à faïence (cuite plus haute que la t° de l'émail pour que la terre dégaze bien)
    
Centrage       
Le centrage est le fait de mettre la terre au centre sur le tour par pression des mains. Il est nécessaire que les pièces soient centrées pour pouvoir continuer à monter les pièces sinon les parois ne sont pas régulières.         
Chamotte        
La chamotte est de l’argile déjà cuite que l’on broie plus ou moins finement selon l’usage pour la sculpture, le Raku, pour donner une texture particulière aux poteries. On peut aller jusqu’à 35% dans la terre à Raku, ce qui permet d’accepter le choc thermique et diminue ainsi les risques de casse au défournement ou dans les cuissons primitives. Elle diminue le retrait de l’argile dans les sculptures et réduit ainsi les risques de fente au séchage et à la cuisson.       
Colombin
          
Un colombin est un boudin d’argile qui sert à monter des poteries à la main, à décorer des pièces…   
Consistance du cuir    
La terre est à consistance du cuir lorsqu'elle est encore humide mais ne se déforme plus.
      
Coulage       
Le coulage est le fait de faire des pièces dans des moules en plâtre. Pour cela, on utilise de la barbotine dense mais liquide. On densifie la barbotine pour éviter la saturation d’eau dans les moules et diminuer le temps de séchage. Pour cela, on utilise du défloculent avec un pourcentage précis selon chaque type de terre. On remplit les moules, une pellicule d’argile va se déposer sur le plâtre, plus ou moins épaisse selon la durée du coulage et on va vider l’excédent dès que l’épaisseur des pièces est suffisante. 
Couverte (elle peut désigner deux types de glaçures)         
   - Glaçure translucide à faïence, pellicule de verre toujours transparente et brillante servant à recouvrir les faïences (cuisson entre 980° et 1 180°)      
    - Glaçure composée de matériaux feldspathiques de même nature que l'argile sur laquelle elle est posée, cuite à haute t° (entre 1150° et 1350°). Elle peut être brillante satinée ou mate.
      
Décantation       
La décantation de l'argile est le fait de la laisser tremper dans de l'eau. Les particules lourdes d'argile tombent au fond du récipient. Pour obtenir une terre sigillée, l'eau de pluie est plus propice. On peut ajouter un peu de silicate de soude ou des cendres de bois pour aider la séparation des particules lourdes et légères.       
Défloculent          
Le défloculent est un produit qui permet de densifier l’argile en maintenant les molécules en suspension. Les défloculents les plus utilisés sont le carbonate et le silicate de soude. Pour fabriquer de la terre de coulage versée dans les moules en plâtre, la barbotine est défloculée, ce qui permet d'être plus dense et de ne pas saturer les moules d'eau. Les poteries se démoulent également plus rapidement. Les défloculents pour les terres de coulage sont vendus par les revendeurs en même temps que la terre. Toutes les argiles ne nécessitent pas la même quantité, il faut demander au revendeur de terre ou faire des essais si on ne connaît pas la provenance de l'argile.       
Dégourdi         
Première cuisson d'argile à grès ou de pâte à porcelaine (cuit moins haut que la t° de l'émail)      
Ebauchoir       
Un ébauchoir est un petit outil long en bois dur de préférence, souvent en buis qui peut avoir des formes très variées selon les besoins. Chacune des deux extrémités a une forme différente. Il permet de coller des pièces rapportées, d'aller dans les petits coins là où le doigt ne peut pas aller, de modeler des formes....         
Email       
Un émail est un revêtement vitreux obtenu par la fonte de la silice. Il doit être calculé très précisément pour avoir de bonnes qualités, bien fondu, agréable à l’œil et au toucher, révélant de belles couleurs, solide pour ne pas être rayé dans les poteries utilitaires…. Chaque potier a ses recettes, ses matières premières, ses façons de cuire, voilà pourquoi les résultats sont si variés. Il se présente sous la forme d’une poudre que l’on prépare avec de l’eau à la consistance d’une pâte à crèpes. On le pose au pistolet, par trempage, au pinceau, à la louche en couche plus ou moins fine selon le résultat escompté. De façon courante, on pose plus ou moins un millimètre d’épaisseur.       
Engobe       
Un engobe est une terre mélangée à de l’eau qui peut être naturelle ou colorée. Il sert à changer la couleur de base d’une terre ou à faire des décors. On le pose au pinceau, au pistolet, par trempage, à la louche…. On le prépare en broyant et tamisant de l’argile sèche. Si on doit le colorer, on pèse les poudres de terre et d‘oxydes et on rajoute l’eau jusqu’à la consistance d’un yaourt liquide. On peut l’utiliser plus dense ou plus liquide.       
Estampage          
L'estampage consiste à appliquer une plaque de terre sur une forme concave ou convexe qui sert de moule. Les formes sont en matériau poreux comme le plâtre, par exemple ou il est nécessaire de poser un tissu entre la forme et la terre humide pour éviter que la plaque colle au moule. Les gallo romains utilisaient des moules en terre poreuse dans lesquels ils avaient creusés des décors souvent à l'aide de sceaux ou gravés à la pointe. Ils poussaient la terre contre les parois à l'aide des doigts humides ou d'un outil et le décor sortait en relief après démoulage.       
Estèque       
Une estèque est une forme plate en bois, en métal ou autre matériau. Elle a une forme concave, convexe, plate, suivant la poterie que l’on fait. Elle permet de bien lisser la terre lorsque l’on monte une pièce au colombin, de rattraper des formes qui s’affaissent au modelage….       
Garnissage       
Le garmisage des pièces est le collage des anses, des becs verseurs…       
Girelle       
La girelle est la plaque ronde qui tourne sur laquelle on pose la terre. Il existe toutes sortes de girelles de table, sur pied, qui servent au modelage, à la décoration, au façonnage de poteries au colombins… 
Glaçure         
Une glaçure est une fine pellicule de verre recouvrant tout corps céramique. C'est la définition la plus générale. D'autres termes (couverte, émail, fritte) sont utilisés pour désigner de façon plus précise le type de glaçure et le type d'argile à laquelle elle est destiné
e.   
Grésée 
            
Une terre est dite grésée lorsqu'elle est rentrée en fusion et a perdu toute porosité. On peut aussi dure qu'elle est vitrifiée. L'argile à grès et la pâte à porcelaine sont des terres riches en alumine et en silice que l'on fait vitrifier. A ce moment là, il y a fusion intime entre la glaçure et la terre.       
Fritte       
Une fritte est un silicate, mélange de silice avec d’autres matériaux, comme la soude, la potasse qui sont solubles à la température du Raku et que l’on rend insolubles par le procédé du frittage. C’est à dire que l’on porte le mélange choisi (toujours de la silice et d'autres oxydes) en fusion dans des creusets, on fait couler la fusion dans de l’eau et on broie le verre obtenu. Cette poudre très fine est la fritte. Une fois cuite sur une poterie, elle forme une pellicule de verre transparente. Son usage principal est le Raku, mais on peut l’utiliser pour baisser le point de fusion d’un émail. Elle peut être laissée transparente ou être opacifiée, colorée….       
Mandrin 
            
Un mandrin est une forme creuse que le potier se tourne pour poser les pièces à l’envers sans que le col touche la girelle et se casse. Avant cuisson, la terre est très fragile, à peu près comme une coquille d’œuf si elle est fine. Il faut appuyer assez fort pour maintenir la pièce lors du tournassage, on a intérêt à ce qu’elle soit bien calée.       
Mirette 
            
Petit Outil à manche en bois ayant à chacune de ses extrémités un anneau de métal tranchant ou rond selon les besoins. Les anneaux ont des formes variées, rondes, triangulaires, courbes.... Les mirettes à fil tranchant permettent de tournasser alors que les mirettes à fil rond servent à travailler la terre fraîche, creuser les sculptures...       
Mur 
            
Le mur est la paroi verticale d'un pot que l'on façonne sur le tour. C'est l'opération qui suit le centrage et le creusage. On le fait en exerçant une pression régulière, ferme mais en ne pressant pas trop la terre. Le mur détermine la forme de la pièce. Il sera haut pour un cylindre, arrondi pour une forme ronde....         
Neutre       
On parle d'atmosphère du cuisson neutre pour une cuisson en four électrique. Il n'y a pas de combustion, pas de production d'oxygène ni de gaz carbonique.         
Oxydation 
            
On parle de cuisson oxydante lorsqu'il y a production d'oxygène et bonne combustion lors d'une cuisson. 
Patine (en décoration)    
Il s'agit d'appliquer, sur une pièce biscuitée, d'abord une couche d’oxyde ou de couleur à peindre et par dessus une couche d’émail de 0,7 mm max. afin que l’émail ne saute pas lors de la gravure. Attention à ne pas toucher la couleur avant de passer l'émail, les doigts resteraient marqués. Ensuite on incise la couche d’émail à l'aide d'une  pointe afin de faire apparaître la couche d'oxyde par des motifs, dessins, stries….. Les décors gravés peuvent être réhaussés avec des couleurs à peindre ou des oxydes légers. Une légère couche de couverte (translucide) peut-être appliquée sur la pièce à la fin si les gravures sont trop larges afin de rendre la pièce apte à l'usage culinaire.       
Polissage            
On polit la terre quand elle est à la consistance du cuir, c'est à dire humide mais ne se déforme plus. En écrasant les lamelles d'argile pendant le polissage, on fait remonter en surface les particules fines d'argile. Cela redonne de la souplesse à la terre à chaque passage, jusqu'à ce qu'il n'y ait plus d'humidité dans la pièce. La terre est alors très compacte et brille grâce aux particules fines. La terre sigillée est du même principe, en faisant décanter l'argile, les particules fines remontent à la surface et vitrifient. Pour que la terre reste bien brillante, il ne faut pas cuire trop haut une pièce polie. Après 900 °, la terre devient plus mate et il faut la nourrir avec la cire pou retrouver la brillance.            
Poterie sigillée
            
La poterie sigillée est une poteries faite à l'aide d'une argile de basse température, rouge ou d'une autre couleur. Les pièces sèches sont recouvertes d'un engobe qui vernit après une lente décantation. Ce vernis est très sensible aux atmosphères de cuisson. L'aspect du tesson une fois cuit est très lisse, satiné et d'une incomparable douceur.       
Poterie vernissée         
Poterie commune à pâte brune (rouge brun) aux couleurs vives et recouverte d'une glaçure très brillante. Cette brillance est due à la glaçure légèrement ou fortement plombifère.La t
empérature de cuisson varie entre 920° et 1 000° suivant le type d'argile et de glaçure . On trouve traditionnellement ces poteries dans le sud de la France.      
Pyromètre             
Un pyromètre est un appareil qui permet de mesurer la température à l'intérieur du four. Il se compose d'une sonde (canne) pyrométrique reliée à un écran sur lequel s'affiche la température.         
Sgraffite ou Grattage         
Provenant d'un mot italien « sgraffito » signifiant griffé, égratigné, frotté en raclant.Il s'agit d'appliquer alternativement deux fines couches d’émail coloré (0,7 mm max. afin que l’émail ne saute pas).Ensuite on incise les couches à l'aide d'une pointe ou d'un scalpel plus ou moins profondément de sorte à faire apparaître la couleur du dessous par des motifs, dessins, stries…..Une couverte (translucide) peut-être appliquée sur la pièce à la fin.       
Rondeau       
Un rondeau est une planche de bois, un disque de plâtre ou autre matériau, de forme ronde qui sert à tourner, poser les pièces lors du modelage…       
Réduction       
La réduction lors d'une cuisson est le fait de diminuer (réduire) le taux d'oxygène. La combustion se fait alors avec création de monoxyde de carbone qui va agir sur la consistance, la texture, la couleur de la terre et des glaçures. Par exemple, un rouge de cuivre (sang de boeuf) est obtenu avec une glaçure contenant de l'oxyde de cuivre et une cuisson réductrice. Sans réduction, le cuivre donne une couleur variant entre le bleu et le vert. La couleur dépendra toujours de la nature de la glaçure et du pourcentage d'oxyde. De multiples facteurs peuvent faire varier les résultats, épaisseur de la glaçure, température de cuisson, nature du tesson...         
Tournassage             
Le tournassage s’effectue sur des poteries qui ont déjà séché un peu et qui ont la consistance du cuir. On pose les pièces sur le tour, à même la girelle ou dans des mandrins et on les « épluche »à l’aide d’outils comme une mirette, un tournassin, une forme en bois, en métal. Chaque potier a ses habitudes. Le tournassage permet de finir parfaitement les pièces si on le fait très soigneusement, de faire un pied, d’alléger les formes lourdes…. On peut terminer avec une lame très fine pour tendre les formes et lisser la terre         
Tressaillage    
Effet craquelé produit à la cuisson lorsque la terre et son email n’ont pas le même taux de dilatation. Le tressaillage ou les craquelures peuvent être provoquées pour un effet décoratif. Si c'est une faïence, la pièce sera poreuse. Si c'est un grès, de par sa nature , il n'est pas poreux       
Vernis d'engobe             
Le vernis d'engobe est un terme qui désigne la fine pellicule d'argile décantée que l'on pose sur les poteries de type "sigillée". Il est obtenu lorsque l'on ne garde que les particules très fines de la terre par décantations successives. Les terres calcaires sont plus propices à la séparation des particules lourdes et légères mais on peut essayer toutes terres argileuses ramassées au cours d'une promenade ou au fond de son jardin, dans une grotte, un talus...