" />
27 février 2017

Cinq semaines de stage cette année pour partir de la terre du talus à la pièce terminée en passant par le tour et les cuissons

En 2017, je propose trois modules de formation pour un total de  160 heures réparties sur cinq semaines qui vont permettre de reconnaître, récolter, mettre en œuvre et façonner des argiles naturelles, en faire de la sigillée, apprendre à la cuire et l’enfumer. Puis une semaine de tournage, une semaine de perfectionnement en août et une semaine spéciale pour les cuissons, le traitement des surfaces, le Raku, le pit firing…


Les liens vous emmèneront vers les pages du site sur lesquelles vous aurez de nombreuses photos et les renseignements pratiques

                                       La Terre sigillée (60 heures)


Ramassage d’argiles naturelles, préparation et utilisation, la terre sigillée, plein de façons de décorer avec les techniques différentes, une cuisson au bois, une cuisson au gaz, une cuisson d’enfumage à chaud et en papillotes à partir de pièces refroidies. Ce qui est très intéressant pour ceux qui ont un four électrique

                                Du 20 au 30 juin 2017 (Il reste 3 places)


Lien vers le site avec le programme détaillé, les modalités d’inscription.
http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/les-terres-sigillees-polissage-aux-engobes-porcelaine-cuisson-au-bois-enfumages/

DSC_0040DSC_0042DSC_0045DSC_0048DSC_0050DSC07485-001DSC07486DSC07496DSC07499-001DSC07511-001DSC07492-001DSC07493DSC07495-001DSC07497-001DSC07500

                  Le tournage

 

Du 24 au 27 juillet

Et du 29 août au 1er septembre 2017

Possibilité de ne participer qu’à une seule semaine (30h). Les débutants en juillet, le perfectionnement en août.
P1020442 P1020447 P1020451 P1020454 P1020458 P1020463 P1020471  P1050817 tournage perf sem 1 (43) tournage perf sem 1 (57) tournage perf sem 1 (58) tournage perf sem 1 (66) tournage perf sem 1 (72) tournage perf sem 1 (117) tournage perf sem 1 (119)

Le tournage est considéré par les japonais comme un art martial. Plus qu’une technique, il est la relation intime entre la terre et la personne qui la travaille. Il nécessite une attention, une précision qui apportent la centration. La position, le souffle, la présence sont autant de qualités qui se développent en le pratiquant. L’enseignement est basé sur une approche sensible de la terre, ce qui permet de trouver son propre centre et d’être conscient de ses propres gestes pour les retrouver. Cette conscience est un acquis basé sur les sensations vécues, elle apporte l’autonomie et facilite l’apprentissage.

La première semaine du 24 au 27 juillet

Il est prévu de passer deux demi journées à la fabrication de rondeaux en plâtre, l’installation de l’atelier, des plans de travail, les séchoirs, le matériel, les outils indispensables et des outils pratiques et surtout le recyclage, battage de l’argile. Le programme pourra évoluer selon les besoins de chaque stagiaire.
Nous reprendrons tous les gestes de base et avancerons vers la finition totale des pièces avec le tournassage et des décors de surface.

Programme de base, le recyclage des argiles, battage de la terre, préparation des boules, le bol.

Pour les personnes qui maîtrisent on pourra aller vers les petites séries de bols avec des poids et formes différentes

La deuxième semaine du 29 août au 1er septembre

DSC05406 DSC05330DSC05296
DSC05667 DSC05671
Le mur,
DSC05294 P1060524
La vague, le cylindre, les bols, les saladiers,
P1060602 P1060690P1060518P1060498

pichet, théière, formes rondes, évasées, plates,
P1060745 P1060409

Tournasser pour parfaire et alléger les formes?
DSC05727 DSC05744
DSC05757 DSC05767
DSC05772 DSC05775
DSC05799 DSC05800
DSC05805 DSC05802
Poser les anses des pichets? Garnir une théière?

Le cylindre, des boules de plus d’un kg voire plus selon la maîtrise des élèves.

Fabrication de mandrins, outils pour le tournassage
Fabrication d’une théière selon un dessin exécuté par le stagiaire
Tournage des couvercles à l’endroit, à l’envers
Les saladiers, les fonds plats, le travail sur rondeaux.

Ce programme est une piste, bien sûr, en une semaine il est évident que l’on ne peut pas faire toutes les formes et les terminer surtout. Il sera possible aussi de tourner et recycler au fur et à mesure pour avancer plus dans le tournage. Ce sera vraiment selon les besoins de chacun.

Chaque élève pourra faire son choix selon ses besoins, les autres formes sont les bienvenues aussi

Tous les renseignements sur le site http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/tournage/

 

 

 

 

Stage spécial cuissons et Raku

                             Du 2 au 6 octobre  2017

(40 heures)

Il est toujours facile de faire les pièces, travailler l’argile, la modeler, la polir, la tourner.
Mais au moment de traiter les surfaces, que peut on faire?

On se retrouve souvent avec des interrogations sur les techniques possibles, les rendus possibles et faire des choix n’est pas toujours facile.

Et comment cuire? quelles sont les différentes courbes selon les argiles fines, modelées, tournées, épaisses, cuisson de la terre, cuisson de la glaçure… Autant de questions que l’on se pose lorsqu’il y a l’enjeu de l’aboutissement de son travail de terre et d’un résultat qui corresponde à nos attentes.

L’objet de ce stage est de permettre de découvrir un large échantillon de cuissons différentes, de travail de surface avec des terres chamottées, polies ou non, sigillées ou non, d’expérimenter une journée entière de Raku, Raku nu, coloration et opacification des frittes

Les élèves apportent leurs pièces

Quelques photos de pièces d’élèves en Raku et sigillées

DSC_0074

DSC05940 DSC05931 DSC05922 DSC05921 DSC05919 DSC05900 DSC05899 DSC05898 DSC05897  DSC05896 DSC05899 DSC05900 DSC05916 DSC05921 DSCF6884 DSC_0034 DSC_0043 DSC_0057 DSC_0063 DSC_0106 DSC_0130 DSC_0148 DSC_0084 DSC_0102DSC06164 DSC06159 DSC06158 DSC06156 DSC06153 DSC06151 DSC06140 DSC06136 DSC06133 DSC06132 DSC06130 DSC06115 DSC06114 DSC06113 DSC06111 DSC06110 DSC06108 DSC06104 DSCF6912 DSCF6910 DSCF6907 DSCF6906 DSCF6902 DSCF6896 DSCF6895 DSCF6894 DSC_0180 (2) DSC_0177 (2) DSC_0168 (2) DSC_0159 (2) DSC_0157 (2) DSC_0129 (2) DSC_0124 (2) DSC_0122 (2) DSC_0118 DSC_0106 DSC_0105 DSC_0102 DSC_0091 DSC_0087 DSC_0080 DSC_0074 DSC_0071 DSC_0058 DSC_0055

Raku nu, opacification et coloration de frittes
Enfumages avec des végétaux, divers matériaux. Expérimentations diverses.
Trois cuissons avec enfumages et une cuisson d’enfumage de pièces refroidies pour les personnes qui ont un four électrique et qui ne peuvent pas ouvrir leur four à chaud


Cuisson en pit firing
DSC_0275DSC_0288DSC_0290DSC_0295DSC_0309DSC_0318DSC07743DSC_0360DSC_0364DSC_0367

Les différents sujets abordés

LA CUISSON
Les différentes terres et leurs différentes températures de cuisson.
Cuissons de dégourdi, de Raku, de grès.
Cuissons oxydantes, cuissons réductrices.

LES DIFFERENTS TYPES DE FOURS
Fours à gaz
Fours à bois
Flamme directe
Flamme renversée
Four bidon
Fosse d’enfumage

LES DIFFERENTES COURBES DE TEMPERATURE SELON LES CUISSONS ET LA TEMPERATURE
Cuisson de biscuit ou dégourdi
Cuisson d’émail
Cuisson Raku
Cuisson au bois
Cuisson Pit firing

LES GLACURES
Les différents types de glaçures pour le Raku
Composition des glaçures.
Le rôle des différents oxydes qui les composent.
Les oxydes colorants et leur utilisation.
Températures différentes, glaçures différentes.
Préparations, pesées, mise en eau.
Application sur les pièces.

PREPARATION DES PIECES POUR LE PIT FIRING ET DE LA FOSSE DE CUISSON
Préparation des matériaux
Préparation et choix des pièces
Faire les papillotes avec les matériaux d’enfumage
La mise en place des papillotes dans la fosse avec le matériau de cuisson
Le choix du bois
Mise à feu, cuisson

Pour avoir tous les renseignements pratiques et le programme détaillé : rendez vous sur le site
http://laterreenfeu.fr/stage-special-cuissons-et-raku/


01 décembre 2016

Le dragon dressé a craché le feu !!!

Allez, on y va !!!
Allumage anniversaire. Quarante ans de vie de potière, ça se fête !!!
Vingt ans de grès et porcelaine, vingt ans de sigillées, maintenant ce dragon dressé qui cuit la porcelaine et la sigillée en même temps, vingt ans de plus avec porcelaine et sigillée?
Quarante bougies allumées en commun avec respect…
Consécration et gratitude de tous les enseignements reçus par la terre et le feu.
Confiance dans ce qui peut se passer….

20161127_09303120161127_093051IMG_2807IMG_2809IMG_2806IMG_2812IMG_2811IMG_2810
La chambre haute
Biscuits de bols tournés par Lucie pour le mini stage Raku du 18 décembre, quelques sculptures de Thierry,
des essais de sigillées.  Eric ferme la porte du haut…
IMG_2746IMG_2743IMG_2741 
Enfournement de la chambre basse et fermeture de la porte
IMG_2757IMG_2760IMG_2762 IMG_2763IMG_2764 IMG_2765IMG_2769 IMG_2767IMG_2768IMG_2770 IMG_2773IMG_2774Tout est prêt…  
La cuisson se fera avec les deux chambres. Le défi est de monter à 1020° ou plus en haut et 1260° en bas.
Petit feu, registres, celui de la chambre haute est ouverte pour laisser passer les flammes. La longueur totale de la flamme est de plus de 7m50
Petit feu dans le cendrier pendant deux heures.

IMG_2811IMG_2814 IMG_2813IMG_281620161127_095811
Passage au grand feu, le cendrier est fermé, les plaques sont mises en bas20161127_11392220161127_123226 IMG_2797IMG_2799
11h35, deux heures après l’allumage, la chambre du bas est à 213°, la chambre haute à 94° quand on passe au grand feu. Deux heures de préchauffage.
Pour le grand feu, cuisson sans arrêt à la baguette. Chargement toutes les quatre ou cinq minutes au rythme de la respiration du four sans arrêt jusquà la fin. Je ne quitte pas le dragon. Dès que je le quitte la température redescend. Vraiment capricieux !!!
 IMG_2828IMG_2830 IMG_2834IMG_2840
Les fendeurs, Eric et Thierry s’activent sans arrêt, Odile et Lucie, les secrétaires de la courbe de cuisson se relaient.. Rythme soutenu

IMG_286420161127_134739 20161127_12265220161127_13363920161127_134728 20161127_151330IMG_2850    20161127_14043320161127_15131720161127_15142920161127_152422
Les amis visiteurs nous soutiennent en buvant un bon vin chaud ou un bol de thé tandis que la température monte… monte…
IMG_2853IMG_2852
Odile photographie l’oeil du dragon en plein montée en température… Plus de 900° à 13h48, 2 heures après le début du grand feu
20161127_15265420161127_15293320161127_15293920161127_152943 
Et ca continue de monter, les alandiers sont de plus en plus lumineux. 14h33, 1044° en bas, 561° en haut. Toute la difficulté va être d’obtenir les températures souhaitées dans les deux chambres.
20161127_17181020161127_17190120161127_17190620161127_17180520161127_171914
Maintenant je vais ralentir le bas pour faire monter la chambre haute. 15h41, 1149° en bas et 823° en haut, soit 4 heures après le début du grand feu. Réduction pour agrandir la flamme
20161127_17195220161127_17200320161127_17204820161127_172211
A 16h37, le feu crépite dans la cheminée, on voit des étincelles et les premières flammes sortent !!! Ca y est, le dragon dressé crache le feu !!! HOURRAH !!!
1163° en bas et 942 ° en haut. Maintenant je vais faire monter la chambre du bas pour terminer la cuisson
20161127_17285520161127_17300120161127_173657 20161127_17372720161127_173757 20161127_173803 20161127_17381720161127_17383220161127_173836
IMG_2870IMG_2873 IMG_2879IMG_2883
A 17h35, la chambre haute atteint 1044°, celle du bas est à 1245°, on va fermer la chambre haute et ouvrir la cheminée de la chambre basse pour éviter de monter la température en haut et finir la cuisson en bas. Un peu frustrés par la rapidité de la cuisson, on a envie de s’amuser à faire cracher le dragon par devant maintenant que la nuit est tombée.
20161127_17385520161127_17411520161127_174224 
20161127_17584220161127_17591220161127_180905
Ca y est, il a craché par devant. Ca a été un peu long parce que la cheminée était froide et il a fallu faire quelques charges de bois
A 18h13, la chambre basse atteint 1262°, on est bien obligés de s’arrêter. A peine deux stères de bois…, 6h30 de grand feu… Belle performance, bon dragon
20161127_18124720161127_181733 20161127_181822
Après la fermeture des portes, tout le monde est dans l’atelier, je reviens voir mon dragon qui dort… seulement d’un oeil…
IMG_2901
Belle complicité entre tous les participants, belle construction avec Eric, mon nouvel ami va m’accompagner et je vais continuer à le faire ronronner longtemps, je le souhaite.. Cet hiver, il va dormir,  je vais faire des pièces, je lui remplirai le ventre au fur et à mesure et quand il sera plein, nous le réveillerons à nouveau !!!
20161128_12495920161128_125008
Surprise surprise, après la magie de la cuisson, au petit matin, le dragon était froid et nous avons pu défourner !!!! Incroyable !!! Quel dragon !!! En fait c’est la Dragonne et Casquette c’est l’Ane !!! ils vont faire des petits :)
Et c’est la découverte…. D’abord une brique, puis le deuxième rang, puis le troisième, on peut commencer à prendre des photos même si c’est sombre dans le four… Nous sommes si curieux de voir le résultat !!!
IMG_2902IMG_2903 IMG_2904IMG_2905 IMG_2906IMG_2908
Ca y est, on ouvre tout grand et on découvre les trésors un à un, comme des enfants au pied du sapin… Grès et porcelaine
IMG_2912IMG_2915IMG_2917 IMG_2918IMG_2919IMG_2921 IMG_2926IMG_2941 IMG_2942IMG_2943 IMG_2946IMG_2948 IMG_2952IMG_2954 IMG_2955IMG_2924 IMG_2959IMG_2960IMG_2931 IMG_2938IMG_2967 IMG_2975IMG_2978 IMG_2977IMG_2979 IMG_2980IMG_2982 IMG_2989IMG_2990 IMG_2993IMG_2994 IMG_2995IMG_2997 IMG_3001 IMG_3006IMG_3007 IMG_3008IMG_3010 IMG_3012IMG_3018 IMG_3013IMG_3017IMG_3020 IMG_3021IMG_3028 IMG_3029
Odile avec les masques d’Eric. Joli couple :) Très chers amis de très longue date. Toujours autant de joie de se retrouver. On a rendez vous à la prochaine cuisson…
IMG_3050
IMG_3041 IMG_3044 
Eh bien voilà, huit jours de travail, tout est rangé, nettoyé, tout le monde est reparti, plus de trace sinon la joie dans le coeur et l’énergie pour continuer la route .
A très bientôt les ZAMIS !!!

Demain, atelier !!! :) :) :)

Je prépare les journées portes ouvertes
Si vous voulez vous inscrire aux ateliers, dépêchez vous, il ne reste presque plus de place, certains ateliers sont complets. Je n’ai noté que les personnes qui ont confirmé par mail !!!!
Tournage samedi matin adultes avec moi et enfants avec Lucie, modelage sensible (guidé pour ressentir la terre et cheminer avec elle en silence) avec moi
Tournage dimanche matin adultes avec moi et Lucie. Pendant ce temps Thierry qui est sculpteur va animer un atelier de modelage pour tous
Mini stage Raku dimanche après midi. Il reste deux ou trois places. Je remets le programme avec les horaires

Le samedi
Atelier de tournage pour enfants à partir de 6 ans sur inscription de 10h30 à 11h30
Tournage adultes de 10h30 à 12h
Atelier de modelage sensible « Voyage avec la Terre » de 14h30 à 16h00
Film de Daniel de Montmollin sur l'animation à 16h00
Le dimanche
Démonstration de tournage de 10h à 11h
Atelier tournage pour adultes sur inscription de 11h00 à 12h30
Mini stage Raku sur inscription. De 14h30 à 17h30
Venez émailler, cuire, défourner et enfumer votre bol. Participation 20€
Cuisson publique, nettoyage festif en commun
Pendant la cuisson nous visionnerons le film «1001 bols », une exposition de potiers du monde qui a fait le tour de la terre
L’atelier est sur la route entre Thonac et La Chapelle Aubareil sur la commune de Valojoulx
L’adresse est Les Faux, 24290 Valojoulx
Le site http://laterreenfeu.fr.
Le programme sera sur le site également
Pour m’appeler  0685230152
Mail sofiterre@gmail.com

Pour voir la page avec plein de photos et la préparation des poteries :

23 novembre 2016

Cuisson haute température dans le grand dragon debout dimanche 27 novembre. Bienvenue

 Journée festive le dimanche 27 novembre !!!!

P1120700P1120695P1120688P1130072P1130060P1130078

Cette fois, on va savoir ce qu’il a dans le ventre ce grand dragon debout !!!!

Nous avons testé ses performances le 16 juillet avec une première cuisson à 1034°. C’était une première cuisson du four, quelques pièces étaient dedans mais très peu.
Pièces réalisées lors de portes ouvertes pendant les ateliers gratuits
P1130013 P1130014 P1130015 P1130016 P1130017 P1130018 P1130019 P1130022
Les pièces sur le muret ont été faites avec la terre de Beauregard de Terrasson, c’était le premier test de cuisson de grosses pièces.

P1130023 P1130024
Evidemment, je ne peux pas m’empêcher de mettre quelques sigillées bien polies
P1130026 P1130029P1130027 P1130028  P1130030 P1130031 P1130032 P1130033 P1130034
Fermeture de la porte de la chambre basse.La chambre haute est vide
P1130035P1130036  P1130038 Préparation du petit bois, allumage du petit feu. Il se fait dans la partie basse des alandiers pendant deux à trois heures
DSC_6115 DSC_6126 DSC_6133 DSC_6151 DSC_6153 DSC_6154 DSC_61171 DSC_61611
Les amis portent du bois, de la forêt, de la remise selon le feu voulu. Et c’est le repos, la veille du feu. Moment de choix où les amitiés se lient, les histoires se racontent..

P1130039 P1130040 P1130041 P1130052
Quand le feu est assez fort, il y a assez de braise, on peut passer au grand feu qui se fait dans la partie haute de l’alandier, le bas servant de cendrier
P1130042 P1130044 P1130046 P1130047 P1130054 P1130056
Le feu monte progressivement. Tout au long de la cuisson il y a des réglages à faire, titrage, registres de cheminées, regards, contrôle des températures…
P1130073 P1130077 P1130078 P1130084
On voit que la température monte par les regards, par la couleur dans l’alandier. Il est presque arrivé aux 1034° finaux !!! Deux heures trente de petit feu, quatre heures trente de grand feu. Pour le moment, la différence est grande entre la chambre basse et la chambre haute qui n’est alimentée que par la chaleur de la chambre basse. Quand la température était à 1034 en bas, elle était à 550° en haut. Mais la montée à haute température va être beaucoup plus longue et la chaleur plus intense va peut être créer la post combustion que nous attendons.
Eric va revenir pour la cuisson porcelaine, nous allons faire les réglages nécessaires.

Trois heures après la fin de la cuisson, nous avons essayé de faire des enfumages.
P1130087 P1130088 P1130093 P1130094
Mais rien n’a pu se passer, dès qu’on refermait la cheminée la température remontait si vite que tout brûlait instantanément !!!. Trop performant !!! peut être le lendemain ou au milieu de la nuit? Mais la journée avait été bien dense déjà… Les faces extérieures étaient complètement froides en fin de cuisson. Il a fallu deux jours pour qu’elles soient tièdes et j’ai pu ouvrir la porte et découvrir les résultats.
P1130106P1130104  P1130112 P1130120 P1130122 P1130123 P1130124 P1130127P1130130 P1130129 P1130133 P1130135 P1130138 P1130141 P1130144 P1130148P1130157 P1130150 P1130151 P1130154P1130158P1130159 P1130155 P1130156    P1130160 P1130161 P1130162P1130165 P1130163 P1130164 
Il y avait des pièces de pleins d’amis venus modeler pendant les journées modelage d’un bol, les travaux des portes ouvertes, des personnes qui avaient apporté un bol… Joyeuse et conviviale fournée :)
P1130168P1130170 P1130169 
Pour la journée du 27 novembre, si vous avez un bol à apporter en grès ou porcelaine uniquement !!!! soyez sûr de votre terre, vous pourrez l’apporter sur rendez vous parce que je ne suis pas toujours là jusqu’au 24 novembre dernier délai. Après, la porte sera refermée.
Bienvenue, donc. Des amis sont déjà venus modeler un bol en porcelaine; nous verrons les résultats !!! Déjà à tourner elle est spéciale, mais à modeler !!!!
A bientôt :)

Pour venir : http://laterreenfeu.fr/contact/ou-nous-trouver/

La page avec plein et plein de photos. J'ajoute au jour le jour les photos de la construction du four à bois

http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/tournage/

http://laterreenfeu.fr/formations-pro/contenu-pedagogique/
Pour me joindre sofiterre@gmail.com

Renseignements : 0685230152
LA PAGE

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)
Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe, n’hésitez pas, vous pouvez visiter et partager un moment sur rendez vous
Il est indispensable de téléphoner avant  de venir
Il y a aussi une exposition vente.

Vous pouvez visiter le site http://laterreenfeu.fr

http://laterreenfeu.com

23 septembre 2016

Préparation d’une argile ramassée en nature

Vous êtes nombreux à me poser des questions sur la façon de préparer une argile récoltée en nature. Celle ci provient d’un anicien village potier près de l’atelier dans lequel je construirai et cuirai dans un four papier en public le samedi 30 juillet. Le four sera construit, les poteries seront faites avec l’argile du village.
Le 31 juillet au matin, à 10 heures, défournement et démarrage du marché de potiers
En fin de page je donnerai les indications

P1130347P1130354P1130348P1120535P1120547P1120548 
Argile sèche que je concasse avec un marteau. Bien sûr il y a plein de façons de faire différentes, l’idée est de concasser grossièrement la terre sèche pour pouvoir diluer et tamiser pour enlever les impuretés, racines, cailloux etc….

   P1120730P1120531P1120545P1120532      

Premiers essais en bétonnière.
D’abord mise en eau, délayage. Galère :)
Deuxième essai, super !!! mise en eau, quelques jours après mélangeur. Bien plus facile
Un ami qui aidait pour le four m’a prêtée main forte. Le tamis est un tamis pour maçons de maille 12 Si vous trouvez 16 c’est plus fin. Ca correspond au nombre de mailles au cm²
Après cuisson je déciderai si je tamise plus finement, 30 ou 60 dans le cas où il y aurait des grains de chaux.
J’ai trouvé intéressants les grains de la terre qui donnent un effet rustique aux surfaces.
P1120727P1120728 P1120729P1120731 P1120734 P1120736
Après tamisage, l’argile a été stockée dans des grandes poubelles. On voit l’eau qui remonte à la surface, que je siphonne avec une poire pour aider au raffermissement.
J’ai mis la barbotine sur des rondeaux de plâtre qui me servent à tourner.
Les premiers tests ont été faits il y a quelques mois pour voir les qualités de cette argile.
Plasticité avec modelage et tournage. Le premier test sur le terrain a été de rouler un petit colombin d’argile humide. On peut aussi voir comment elle colle quand elle est mouillée, ou la taille des craquelures quand elle sèche.
Puis les tests de chaux que l’on ne peut voir qu’après la cuisson

Une fois la terre sur les rondeaux raffermie, elle est mise en pains et battue, battue, battue…Et on remet de la barbotine sur les rondeaux….
 P1120745 P1120747 P1120750 P1120751

Tournage des premiers pots
P1120752 P1120753 P1120775 P1120777

Les rondeaux saturent vite, il faut laisser l’air circuler, c’est un peu mieux. Dès que le plâtre sature, il faut laisser sécher. Toutes ces opérations prennent du temps. Il faut faire très attention de ne pas prendre des grains de plâtre, donc de chaux, qui reprend huit à douze fois son volume à la cuisson, elle se réhydrate. Ainsi, un grain de chaud que l’on ne voit pas avant la cuisson peut avoir la taille d’une tête d’épingle après réhydratation et casser une partie de la pièce

 P1120782 P1120783

On peut utiliser des carreaux de plâtre non hydrofuge, surtout mais comme le plâtre est assez léger, mettre un drap permet d’éviter les grains de chaux.
c’est encore un test à faire avec une argile, celui de la chaux. La plupart du temps, en tamisant au tamis 60 cela permet de les diffuser et ils ne se réhydratent plus en boule
On voit d’après les grandes fentes que cette terre contient beaucoup d’argile; Signe de reconnaissance dans la nature, il reste de l’eau pendant longtemps et lorsqu’il n’y en n’a plus il y a de grandes crevasses. plus les crevasses sont grandes, plus la teneur en argile est importante

P1120789 P1120790 P1120797 P1120798 

Tournage de plus grosses pièces. J’essaie toujours avec le maximum de finesse, c’est le test de plasticité et de résistance à l’évasement, au rétrécissement

P1120807 P1120809 P1120810 P1120812 P1120813 P1120814 P1120815 P1120817 P1120818 P1120823

Une fois raffermies, les poteries sont tournassées et partiellement polies. P1120907P1120911 P1120909P1120915 P1120917 P1120918 P1120931 P1120932
Après elles sont mises à sécher
P1120958 P1120959 P1120960 P1120970
Puis trempées dans la sigillée, trois fois et lustrées entre chaque couche de sigillée

P1120990 P1120992 P1120994 P1120998 P1120999 P1130002 P1130003 P1130004
Après c’est l’épreuve du feu, en même temps que la petite fête d’inauguration de ce beau grand four, le 16 juillet. Avant la cuisson, je ne pouvais pas continuer le travail. Si il y avait eu de la chaux, j’aurais dû tout reprendre et tamiser au tamis 60. J’ai tamisé au tamis maçon n°14, ça suffit pour cette terre assez pure. Elle a peu de caillou ou de terre végétale. Belle qualité, ce n’est pas pour rien si les potiers étaient installés dans ce village

Enfournement, cuisson au bois, défournement. J’ai de la chance, tous les tests sont impeccables, je peux maintenant commencer à tourner les pièces qui rempliront le four papier
P1130024P1130027 P1130026 P1130032DSC_6138 DSC_61311 DSC_61541 P1130041 P1130047 P1130052 P1130053 P1130056 P1130057 P1130073 P1130059 P1130060
A 1031° On arrête le feu. On laisse redescendre le four à 400°, cheminées et alandiers ouverts . Deux heures de petit feu, le bas des alandiers, une heure de moyen feu et quatre heures de grand feu. Pas de problème, faces froides en fin de cuisson, très bonne isolation. A voir lorsque nous ferons à l’automne la cuisson haute température…
. Je me prépare pour l’enfumage et on ferme toutes les ouvertures. Remontée en flèche de la température. Tellement performant qu’il a accumulé la chaleur à l’intérieur et il n’arrive pas à redescendre. Plutôt bon signe…
Ca redescend à 280°, je referme les ouvertures et quand je mets les copeaux ça s’enflamme direct !! Pour enfumer il faut enlever quelques briques de la porte
P1130093 P1130087 P1130094 P1130095
Après la cuisson, le sol est encore mouillé, le four doit encore sécher
Il faudra attendre deux jours de refroidissement pour pouvoir défourner. Belle récompense, la terre de Beauregard est magnifique !!!
Elle sonne magnifiquement, elle est étanche, a un bel aspect très minéral. C’est aussi le fait qu’elle soit tamisée grossièrement
P1130115P1130116P1130117P1130171P1130118-001P1130119P1130172P1130174P1130178P1130179P1130180P1130181
e pour le pétrissage
P1130195 P1130196 P1130203 P1130204
Cadeau du ciel… C’est sportif quand même, les garçons qui sont au stage de tournage me donnent un coup de main; Merci :)
P1130260 P1130261 P1130263 P1130267 P1130271P1130268 
Et voilà les boudins? Les boules pour tourner els mémères. Pour que ce soit beau dans le four papier, il faut quelques grosses pièces. Je m’inspire de formes traditionnelels du village et je collerai des anses à la manière des anciens potiers P1130273 P1130274 P1130278 P1130280 P1130281 P1130287  P1130305 P1130306 P1130307 P1130308 P1130309 P1130314 P1130316 P1130318
En fin d’après midi j’ai tournassé, demain je collerai les anses et ferai les décorations dans la semaine
P1130468 P1130469 P1130470 P1130471P1130476 P1130473  P1130477  P1130481 
Pour récapituler les différents tests de recherche d’argile en nature, si une terre est très fendue quand elle est sèche ou si l’eau reste longtemps c’est qu’il y a de l’argile

On fait un colombin pour voir sa consistance. Plus le colombin est long, plus la terre est riche en argile

On en récupère un peu, pas besoin de trop tant qu’on ne la pas travaillée et cuite, on la lave, on la tamise, on la met à raffermir et on la travaille, chacun selon sa façon. Tests de plasticité, de solidité, de résistance à la pression des doigts

Test de chaux, c’est révélé après la cuisson; si des points blancs apparaissent c’est qu’il y a de la chaux. Ils peuvent avoir la taille d’une tête d’épingle et casser la pièce

Tests de porosité, le son, l’aspect

Après ces tests on connait un peu mieux son argile et on peut continuer ou pas selon les résultats

Samedi, les pièces sèches seront cuites dans un four papier; vous avez deux pages éditées récemment qui montrent comment on le construit.

Le week end prochain, festival Festivi’terre à Beauregard
P1130484P1130490 P1130485 P1130487 P1130488 P1130489 
Le samedi, construction du four Conférence de Jean Marie Rahier, du musée de St Emilion, vernissage de l’exposition consacrée aux poteries anciennes de Beauregard qui sera ouverte pendant les deux jours
Le soir, marché de producteurs de pays

Emplacement du four papier, construction et cuisson publiques. Rue de la République dans un jardin au bord de la route
J’ai fabriqué avec la terre de Beauregard toutes les poteries qui cuiront dans ce four. Les amis apporteront aussi quelques petites pièces
. P1110883 P1110885
Pour visionner un film réalisé par Gérard Gali à l’atelier de la construction d’un four papier, suivez le lien ci dessous

https://www.youtube.com/watch?v=3kyHB5RyeyM

Dimanche 31, à partir de 9h00 et dans tout le village les 36 potiers vous présenteront leur travail. Belle organisation du comité des fêtes, tous motivés pour retrouver les mémoires du passé, tombola avec un Louis d’or caché dans une des poteries à gagner offertes par chacun des potiers, fabrication d’une jarre à la corde, démonstration de tournage, atelier de modelage pour petits et grands.
P1110886P1110894 P1110887 P1110888 P1110890 P1110893  P1110895 P1110896 P1110897

Rendez vous donc samedi et dimanche dans ce très beau village plein des mémoires de la terre travaillée par les potiers jusqu’à 1930.

L’atelier se trouve à Valojoulx. Il est ouvert toute l’année sur rendez vous car je ne suis pas toujours présente. Appelez moi au 0685230152 pour le visiter

Le site http://laterreenfeu.fr

Pour voir tout le travail qui se fait à l’atelier, la page

bienvenue, à bientôt :)

Stage de terres sigillées avec installation d'un four à bois, cuisson au bois, défournement en fusion

Prochain stage en 2017

C’est le dernier stage prévu que je vais faire pour le moment. Maintenant que j’ai le grand four à porcelaine, je vais passer un long temps à préparer les pièces qui vont aller dans ce four et prendre du temps pour la création.

Il y aura peut être des week end, des portes ouvertes, c’est sûr mais plus de programme de formations longues comme j’ai pu le faire auparavant.

La suite est à créer, je tourne une page de plus de trente ans d’enseignements pour concrétiser mes rêves de potière avec mon nouvel ami le grand four.
Je continuerai à envoyer des fiches pédagogiques et partager mes recettes comme je le fais d’habitude au rythme de mon temps

Mais maintenant, le programme de ce stage
Tout d’abord, des images de l’installation du four dans lequel nous allons cuire puis le programme. Les personnes inscrites ont reçu une liste des poteries à préparer en terre chamottée et des outils à apporter.

Quelques images de la dernière cuisson

P1100485 P1100515 P1100605 P1100610 P1100611 P1100615 P1100711 P1100723 P1100731 P1100869 P1100870 P1100871 P1100885 P1100899 P1110042 P1110043

 Programme :

Préparation de terres sigillées avec l'argile ramassée dans la nature que chaque élève aura apportée et mise en poudre
Apprentissage de la pose de la sigillée
Différentes techniques de décors
Installation d'un four à bois
Cuisson au bois avec défournement des pièces en Raku
Cuisson au gaz avec défournement puis enfumages avec divers matériaux
Nettoyage des pièces
Rangement de l'aire de cuisson et de l'atelier
Analyse des résultats

Tarifs

Le coût de la formation s’élève à 550€ (adh)
et à 570 € (non adh) pour l'enseignement,
le matériel et les cuissons si c’est un financement personnel.
L’adhésion pour une année est de 40€
Pour que l’inscription soit enregistrée, un acompte de 180 € est demandé à l’ordre de « Au grès du feu » .

Dans le cas d’une prise en charge par l’employeur ou l’Etat, nous consulter pour faire un dossier. Pour les artisans, les auto entrepreneurs c'est le FAFCEA. Prise en charge rapide et complète. Pour les professions libérales le FIFPL, pour les intermittents AFDAS,  les employeurs etc... selon votre situation

Les pièces des élèves en terre chamottée. Tournées, modelées, travaillées à la plaque ou au colombin

DSC_1214 DSC_1215 DSC_1216

Préparation et filtrage des argiles apportées par les élèves pour obtenir la sigillée.

DSC_1223 DSC_1233 DSC_1237    P1090007 P1090009 

Les essais et différentes façons de passer la sigillée, de faire des décors. Trempage, passage au pinceau, décors en réserves, couches superposées, gravures, pochoirs…
Photos du stage de deux semaines en mars. Une cuisson au gaz, une cuisson au bois, un défournement Raku, réserves d’enfumages dans papillotes, cuisson au bois.

P1090080P1090095P1090133P1090121DSC_1255P1090035 P1090131P1090139DSC_1257P1090103P1090111P1090097P1090127  DSC_1254P1090132P1090147     P1090154 P1090157 P1090176 P1090179 P1090182 P1090183 P1090184 P1090185P1090195 P1090193 P1090198 P1090202 P1090204 P1090205 P1090212 P1090224 P1090228 P1090230 P1090232

Résultats de la cuisson des pièces des élèves.

P1090682 P1090687 P1090688P1090709 P1090690 P1090691 P1090693 P1090698 P1090699 P1090700 P1090702 P1090704  P1090716P1090719 P1090718  P1090760 P1090724 P1090726 P1090732P1090727 P1090730  P1090733 P1090734 P1090737 P1090738 P1090739 P1090740  P1090743 P1090747  P1090767 P1090768 P1090769 P1090742P1090770 P1090771 P1090775 P1090777

Pour ce stage, nous installerons un four à bois très facile à fabriquer dans un bidon avec de la fibre et nous cuirons au bois en défournant des pièces pour les enfumer

P1100328 P1100329 P1100346 P1100352 P1100357 P1100376P1100369 P1100372  P1100388 P1100394 P1100400 P1100409 P1100417 P1100427 P1100429 P1100432 P1100437 P1100439
Une fois l’enfournement terminé on peut faire la mise à feu
P1100487 P1100492 P1100517 P1100518 P1100530P1100532 P1100531 P1100544

Puis le défournement à chaud

P1100546 P1100549 P1100551 P1100559 P1100576 P1100587 P1100609 P1100612 P1100617 P1100629 P1100646 P1100670 P1100671 P1100679 P1100686 P1100706 P1100711 P1100724

Puis l’enfumage des poteries encore dans le four en jetant des copeaux

P1100731 P1100733 P1100735 P1100749

Puis l’ouverture totale du four pour enfumer totalement
P1100778 P1100878 P1100879 P1100880 P1100883 P1100885 P1100886 P1100891 P1100900 P1100907 P1100913 P1100915 P1100925 P1100934 P1100940 P1100951 P1100954 P1100955 P1100958 P1100973 P1100976 P1100979 P1100981 P1100988 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et après refroidissement, le nettoyage
P1100998 P1110019 P1110023 P1110032 P1110037 P1110042 P1110048 P1110049 P1110050 P1110052 P1110054 P1110055 P1110056 P1110060 P1110062  P1110065 P1110066 P1110067 P1110068 P1110069  P1110077P1110064P1110070 P1110078 P1110087P1110083P1110081  P1110085 P1110086  P1110088 P1110091 P1110095 P1110097 P1110098 P1110101 P1110103 P1110104 P1110106 P1110109 P1110113 P1110115 P1110116 P1110121 P1110124 
Nous ferons aussi une cuisson au gaz avec défournement à chaud pour faire des enfumages avec divers matériaux

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour venir : http://laterreenfeu.fr/contact/ou-nous-trouver/


La page avec plein et plein de photos. J'ajoute au jour le jour les photos de la construction du four à bois

http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/tournage/

http://laterreenfeu.fr/formations-pro/contenu-pedagogique/


Pour me joindre sofiterre@gmail.com

Renseignements : 0685230152
LA PAGE

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)
Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe, n’hésitez pas, vous pouvez visiter et partager un moment sur rendez vous
Il est indispensable de téléphoner avant  de venir
Il y a aussi une exposition vente.

Vous pouvez visiter le site http://laterreenfeu.fr et

La Terre en Feu
La Terre en Feu, Valojoulx.


01 juillet 2016

Mise à feu du four à bois le 16 juillet, invitation au modelage d'un bol le 10 juillet

Bonjour à tous

P1120700P1120696P1120697

L’événement de l’année à l’atelier, la construction d’un grand four à bois pour la porcelaine et la terre sigillée. Deux chambres, une basse qui montera à 1300° et une haute, qui, je l’espère montera à 1000°. Tant que les cuissons ne seront pas faites nous ne pouvons pas savoir comment il va fonctionner. Il y a beaucoup de réglages avant de connaitre un four et de le faire fonctionner au mieux

Deux dates, 10 et 16 juillet :

J'invite ceux qui le souhaitent, petits et grands le dimanche 10 juillet de 10 h à 12h et de 14h30 à 17h à venir modeler un bol en argile. Sur inscription pour que je puisse préparer l'argile. Quand il sera sec, le bol sera recouvert de terre sigillée et passera dans la première cuisson de biscuit du four avec une petite fête d'inauguration le samedi 16 juillet. Cette cuisson de biscuit durera toute la journée, ceux qui ont envie d'apporter leur pique nique sont les bienvenus.

La cuisson de haute température aura lieu plus tard

Quelques images de la construction
P1110506 P1110510
En fin de première semaine, nous en étions au début de la chambre basse pour la porcelaine. Nous avons mis cinq semaines pour le construire à deux. De temps en temps des amis passaient donner un coup de main bienvenu :). Mais comme c’était très technique avec pas mal de décisions à prendre nous avons pris notre temps et n’aurions pas pu être nombreux.
Deuxième semaine, la construction de la chambre basse et la première voûte
P1110520 P1110523 P1110533P1110536 P1110535 P1110539 P1110541P1110556
Méouww, notre petit chef de chantier suit de près les opérations
P1110544 P1110546  P1110557 P1110565
Les briques isolantes intérieures sont montées à la barbotine crémeuse

P1110570P1110601 P1110572 P1110576

Entre la paroi intérieure et la paroi extérieure, 5 cm de vermiculite en vrac

P1110596P1110608  P1110607  P1110622 P1110625

La post combustion et ses plaques, en sortie de la chambre basse

P1110619 (2)P1110689

La voûte de la chambre basse. Le coffrage en bois qui a brûlé la semaine dernière pendant les feux de séchage
P1110637 P1110638 P1110646 P1110647 P1110652 P1110669 P1110671 P1110682 P1110684P1110730  P1110715 P1110696
Fin de la deuxième semaine, en début de troisième semaine nous avons été obligés de monter l’échafaudage. Un vrai chef ce Méouww. Il vérifie tout, surveille et va faire une bonne sieste après
P1110724 P1110726 P1110735 P1110743P1110744 P1110746

Une dalle est coulée au dessus de la voûte qui sera recouverte des plaques de sole de la chambre supérieure

P1110751 P1110753 P1110757 P1110760 
Et puis on commence les murs, intérieurs, extérieurs, la porte, les regards, les registres de cheminées, les by pass pour utiliser une chambre ou les deux…
P1110786  P1110790 P1110792 P1110796P1110788 P1110798P1110817 P1110815P1110805   P1110827P1110831 P1110828 P1110833 P1110840P1110865 P1110841 P1110844 
Beaucoup de points techniques à régler entre les deux chambres . En fin de troisième semaine, les points techniques sont bien avancés, nous arrivons aux murs de la chambre haute. Quatrième semaine, la porte, les murs, les regards, la voûte
  P1120006P1110726 P1120011P1110724  P1110930 P1110950 P1110952 P1110961  P1120633 P1120045
Chantier toujours suivi de près ;) Clochette vient en renfort…
P1110933P1110966 P1110934 P1110940  P1110982 P1110995 P1110996 P1120016 P1120017 P1120018 P1120020 P1120024 P1120025 P1120046 P1120064 P1120065
Après le coffrage, une bonne épaisseur de coulis réfractaire mélangé à de la vermiculite. On voit bien le départ des deux cheminées. C’est la fin de la quatrième semaine. On voit le four dans son ensemble, les briques sont mises à tremper pour la semaine d’après… Plus de 600 briques rien que pour les cheminées !!!
P1120118 P1120119 P1120111-001 P1120121 P1120125 P1120136
Cinquième et dernière semaine de travail
P1120506 P1120511 P1120512 P1120518 P1120520 P1120522 P1120523 P1120524 P1120526 P1120554

Travail sur le toit. Pas facile, bacher, débacher, rebacher, débacher… Entre les averses qui tombaient toute la semaine.. Nettoyage des chambres, ouverture de la porte de la chambre basse pour nettoyer

P1120562 P1120566 P1120567 P1120568 P1120570 P1120572 P1120576 P1120577 P1120578

Tant que j’étais sur le toit j’en  ai profité pour faire des panoramiques de la plateforme. Il y en a des toits !!!

P1120599P1120603 P1120601 P1120604 

La couverture de la cheminée. Les nids d’abeille vont apporter de l’air secondaire et accélérer le tirage de la cheminée

 P1120612 P1120613 P1120614P1120625

Nettoyage de la chambre haute

P1120617 P1120618P1120622P1120624 P1120619P1120656   P1120654 P1120660 
Les grandes silhouettes couvertes se dressent au dessus de la toiture… 
Maintenant l’armature métallique…
P1120650 P1120651 P1120661 P1120679 P1120680
Ben voilà, c’est fini, on range le chantier, on démonte la piscine des briques, on vide tout, Eric remporte son matériel et on fait un petit feu de joie pour le fun …
P1120615 P1120616 P1120683P1120693 P1120692  P1120697 P1120700
Belle aventure…
Merci Eric, sans toi ça n’aurait pas pu se faire.
Maintenant un autre histoire va commencer….
La semaine dernière j’ai commencé à faire des feux de séchage. Le four est trempé, il coule de toutes parts
P1120701 P1120704 P1120705 P1120709 P1120712 P1120714  P1120719 P1120755P1120756P1120760P1120758P1120759
Dès le premier jour il avait marqué le four dans la dalle
On voit une épaisse fumée, les coffrages des voûtes brûlent. D’abord celui du bas puis celui de la chambre haute
P1120766P1120769 P1120767 P1120768  P1120770 P1120772
On voit que la chambre haute est encore noire, il reste du carbone. La température n’est pas montée assez haut pour qu’il brûle.
Demain je continue le feu, je reçois le réfractaire vendredi qui sera mis dans le four pour être biscuité le 16 juillet avec les bols qui auront été faits pour l’événement et les pièces tournées avec la terre de Beauregard
Ca sera une belle fête, vous êtes les bienvenus pour la partager :)
La cuisson haute température aura lieu en automne… A suivre….
Pour me contacter 0685230152. N’hésitez pas à laisser un message, je ne suis pas toujours avec le téléphone
Pour trouver l’atelier, rendez vous sur le site
Et pour des centaines de photos sur la page
A bientôt :)

30 juin 2016

Cuisson au bois en four papier

 

Construction d'un four papier et cuisson des poteries en détail

Le four papier est un moyen simple, économique, écologique, rigolo, convivial, réjouissant, amusant..... et j'en passe et des meilleures....

   Construction en public d'un four papier le 30 juillet 2016 à Beauregard de Terrasson. Défournement dimanche 31 juillet, jour du marché de potiers

flye2rBeauregardVersoflyerBeauregard

LA RECETTE DU FOUR PAPIER

Pour les "fous de feu", c'est excellent, on peut ouvrir le "four à la coque" en fin de cuisson pour enfumer !!!!
DSC01732 DSC01741 DSC01729 DSC01805

La recette est simple :   

 

Va au fond de ton jardin, creuse un trou ou monte deux rangs de briques réfractaires en laissant des ouvertures pour le feu      
Récupère une grille solide pour faire la sole       
Récupère des palettes ou du vieux plancher ou des longues branches en forêt       
Récupère des journaux publicitaires qui au moins vont servir à faire quelque chose de bien ou de affiches, il faut du papier glacé       
Récupère deux grandes poubelles d'argile bien grasse dans un talus, fais en une belle mayonnaise       
Remplis le dessous de la grille avec un grand sac de charbon de bois       
Pose tes pièces en terre bien sèche sur la grille       
Monte le tipi en ne laissant pas de trou entre les planches et en laissant une cheminée en haut       
Trempe les feuilles de papier (glacé) dans le chaudron de mayonnaise pas trop épaisse       
Pose les sur le tipi tout autour       
Quand le tour est fait, recouvre avec la bonne crème partout       
Recommence l'opération huit fois       
       
 les femmes sont réunies autour du foyer P1010004 P1030110             
Explications, préparation, nettoyage de l'aire de cuisson       
P1030126  P1030121   
Sous l'oeil du milan royal, les plaques de soutien sont posées et le charbon de bois versé 
P1010011 P1010012 P1010007       
La première poterie, la plus grosse est posée. Pendant ce temps, les filles préparent le papier       
P1010018 P1010019 P1010020       
Les poteries sont empilées soigneusement       
P1030143 P1010024 P1030152      
       
P1030160 P1030161 P1030165       
De plus en plus périlleux !!!       
P1010038 P1010050 tipi de bois autour des poteries 
Evaluation de la hauteur de cheminée, coupe et pose du bois       
 
P1030182 P1010049 P1010056       
C'est dur la vie de potière, on se débrouille comme on peut...       
P1030194 P1010075 P1010076       
Le tipi est terminé, enfin, on va patauger !!!       
le tipi du four est recouvert de papier et de barbotine d'argile P1010083 DSC01692       
Quel régal de badigeonner, chaque couche rend l'ensemble de plus en plus moelleux !! hmmm !!!!       
P1010086 P1010089 P1010103       
Pose de la sonde pyrométrique, protection du fil qui la relie au voltmètre       
P1010104 P1010090 P1010094       
voltmètre, ouverture en bas du four qui sert "d'alendier", bois qui brûle pour les braises d'allumage       
       
Une fois le tipi terminé, des braises tu poseras à chaque alendier         
Deux heures le four tu laisseras et te restaureras       
Le ventre plein tu reviendras, le feu doucement tu commenceras       
La température montera, sur le voltmètre tu vérifieras       
Le feu grandira, le tipi flambera       
Les poteries rougeoiront, ton coeur de plus en plus fort battra       
Si tu es fou, doucement tu l'ouvriras       
Des fougères, des copeaux, de l'herbe, du sel,etc, tu jetteras    
Puis avec tes amis tu festoieras      
Le lendemain matin tu reviendras      
Avec amis, café et croissants chauds
ouvrir le four à la coque      
Au coeur des cendres découvrira l'union sacrée de la terre et du feu       
Merci la terre, merci le feu, merci les amis !!!!       
      
P1010107 P1030206 P1030212         
Pose des braises et état du charbon de bois qui se consume doucement         
P1010110 P1010111       P1010119          
Le feu démarre bien, le volcan fume         
P1030233     P1010121      P1030246          
Le tipi s'est embrasé, la température monte         
DSC01726     DSC01727      DSC01729          
On voit la couleur, le four atteint 1000°         
DSC01731     DSC01735      DSC01733          
Ouverture du  four pour enfumer avec des fougères         
     volcan en éruption          DSC01741        DSC01744          
Un peu de feu pour nous réchauffer et nous donner trop envie d'en faire un tout de suite...         
P1030269    enfumage des poteries au coeur du volcan   DSC01746          
Poteries au coeur des braises, lancer de sciure et de sel pour les effets         
   P1010149         DSC01762       OLYMPUS DIGITAL CAMERA           
Au petit jour, le four tout froid, un bon p'tit déj' et on peut démouler         
P1010003 (2)   P1010005 (2)   P1010155          
Les fouilles sont lancées !!         
P1010158         P1010162         P1010004 (2)          
Les filles ont bien travaillé, c'est la distribution des prix         
DSC01787      DSC01794   DSC01788          
DSC01796      P1010021 (2)   les artistes rassemblées pour les résultats...   
Après défournement complet, analyse des résultats         
         
Il a fallu quatre heures d'enfournement et de construction, deux heures de préchauffage, quatre heures de cuisson.         
Un peu de plancher de récupération, des magazines, deux poubelles de terre ramassée, des fougères, un peu de sel (pas de poivre), beaucoup de joie et de bonne humeur pour cuire entre 1000° et 1170° un m² de poteries.         
Ce four a été construit après une semaine de stage de façonnage de grosses pièces comme les potières africaines, polissage aux ocres.         
         
Pour voir le programme des prochains stages voir  le site de l'atelier   

BEAUCOUP DE PHOTOS SUR LA PAGE     
Vous pouvez voir les galeries photos en ligne       et une deuxième galerie         
Pour venir à l'atelier ou pour tout renseignement, appeler le 06 85 23 01 52         
Si vous avez envie de recevoir les nouvelles pages ou la newsletter, vous pouvez vous inscrire en haut à droite de la page         
Si vous avez besoin d'un renseignement ou si vous avez envie de laisser un commentaire, je vous répondrai avec plaisir         

15 avril 2016

Plan de construction d’un four à bois à deux chambres

P1110245 P1110246

A partir de lundi 11 avril et pour trois semaines nous allons construire un four de type Phoenix à flamme renversée et à deux chambres, une pour la haute porcelaine et le grès en bas et une au dessus pour la sigillée avec post combustion et deux cheminées.
P1110212 P1110213  P1110215P1110218 P1110216 P1110217  P1110221P1110219 P1110220 P1110214
L’abri est fin prêt, nous avons placé les briques de soubassement en groupe pendant la préparation des JEMA
P1100016 P1100007 P1100010 P1100011
Demain je reçois les 4500 briques pour le construire !!!

Des isolantes légères en alumine pour les parties les plus chaudes et surtout pour ne pas perdre de calorie, les chambres de cuisson. La plupart seront des réfractaires lourdes   Pacema vendues à prix très raisonnables, résistantes à 1500°, et des  Pacema creuses isolantes pour les parties les moins chaudes à l'extérieur.
Je prendrai des photos pour que vous puissiez voir la qualité.
Les réfractaires coûtent 0.91cts ht livrées et les creuses 0.54cts ht livrées

Ce four va mesurer 3m20 de haut, la deuxième chambre sera au dessus de la première, il aura une cheminée avec by pass en sortie de la chambre du bas pour choisir le passage vers la chambre des sigillées ou directement la cheminée et une autre en sortie de la chambre haute.
La chambre du bas aura 1200 litres utiles, celle du haut 800l.
C’est un essai, nous espérons qu’il fonctionnera comme prévu. Les fours couchés à chambres sont courants, deux chambres l’une au dessus de l’autre… suite au prochain numéro…
J’ai récupéré dans une usine un chariot d’enfournement, j’espère que nous allons pouvoir le faire fonctionner, cela me permettrait d’enfourner en dehors du four et de pousser tout l’enfournement à l’intérieur du four.
Les plaques vont être grandes, épaisses et très lourdes.
P1100012 
Ce four est un projet de longue date, vous êtes nombreux à être intéressés pour aider.
Ce n’est pas ce que l’on appelle de grands travaux, mais il y a le soubassement lundi après midi, les barbotines réfractaires, la manipulation des briques (légères), les bétons de vermiculite pour isoler, des torchis et lorsque nous arriverons à la chambre du haut nous devrons monter les briques sur l’échafaudage…

Si vous avez envie de donner un coup de main, envoyez moi rapidement un message à sofiterre@gmail.com.
Nous commençons lundi 11 avril, nous travaillerons du lundi au vendredi. La construction devrait durer trois à quatre semaines
Je complèterai la fiche au fur et à mesure.

A bientôt :)))))

sur LA PAGE   vous trouverez des centaines de photos et des reportages jour par jour.

Je ne souhaite pas inonder les boîtes aux lettres avec les messages, si vous êtes intéressés allez sur la page. Pas besoin d’être inscrit pour la consulter

L’atelier se trouve à Valojoulx, 24290, à 6 km de Montignac Lascaux

Sur le SITE   vous trouverez à cette page les moyens d’arriver à l’atelier

14 avril 2016

Construction et utilisation du four à bois en Raku

Le four Patriotique a évolué en four Atypique pendant les Journées des Métiers d’art le week end dernier…
(Atelier La Terre en Feu à 24290 Valojoulx) #JEMA2016

Il a été patriotique…
P1060221 P1060222 P1060286 P1060289 P1060314 P1060327

 

Acrobatique…
P1010037 P1010041 P1010048 P1010051 P1010053 P1010054

Et maintenant Atypique…
P1100515P1100518P1100517P1100496P1100485P1100734P1100777P1100733P1100879P1100891P1100885P1100940P1100976P1100981P1100881P1100884P1100974P1100969    
Il a cuit en quatre heures, préchauffage compris.
Les pièces étaient crues. C’étaient des pièces tournées très finement.
Il aurait pu cuire en trois heures, voire moins mais nous avions dit aux visiteurs que l’enfumage commençait à 14h30. La consommation de bois une brouette et demie de bois, température 1025°

Le plan… 40 briques sur le sol
P1100332P1100335P1100339

3 rangées tout autour pour poser le four et faire l’alandier soit 54 briques et quelques unes pour isoler l’alandier sur les plaques réfractaires
P1100346P1100354P1100357

Deux plaques d’enfournement pour l’alandier
P1100358P1100360P1100362

Une plaque de sole sur trois piliers
P1100365P1100369P1100372P1100375
On pose le bas du four, un tiers de bidon, de même que le dessus. Contenance plus grande que le four patriotique qui est un bidon coupé un tiers/deux tiers
P1100388P1100391P1100394P1100400P1100402P1100409P1100417P1100426P1100429P1100435P1100438P1100439
Voici le montage du four.
Les briques sont isolantes et réfractaires. En fin de cuisson, la face extérieure était froide. Cela permet aux animateurs de ne pas bruler la pelouse lors des animations extérieures. Cuisson très facile.

J’ai observé que la température montait très facilement, certainement du fait que la brique isolante ne permet pas les fuites de chaleur alors que l’alandier dans la terre absorbe plus, donc cuisson plus longue et un peu plus de consommation de bois. A voir
J’ai aussi modifié plusieurs fois l’alandier pendant la cuisson pour vérifier les meilleures conditions de tirage. Réduction de la longueur de l’alandier à une plaque
et ouverture minimale pour un meilleur tirage
P1100530P1100531P1100543P1100544
C’était une cuisson expérimentale, je n’avais jamais utilisé ce four de cette façon ni à cet endroit, “sur la place du village”
Que du bonheur.

J’avais fait un alandier long pour réduire les risques de casse pendant le préchauffage. Des visiteurs ont aidé au préchauffage. J’aurais été seule, j’aurais réduit l’alandier à une seule plaque (50X60 cm) et la cuisson aurait duré moins de trois heures, préchauffage compris. Avec pièces crues mais très fines et bien sèches.
En fin de cuisson ouverture de la porte et enfumage
P1100549P1100551P1100558P1100591P1100594P1100598P1100628P1100656P1100660P1100668P1100711P1100715 
Quelques photos pour le plaisir… Après refroidissement, j’ai lancé des copeaux par la porte.
P1100731P1100738 P1100734P1100743P1100778P1100780
Encore après un refroidissement nous avons enlevé le couvercle et j’ai enfumé les pièces directement dans le four.
P1100879P1100883P1100887P1100888P1100891P1100892P1100899P1100900P1100906P1100907P1100909P1100918P1100920P1100934P1100940P1100946P1100951P1100954P1100957P1100961P1100962P1100968
Quand le four a été vidé, j’ai enfumé les pots qui restaient sur la plaque de sole
P1100969P1100970P1100972P1100973P1100976P1100978P1100981P1100988P1100990P1100993P1100994P1100996P1100997P1100998P1110008P1110017P1110018P1110019P1110022P1110031P1110034P1110039P1110038P1110040P1110043P1110044
Le temps de ranger le four, les pièces avaient refroidi, nous avons pu découvrir ce qui se cachait sous les cendres…
P1110052P1110056P1110054P1110055P1110064P1110065P1110066P1110067P1110068P1110069P1110070P1110071P1110073P1110074P1110076P1110079P1110077P1110080P1110082P1110087P1110085P1110086P1110095P1110114P1110088P1110093P1110098P1110101P1110103P1110104P1110110P1110115P1110121P1110122P1110123P1110124P1110127P1110128 
Quelques pièces après nettoyage
C’était chaud les marrons. Si vous n’êtes pas sûrs de vous avec le feu, vous pouvez faire la cuisson au bois et enfumer dans des bidons après refroidissement

Pendant le prochain stage sur les sigillées je prévois de faire une cuisson de ce type.
Ce stage ne durera qu’une semaine, en septembre? et nous nous concentrerons sur la fabrication, la pose des sigillées avec techniques de décors et la cuisson avec enfumages.
Lorsque la date sera fixée je ferai une newsletter pour avertir.

Je prévois aussi de faire une semaine avec sigillées et Raku.
Vous pouvez aussi aller sur le site http://laterreenfeu.fr, vous aurez toutes les indications.
Sur le blog je poste des fiches pédagogiques 
Pendant trois semaines nous allons construire le grand four à porcelaine, ça commence demain !!!
C’est une grande aventure…
Pour me joindre : 0685230152
sofiterre@gmail.com

05 avril 2016

Expériences de terres sigillées. Enfumage en gazettes.

Toujours dans le cadre de la recherches de noirs et blancs que je fais depuis un an

Essais systématiques de six terres sigillées blanches avec le même traitement et la même cuisson d’enfumage
IMG_6053 IMG_6054
Les six vases ont été tournés avec la même argile, MP ou FDML. Après polissage, elles ont été recouvertes de six sigillées blanches différentes et cuites.
Le projet est de faire un enfumage en gazettes dans le four à gaz. Jusqu’à présent je le faisais au bois dans la fosse mais vu le temps j’ai utilisé le four à gaz.
IMG_6055IMG_6057 IMG_6056IMG_6058
Papillotes avec du genêt, des algues, des copeaux, projection de bouillie bordelaise et de sulfate de fer.
IMG_6059
Puis cuisson d’enfumage, trois heures à 500°
IMG_6061
Défournement de la gazette
IMG_6066 IMG_6067 IMG_6068IMG_6071 IMG_6069 
Vases juste sortis des papillotes
IMG_6078IMG_6083 IMG_6079IMG_6081   IMG_6123IMG_6115 >
IMG_6118IMG_6117  IMG_6120IMG_6121IMG_6084IMG_6133   IMG_6125IMG_6124
Après nettoyage on peut voir la différence de chaque sigillée.
Normande, Beck, 86, et trois argiles que j’avais déjà qui ne sont pas dans le commerce
Ces essais systématiques permettent de vraiment connaître les argiles dans une situation donnée. J’avais expérimenté ces sigillées en sortie de four en fusion, dans le four patriotique, en papillotes au bois et je retrouve à chaque fois les caractéristiques communes. Celles qui prennent bien l’enfumage et celles qui sont plus fermées.
IMG_6098IMG_6100
IMG_6108IMG_6113
J’avais mis une pièce avec comme sigillée blanche la Normande et comme rouge la FR125

Quelques images d'un stage de deux semaines

sur les terres sigillées.
Pour les prises en charges pour les créateurs inscrits à la chabre des métiers 
http://www.cnams.fr/fr/le-fafcea.html

DSC_0040DSC_0042DSC_0045DSC_0048DSC_0050DSC07485-001DSC07486DSC07496DSC07499-001DSC07511-001DSC07492-001DSC07493DSC07495-001DSC07497-001DSC07500



Huit élèves maximum
Ces stages peuvent rentrer dans le cadre d'un CIF, DIF, chambre des métiers, artistes, artisans,...
C'est un grand moment de l'année, la terre sigillée, c'est trop beau...

Cueillette d’argile près de l’atelier. Les premiers tests de reconnaissance, fabrication de la sigillée avec la terre ramassée et les argiles apportées par les élèves
P1020713P1020714P1020715P1020716P1020717P1020718P1020719P1020720P1020721 P1020726fabrik 125fabrik 140
 fabrik 124P1020725fabrik 141 
fabrik 143 fabrik 144fabrik 145
Divers endroits d’un lieu riche en argiles
 fabrik 147
Etat des bottes et de la voiture après la cueillette en cas de temps humide….    
Pour reconnaître l’argile au détour des chemins, déjà, lorsque l’eau reste      
longtemps après la pluie, c’est louche. Si en plus la terre colle aux bottes,     
ça devient de plus en plus intéressant. On peut essayer de faire un petit      
boudin d’argile, la longueur de ce petit colombin déterminera la richesse      
en argile de cette terre.     

Photo 010 Photo 042
La terre est mise à décanter puis tamisée. Ici, tamis 60.     
DSC07590 DSC07615
Elle est mise sur des rondeaux de plâtre qui vont absorber l’humidité et      
permettre d’obtenir une pâte prête à mettre en ponts. Ces “ponts”      
d’argile sont laissés le temps qu’il faut à la terre pour se raffermir suffisemment      
pour être travaillée au modelage ou au tour.     
DSC07601 DSC07616
DSC07755 P1070777
Quelquefois, on trouve les terres dures, on peut les concasser avant de     
les mettre en eau     
DSC07718 DSC07720
DSC07724Photo 015Photo 045
Elles sont mélangées au bâton pour les petites quantités, au mélangeur  à peinture pour les plus grosses quantités, tamisées et mises sur rondeaux. 
Les terre récoltées s’utilisent au tour, pour modeler, selon leurs propriétés.     
Il faut faire des tests et surtout les cuire pour déterminer si on peut les utiliser. Si une terre continent trop de chaux, les pyrites vont reprendre de 8 à 12 fois leur volume en s’hydratant après cuisson et cela peut même casser des pièces.
Faites des essais, les argiles cueillies n’ont rien à voir avec les terres que l’on peut acheter.
La joie de les travailler, d’apprendre à les  reconnaître est immense.    

Chaque élève apportera deux argiles, une blanche et une rouge qu’il aura récoltées dans la nature, nous en ferons des sigillées et ferons des essais systématiques dans plusieurs cuissons de ces deux argiles afin de bien voir leurs propriétés et ce qu’elles donnent dans diverses situations, cuisson oxydante au gaz, cuisson au bois, défournement à chaud du four à gaz, enfumage au bois dans des fûts
 avec différentes techniques de décoration

P1020737P1020728P1020729P1020730P1020733P1020734P1020735P1020736P1020738
Pose des sigillées sur les pièces apportées par les élèves
Décors en réserves

DSC01768DSC01771DSC01778DSC01813DSC01822
DSC01780DSC01807DSC01811DSC01842DSC01767
DSC01809DSC01818DSC01808
Décors par trempage, lustrage
DSC_0063DSC_0068DSC_0083

DSCF8906DSC_0261DSC_0066DSC_0071DSC_0072DSC_0063IMG_0379

Les tessons d’essais avant la cuisson...

DSC_0085

avant et après le biscuit

DSC_0271DSC_0339

Après les premiers polissages, c'est la préparation des terres sigillées... On peut obtenir les sigillées de plusieurs façons. Lévigation, décantation. Pour obtenir rapidement une terre sigillée, on ajoute un peu de silicate de soude et on agite bien. Il faut laisser tomber les particules lourdes d'argile au fond du seau pendant 24 heures puis siphonner pour garder le liquide du dessus.
Chaque stagiaire apportera une terre ramassée et nous préparerons une sigillée avec et de la terre à modeler.
Nous irons faire une cueillette d'argile pour apprendre à les reconnaître sur le terrain
Une page de ce blog est destinée à la fabrication de la terre sigillée avec les recettes, les façons de l’appliquer….

DSC01927 DSC01928 IMG_0039DSC01974

Pose des sigillées, pièces avant enfournement dans le four à gaz pour un défournement des pièces en fusion, lustrage avec un plastique fin ou un chiffon très doux entre chaque couche de terre sigillée

DSC02008DSC02011
DSC02010DSC02032DSC02035DSC01975DSC02042DSC02045DSC02017
Polissage avec des engobes de porcelaine. C’est très difficile de polir ces engobes de façon régulière et c’est un excellent apprentissage pour ne plus faire de marques… Une pièce à consistance cuir sera destinée à cette technique pour apprendre à polir parfaitement sans faire de marque

IMG_0206IMG_0208DSC02002DSC02005 DSC_0257 DSC_0265DSC04263 DSC04264 DSC04265 DSC04269 DSCN3940 DSCN3943 P1020824 P1020827 P1020839 P1020840 P1020841 P1020842 P1020843 P1020844 P1020845 P1020848 P1020850 P1020855 P1020858 P1020860 P1020861 P1020873 P1020878 P1020883 P1020886 P1020888 P1020902
Lorsque les poteries sont sèches le four est rempli
DSC02084 DSC02087 DSC_0001DSC_0148

La deuxième semaine est destinée aux cuissons, aux

enfumages, à une cuisson au bois à flamme renversée

avec enfumage en fin de cuisson directement dans le

four à bois et à une cuisson d’enfumage au bois dans

des fûts en papillotes

Pendant la montée du four, théorie sur les cuissons, les différents fours, les courbes de cuisson, film "Terra Negra" d'un potier espagnol qui décore ses sigillées avec des résrves et gravures et cuit en réduction très forte pour obtenir des effets métalliques

Le four à gaz monte pour la première cuisson de biscuit et dès que les pièces seront en  fusion les stagiaires sortent une pièce polie aux engobes de porcelaine, des essais et pièces en terre sigillée
 P1020921 P1020923 P1020925 DSC01862DSC01863DSC01866DSC01869DSC01882DSC02132DSC02133DSC02149DSC01870DSC01873DSC01875DSC01877DSC01878DSC01876DSC02152DSC02153DSC02154DSC02156DSC02135DSC02147P1020928
DSC02152DSC02153  DSC02147DSC02160 DSC02161 DSC02164 DSC02169DSC02175DSC02185DSC07880DSC02172DSC_0188DSC_0195DSC_0196
Après l’enfumage, le nettoyage et la découverte
DSC_0269P1020932 P1020934 P1020936 P1020937 P1020942 P1020943 P1020950 P1020951 P1020952 P1020953 P1020960 P1020962 P1020964 P1020966 P1020968 P1020969 P1020971 P1020979 P1020981 P1020982    P1020995 P1020996 P1020998

Sous le regard curieux des ânes
DSC02188DSC02193

Le mercredi, cuisson dans le four à bois; D’abord on enfourne…
DSC06543DSC06533
DSC06557DSC06551P1020904 P1020907 P1020908 DSC02105DSC02104DSC02107 P1070331 P1070332 P1070333 P1070334 P1070335 P1070336 P1070337 P1070338 P1070339 P1020916 P1020917

Puis c’est la mise à feu

DSC06576DSC06599DSC06606
P1070347DSC02200P1030007P1030004

Petit feu dans l’alandier, grand feu en haut sur les barres
P1030005P1030011P1030022P1030026 
DSC02208DSC02209 DSC02214DSC02215DSC02216 DSC02217DSC02228DSC02231
Moment toujours très convivial...
DSCF7131 DSCF7124 DSCF7121 DSCF7118 DSCF7115 DSCF7106 DSCF7089 DSCF7079

DSC_0131DSC_0133DSC06623DSC06629IMG_0161

Ca monte en température..Le feu en bas, le feu en haut.... Chacun prend son quart, on a une bonne centaine de photos de la fumée qui sort de la cheminée :) et nous finissons par atteindre rapidement la température escomptée

Quand le four est redescendu à 600°, nous ouvrons la plaque du dessus et jetons des copeaux dans le four pour faire des enfumages après avoir bouché l’alandier avec le bon crottin de Casquette et Biscotte
P1070403 P1070404 P1070405 P1070406 P1070407
P1070408 P1070409 P1070410
Le défournement des poteries cuites au bois
P1070478P1070485P1070480 P1070479  P1070481 P1070482  P1070487 P1070488P1070492 P1070489 P1070490  P1070495 P1070497 P1070498 P1070499  P1070503 P1070504 P1070505 P1070506 P1070507P1070500 
DSC02261DSC02263DSC02274DSC02267DSC02268DSC02275DSC02269

Puis le jeudi, les pièces cuites seront enfumées dans des copeaux, du papier, de l’herbe…
P1030044 P1030045 P1030046 P1030047 P1030063 P1030064 P1030068 P1030071 P1030075 P1030076 P1030077 P1030079 P1030080 P1030082 P1030083
Chacun retrouve ses pièces sorties de la cuisson oxydante au gaz du mardi
Préparation des papillotes...
P1030091 P1030093 P1030094 P1030095 P1030096 P1030097 
Certaines pièces auront des réserves de barbotine de porcelaine avant l’enfumage

DSCF9186DSCF9187DSCF9188DSC07408P1070316 P1070317 P1070318 P1070319 P1070320 P1070321 P1070322 P1070323 P1070324
C’est la mise à feu des papillotes. Chaque élève a son bidon et gère sa cuisson, puis nettoie les pièces à la découverte des effets du feu
P1030102 P1030104 P1030105 P1030106 P1030108 P1030111  P1030115 P1030117 P1030120 P1030122  P1030128 P1030129 P1030131P1030123P1030163
P1030132 P1030140 P1030144 P1030146 P1030148 P1030150 P1030155 P1030156 P1030157 P1030161 P1030162P1030165  P1030164  P1030168 P1030159 DSC07419-001DSC07500  007009DSC07877

Le nettoyage pour découvrir les effets du feu
DSC02360 DSC02364 DSC02365 DSC02367 DSC02371 DSC02372

DSC07414DSC07492-001 
Réserves de porcelaine dans les papillotes, avant et après enfumage

Le vendredi, rangement de l’atelier, analyse des résultats, échange de recettes, de photos
Les tessons d’essais
P1030337 P1030338 P1030339 P1030341 P1030344 P1030345 P1030353

Résultats de engobes de porcelaine…

enfumage_002enfumage_036DSC02402DSC02403 DSC02410 DSC02412P1030223 P1030224P1030243 P1030231 P1030233P1030314  P1030291  P1030315 P1030319 P1030329 P1030333 P1030187
Terres sigillées avec réserves
P1030185 P1030186  P1030204 P1030208 P1030211 P1030214 P1030352P1030237P1030336P1030342 P1030337  P1030240
Terres sigillées défournées en fusion
P1030216 P1030218  P1030348 

IMG_0266IMG_0267DSC08014DSC02381DSC02383 DSC02384 DSC02385 DSC02388 DSC02406 DSC02409 DSC02414 DSC02417 DSC02418 DSC02422DSC02398DSC02399DSC02401DSC02408 DSC02420DSC_0398
DSC07510DSC07495-001

L’ensemble du butin
P1030176 - Copie P1030180 - Copie P1030182 - Copie P1030184 - CopieP1030201 - CopieP1030269 P1030187 - Copie P1030197 - Copie  P1030204 P1030231 P1030241 P1030265  P1030343 P1030346 P1030169

Tous les renseignements sont sur les sites

http://laterreenfeu.fr/les-terres-sigillees-polissage-aux-engobes-porcelaine-cuisson-au-bois-enfumages/
http://laterreenfeu.fr/formations-pro/contenu-pedagogique/

http://laterreenfeu.free.fr/augresdufeu/fpts01.htm
Pour voir le programme des stages et formations :

http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/ 

Renseignements : 0685230152
LA PAGE

Site http://laterreenfeu.com   et http://laterreenfeu.fr
Blog http://laterreenfeu.canalblog.com
sophie@laterreenfeu.com

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)
Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe, n’hésitez pas sur rendez vous
Il est indispensable de téléphoner avant  en raison des activités multiples extérieures
Il y a aussi une exposition vente.