" />
20 novembre 2017

Photos et recettes des recherches Raku, les prochaines formations 2018

Cette semaine s’est déroulée une formation à l’atelier au cours de laquelle nous avons expérimenté plusieurs pistes qu’il me semblait sympa de partager avec les résultats
20171027_102707 20171027_10271520171027_103504 20171027_102941 20171027_103125  20171027_103528 20171027_103631 20171027_103643 20171027_121825 20171025_164445 20171027_145035 20171027_152646

Pendant les deux premiers jours, lundi et mardi, nous avons travaillé sur les engobes, la coloration, fait des essais de colorimétrie. Recherches de noirs en mono cuisson, de bleus turquoise et de rouges avec cours théoriques sur la composition, le rôle des oxydes, des engobes, les préparations, les argiles…
20171023_151743-001 20171023_151747 20171023_172643 20171023_172706-001 20171023_172734-001 20171023_172747-001 20171023_172930 
Les recettes utilisées sont. pour 100gr de terre blanche. 2gr oxyde cobalt 1,5 gr de cuivre, 2 gr cobalt 2,5 gr de cuivre, 2,5 cobalt 3 gr cuivre, 2,5 cobalt, 3,5 cuivre. Ce n’est peut être pas tout à fait les gr, je n’ai pas mon cahier mais c’est l’idée de jouer avec le cobalt et le cuivre. Après les résultats sous C 1254, la fritte utilisée, nous avons constaté que le cobalt avait pris trop d’importance, je propose donc d’essayer
1 cobalt, 2,5 cuivre pour 100 gr de terre. Déclinez pour avoir des tons plus ou moins soutenus. Les références que nous avions étaient sous une couverte à faïence de chez Ferro, C315, et c’était turquoise
A noter que la couverte utilisée change parfois vraiment beaucoup les couleurs, on peut faire des essais d’un même engobe avec plusieurs frittes ou couvertes.
20171023_17293020171027_102735 20171027_103504 20171027_150159
20171027_15014520171023_173003
Voilà les résultats après cuisson. Le réseau de cristallisation qui change en bas est créé par le fait de plonger la pièce dans l’eau très rapidement immédiatement après défournement puis de mettre dans le matériau d’enfumage tout de suite parce que l’eau refroidit la pièce

Des essais de noirs mats en mono cuisson en mélangeant de la terre rouge, de la fritte C 1254, 15 cobalt et 20 noir D91 (couleur à peindre)
30 gr de terre, 30 gr de fritte avec les colorants
30gr de terre, 40 gr de fritte avec les colorants
30 gr de terre, 50 gr de fritte avec les colorants
30 gr de terre, 60 gr de fritte avec les colorants
Les résultats sont biens, ça a bien tenu, la matière est intéressante
En deuxième cuisson nous avons trempé la moitié supérieure dans la fritte C1254 pour voir ce que ça donne, belles matières
  20171025_170622 20171026_183024 20171027_103235 20171027_103241 20171027_103246 20171027_103311 20171027_103318 20171027_103329 20171027_103349

Nous avons fait des essais de nickel;, 30, oxyde de chrome 2, 3, 4. Le nickel a eu tendance à faire décoller l’engobe lors de la trempée dans l’eau en fusion20171027_150335

Et aussi des essais de bruns rouille avec du fer et du manganèse

20171027_103707 20171027_103716 20171027_103725 20171027_103730 

Puis des essais de rouges
David (Céraquitaine) nous a apporté des échantillons de trois rouges, sang de taureau, rouge vermillon et DQ5020 et une fritte ATP3/1, monosilicate de plomb (je crois, si ce n’est pas le nom de la couverte je modifierai :)
20171026_185711 
le vase de Sof’ a été fait en haut avec sang de taureau et en bas DQ 5020 avec la fritte de David
sur les essais que j’ai faits, j’ai mis les trois couleurs. 100 gr terre blanche, 30 gr de couleur. C’est la base des essais que je fais quand je teste une nouvelle couleur dans un engobe. Si on veut la rendre plus douce on diminue le colorant, si on veut renforcer la couleur, on ajoute plus de colorant.
Les trois engobes colorés ont été recouverts avec de la C1254, de la C1254 opacifiée avec 50/50 fritte et feldspath potassique et la fritte ATP3/1
20171026_190704 20171026_190710 20171026_190718 20171026_190728 20171026_190734 20171026_190747 20171026_190814 20171026_190823 20171026_190935

Une fois toutes les pesées faites, certaines pièces ont été engobées pour le Raku nu, d’autres pour des essais de couleurs et nous avons enfourné en laissant devant les pièces qui devaient être défournées pour faire des enfumages avec des végétaux et des cheveux. Mercredi matin nous avons allumé le four. Pendant la cuisson nous avons fait les théories des cuissons, oxydantes, réductrices, les courbes de cuissons différentes, les températures différentes, les fours, bois, gaz, électriques, flamme directe, flamme renversée et un peu de technologie des glaçures pour pouvoir lire une glaçure, comprendre le procédé de la composition des frittes, leur rôle, leur fabrication, pourquoi on doit fritter certains oxydes…
20171025_095508 20171025_095515-001 20171025_162153-001 20171025_162428 20171025_162742-001 20171025_163015 20171025_163158 20171025_163620-001  20171025_163635-001 20171025_164244 20171025_164312 20171025_164341 20171025_164429-00120171025_165132-001 20171025_164443 20171025_165107
Quelques pièces avaient été émaillées en mono cuisson pour faire des essais, la fritte est tombée, elle n’a pas tenue, nous avons désémaillé les pièces à l’extérieur et gardé l’intérieur émaillé. a l’extérieur nous avons avons continué les enfumages aux plumes et cheveux, végétaux. La fougère, la prêle contiennent de la silice, ce sont des bons matériaux; On peut utiliser les fleurs aussi, le pissenlit, ça donne de très beaux résultats. Bien sûr les résultats sont bien plus marqués sur de la terre polie ou de la terre sigillée 
20171025_164844 20171025_165440 20171025_16551420171025_170253 20171025_17062220171025_165531-001 20171025_165900 20171025_165908-001 20171025_170018 20171025_171109-001 20171025_171249 20171025_171527 20171025_173119-001 20171025_173143
Sur les petites plaques, j’avais mis de la fritte C1254 avec 3 CuO, de la fritte pure et de la fritte opacifiée. J’ai donné plus haut les proportions
20171025_163150(0)20171025_173108-001
Dans le stage cuisson, nous avions enfumé avec des végétaux sur de la terre sigillée. C’est bien sûr incomparable…
20171003_154607 20171003_154611 20171003_154615 20171003_154625 20171003_154632 20171003_154636 20171003_160153 20171003_160215 20171003_160225 20171003_171704  20171003_171822 20171003_171830

Le lendemain, jeudi, après refroidissement des pièces nous avons défourné, puis émailllé ce qui devait l’être
Nous avons commencé par mettre la fritte à l’intérieur des pots qui devaient en recevoir, puis nous nous sommes occupées de l’extérieur
Le Raku nu, recouvert d’un engobe réfractaire composé de 50 silice et de 50 kaolin calciné, le même mélange que pour protéger les plaques d’enfournement; Je colore avec un peu d’encre qui brûle à la cuisson le mélange réfractaire pour le distinguer de la fritte qui vient dessus afin de vérifier qu’il y a de la fritte partout. On pourrait mettre un colorant alimentaire ou tout ce qui peut brûler. Une fois la couche réfractaire séchée, nous avons passé la fritte. Le principe est de mettre une couche réfractaire pour que l’émail se décolle après l’enfumage. La fritte sert à créer les craquelures et protéger la terre de l’enfumage .
20171026_12120820171026_12121120171026_114818 20171026_121115 20171026_121157 20171026_144510
Lorsque les pièces sont enfumées, on les plonge dans l’eau pour les déshabiller
20171026_180923 20171026_182250 20171026_182341 20171026_182343 20171026_182358 20171026_182542 20171026_182621 20171026_182623 20171026_18262620171026_18282020171026_182812 20171026_182752 20171026_182801 20171026_18280520171026_185733 
20171027_10283020171027_10292520171027_103523   20171027_103155 20171027_103439  20171027_145418  
Nous avons coloré de la fritte avec 3% d’oxyde de cuivre. Les pièces émaillées ont été trempées dans l’eau à moitié pour changer le réseau de craquelures juste avant d’être enfumées.
20171026_18302820171027_10341920171027_103640 20171027_103643 20171027_103125
Les pots engobés ont été couverts de fritte transparente et ont été plongés à moitié dans l’eau également
 20171027_102727 20171027_102735 20171027_103631
Nous avons opacifié la fritte C1254 avec 50/50 de feldspath
20171027_123553 20171027_153247 20171027_153324 20171027_153352 20171027_153428 20171027_153449
Ce matin, nous avons défourné les pièces laissées intentionnellement dans le four à refroidir dans le but de pratiquer des enfumages dans un feu de bois. Cela permet aux personnes qui ont un four électrique de pouvoir faire cuire leurs pots et de les enfumer dans un feu de bois, dans le poêle, la cheminée, le soir à la veillée :) :)  ..
c’est valable pour toutes formes d’enfumages, sigillées, terres polies etc… si on ne peut pas ouvrir son four ou qu’on n’a pas de four et que quelqu’un cuit pour nous. Bien sûr on utilise de la terre chamottée. Il faut aussi vérifier la courbe de cuisson si on cuit des pièces avec de la fritte, il faut le faire rapidement car la fritte par exemple c1254 qui contient très peu d’alumine coulent si elles sont cuites trop longtemps.
nous avons cuit le biscuit à 980° et la cuisson de la fritte en deux heures à 950°. Je n’aime pas quand c’est trop brillant. Si on a une courbe plus longue, opacifier la fritte ou utiliser une glaçure pour faïence. De toutes façons, faites des tests.
Pendant le stage nous avons utilisé la C1254 et cuit en deux heures. à vous d’adapter la courbe à votre fritte et à votre four. Les grosses pièces qui ne peuvent pas être sorties car trop lourdes peuvent être enfumées comme nous avons fait ce matin.
Voici les pièces avant la cuisson d’enfumage
20171027_104402 20171027_104416 20171027_104549 20171027_104623 20171027_104634 20171027_104642 20171027_104657 20171027_104721 20171027_104736 20171027_104743 20171027_104809
Nous avons choisi d’enfumer les frittes opacifiées et des pièces avec 3 CuO.
20171027_105640 20171027_105652 20171027_105704 20171027_105713 20171027_105804 20171027_112136 20171027_112730 20171027_112744 20171027_114040 20171027_114347 20171027_121229
Au bout de 55 mn de cuisson.. C’est un peu trop, ça a trop chauffé. 40 mn seraient suffisantes, l’émail a commencé à fondre. Nous avons sorti les pièces du feu pour les enfumer dans de la paille et des copeaux
20171027_121405 - Copie 20171027_121617 - Copie 20171027_121626 - Copie20171027_121748 - Copie20171027_121821 - Copie 20171027_121652 - Copie 20171027_121656 - Copie   20171027_121825 - Copie 20171027_121852 - Copie 20171027_121929 - Copie 20171027_122011 - Copie 20171027_122039 - Copie 20171027_122044 - Copie 20171027_122100 - Copie 20171027_122112 - Copie 20171027_123347 - Copie
Après nettoyage…
20171027_123326 20171027_123402 20171027_152357 20171027_152551 20171027_152607 20171027_152646 20171027_152727 20171027_152909 20171027_15313820171027_15240620171027_152419
Ben voilà, y’a plus qu’à, vous avez tout le kit du parfait rakuteur :)
C’est très simple, il faut garder cette simplicité et ne pas vouloir aller trop dans la technique. On confie nos pièces au feu, il nous les rend parfois avec des résultats inattendus.. On peut recuire, si un enfumage ne nous convient pas on peut le faire rebrûler, c’est de la basse température à cuisson très rapide, on peut se construire un four rapidement pour pas très cher, il existe des kits pour ceux qui en ont besoin, c’est toujours mieux de se le fabriquer soi même . Bien sûr on peut se fabriquer un four bidon à bois. Je fais d’excellentes cuisson avec, rapides, avec vraiment très peu de tout petit bois de chûtes de scierie. Je vais faire remonter les fiches pédagogiques anciennes de la construction d’un four .
Pour se retrouver sur le blog, allez dans le nuage de tags à gauche (mots clés) qui vous amèneront aux pages correspondant aux mots clés que je rentre dans la page ou aussi sur l’onglet en haut “fiches pédagogiques”.
Voilà plus de dix ans que j’alimente régulièrement ce blog avec des conseils, des recettes mais ce n’est pas facile à trouver. Petit à petit je fais aussi des fiches pédagogiques sur le site http://laterreenfeu.fr.

Je donne aussi beaucoup de recettes sur la page fb https://www.facebook.com/sophiesofiterre/
Vous pouvez venir visiter l’atelier toute l’année sur rendez vous, participer aux journées portes ouvertes, venir voir les cuissons, elles sont annoncées dans la newsletter ou sur la page fb

Les prochains stages auront lieu en 2018 à partir de février. Il y aura 6 semaines de stages pendant l’année, réparties de février à août. Ils ont tous la possibilité d'être pris en charge sur demande dans le cadre de la formation professionnelle, pour les demandeurs d'emploi dans le cadre d'un projet professionnel, les salariés, les artistes, les intermittents....

Pendant l’année un cursus complet de tournage de 90 heures avec des exercices à faire entre les modules pour ceux qui souhaitent bien progresser d'un module à l'autre.
http://laterreenfeu.fr/cursus-de-tournage/
En février un module de tournage  pour débutants ou de perfectionnement. C’est le seul stage de tournage où j’accepterai les débutants car les deux modules suivants seront spécifiques et demanderont d’avoir un niveau minimum. Le deuxième module en juillet pour faire les boules et théières avec travail à la motte et le troisième en août, pour le tournage de grosses pièces par assemblage de petites parties; Quand on ne peut ou ne sait pas travailler de grosses quantités de terre, on peut faire quand même de grosses et belles pièces en assemblant plusieurs parties.
J’ai créé une chaîne YouTube sur laquelle il y a plusieurs vidéos pédagogiques pour bien expliquer les gestes de base avec des prises de vues de points différents.
Je vais en ajouter au fur et à mesure… 
En mars une semaine de polissage, Raku nu sur terres sigillées avec la préparation et la  coloration de terres sigillées, des mono cuissons, l’émaillage très léger des terres sigillées.. A suivre
Un stage annuel de deux semaines, en mai et juin une semaine de collectes d’argiles naturelles, la préparation, le façonnage de pièces, la préparation et la pose des sigillées, différentes techniques de pose, l’utilisation de plusieurs sigillées superposées et la deuxième semaine les cuissons, au bois, au gaz, différentes techniques d’enfumage. Les deux semaines ne seront pas consécutives.
Je réfléchis au programme en ce moment, dans quelques semaines les programmes seront faits, mis sur le site http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/, et si vous êtes abonné à la newsletter vous recevrez le programme
Pour tous renseignements: Sophie Houdebert  0685230152
sofiterre@gmail.com

Et
pour le plaisir, quelques photos de feu… et l’ensemble des résultats
20171025_161735-001 20171025_162155 20171025_163015-001 20171025_164844 20171025_165440 20171025_170622 20171025_171254-00120171026_17402520171026_174055 20171025_171307-001 20171025_165531  20171027_121821 - Copie 20171027_121825
20171025_172945-001 20171025_173008-001 20171025_173119-001 20171025_173213-00120171026_19102320171026_191030 20171026_190644 20171026_191002   20171026_191039 20171026_191225 20171026_191241 
  20171027_103631 20171027_103832 20171027_103842 20171027_145149 20171027_152357 20171027_152646 20171027_15403420171027_10270720171027_154216 20171027_154253 20171027_154255  IMG_0702 IMG_0716


30 octobre 2017

Les cuissons. Bois, gaz, explication, courbes, températures. Première partie

En début de mois a eu lieu un stage de cuissons au cours duquel nous avons rempli et cuit sept fours bien remplis de différentes façons.
La cuisson est le moment clé de la poterie, si elle rate le travail réalisé en amont est perdu. Pas totalement puisque c’est aussi par l’expérience que l’on apprend et que l’on se souvient des erreurs.
Je vais essayer de donner quelques conseils de base pour permettre aux débutants de prendre le moins de risque possible et d’expliquer le phénomène d’explosion si redouté de tous et comment faire pour les éviter
Nous avions une multitude de pièces à cuire, certaines étaient polies, d’autres recouvertes de sigillée, d’autres brutes.. C’est cette variété qui était si intéressante
20171002_121402 20171002_12141820171002_121503 20171002_121426 20171002_121434 20171002_121448 20171002_121453 20171002_121456  20171002_121535 20171002_121540 20171002_121542 20171002_121550 20171002_121558
Le premier jour nous avons fait les choix des pièces à biscuiter pour le Raku, les pièces à enfumer aux végétaux, cheveux et plumes et le pit firing, le choix des pièces qui allaient cuire dans le four à bois.
20171002_165441 20171002_170800 20171002_165501
Nous avons rempli deux fours à gaz, le grand d’un demi m3 et le petit de 120 l.
Les conseils à donner pour l’enfournement.
Ici pour cette cuisson c’était du biscuit, donc de la terre crue ou sigillée et les pièces pouvaient se toucher et même être les unes dans les autres.
bien sûr si on superpose on met les plus lourdes au dessous, on ne rentre pas deux bols l’un dans l’autre si les bords se touchent. On doit alors surélever celui du dessus pour que le bol du dessous puisse prendre son retrait
Les plaques d’enfournement sont posées sur trois piliers, toujours, c’est le point d’équilibre qui va permettre de ne pas déformer les plaques. Les piliers sont posés du bas du four jusqu’en haut au même endroit pour assurer un maintien de bas en haut au même endroit.
Certaines pièces ont été sorties à chaud pour pratiquer des enfumages à chaud, elles sont été posée le goulot vers la sortie pour que l’on puisse bien les attraper.
Chacun a bien regardé où ses pièces étaient posées et j’ai allumé le gros four le soir avant de partir avec un seul brûleur sur les quatre et une pression minimale de 0.05b, une grande flamme de briquet
Ceci pour que le four préchauffe toute la nuit et que les pièces soient séchées à cœur. C’est la garantie de la bonne cuisson; Ce ne sont pas les bulles qui font exploser la terre mais l’humidité qui peut rester au cœur de la paroi. Si la terre est bien sèche et qu’il y a des bulles raisonnables bien sûr, le seul effet sera une fente ou même peut être pas de réaction. La terre est poreuse, surtout la terre chamottée et si la courbe de cuisson est douce, l’air emprisonné peut s’échapper.
Le lendemain matin, le four était à 280 et nous avons pu allumer les trois autres brûleurs pour commencer la cuisson qui a été très progressive. Nous avons pris notre temps jusqu’à 400°. Il y avait des sculptures très épaisses. au bout de trois heures de feu doux nous avons augmenté le gaz progressivement et avons pu défourner en milieu d’après midi. Je n’ai pas la courbe sous les yeux mais si il n’y a pas de préchauffage, on fait entre deux et quatre heures de préchauffage au minimum, Quand je parle de deux heures c’est sur des pièces tournées très fin et quand je dis quatre heures c’est quand les pièces sont épaisses et très sèches. Si on craint qu’il reste de l’humidité on préchauffe plus longtemps.
En mettant un miroir au dessus de la cheminée on voit si il y a de la buée.
Un signe qui ne trompe pas, c’est que le four refuse de monter en température. L’humidité pompe des calories pour sécher et lorsque tout est sec le four commence à monter un peu en température alors qu’on ne rajoute pas de gaz. Je cuis toujours à très basse pression, cheminée pratiquement fermée pour que la chaleur reste à l’intérieur du four. Si en fin de cuisson je mets plus de pression, je règle la cheminée pour ne pas créer de réduction (la réduction est provoquée par une mauvaise combustion, trop de gaz ou de bois par rapport au volume restant libre dans le four et l’ouverture de la cheminée. Une autre réduction peut être provoquée en réduisant l’air secondaire d’arrivée au brûleurs. Ce sont des brûleurs à air induit. Si vous souhaitez plus de précisions, il y a plein de très bons sites comme Smart conseil ou d’autres potiers qui font des articles plus détaillés que celui là.
La courbe de cuisson doit être également progressive. Dans un message suivant je donnerai plusieurs courbes, biscuit, Raku, four à bois.
Pendant la cuisson, les élèves se sont exercés à attraper les pièces à froid avec les gants et les pinces.
20171003_143307 20171003_143310
Une fois la cuisson terminée, après la première surprise de l’ouverture du four en fusion
20171003_152805 20171003_152924
Chacun a pris ses pièces et a enfumé avec les végétaux que nous avions collecté sur place, des cheveux et des plumes. Quand la pièce est trop chaude, le combustible brûle avec le carbone et il faut attendre un peu que la pièce refroidisse pour que le carbone se fixe sur la pièce. Sur la terre sigillée, bien évidemment, les résultats sont plus beaux.
20171003_154607 20171003_154611 20171003_154625 20171003_154632 20171003_155117 20171003_155123 20171003_155155 20171003_155209 20171003_155244 20171003_155317 20171003_155424 20171003_155447 20171003_15555920171003_160230 20171003_160153  20171003_160215 20171003_16022520171003_16040220171003_160207  20171003_160239 
Après une petite toilette, nous avons pu admirer les résultats obtenus simplement en sortant les pièces chaudes et en posant les matériaux d’enfumage dessus. Quelques copeaux ont été mis à l’intérieur pour ne pas qu’il y ait le contraste fort entre un intérieur blanc et un extérieur enfumé
20171003_173435 20171003_173507 20171003_173526 20171003_173559 20171003_180001 20171003_180143  20171003_181050 20171003_18110520171004_091543 20171003_181243 20171004_091224 20171004_091242 20171004_09133020171003_181038 20171004_091503  20171004_091554 20171004_091227
Tout ça sous l’œil attentif de Casquette qui ne perdait rien de ce qui se passait. Biscotte n’était pas loin parce que lorsqu’on ramasse des végétaux ils ont toujours quelques touffes d’herbe :) Et quand les stagiaires arrivent certains ont du pain sec… A bon entendeur, si vous venez, il y a deux gourmands à quatre pattes qui adorent les épluchures, les pommes, carottes, choux et autres légumes, le pain sec, l’herbe….
20171004_100238 20171004_101737
C’étaient deux journées bien remplies avec en plus du choix des pièces, du remplissage des fours, on a fait la théorie des argiles, des cuissons avec les courbes et tout le flot de questions ordinaires qui accompagnaient la peur du feu, du four, du gaz…
Dans une prochaine page je donnerai les courbes de cuisson et le montage du four à bois avec la cuisson et les conseils.
Pour avoir plus de photos vous pouvez aller sur la page
Pour visiter le site
Pour venir visiter l’atelier et l’exposition, appelez moi pour qu’on prenne rendez vous 0685230152

09 janvier 2016

Stages de Terres sigillées. Spécialisation terres naturelles, pose des sigillées, décors, enfumages

En ce moment se déroule la formation de terres sigillées de deux semaines qui a lieu une fois par an.

Cet été, deux modules avec des spécialisations différentes auront lieu. Le Site
Le premier,

Les terres sigillées, le décor, cuisson au gaz avec enfumages des pièces en fusion et enfumage des pièces refroidies

Du 21 au 24 juillet. (30 heures)

Cueillette d’argile près de l’atelier. Les premiers tests de reconnaissance, fabrication de la sigillée avec la terre ramassée et les argiles apportées par les élèves
P1020713P1020714P1020715P1020716P1020717P1020718P1020719P1020720P1020721P1020725 P1020726P1020737P1020728P1020729P1020730P1020733P1020734P1020735P1020736P1020738
Pose des sigillées sur les pièces apportées par les élèves
Décors en réserves
DSC01768DSC01771DSC01778DSC01813DSC01822
DSC01780DSC01807DSC01811DSC01842DSC01767
DSC01809DSC01818DSC01808
Décors par trempage, lustrage
DSC_0063DSC_0068DSC_0083DSC_0084IMG_0399 IMG_0400IMG_0402P1010991P1020001P1020053
P1010983P1010986P1010989P1010993P1020003P1020014P1020032

Travail au pinceau..
P1020027P1020028P1020038DSC01836DSC01778
DSC01830 DSC01833DSC01773 DSC01774 DSC01775 

Cuisson et enfumage

DSC01841DSC01862DSC01863DSC01866DSC01869DSC01882DSC02132DSC02133DSC01870DSC01873DSC01875DSC01877DSC01878DSC01876DSC02146DSC02149DSC02152DSC02153DSC02154DSC02156DSC02135DSC02147DSC02148DSC02159DSC02160DSC02161DSC02172DSC02185

Enfumages à partir de pièces refroidies

C'est particulièrement intéressant pour les personnes qui cuisent en four électrique, cela permet d'obtenir des enfumages à partir de sigillées refroidies

DSC07392-001 DSC07395 DSC07397 DSC07398 DSC07399-001 DSC07400-001 DSC07402-001 DSC07403-001 DSC07404 DSC07405-001 DSC07408 DSC07410-001 DSC07414 DSC07416-001 DSC07419 DSC07423-001 DSC07424-001 DSC07429-001 DSC07432 DSC07433-001 DSC07434 DSC07436-001 DSC07441-001 DSC07442-001 DSC07443 DSC07445-001 DSC07448-001 DSC07450 DSC07455-001 DSC07457-001 DSC07458 DSC07459-001 DSC07466-001 DSC07474 DSC07475-001 DSC07477 DSC07483-001

Quelques résultats

DSC02381 DSC02417 DSC07485 DSC07486 DSC07487 DSC07488-001 DSC07489-001 DSC07492 DSC07493-001 DSC07494 DSC07496-001 DSC07497 DSC07498-001 DSC07499-001 DSC07500 DSC07502 DSC07505 DSC07506 DSC07507-001 DSC07508 DSC07509-001 DSC07510-001 DSC07511 DSC07512-001 DSC07513-001 DSC07514 DSC07515-001 DSC07516-001 DSC07517 DSC07518-001 DSC07520  DSC06220DSC06221DSC06214DSC06193DSC06225DSC06222DSC06230Digital imageDSC08365DSC01889DSC01891DSC01892DSC01904DSC01905DSC01906DSC01907DSC01908DSC01909DSC01912DSC01913DSC01916DSC01918DSC01921DSC02267DSC02268DSC02269DSC02383DSC02388DSC02400DSC02406 DSC02407DSC02422DSC02417DSC01893DSC01910DSC01911 DSC02408DSC02398DSC02401DSC02394 DSC02412  DSC02420 

Le programme complet

Les élèves apportent leurs pièces crues en terre Raku, polies et sèches ainsi que des tessons crus de 4cm X 15cm en terre à Raku

Les deux premiers jours

Préparation et utilisation d'argiles naturelles pour la sigillée

- Cueillette d’argile en nature avec les premiers tests de reconnaissance des argiles

- Préparation de sigillées avec les argiles naturelles apportées par les élèves et avec des argiles du commerce

- Essais systématiques de sigillées

- Passage de sigillées sur les pièces des élèves

- Décors avec réserves à cru, décors au pinceau,trempage

Le troisième jour

- Cuisson au gaz, défournement de pièces à chaud pour des enfumages légers avec des végétaux, plumes, copeaux, herbe....

Le quatrième jour

- Cuisson d’enfumage en papillotes sur pièces refroidies dans des fûts. Analyse des résultats.

Tarifs de la semaine

30 heures : 540€ (adh) , 570€ (non adh)
L’adhésion pour une année est de 40€

Dans le cas d’une prise en charge par l’employeur ou l’Etat, nous consulter pour faire un dossier.

Pour qu’ une inscription soit enregistrée, un acompte de 200 € est nécessaire
à l’ordre de « Au grès du feu ». Les Faux 24290 Valojoulx avec vos coordonnées complètes, téléphone, adresse mail.
Après l’inscription, la liste des outils, pièces et matériaux à emporter vous sera communiquée


Cet été, deux semaines de travail sur les terres sigillées Une semaine ave spécialisation de fabrication, ramassage d'argiles naturelles, pose, décor et une cuisson au bois

http://laterreenfeu.fr/les-terres-sigillees-decor-cuisson-au-bois/

16 juillet 2015

Enfumage de terres polies

Au cours de la semaine de cuissons Raku, nous avons débuté par la cuisson des biscuits et avons préparé pour la sortie de four des pièces polies pour pratiquer des enfumages avec des végétaux frais, des copeaux fins, des plumes, des cheveux…
Nous expérimenterons plusieurs façons d'enfumer également pendant le prochain stage de terres sigillées, du 18 au 28 mars.

DSC06000DSC_0020
DSC_0025DSC_0032

 Les filles sont à fond, elles reviennent de la cueillette de végétaux
et chaussent leur équipage, attrappent les pinces, prêtes à bondir !!!

DSC_0027DSC_0048
DSC_0021
DSC_0022
DSC_0028DSC_0029
DSC_0034DSC_0043
DSC_0052DSC_0057

Les matériaux d'enfumage, des copeaux, de l'herbe fraîche, des plumes, des cheveux,
tout ce qui brûle pourra faire des effets sur la terre

DSC_0059DSC_0063
DSC_0064DSC_0065
DSC_0066DSC_0067
DSC_0068DSC_0069
On dessine  sur les tessons sortis du four…
DSC_0074DSC_0075
DSC_0076DSC_0077
DSC_0078DSC_0081
DSC_0082DSC_0084
DSC_0086DSC_0087
DSC_0089DSC_0091DSC_0092
DSC_0093DSC_0095DSC_0096
DSC_0099DSC_0104
DSC_0105DSC_0106
DSC_0107DSC_0111
DSC_0108DSC_0109DSC_0110
DSC_0115DSC_0116

Petit nid d’herbe

DSC_0121DSC_0124

Dessins à la plume

DSC_0126DSC_0128
DSC_0129DSC_0130
DSC_0131DSC_0134
Travail de dessinateur avec les matériaux. On a bien le temps pour enfumer si on sort les pièces bien chaudes. Au début, les pièces se ré oxydent mais petit à petit les matériaux fondent et font des décors sur les poteries

DSC_0132DSC_0135
DSC_0136DSC_0142
DSC_0139DSC_0140
DSC_0143DSC_0134-001
DSC_0144DSC_0145
DSC_0133-001DSC_0146
DSC_0148
DSC_0150

3 enfumages (2)3 enfumages (5)
3 enfumages (6)
3 enfumages (10)
3 enfumages (12)
3 enfumages (13)
3 enfumages (14)
3 enfumages (17)
3 enfumages (19)
3 enfumages (20)
3 enfumages (22)
3 enfumages (23)

 

N’hésitez pas à faire des essais avec toutes sortes de terres, vraiment, la poterie est simple, il suffit d’oser et d’avoir envie de jouer avec la terre.
Les décors aux engobes sont un moyen facile d’obtenir des résultats satisfaisants sans savoir dessiner ou peindre ou être potier professionnel. Vous pouvez fabriquer votre vaisselle joliment décorée pour peu que vous ayez envie de vous amuser avec la terre, de jouer avec les couleurs… Et si vous n’avez pas de four, vous pouvez aussi cuire dans votre cheminée, votre poêle, dans un four creusé dans un talus….

Si vous avez des questions à poser, n’hésitez pas. Vous pouvez aussi poser un commentaire, visiter   le site de l’atelier

Contact: Sophie@laterreenfeu.com
0685230152. Laissez moi vos coordonnées, je peux vous rappeler

 

Une fois refroidies, les poteries sont nettoyées, la terre est nourrie avec de la cire

01 septembre 2013

Formation complète

DSC06621DSC06114DSC04564DSC04534DSC05964


660 heures pour apprendre le métier d'animateur en poterie
Nombre de stagiaires : 7
Enseignement personnalisé grâce au petit nombre d'élèves
à raison de 30 heures par semaine.

Prochaine formation du 24 septembre 2013 au 29 août 2014

Cela s’adresse aux personnes en CDI ou CDD dans le cadre d’une reconversion professionnelle, fongécif.... D’autres projets peuvent obtenir une prise en charge dans d’autres cadres. Si vous connaissez une personne intéressée, pouvez vous faire suivre l'info? Merci beaucoup
Il est possible de ne faire qu'un ou plusieurs modules dans la mesure des places disponibles
Vous pouvez obtenir le programme complet sur demande

DSC04480DSC04507DSC04570DSC04585

DSC01001DSC01003DSC01014DSC01016DSC01018

 

 

Référentiel du plan de formation céramique


Un examen final de validation des acquis est organisé. Une demande d'enregistrement de certification est en cours. Cela permettrait d'obtenir un diplôme en fin de cycle d'études

Présentation

L'atelier se situe au coeur du Périgord noir, en plein centre de l'histoire de l'humanité. Situé près de Montignac Lascaux et Les Eyzies où se trouve le musée national de préhistoire, et  près de Sarlat, une des plus belles villes de France dont les bâtiments sont vraiment remarquables.

Ici, beaucoup d'argiles de toutes sortes, d'ocres, des grottes partout, abris sous roche, notre histoire humaine profonde, aussi bien historique que préhistorique et une nature très forte avec de vastes forêts. Cet ensemble rend propice le travail de la terre et le retour à des techniques antiques de façonnage et de cuissons.

Dans la vallée de la Vézère se trouve l'atelier, la plateforme des fours, lieu de construction des fours à bois, de rencontres et de cuissons.

DSC01592Photo 029

DSC01594DSC01593

Formation

L'atelier propose à travers ce double patrimoine d'une nature prégnante et des activités humaines qui lui ont été inhérentes, un vaste champ d'application pour un enseignement de connaissances artistiques, pratiques comme théoriques, de base et approfondies:

  • Modules techniques pour apprendre à travailler l'argile, aussi bien de façon traditionnelle comme le tour, le modelage et ausssi de façon primitive comme les gallo romains, grecs, étrusques, les potières africaines avec des outils très rudimentaires.

  • Cueillettes d'argiles et d'ocres de toutes sortes, apprentissage de reconnaissance de différentes argiles, visites de sites gallo romains comme La Grauffesenque ou Lezoux

Toutes ces approches s'enrichissent d'un partenariat possible avec un centre archéologique comme celui de Beynac, avec d'autres potiers ou associations qui partagent les mêmes intérêts.
Les cours sont délivrés exclusivement par une potière professionnelle. D'autres professionnels seront peut être amenés à intervenir en cours de formation selon l'évolution de la construction des fours.
La partie personnalisée de la formation permet de se préparer au perfectionnement du projet de chaque stagiaire, à la préparation de l'installation de leur atelier, à un approfondissement d'une ou l'autre des techniques enseignées selon les beoins de chacun.

fabrik 144Photo 030Photo 045fabrik 028fabrik 027 

Déroulement des études

Plusieurs périodes avec une alternance entre des modules techniques et la mise en application par le façonnage, le tournage, la cuisson des pièces réalisées, la construction des fours, les sorties.

Les semaines sont de trente heures réparties du mardi au vendredi.

Quelques images ...


Module technique Raku avec cuisson au bois.
DSC05964DSC04425DSC05979DSC05951DSC06621
 
Module technique de tournage
DSC04940DSC04989DSC04993DSC04987DSC04775

DSC02826DSC02835DSC02838DSC02823

Module technique de décoration.
DSC02674DSC06517DSC06335

Module technique polissage, terres sigillées, enfumage.

DSC05074DSC04869DSC05082DSC07820P1070816

 

Gestion d'un atelier de poterie, d'une association loi 1901, rédaction du mémoire de la première partie du stage, mise en page, préparation à la création de l'entreprise.

Module technique de façonnage de grosses pièces comme les potières africaines, 1ère partie terre
12052010670DSC03580DSC03271IMG_9592DSC04520

Module technique de construction d'un four papier et apprentissage d'une cuisson au bois avec un four ephémère

Module technique de modelage appliqué à l'animation et de diverses techniques de façonnage

P1030888IMG_0050IMG_0020IMG_0041IMG_0016

IMG_0072IMG_0088

IMG_0097IMG_0096

 

 

 

 

Animations modelage, tournage, cuisson Raku, finalisation des mémoires de stage, évaluation des connaissances acquises.
DSC_0062 IMG_0566

Animation d'un stage de tournage intensif

026 (2)DSC04860DSC06205DSC06339MOV04986

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~

 

L'objectif

- Permettre à l'étudiant d'être autonome rapidement par l'apprentissage de techniques simples et une mise en application avec des moments de travail autonome à l'atelier. Les techniques utillisées sont anciennes, voire antiques pour les terres sigillées et tout est fait dans le but de rester le plus près possible de la nature et des éléments.

- Retrouver des gestes ancestraux et notre propre nature par la pratique de gestes primitifs qui sont notre mémoire.

- Développer la pratique artistique du stagiaire tant sur les plans technique, théorique et expérimental.

- Garder un esprit de protection de l'environnement et de décroissance par l'utilisation de matériaux non transformés, de bois recyclé pour les cuissons, de constructions de fours en terre, papier, d'étude de post combustion pour rentabiliser au maximum le combustible et éviter ainsi les gazs non brûlés. Des outils rudimentaires seront utilisés, fabriqués pour la plupart dans les techniques primitives.

- Préparer l'installation des stagiaires en fin de formation au fur et à mesure de la progression des nouvelles techniques et de leur mise en application.

- Apporter des notions essentielles de la gestion d'un atelier, gestion des matières premières, des matériaux, préparation d'une exposition, accueil du public, vente, animations pour adultes et enfants, recyclage des terres...

- Apprendre à travailler en équipe, organiser et à gérer une association loi 1901

Les outils pédagogiques

L'atelier dispose d'un bibliothèque très importante de techniques de tous pays et époques
Des films sont visionnés régulièrement pour aider à l'apprentissage
Photos numériques, films pris au cours du travail pour rectifier les défauts, se souvenir des bons gestes et visionnés ensemble
Le fonctionnement du stage

L'atelier est équipé du matériel de base, terre, four, tours. Les stagiaires devront se procurer le petit outillage de base (ébauchoirs, mirettes, pierres à polir.. ) dans le but de se familiariser avec ces outils et de les avoir en fin de stage pour leur propre atelier.

Référentiel de la certification remis au stagiaire qui a participé à la formation de 600 heures d'animateur en poterie

 

Compétences acquises lors de la formation ou validées pour la VAE

 

Activité d'animation

 

Préparation du lieu d'animation

 

- Organiser le cadre physique et matériel de l'activité dans le cadre d'animation de groupe (modularité de l'atelier)

- Appréhender, identifier les caractéristiques d'un lieu, d'un espace, d'une culture quand il travaille dans une autre structure d'accueil que la sienne.

- Planifier l'occupation des locaux ; en assurer l'entretien et la maintenance

- Assurer les achats liés au fonctionnement  et le renouvellement des équipements défaillants ou usés

- Prévoir et assurer l'entretien des espaces aux abords de l'atelier en fonction de l'accueil d'un public (sécurité)

- Choisir et préparer les modèles en support d'animation ; tenir compte de demandes particulières sur le choix des supports

- Assurer la rentabilité économique de l'atelier à travers des demandes de subvention et la vente de prestations

- Entretenir des communications régulières avec les institutions pour lesquelles il travaille (salarié d'une structure) en informant régulièrement le suivi des activités ;

- Élaborer des rapports d'activité, présenter son action, proposer des projets nouveaux et les faire valider

 

Compétences liées au lieu de l'animation

- l'organisation choisie pour un type de prestation ;

- l'agencement de l'atelier ;

- la justesse des matériaux à utiliser ;

- la mise en place de la sécurité ;

- le choix des supports ou modèles de formation ;

- la vérification du matériel :

- le relevé, le signalement des dysfonctionnements ;

- les solutions apportées sur un problème d'organisation.

- la gestion de la sécurité

Le contenu des animations



Les matériaux collectés

- Récolte des matières premières,
- Préparation de la terre

 

Après récolte :

- Concassage de l'argile, mélange à l'eau, tamisage, raffermissement pour utilisation au modelage ou au tour

- Battage après raffermissement et stockage avant utilisation

- Préparation des engobes (terres colorées) qui serviront au décor des poteries

- Préparation des émaux qui recouvriront les poteries après la première cuisson s'il y a lieu.

Les compétences liées à la collecte des matériaux


- Reconnaître et choisir dans la nature les argiles que l'on peut utiliser

- Résoudre tous les problèmes techniques d'identification, de ramassage, de préparation, de correction et d'utilisation des argiles dans la nature

- Préparer et utiliser toutes sortes d'argiles selon la technique choisie et le mode de cuisson

- Préparation de l'argile dans le cadre de son activité d'animation en fonction des travaux programmés.

- Collecter les informations nécessaires concernant les techniques antiques du travail des grecs, gallo romains et étrusques pour la fabrication et l'utilisation des vernis sigillées



Les matériaux et matériel de finalisation des poteries


Les matériaux

- Connaissance des matériaux et leur préparation

- Les engobes
- Les frittes pour le Raku

- Les oxydes colorants et matières premières

- Les glaçures

Le matériel

- Les tours électriques, à pied

- Le petit outillage de façonnage, tournage, décoration

- Différents types de fours, bois gaz et leur mode de fonctionnement

- Le bois des cuissons

- Les récipients et les matériaux d'enfumage

- Tout le matériel nécessaire au bon déroulement des séances, les briques, l'argile pour construire les fours…

Les compétences liées au matériel d'animation et d'atelier


- Choisir, fabriquer et mettre à disposition du public le matériel nécessaire aux techniques qu'il enseigne

- Assurer la logistique complète d'une préparation et conduite de cuisson au bois dans un environnement sécurisé

- Choisir la technique adéquate et les outils nécessaires par rapport à l'animation choisie et le transmettre à ses élèves

Les supports d'animation

 

- La documentation, les livres, films, des sources d'inspirations variées de techniques antiques de divers pays du monde, de musées...

 

- Des modèles collectés ou réalisés pour l'inspiration de ses élèves

 

- Des fiches techniques préparées comme support aux animations

Les compétences liées aux sources d'inspiration pendant les animations

- Rassembler les différents supports de documentation et planifier leur présentation au cours de l'animation

- Susciter l'intérêt de ses élèves

- Aider l'élève à mettre ses créations en valeur au niveau artistique en lui proposant des modèles et les matériaux qui vont lui permettre d'avoir un résultat satisfaisant et encourageant



L'animation

 

L’animation concerne les enfants et les adolescents, mais aussi les adultes, les personnes en difficulté, les personnes âgées.

- Construire les cours et stages en fonction du niveau des personnes inscrites et de leurs demandes

- Initier les élèves à la connaissance des matériaux et outils qu'ils vont utiliser


- Enseigner les techniques de cuisson ou de décors que les élèves vont poser pour terminer leurs poteries

- Permettre aux élèves d'acquérir une confiance en eux et les aider à se développer grâce au travail de la terre et du feu

- Reconnecter l'élève avec des techniques ancestrales, à l'histoire de l'humanité

- Éveiller ses élèves à l'histoire de l'humanité avec le travail de la terre et du feu

- Éveiller ses élèves aux techniques des potiers tout autour du monde


Les compétences liées à l'animation

- Favoriser l’expression, la créativité, la socialisation et l’épanouissement de chacun quel que soit le public.

- Donner confiance en eux aux élèves qui doutent de leurs capacités

- Adapter les modalités d’intervention en fonction des personnes prises en charge.

- Être centré sur l’écoute pour que les activités contribuent à la détente des élèves

- Analyser, comprendre la demande et repérer les besoins à satisfaire

- Identifier les différents niveaux de contraintes de l'argile pour l'exécution du modèle choisi (temps de séchage, fragilité...)

-Développer la sensibilité artistique de ses élèves et les aider à progresser en technique.

- Organiser, s'adapter, gérer un groupe

- Être à l'aise et disponible avec tous les publics

- Avoir de l'imagination, susciter l'intérêt et la curiosité de ses élèves

- Établir un climat harmonieux et respectueux des autres et du matériel

- Assurer la gestion des pièces effectuées par les élèves au niveau technique et d'organisation dans l'atelier selon la structure dans laquelle il travaille

Les techniques apprises lors de la formation

Le modelage

Les techniques enseignées

 

- le travail à la plaque

- le modelage à la motte

- le travail du colombin

- le modelage en ronde bosse

- le nériage (travail avec les terres de plusieurs couleurs)

- l'estampage sur formes convexes et sur formes concaves

- la fabrication de sceaux de décoration

- la fabrication de moules en terre pour les pièces sigillées décorées avec les sceaux

- Modelage de pièces primitives à la façon des potiers néolithiques et antiques

- la pose des anses, becs verseurs, les couvercles pour qu'ils soient fonctionnels

Les compétences acquises pour le modelage

-
Adapter le choix des argiles en fonction de la technique de cuisson qui sera utilisée.
- Utiliser les techniques de façonnage adaptées à la réalisation des modèles choisis

Le tournage

 

Le choix des argiles

Les différents gestes du tourneur :

 

- Le battage de la terre

- Le recyclage des déchets

- La fabrication des boules

- La position sur le tour

- Le centrage

- Le creusage

- Le fond plat

- Le mur

- La vague

- L'élaboration de la forme

- Le tournassage (finition des pièces sur le tour)

- Le garnissage (anses)

- Le nettoyage

Compétences acquises pour le tournage

- Adapter le choix des argiles en fonction de la technique de cuisson, de la capacité de l'élève et du résultat souhaité
- Effectuer toutes les opérations nécessaires à la finalisation d'une pièce au tournage
- Être attentif à l'esthétique et à la ligne d'une forme

Le polissage

- Étudier le geste approprié et l'utilisation des différents outils selon la forme

- Maintenir une bonne consistance à la terre pendant tout le polissage
- Lustrer les poteries avant séchage

Compétences acquises pour le polissage
Effectuer toutes les opérations pour finaliser une pièce polie

Les engobes, la décoration, l'émaillage du Raku

 

- Préparation, pesées des engobes (terres colorées)

- Élaboration de palettes

- Apprentissage de la pose des engobes

- Fabrication, pose et lustrage de la terre sigillée (engobe décanté des grecs et gallo romains)

- Préparation des glaçures pour la finition des poteries

- Pose des glaçures sur les poteries Raku
Compétences acquises pour la décoration et finalisation des pièces
- Maîtriser toutes les techniques apprises et les mettre en application sur les différents types d'argile

- Gérer la consistance de la pièce pour poser les engobes

- Connaissance des matériaux adaptés au Raku
Évaluer la technique et les matériaux à choisir pour chaque pièce décorée
Avoir une approche artistique pour mettre la pièce en valeur

L'enfournement et la cuisson

 

Le matériel

 

- Les plaques d'enfournement et leur protection

- Les différentes fours à bois, primitifs, à gaz, électriques....

- Les courbes de cuisson selon le type de poteries, la technique choisie et les terres utilisées
Les compétences acquises pour les cuissons
- Assurer le bon déroulement de la préparation, de l'enfournement et du défournement afin de préserver les poteries et le four

- Mener plusieurs types de cuisson à leur terme sans risque de casse pour les poteries avec les courbes de cuisson adaptées
- Choisir le type de cuisson selon les techniques et les terres utilisées

- Enfourner les poteries et réaliser la cuisson qui convient au résultat choisi

Au cours de l'entretien avec le jury, les candidats ont présenté leur rapport de stage avec des photos de réalisations personnelles

Ils ont montré leur blog et créé une page avec les photos prises lors de l'examen


Ils ont partagé leur projet, leur choix par rapport aux différentes structures juridiques possibles, création d'entreprise, recherche d'emploi dans une structure d'animation....

>> INSCRIPTIONS

Elles se font après montage d'un dossier complet comportant le projet détaillé du candidat, sa motivation, une réflexion sur la viabilité du projet et son intérêt pour le programme et la pédagogie proposés.

Une inscription est faite lors de la demande de prise en charge par l'organisme financeur qui est validée lors de la signature de la convention signée par les deux parties, l'organisme de formation et l'organisme financeur.

 

Validation du stage

Il est demandé au stagiaire de rédiger un mémoire tout au long de la formation, qui doit permettre la validation par la formatrice des connaissances acquises par le stagiaire.

Ce mémoire devra répondre à des attentes précises aussi bien dans sa forme que dans son contenu (nombre de pages minimum dactylographiées et reliées comprenant l’identification du stagiaire et ses motivations à se former, la description de sa formation et son analyse critique).

Deux exemplaires de ce mémoire au moins sont imprimés. Un exemplaire est conservé par Au Grès du Feu, l’autre par le stagiaire.

Un examen final de validation des acquis est organisé. Une demande d'enregistrement de certification est en cours. Cela permettrait d'obtenir un diplôme en fin de cycle d'études


La validation effectuée par les formateurs donne lieu à un certificat de formation et une lettre de recommandation personnalisée présentant le stagiaire dans ses qualités de travail.

 

Informations pratiques

Pour toute inscription à la formation, une convention devra être signée entre l'organisme financeur et Au Grès du Feu deux semaines maximum avant le début de la formation. Elle doit comporter les modalités de règlement.



Documents donnés au stagiaire

  • Un programme détaillé de la formation

  • Un devis détaillé et personnalisé

  • Une attestation d'inscription

  • Une attestation d'admission

  • Le référentiel de la formation



Si vous avez besoin de renseignements, contactez l’atelier au 0685230152.
Lien vers le site de l’atelier http://laterreenfeu.com

 
Programme complet :

Modules techniques : Modelage appliqué à l'animation, Raku, tournage,
Décoration céramique, Polissage, terres sigillées et enfumages, façonnage de
grosses pièces, construction de four papier
Travail d'approfondissement du tournage, conception et gestion d'un atelier,
ateliers d'animation, création d'une association, création d'un blog...

Durée: 600 heures en 13 modules techniques
Dates: Du 24 septembre 2013 au 29 août 2014

L'examen de fin de stage pour attester de la qualification des
stagiaires aura lieu du 1er au 5 décembre 2014 (voir programme joint)
Nombre de participants : 6 (maximum)
Les Modules techniques (600h)

La terre papier
Du 24 au 27 septembre 2013
(30 heures)
La terre papier est une technique de plus en plus répandue. Très facile d'utilisation au
modelage, elle se polit très bien et reste légère après cuisson.
Préparée avec de la chamotte, elle peut être cuite dans une cuisson Raku
C'est un mélange d’argile, de fibres de cellulose et d’eau. La composante principale de la
terre-papier est l’argile qui peut être de la faïence, du grès ou de la porcelaine. Les fibres de
cellulose proviennent des végétaux défibrés d’une pâte à papier. Le mélange d’argile et de
fibres se fait en présence de beaucoup d’eau pour assurer la bonne répartition des fibres. La
teneur en fibres de la terre-papier est en moyenne de 3 % de papier, calculée en poids de
matières sèches. La présence de fibres ne modifie pas l’aspect d’un pain d’argile.
L’introduction de fibres de cellulose réduit la densité de l’argile, et permet un travail très
particulier.
Une pièce en terre papier sèche se remouille, cassée, se répare en mouillant un peu. C'est
une matière idéale pour l'animation
On peut préparer les plaques à l'avance et les travailler sèches en mouillant juste le raccord et
plaçant un colombin pour renforcer le coin ou le raccord
Elle se polit très bien
L'introduction de chamotte permet de l'utiliser pour le Raku.
Elle donne des pièces très légères à la cuisson.
Le programme
- Préparation de la pâte avec la cellulose, chamotte, faïence et porcelaine.
- Réalisation d'une boîte avec des plaques et polissage
- Réalisation d'un vase haut avec une plaque et polissage
- Modelage et polissage d'un bol
Les poteries réalisées seront cuites lors du stage de Raku

Le Raku.
Du 1er au 4 octobre (terre)
Du 22 au 25 octobre (cuissons)
(60 heures)
- Les différentes terres à Raku, les règles à respecter.
- Les différents types de Raku.
- Les glaçures, les frittes, les oxydes colorants.
- Les engobes et les ocres.
- Réalisation de nombreuses tuiles d’essais.
- Émaillage et cuisson de ces tuiles.
LES GLACURES.
- Les différents types de glaçures.
- Composition des glaçures.
- Le rôle des différents oxydes qui les composent.
- Les oxydes colorants et leur utilisation.
- Températures différentes, glaçures différentes.
- Préparations, pesées, mise en eau.
- Application sur les pièces.
LA CUISSON.
- Les différentes terres et leurs différentes températures de cuisson.
- Cuissons de dégourdi, de Raku, de grès.
- Cuissons oxydantes, cuissons réductrices.
La première semaine
- Façonnage de pièces modelées, à la plaque, tournées, selon le souhait de
chacun.
- Fabrication de tuiles à essais.
- Préparation d’engobes.
- Polissage de pièces.
- Pose des engobes.
La seconde semaine
- Cuisson des pièces et essais réalisés au gaz. Les différentes cuissons (bois,
gaz, électrique…)
- les différents types de fours
- Étude des différentes glaçures, des émaux, des oxydes...
- Pose des émaux et cuissons d’enfumage.
Les différentes façons d’enfumer avec mise en application lors du défournement..

Le Tournage
Du 12 au 22 novembre 2013
(60 heures)
- Les argiles appropriées pour le tournage
- Comment récupérer les déchets de terre, les réutiliser,
- le battage et la mise en forme des boules pour le tournage.
- Démonstration de diverses formes de tournage (bols, saladiers, cylindres, vases,
pièces ouvertes..)
- La position du corps pendant les différentes phases du tournage
- Le centrage de la terre sur le tour, le tournage, le mur, la vague.
- Quand le centrage sera maîtrisé, des formes pourront être appréhendées; le bol, le
cylindre, puis des formes plus ventrues.
- Le tournage à la quille (pour tourner un couvercle, de toutes petites pièces ou
des séries)
- Le tournassage. C’est une technique qui consiste à «éplucher» une pièce sur
le tour en enlevant des copeaux de terre, pour faire un pied, pour alléger une
forme trop lourde, pour purifier une ligne...
- Tournage de formes évasées (type bols, saladiers...) et de formes particulières
selon le temps et le souhait de chacun.

La Décoration céramique
Du 7 au 17 janvier 2014
(60 heures)
L'idée est « J'ai une poterie, qu'est ce que je peux en faire ? »
Chaque stagiaire choisira un thème qui sera étudié tout au long du stage dans les différentes
techniques de décor abordées. Des esquisses peuvent être préparées à l’avance, ce qui
permet de gagner du temps. Les stagiaires peuvent aussi apporter une ou plusieurs pièces
qui les inspirent dans le but d’essayer d’imiter un décor. Les décors seront réalisés avec des
engobes et émaillés ensuite avec de la couverte transparente
Approche des matériaux destinés au décor
- Terre crue pour engobages.
- Cuisson des décors pour mettre la couverte
- Outillage de base. Pinceaux, tournette de décorateur, couleurs et émaux, oxydes
colorants, terres diverses...
La terre crue
- Etude de terres différentes pour des colorations diverses. Utilisation des oxydes et
pigments pour les couleurs.
- Travail sur terre crue pour engobages. au pinceau, à la poire, au trempage.
- Travail de gravures dans les engobes.
- Façonnage d’une pièce pour le polissage de la terre et des engobes.
- Réalisation de tessons plats pour des essais de couleur. Coloration de terres, application sur
les tessons.
- Palette de couleur avec plusieurs engobes choisis
- Recherche de décors de surface sur les pièces. Que faire d'une poterie une fois que l'on a
fait la forme?
- Utilisation de terres de différentes consistances pour le décor.
- Cuisson du biscuit. Étude des cuissons, courbes.
- Émaillage des décors à la couverte
- Deuxième cuisson après avoir émaillé les décors cuits

Le Polissage, les enfumages, les terres sigillées.
Du 18 au 28 mars
(60 heures)
Approche des différents matériaux
- Différentes terres à Raku, chamottées de diverses façons.
- Terres à Raku lisses.
- Autres terres.
- Les engobes et leur préparation.
- Différentes techniques de pose des engobes pour le décor.
- Le polissage après la pose des engobes.
- Outillage de base. Pinceaux, tournette de décorateur, couleurs et émaux, oxydes
colorants, terres diverses, agates pour polir...
- Les terres sigillées.
- Les différents types de cuisson.
- Les enfumages.
Les terres
- Etude de terres différentes pour des colorations diverses, des textures
différentes et des résultats différents.
- Travail sur terre crue pour engobages. au pinceau, à la poire, au trempage,
par pulvérisation...
- Réalisation de tessons plats pour des essais de couleur et de matières.
Coloration de terres, application sur les tessons.
Les engobes de porcelaine et leur préparation
- Utilisation de terres broyées et tamisées. Leur préparation.
- Les terres utilisables, l’accord entre le support et l’engobe posé.
- La coloration des engobes.
- Les différentes façons de poser les engobes sur les pièces. (Pulvérisation, trempage,
pose au pinceau, à l’éponge, putoisage ...)
- Correction des engobes pour éviter le retrait, le décollement, les bulles....
- La consistance du support.
Le polissage
- Les différentes consistances de la terre pour le polissage.
- Les outils.
- Le polissage avec plusieurs décors superposés.
Les terres sigillées
- La préparation des terres. Comment faire tremper une terre, reconnaître ses
spécificités.
- Récolte d'argiles dans la nature
- Préparation des argiles apportées par les stagiaires
- Préparation d'une terre récoltée dans un talus, mise en eau, délayage,
tamisage.
- Décantation de cette terre, préparation du vernis d'engobe.
- Différentes techniques d’application.
- Pose d'un vernis déjà prêt sur les poteries sèches, enfournement.
- «Amphoralis» Film sur la construction d’un four Gallo romain.
La cuisson
- Les différentes sortes de cuisson. Cuissons au gaz avec enfumages, cuissons
au bois, à la sciure, fours papier, cuissons primitives.
- Étude de différents types de fours et de leur fonctionnement
Les poteries façonnées pendant le stage seront cuites au gaz et enfumées dans des
copeaux de bois de plusieurs façons, plus ou moins fortement.
Une cuisson au bois sera réalisée dans un four à flamme renversée
Une cuisson d’enfumage à la sciure aura lieu sur des pièces cuites au bois et refroidies.

Semaine de préparation à la création d'un atelier, gestion,
association loi 1901, mémoire, mise en page, réflexion sur la création de
l'entreprise.
Du 8 au 11 avril
(30 heures)
- Intervention d'un représentant de la chambre des métiers
- Intervention d'un responsable d'une association qui s'occupe de l'insertion des artistes
- Les différents statuts juridiques et leurs caractéristiques pour les artistes, artisans,
professions libérales, chambre des métiers..
- Comment faire un différents documents, devis, une facture, les termes obligatoires, l a
mise en page d'un document
- Les livres de compte, les assurances à prendre, ouvrir un compte bancaire, le gérer à
distance, les procurations...
- Rédaction du mémoire de la première partie de la formation
- Rédaction de statuts pour une association loi 1901 et son fonctionnement. (Vous
pouvez déjà réfléchir au but, au bureau, au nom de l'association....)
Obligations à respecter dans une association loi 1901, simplicité de gestion
- Les contrats aidés accordés aux associations
- Création d'un blog (Vous pouvez apporter les photos de vos créations, des textes
que vous avez écrits, de photos représentatives de ce que vous voulez partager et sur lequel
vous avez besoin de communiquer
- La communication des programmes et ateliers. Plaquettes, flyers, affiches...

Façonnage de grosses poteries, polissage, construction d'un four papier et cuisson
Du 29 avril au 2 mai et du 2 au 5 juin
(60 heures)
Modelage, Polissage
Construction du four, cuisson et démontage
Les matériaux de base
- Les différentes terres chamottées, les règles à respecter.
- Les engobes et les ocres.
- Coloration d’un engobe à l’aide d’ocres naturels.
Quatre jours de façonnage de grosses poteries estampées sur une forme puis terminées
avec la technique du colombin comme le pratiquent les potières africaines, polissage au galet,
passage d’engobes puis polissage à nouveau.
En polissant la terre, on écrase les lamelles de sa structure et en la fermant ainsi, on
réduit les risques de porosité. Le carbone, les cendres de la cuisson au bois contribuent à la
fermeture des pores de la terre.
La cuisson
Préparation des matériaux de construction du four :
- Le papier, la barbotine, le bois, l’emplacement , le charbon de bois.
- explications sur la construction
- Préparation de l’endroit de cuisson
Le lendemain
- construction du four
- cuisson et défournement
Le troisième jour
- Nettoyage de l'aire de cuisson et des pièces
Ce genre de cuisson permet de cuire des poteries à 1000° avec très peu de
matériel, un résultat très intéressant et également de cuire des pièces de très grande
taille qui ne rentreraient pas dans un four ordinaire.

Le modelage, diverses techniques de façonnage
appliquées à l'animation
Du 17 au 27 juin
(60 heures)
L'animation
- La préparation de l'atelier, des matériaux, des outils
- L'accueil des élèves
- Les documents d'inspiration
- S'organiser quand il y a plusieurs élèves
- Intéresser les élèves
- Gérer le groupe
- Gérer les pièces après façonnage, marquer les noms
- La gestion du temps
- La gestion du séchage des pièces
- La finition des poteries
La terre
Introduction sur les différentes argiles, leur composition, leurs textures, leurs couleurs
différentes.
- Différents aspects de la terre, molle, sèche, en poudre, en barbotine et leur utilisation.
- Récupération des déchets de terre pour le recyclage
- Le séchage des pièces.
L’application des techniques pour l’animation
Pendant toute la durée du stage, les stagiaires mettront en pratique les techniques
apprises.
Comment réaliser et faire réaliser des objets définis à l’avance, les trouver dans un
livre, imaginer… Le stagiaire essaiera déjà seul pour exercer la mise en application et ensuite,
des conseils seront donnés. Cela pour s’entraîner à l’inattendu de la demande de l’élève.

Toutes les techniques apprises seront appliquées de cette façon là.
Pour chaque technique de façonnage employée, une pièce copiée sera réalisée et
chaque stagiaire créera lui même une pièce de son imagination.
Le travail de la terre en plaques.
- Comment tirer une plaque, comment en assembler plusieurs.
- Exécution de deux pièces à l’aide d’une ou plusieurs plaques, à plat, en relief, en pliage...
- Exécution de deux pièces à la plaque, en volume.
- Création de petits tableaux pour raconter une histoire
- Réalisation d'un animal avec trois techniques différentes
Le colombin.
- Techniques de façonnage et d’assemblage à la façon des potières africaines.
- Réalisation de deux pièces au colombin.
Le modelage.
- Les différentes techniques, la terre enlevée, la terre rajoutée, la terre mise en forme.
Comment modeler pour éviter les risques de casse à la cuisson, quelles terres employer.
Modelage en creux, vidage des sculptures.
- Réalisation d’un animal, d’une tête ou d’une statue.
Le décor.
- Décoration par sgraffites, grattage, décoration «au bâton»...
- Décoration au «tampon», par impression de différents matériaux, tissus, toiles, paniers
- Les engobes. (terres colorées). Définition. Leur préparation.
- Comment utiliser une terre ramassée dans un talus ou au fond de son jardin.
- Comment reconnaître une argile, ses différentes qualités, comment corriger ses défauts.
- Peinture, enduits, grattage des engobes...
- Le polissage de la terre, avec ou sans engobe préalable.
1er Perfectionnement de tournage
Du 1er au 11 juillet :
(60 heures)
Tournage de mandrins
Fabrication de rondeaux en plâtre
Perfectionnement des formes au tournage et au tournassage
Petite série de 6 bols de même taille
Tournage et ansage de tasses
Assiettes plates, creuses, à dessert

Co-animation d'un stage modelage / polissage/ terres sigillées de trois jours, animations modelage ou tournage un jour
Du 15 au 18 juillet 2014
(30 heures)

Du 15 au 17 juillet
- Apprentissage et mise en application en situation avec des stagiaires extérieurs de
l'animation en modelage, polissage, terres sigillées des techniques apprises et de l'animation
d'un groupe de personnes.
- Aider les élèves au modelage de formes simples qui seront polies et recouvertes de
terres sigillées
- Montrer la préparation d'une argile pour faire une terre sigillée
- Faire terminer les pièces pour une cuisson en four papier

Le 18 juillet
Animation d'une journée de modelage ou tournage avec enfants et adultes
2 nd perfectionnent de tournage du 19 au 22 août
- Tournage de pièces en plusieurs parties, tournassage, assemblage d'après un
modèle dessiné par le stagiaire
- Tournage de boules jusqu'à 2 kg

Le Tournage en animation
du 26 au 29 août

Animation en tournage avec adultes et enfants
La gestion du groupe à son arrivée,
La préparation des matériaux
Démonstration de tournage par l'animateur avec explications
Amener l'élève à se centrer pour qu'il puisse être présent et attentif
Gestion de plusieurs élèves au tour (chaque élève a un tour)
Comment amener un débutant à réaliser un bol dès la première séance
Gestion des pièces tournées
Gestion des pièces après séchage
Épreuves de fin de formation d'animateur en poterie
selon le référentiel fourni
Ces épreuves s'étaleront sur quatre jours, du lundi 1er au vendredi 5
décembre 2014 pour la promotion 2013 / 2014
Description de la mise en situation :
Les stagiaires apportent une terre ramassée dans la nature qu'ils auront
préparée pour le modelage et pour la terre sigillée
Épreuves d'animation
Une animation de tournage de une heure trente avec adultes et enfants
Tournage d'un bol
Une animation de modelage de une heure trente avec adultes et enfants, le
thème est choisi par le candidat

En fin de formation ont lieu les épreuves pour attester de la qualification des stagiaires aura lieu du 1er au 5 décembre 2014


Épreuves techniques
Une épreuve de modelage de deux heures trente avec assemblage de plusieurs
formes réalisées avec trois techniques différentes (estampage, colombin et
plaque)
Épreuve de tournage en deux étapes d'une heure trente, une pour le tournage
de trois petites pièces, deux bols, un cylindre pour faire un pichet, un couvercle
et une épreuve de tournassage, polissage d'un bol
Finition des poteries

Émaillage des bols Raku
Passage d'une fritte au cuivre (glaçure)
Passage des matériaux nécessaires au Raku nu
Passage d'une terre sigillée
Terre sigillée apportée par les candidats
Décoration d'une pièce avec des engobes
Les cuissons
Deux types cuissons au gaz seront réalisées :
Une pour le biscuit (première cuisson de la terre)
La seconde pour un défournement Raku (sortie des poteries en fusion pour
faire des enfumages aux copeaux)
Deux cuissons au bois à 1000° seront réalisées avec des poteries crues

Entretien avec le jury
Présentation du rapport de stage avec photos prises tout au long de la formation
Photos de productions personnelles
Études des différentes structures juridiques
- Connaissance des différents statuts juridiques et du fonctionnement d'une
association loi 1901
- Présentation d'un projet de statuts pour une association loi 1901
- Cohérence entre le projet et la structure juridique choisie
- Capacité à créer une entreprise ou être salarié dans une structure
Pôle commercial
- Création d'une nouvelle page du blog de chaque stagiaire avec les photos de
l'examen
- Projet professionnel, capacité à trouver un emploi

Association Au Grès du Feu
Les Faux 24290 Valojoulx
Pour venir

Contact : Sophie Houdebert 0685230152

Albums photos en ligne  http://picasaweb.google.fr/sofiterre 
http://picasaweb.google.fr/sophiterre
http://picasaweb.google.fr/fifiterre

24 octobre 2012

Construction d’un four à bois à flamme bouclée

Pendant la formation Raku qui a lieu en ce moment.. La semaine dernière la terre, cette semaine le feu… Les poteries faites la semaine dernière sont en train de cuire dans le gros four à gaz plein à craquer…

DSC09539   DSC09541 IMG_0084
Après le plan sommaire du four… Il y a les plaques…
DSC04156IMG_0087
Et puis les briques réfractaires…, les blocs de socle….
DSC_0601DSC09584
Et puis le tri des briques réfractaires de rebut qui ne sont pas toutes de la même taille, la chaîne pour l’acheminement des briques vers l’abri où il sera construit…IMG_0091IMG_0092
IMG_0085DSC04152

La première pierre.. ou presque. Ca ne va pas, on va utiliser les briques de construction… Les blocs serviront à faire des marches pur l’enfournement tellement il sera haut
DSC04153DSC09536
Réflexion sur la taille du four, l’élaboration du socle de confort pour cuire dans son rocking chair…
DSC_0599DSC_0600
On couvre la sole de confort d’un rang de briques réfractaires pour les protéger
DSC09537DSC_0604 DSC04155  DSC04157 DSC04158 IMG_0108
Après le montage du socle, il a fallu encore réfléchir, tout mettre de niveau, chaque rang est différent, comment faire les croisements…DSC04159 DSC04160 PA170009   IMG_0097    
Les plaques de la sole sont posées pour la dimension du four, puis le premier rang de briques…
DSC_0603DSC09586
Et encore et encore des briques !!!!
DSC09576 DSC09577 DSC09578 Création des alandiers, celui de petit feu et celui de grand feu…

DSC09579 DSC09580 DSC09581 Toujours des réflexions à chaque rang…. Pose des plaques des sole après création des alandiers
 DSC09583DSC09585 
Où va t’on mettre les regards de contrôle? le regard pour la canne pyrométrique? Quelle hauteur de brique on met pour ce rang, parce qu’évidemment elles sont dépareillées, c’est du rebut d’usine très beau pas cherDSC09587 DSC09588
Ca y est, nous sommes arrivés en haut. Trois étages de poteries. C’est le dernier étage, les autres photos de l’enfournement viendront plus tard… J’étais en train de mettre les pièces, et dois récupérer les photos des élèves…
Demain, crépi au torchis, finitions, ouverture du toit pour la fumée, Allumage de séchage des briques qui n’étaient pas à l’abri

DSC09591 DSC09590

Suite des opérations au prochain numéro. Le plan complet , le nombre (approximatif) des briques et plus de phases de construction feront l’objet d’une autre fiche, et puis la cuisson, le défournement, l’enfournement …….
Suite au prochain numéro, il faut aller continuer et découvrir les pièces sorties en fusion dans la nuit après la construction du four..
Aujourd’hui, défournement du gros four Raku, passage des frittes, enfournement, cuisson, enfumage Raku tout en terminant le four à bois.

Aujourd’hui, cuisson dans le four à gaz pour les essais du Raku et cuisson de séchage pour le four à bois. Nous cuisons demain. Il était plus prudent de ne pas cuire aujourd’hui, les briques étaient gorgées d’humidité et nous étions fort occupés…
DSC09696DSC09688
Allumage du petit bois pour le préchauffage
DSC09685DSC09695DSC09694 DSC09882 

                                                                 Un des deux regards du four DSC09686 DSC09687 
Cours sur les enfumages au coin du feu pendant la montée du four à gaz
DSC09880DSC09881 DSC09878
Les deux côtés du four, fermeture de l’alandier pour la nuit. Il a chauffé quatre heures et est monté à 170°. Il a déjà bien séché à l’intérieur. Demain Régis ouvrira le toit pour la cuisson. Nous n’avons pas encore fait de cheminée. J’attends de voir comment il se comporte…


Nous avons cuit dans ce four. Quelques modifications vont être à apporter, je prendrai des photos et les enverrai sur le blog quand ce sera fait. L'arrivée des flammes dans la chambre de cuisson est trop importante ainsi que la sortie en dehors de la chambre. Nous allons la diminuer de trois centimètres en hauteur et mettre des briques pour élever de trois cm la sortie des flammes au niveau de l'entrée de la cheminée sur la sole.
J'espère être claire, pas facile sans photos. Nous avons atteint 1040° en haut, à l'entrée des flammes dans la chambre mais plus bas, plus vers la sortie la chaleur partait trop vite.
Nous avons monté une cheminée avec un tuyau en inox réfractaire.
Les pièces sont belles


Lien vers le site de l’atelier et les programmes des stages http://laterreenfeu.com
Contact : Sophie Houdebert 0685230152 sophie@laterreenfeu.com