" />
25 mars 2014

Les prochains stages de Construction d'un four à bois transportable


alendier
BarbotineCuls de bolsbols au feuChemins de terreCreusage d'une grosse bouleEn plein cours de tournageenfumage sigilléesEn plein feuEnfumageFeu d'artificeEtincellesenseigne, le potierLa main dans le potfumée noire four à boisLa potière regarde les pièces à la sortie du fourLa potière au tourLes mains dans la barbotineles mains ouvrent la terreoutils au pied du potOuverture du four RakuPot au feuPetit bolPots prêts à passer au feuprête à enfumerThierry au fourDSC00223DSC00252DSC00136DSC00182DSC00184Thierry

Pour voir les programmes de l'été : http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm

Les prochains stages de construction de four et cuisson au bois auront lieu

Du 3 au 5 avril

et les 19, 22 et 23 juillet 2014

Six stagiaires sont reparties avec leur four à bois  !!

DSC00466DSC00525DSC00472
Nettoyage des fûts, découpe de la fibre

DSC00474DSC00518

DSCN0882DSC00487
fixation de la fibre avec les boutons d'argile

DSC00479DSC00478
Pose des poignées avant la fibre

DSC00486DSC00510

DSC00496DSC00492

DSC00520DSC00506
Découpe de la fibre qui dépasse

P1010048P1010044P1010046
Un des fours terminé. La découpe de la cheminée, le bas, le couvercle du four

DSC04094DSC04113
DSC04112DSC04114
DSC04115
Les fours terminés sont chargés dans les voitures
Le lendemain, la cuisson

DSCN0890DSCN0891

DSCN0892DSCN0893
Pose du bas du four, enfournement

DSC00541DSC00544

DSCN0895DSCN0897
DSCN0898DSCN0899
La pose du couvercle, la cheminée
DSCN0904DSC00567

DSCN0907DSCN0908
Le feu de préchauffage a bien démarré maintenant. C'est la première cuisson de Sophie !!

DSCN0910DSCN0914
Les gourmands n'en perdent pas une miette!!!
DSCN0917DSCN0919
Maintenant c'est le grand feu, on cuit avec les grandes baguettes

DSCN0920
DSCN0921

P1010110DSC04111
Le four est bien monté. Un long préchauffage à cause de l'humidité des pièces et de l'alandier , trois heures et quatre heures de cuisson. Nous avons cuit en réduction, la cheminée n'était pas assez ouverte.

P1010107P1010091

Le lendemain, défournement !!

DSC04124DSC04125

DSC04139DSC04152DSC04158

DSC04143DSC04147
Tout a parfaitement cuit, les sigillées que nous avions ramassées pendant le stage de modelage sont devenues métalliques avec la réduction.

Tous les renseignements utiles :

http://laterreenfeu.free.fr/augresdufeu/scf02.htm

Les prochains stages de construction de four et cuisson au bois auront lieu

Du 3 au 5 avril

Juste avant les journées des Métiers d'Art
Programme complet :
http://laterreenfeu.free.fr/augresdufeu/ex01.htm

et les 19, 22 et 23 juillet 2014


Ce four est particulièrement intéressant. On peut le transporter facilement, il monte vite en température, on peut le fabriquer pour par cher. Bientôt nous l'essayerons au gaz, Florent est en train de préparer des pièces pour le remplir.
Nous essayerons aussi avec deux fois 2/3 de bidon pour avoir un volume plus grand et de faire du Raku avec le four dans lequel nous avons coupé une porte. Une fiche pédagogique du blog est déjà en ligne pour cette version Raku

Au mois d'avril / mai, poterie africaine et four papier.

Il reste une place suite à un désistement

Prochain stage Du 29 avril au 2 mai pour la terre,
les 3, 4, 5 juin pour le four papier, la cuisson et la fiesta
Petit reportage du stage 2013.
Quatre jours de modelage et lorsque les poteries ont été sèches, nous avons construit le four papier et les avons cuites.

DSC02927DSC02933

DSC02959DSC02963

Estampage de la terre sur des bosses rondes, des culs de pots ronds

DSC02966IMG_0067IMG_0070

De gros colombins sont ensuite ajoutés pour finir la forme

IMG_0074IMG_0075IMG_0078

 P1190797P1190798P1190812

P1190822IMG_0080IMG_0081IMG_0090P1190809

IMG_0108P1190797P1190798

Décors dans la terre fraîche, peintures aux ocres, polissage...

IMG_0086IMG_0089IMG_0094

IMG_0104P1190854IMG_0110P1190853IMG_0111IMG_0121

Les vases...

P1190804P1190815

P1190795IMG_0055

IMG_0057IMG_0059

IMG_0060IMG_0061

Les coupes...

P1190816P1190818P1190820

P1190810P1190817P1190823

IMG_0117P1190826P1190837IMG_0098

Les potiers et potières.... Sophie nous verse un petit vin doux bien mérité...

Et le four papier !!!
Nous ne l'avons pas posé sur trois rangs de briques comme l'année dernière mais avons creusé une fosse, un alandier pour utiliser le minimum de matériel extérieur. Le bois avait été coupé dans la forêt par Régis et mis à sécher à l'avance, l'argile avait été collectée dans la nature pour une partie et nous gardons les déchets d'atelier non recyclables toute l'année.

P1190990P1190991

P1190996P1190992P1190995

P1190999P1200001

P1200002P1200004

La veille de la cuisson, on creuse la fosse et l'alandier, on pose les grilles... On doit aussi détordre les barres plées de la dernière cuisson.. travail de groupe !!

P1200006P1200007P1200009

P1200012P1200013P1200017P1200015

Préparation du bois, de la terre... Le lendemain, pas de chance, il pleut, nous devons installer les parasols et écoper l'alandier rempli d'eau

 P1200018P1200021P1200024

P1200026P1200027P1200028

P1200035P1200036P1200037

Les pots, le bois, les pots à travers le bois..

P1200040P1200041

P1200042P1200043P1200044

Le papier, la terre... nous allumerons très tôt un petit feu de séchage, il y a de grosses averses, nous pataugeons dans la boue mais nous rigolons bien pour nous réchauffer, parce qu'en plus nous sommes gelés !! Dur dur parfois la vie du potier!!!

P1200045P1200046

Puis la cuisson...

P1200047P1200048P1200053

P1200058P1200063

Nous avons dû couvrir l'alandier pour le protéger...

 

P1200064P1200066P1200068

P1200070P1200071

La vapeur s'échappe comme d'un volcan, les ânes sont enfumés...

P1200075P1200072P1200073

On peut sentir sur la main l'humidité qui sort de la cheminée...

P1200085P1200088P1200089

Les flammes sortent de plus en plus.. Le chevalier Thierry, armé de sa lance et de son bouclier s'apprête à attaquer le dragon. nous l'avons arrêté à temps !!! OUF!!!

P1200092P1200093P1200094

P1200095DSC_0728DSC_0730

DSC03450DSC03460

Fragilisé par la pluie, le four s'ouvre vers 980°. nous le couvrons de tôles pour conserver la chaleur et permettre au bois qui reste de finir de cuire

DSC07999  Et maintenant, FIESTA !!!

DSC_0734DSC03492

DSC03503DSC03507

DSC03508DSC03525

DSC03523DSC03514

DSC03515DSC03516

DSC03517DSC03528DSC03529DSC03532

La soirée fort sympathique s'est terminée tard autour du feu...
Au petit matin, nous avons découvert les poteries dans les cendres du four...

DSC03540DSC03542

DSC03547DSC03550

DSC_0735DSC_0737

 P1200101P1200104

P1200105P1200107

P1200106P1200109DSC03652

P1200108DSC_0738
DSC03615DSC03618
DSC03619DSC03624DSC03625
DSC03626DSC03628DSC03638

DSC03648DSC03649DSC03653

DSC03656DSC03657DSC03655

DSC03658DSC03659

 Les pots nettoyés de leurs cendres...    

 Maintenant il reste à nettoyer l'aire de cuisson...

P1200110P1200111P1200112

P1200113P1200114

DSC03660DSC03661

DSC03664DSC03665
Ca y est, plus de traces...   

Belle cuisson, jolis partages, à bientôt les potières et potiers !!!

Du 17 au 27 juin, nous proposons

Un stage de  modelage appliqué à l'animation
Au cours de ce stage nous avons travaillé avec de nombreuses techniques différentes, raconté des histoires avec la terre, modelé des animaus, fait plusieurs exercices de groupe sur les visages, créé des jeux, animé en situation réelle grâce à de gentils "cobayes" qui ont pu bénéficier d'une séance, chaque stagiaire a créé un exercice....

DSC00082DSC00083

DSC00084DSC00112

DSC00119DSC00113

DSC03723DSC03908DSC03913

DSC03915DSC03916DSC03918

Modelages de têtes très rapides en exercices de 10 mn avec un thème donné. Certaines têtes ont été faites à plusieurs

DSC00087DSC00147DSC03685

DSC00144DSC00143

DSC03684

Nous avions un joli modèle avec Tigrou pour faire les animaux...

DSC03706DSC03710DSC03705

DSC03712DSC03714

DSC03716DSC03926DSC03929

DSC03718DSC03720

DSC03902DSC03903DSC03901DSC03922DSC03923

DSC03934DSC03935DSC03936

DSC03937DSC03938

DSC03886DSC03887DSC03888

DSC03889DSC03890

DSC03891DSC03893

DSC03896DSC03904DSC03961
Une demi journée d'animation

DSC03965DSC03966

DSC03967DSC03968

DSC03992DSC03993

DSC03994DSC03997

DSC03995DSC03970DSC03986

DSC03968DSC03982

DSC04001DSC04002

DSC04005DSC04006
DSC04007DSC04040
P1000910P1000911

après la journée d'atelier, nous sommes allées chercher de l'argile à l'entrée d'une carrière de pierres.... comme les lionnes à la fin de la journée au bord du marigaux, nous nous sommes régalées à patauger et avons récolté une argile rouge, une blanche avec laquelle nous avons essayé de faire de la pâte et de la terre sigillée dès le lendemain. Les pièces ont été cuites dans le four à bois.

DSC04033DSC04016

DSC04010DSC04014

DSC04018DSC04026

DSC04027DSC04030

DSC04034DSC04035DSC04045

 Les élèves se sont fait travailler mutuellement sur des exercices qu'ils avaient inventés. Travail sur volume d'air avec une forme fermée, travail rapide les yeux fermés, modelage d'une main en une demie heure, travail sur les émotions à représenter... Nous avons été gâtées..

DSC04038DSC04039DSC04040

DSC04043IMG_0088

DSC04053DSC04054

DSC04056

P1010034DSC04059P1000866

P1000867P1000868IMG_0061
Travail en dix minutes, les yeux fermés

IMG_0067IMG_0069
La voiture saucisson...

P1000915P1000916P1000917IMG_0063 Les pantins

DSC04052P1000920

P1000919P1000922

 Le nériage

IMG_0095IMG_0096IMG_0097

Le remplissage du four à gaz qui a chauffé pendant que nous construisions les fours à bois.

Pour voir les programmes de l'été :
http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm


Merci de votre intérêt. A bientôt pour de nouvelles aventures !!:=)
Plein de belles créations à toutes et tous

Tous les stages peuvent faire l’objet d’une prise en charge CIF, DIF, Chambre des métiers, professions libérales… Nous consulter
A bientôt pour de nouvelles aventures Extraordinaires... 

Site http://laterreenfeu.com
Blog http://laterreenfeu.canalblog.com

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)

Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe,
n’hésitez pas, appelez au 0685230152 ou le 0781743814. L'atelier et l'exposition se visitent sur rendez vous


 

 

 


02 février 2011

STAGE DE POTERIE POUR ENFANTS

Les stages de vacances pour enfants reprennent
avec cette fois ci pour thème :

Les Dragons

four papier 010 four papier 005

Les 23, 24, 25 février

Pendant un, deux, trois jours, nous allons voyager au cœur du mystère des dragons fabuleux aux écailles multicolores et brûlant de mille flammes….

IMG_0483IMG_0473

Tu pourras réaliser un dragon, le peindre, le polir doucement pour le faire briller. Une tête, deux têtes ? de grandes griffes ? De grands yeux ? Une langue pleine de feu ?
Tu peux tout inventer, imaginer avec la terre..
Et nous allons les peindre avec des terres de multiples couleurs...

Quand les dragons auront séché (ça ira certainement vite si ils s’envoient des flammes), ils subiront l’ultime épreuve du feu dans le four. Quand il aura refroidi, tu pourras venir à l’atelier récupérer ta grosse bête.
IMG_0470IMG_0471IMG_0486

Nous te préviendrons pour se retrouver avec les parents autour d'un petit goûter

Horaires des séances : de 14h 30 à 17h

dragon1
Tarifs (tous matériaux et cuisson compris)   

Un jour 30€ (adh), 34€ (non adh)
Deux jours 55€ (adh), 58€ (non adh)
trois jours 80€ (adh), 88€ (non adh)
Une remise de 10% est accordée pour deux enfants d'un même foyer, 20% pour trois enfants,
Pour qu’une inscription soit enregistrée, il est demandé un acompte de 10€ par enfant inscrit et par jour.

dragon2 dragon3 dragon8 
L'atelier  se trouve sous la mairie de Tamniès (entre Sarlat, Montignac, les Eyzies)

L’adhésion annuelle permet de bénéficier d'une remise sur les cours, les stages, l'achat de terre, les cuissons.. Pour bénéficier des services de l'atelier, elle n'est pas obligatoire.
Adhésion annuelle. 20€ enfant. 30€ adulte. 60€ famille (même foyer)
Pour tous renseignements appelez Virginie au 0553296488 (matin et soir) et  0686227914

Pour voir le site de l’atelier http://laterreenfeu.com

03 décembre 2010

Terre Ô ma mère

Terre ô ma mère !
Petit texte sur la relation à la terre

Photo 078 DSC02369
enfumage_des_poteries_au_coeur_du_volcan

L’enfant se penche et, dans sa menotte malhabile, emprisonne une poignée de boue compacte. Très intéressé, il contemple, gravement, l’empreinte de ses doigts menus, la forme ronde et douce qui s’est moulée au creux tendre de ses paumes. Il ne connaît pas le mot malléable. Mais d’instinct, il découvre le verbe «modeler». Et s’il modelait un bonhomme? Une petite boule pour la tête, une plus grosse pour le corps. Ca ne tient pas très bien, même pas du tout, mais c’est grisant.

«Regarde comme tu te salis» lui dit sa mère, qui a perdu depuis trop longtemps l’innocente pulsion du geste. Il ne se salit pas: il découvre, en une seule révélation, la matière première en son sens propre «materia prima» et l’acte créateur. Il découvre, ne sait pas que depuis la nuit des temps, ce geste premier se répète chez toutes les peuplades de la terre.

Aussi, où que l’on porte le regard, la terre est là, à nos origines, dans notre culture, dans la nature... Elle nous entoure, nous fascine et nous invite généreusement au contact. L’homme a pu, grâce à la technique, figer cette «terre matière». Du mou, du fluide, de l’humide, il peut faire du sec, du rigide, du solide, du coloré, de l’utile... Comme pour imprimer un peu sa mémoire dans cette masse qui n’en n’a pas et qui les a toutes, puisqu’elle est commencement et fin...
Alors il se fait alchimiste. Il introduit un nouvel élément, le feu. Feu du soleil ou feu du four, mais en tous cas, symbole puissant, masculin et actif, qui va chasser l’eau, rendre impossible le retour au fluide et au mouvant de l’origine, à l’humide, principe féminin. A la terre active, succède ainsi l’objet de terre.
C’est cet objet qui sera la mémoire du monde, des croyances, qui sera le témoin des civilisations. C’est lui qui nous dit que toute terre façonnée, qu’elle soit simple poterie de la vie quotidienne, sculpture, modeste argile cuite au soleil ou statuette primitive, recèle une part de magie, un fragment de nos plus anciens souvenirs, un élément de notre genèse.
Et c’est cela que retrouvent ensemble, d’une même démarche instinctive, les enfants de l’atelier et les enseignants, toute personne qui ose tenter le retour à la créativité innée en chacun de nous, enfouie souvent au plus profond et pourtant source de joie et de douceur... Les uns sont très jeunes, d’autres, moins jeunes, ont un degré d’évolution, un cheminement différent, une distance, des intentions ailleurs...
Ici, la plupart travaillent à partir de la matière même. En poudre, liquide, en motte, molle, plus ferme, lisse, chamottée, blanche, rouge, noire, grise... Chacun l’appréhende à sa manière, sur le tour, la modèle, la bat, la pétrit, la caresse doucement ou la rend lisse comme un miroir et d’une douceur infinie.... Chacun avec son histoire, sa sensibilité, ses envies de l’instant. La terre se donne et redonne à l’infini, sèche, on l’humidifie, humide, en la met à sécher. L’essentiel est dans le respect qu’on lui porte, l’attention au geste, le reste ne nous appartient pas...
Ce qui nous réunit tous, c’est la matière de la terre. Certains partent d’elle, d’autres s’en servent... Certains laissent naître ce qui peut venir, d’autres ont une intention... Certains la dirigent, d’autres la laissent aller là où elle a envie....

L'approche du matériau

Le plus important dans une démarche d’animation avec des enfants, c’est de les mettre à l’écoute du matériau par une expérimentation concrète. Plus ils auront d’attention profonde à ses possibilités de réaction (changement de textures, de couleurs, de consistance...), plus ils amèneront de propositions.
Le thème n’est pas obligatoire, c’est l’observation qui va progressivement l’amener. Qu’il soit un état, une émotion, un sentiment, un souvenir.... Ainsi, la sensibilisation au matériau peut servir de point de départ à la création plastique.
La connaissance des origines du matériau est essentielle. Il s’agit de restituer dans son environnement naturel la terre emballée sous plastique. Trop souvent, dans notre vie quotidienne, nous sommes confrontés à des objets conditionnés qui ne livrent plus rien de leur origine. Parler de la terre, c’est évoquer les champs labourés, les chantiers dont la terre est éventrée au bulldozer, les carrières à ciel ouvert, les talus, le fond du jardin... Pourquoi ne pas réserver un coin de l’atelier à une reconstitution?
Après, vient la connaissance de la portée symbolique de l’élément «terre». Ce n’est pas un matériau comme un autre, nous en sortons, nous y revenons...

D’où un cheminement d’animations proposé:
Reconstituer le cycle des métamorphoses auxquelles est soumise la terre sous l’influence des différents éléments: L’air, l’eau, le feu.

1)- Utiliser de la terre liquide par souci de laisser vivre le matériau, en apprenant à provoquer et à exploiter ses réactions, ses hasards. La barbotine ne demande qu’une intervention partielle de l’enfant: il ne peut ni la modeler, ni la façonner et ne cherche pas à reproduire. On peut la faire couler sur différents supports, la faire réagir à l’aide de vinaigre, par exemple, pour former des cratères, tremper à l’intérieur des cordes, du tissu pour faire des drapés, faire couler plusieurs couleurs l’une à coté de l’autre pour former des dessins, des paysages.....

2)- Avoir une approche de la masse à partir de la terre en pain: elle se modèle, s’associe à toutes sortes de matériaux (sable, cailloux, paille, terre brute, terre cuite broyée...)
A ce stade là, un rapprochement de formes observées au départ peut donner naissance à des aspects fabuleux en cherchant des correspondances visuelles et tactiles avec des formes de la nature: des plissés de grottes, des reliefs muraux de parois, des jeux de lumière, des fonds sous marins... La collecte de matériaux naturels tels que des écorces, des bois, racines, des pierres, des plantes... et de les utiliser comme des outils est une façon de laisser au coeur de la terre la trace de l’instant, du paysage environnant, de l’émotion ressentie devant la beauté d’un élément...

3)- Des opérations de surfaçage peuvent faire varier les aspects et les couleurs de la terre. Un engobage, par exemple, par pulvérisation de terres de couleurs différentes, permet d’obtenir des coloris très divers et très proches de notre environnement naturel. Le grattage permet de faire venir à la surface le grain de la terre, le polissage permet une matière d’une douceur incroyable.... A l’aide des émaux, il est également possible de varier à l’infini et de reproduire des éléments naturels tels que le quartz, le verre, certaines roches... L’émail n’est-il pas lui même un dérivé direct de la nature? Il est composé de silice, de feldspaths, tout comme l’argile elle même et dans une simple cendre, on le retrouve tout entier. Là aussi, tout est possible...

A cette démarche, on peut rajouter la cuisson.
Feu magique, feu mystérieux, feu révélateur qui nous permettra de découvrir un univers fabuleux et imprévisible.
Car tout peut changer à la cuisson. A quelques dizaines de degrés près, tout est différent, merveilleux ou décevant, mais de toute façon surprenant. Et c’est là que, du créateur, naît l’alchimiste... Mélanger les poudres, créer de nouveaux effets, transfigurer la matière...

Pour cela, un four est nécessaire. Pas forcément un four traditionnel, peut-être un four fabriqué par les enfants eux-mêmes, d’argile et de briques, démontable à chaque cuisson, ou un trou dans un talus, ou un foyer à même le sol, ou encore un four primitif pour retrouver la trace de nos ancêtres? Le support de cuisson importe peu, le feu est le transformateur de l’argile en terre cuite, on lui confie nos instants, nos rêves, nos joies, nos peines et comme par enchantement, la matière se transforme complètement pour devenir solide, irréversible. Avec le feu, le point de non retour de la terre molle et malléable est dépassé. Là encore, tout est possible. Le but, dans ce cheminement est de réunir les éléments principaux de notre vie,

La terre, l'eau, l'air, le feu

Ce n’est pas tant le résultat qui compte, mais l’expérience. Qui a parcouru ce chemin ne pourra pas oublier les phases successives qu’il a traversé. On arrive «tous neufs» devant la matière, puis on fait connaissance. Un lien se crée, l’intérêt grandit et on ne peut plus arrêter ce qui se passe. La curiosité s’accroît, on a envie d’aller plus loin, de pousser la matière à se donner encore et encore plus, de se donner à elle, de la suivre dans ses caprices, de se laisser entraîner dans des lieux inconnus où tout est possible. On se sent comme irrésistiblement attirés par cette matière qui nous envoûte et dont on ne percera jamais le secret. La terre est et restera toujours un des mystères de la création et c’est parce qu’elle reste un mystère qu’elle nous donne d’avantage.

La terre est une belle histoire d'Amour

13 avril 2010

Cours réguliers à l'atelier

              Tournage
  DSC02867 DSC02869
DSC02577 DSC02580
Tournage des poteries 
DSC02593DSC06885 
Après raffermissement, les pièces sont tournassées  pour dégager un pied, tendre la forme, parfaire la pièce, polir….

Le tournage est considéré par les japonais comme un art martial.
Plus qu’une technique, il est la relation intime entre la terre et la personne qui la travaille. Il nécessite une attention, une précision qui apportent la centration. La position, le souffle, la présence sont autant de qualités qui se développent en le pratiquant.
L'enseignement est basé sur une approche sensible de la terre, ce qui permet de trouver son propre centre et d'être conscient de ses propres gestes pour les retrouver. Cette conscience est un acquis basé sur les sensations vécues, elle apporte l'autonomie et facilite l'apprentissage.

Des cours ont lieu régulièrement, deux journées par mois. Pour l'instant, ils ont lieu le jeudi, un autre groupe pourra se créer si il y a plusieurs demandes.
Il peuvent servir être de perfectionnement pour les personnes qui pratiquent déjà et qui ont besoin d’être aidées pour progresser.

Les prochains cours auront lieu :
Mini stage les 15 et 16 avril de 10h00 à 17h00
Le jeudi 22 avril de 10h30 à 17h00
Le jeudi 6 mai et le jeudi 27 mai
 de10h30 à 17h00
Si vous êtes intéressé(e), contactez l’atelier ou laissez un message

DSC06869DSC06901 
Après le tournassage des pièces, décorations aux engobes (terres colorées)

DSC02902 DSC02903
DSC02905 DSC02687
DSC02640 DSC02642 
DSC_0094 DSC_0030
Après la première cuisson..
DSC_0090 DSC_0095
Le passage de la couverte transparente, pellicule vitreuse qui révèlera les couleurs
et permettra un usage culinaire
DSC_0115 DSC_0123
Trempage d’un bol dans la couverte      Emaillage de l’intérieur de la théière
DSC_0132 DSC_0134
Trempage d’un vase haut en deux parties
DSC_0156 HPIM6100
Emaillage par pulvérisation                    Enfournement
DSC02761 DSC02786
Après la deuxième cuisson
Pour voir le site

Séances de modelage, Décoration , Raku
Img0127Img0139
atelier 043 DSCN0097
Afin de pouvoir terminer les pièces façonnées au modelage ou tournées,il est possible d’apprendre à  les décorer, les émailler, les cuire.

Pour cela, des cours sont mis en place par petits groupes.
Contactez l’atelier si vous êtes intéressés pour connaître les dates.

Appelez Sophie au 0553508673 ou au 0685230152

Laissez un message sophie@laterreenfeu.com
visitez le site http://laterreenfeu.com

15 août 2008

Modelage et tournage en famille les 19 et 20 Juillet 2008

Pour voir le site de l'atelier http://laterreenfeu.com
Huit personnes dont une grande famille sont venues modeler et tourner à l'atelier pendant deux jours

Modelage le matin, tournage et modelage l'après midi. Au cours de ces deux journées très plaisantes beaucoup de pièces ont vu le jour. Des bustes modelés, des vases, des coupes polies, d'autres formes, des bols, des vases....

Les photos sont parlantes...

Eddie_cr_e_sa_plan_te_tandis_que_Caroline_polit_une_coupe_estamp_e_sur_le_fond_d_une_calebasse    Clara_lisse_un_vase___la_plaque_pendant_que_Lotte_termine_son_ch_teau_fort   Lotte_mod_le_un_ch_teau_fort_entour__de_douves

naissance d'une coupe en nériage. Le nériage est un mélange de plusieurs terres de couleurs différentes. On peut utiliser des terres naturelles ou teinter des argiles avec des oxydes ou des pigments. Ici, Seppe a utilisée une terre noire et une terre blanche

Seppe_commence_une_coupe_en_neriage_de_deux_terres_differentes   Seppe_continue_sa_coupe   la_coupe_de_Seppe_est_prete_a_etre_posee_sur_la_calebasse
Pour estamper une plaque sur une forme, il est nécessaire de poser un tissu ou un papier sur le moule pour éviter que la terre colle. Une fois la plaque étirée, elle est mise en place sur le tissu et soigneusement appliquée avec une éponge humide ou une estèque. Il faudra surveiller le séchage pour que la terre puisse prendre son retrait sans que la coupe se casse. Le démoulage s'effectue lorsque la terre est raffermie et qu'on peut retirer la coupe sans la déformer.

caroline_estampe_une_plaque_de_terres_melees_sur_une_calebasse   demarrage_d_un_bol_par_Berangere    bol_tres_finement_model__et_decor__par_Liza

buste_de_Seppe     buste_modele_par_Clara   Eddie_lisse_la_partie_tournee_qui_a_ete_posee_sur_une_base_modelee_le_matin

      vase_a_la_plaque_de_Delphine   DSC02489   DSC02498 

Les poteries sèchent à l'air

le_travail_seche    raffermissement_des_coupes_avant_polissage   vue_d_ensemble_des_pieces_realisees

delphine_monte_un_second_bol

Prochainement, je mettrai les photos du tournage. Je suis en train de préparer des fiches pédagogiques des différentes techniques de travail avec des photos. Pour l'instant, il y a beaucoup de travail à l'atelier, la cuisson Raku se prépare pour samedi, à l'instant le four est plein et les poteries terminent de sécher avant de cuire demain. Les stagiaires reviennent samedi pour émailler leur théière et les deux bols, puis cuire et retirer les poteries en fusion du four. Après, les pots sont déposés sur le matériau d'enfumage (papier, herbe, copeaux, paille, sciure....)

A bientôt

Si vous souhaitez déposer un message ou poser des questions techniques, n'hésitez pas, j'ai toujours grand plaisir à répondre
aujourd'hui, j'ai mis beaucoup de photos en ligne sur http://picassaweb.google.fr/sofiterre. Allez admirer le travail des stagiaires et trouvez des modèles d'inspiration si vous travaillez la terre.