" />
18 janvier 2018

JEMA 2018 et vidéo des entrailles du dragon refroidi

 

Etrange voyage  au coeur des entrailles du dragon refroidi 
https://youtu.be/LI4ijFVZxUU


 

Sur la chaîne vous avez plusieurs vidéos de tournage avec l'explication des gestes

 

JEMA 2018. FUTUR EN TRANSITION

 

20171216_12192020171216_122413

20171217_12513920171216_12392520171217_122624

 

Cette année on met encore le feu à La Terre en Feu !!! on a réalisé un four bouteille pour Noël, on a vraiment envie de renouveler l’expérience !!
C’est l’ébauche du programme qui va se préciser au cours des semaines à venir

Je récolte toujours les bouteilles de 75 cl à cet effet, buvez bien à ma santé :) Vous pouvez les déposer à l'atelier.
.. Et toujours le journal, les quignons de pain sec pour les ânes, les légumes flétris; les fruits un peu abimés... Merci pour eux, ils nous fournissent la matière pour le torchis :)


Travailler pour le futur est essentiel. Petits et grands s'émerveillent pendant les JEMA chaque année. Cette année est la 12ème édition

Cette année les Jema 2018 vont durer toute la semaine du 3 au 8 avril

20171214_114124 20171214_115740 20171214_171241 20171215_112346 20171215_114301 20171215_170046 20171216_160144 20171216_182605 20171217_143023 20171217_153934 20171217_160156 20171217_163630 20171217_172035 20171217_172251 20171217_175122 20171217_180302 20171217_181100 20171217_181226 20171217_190736 20171217_190944 20171217_191059 20171217_191156 20171217_202911

 PROGRAMME à l’atelier.

Animations du mardi au dimanche

Préparation du torchis pour construire le four bouteille

Ateliers gratuits de modelage, de tournage sur inscription, fresque commune, construction en commun d'un four bouteille, mise à feu festive avec soirée

musicale le samedi soir et auberge espagnole, tombola le dimanche,

Dimanche, mini stage Raku sur inscription pour émailler, cuire et défourner un bol à 1000° pour l'enfumer .

Le tirage de la tombola avec les lots des artistes présents aura lieu à 17h30 dimanche avec apéritif festif de clôture

Le programme détaillé sera fait prochainement et vous pourrez le trouver sur le blog ou le recevoir directement si vous êtes abonné à la newsletter du blog dont

le lien est en bas de la page.

Pour les portes ouvertes de décembre nous avons construit un four avec 200 kg de terre et 475 bouteilles !! Magnifique, superbe sapin de Noël dont vous avez les images au dessus. Celui que nous allons construire pendant les JEMA 2018 sera peut être même plus grand, nous avons manqué de terre; Nous en avions pourtant préparé quatre grandes poubelles. Cette fois nous allons faire mieux et tenter de mettre des poteries à cuire à l'intérieur

Grandes illuminations de la fusion à travers le verre.

Si vous souhaitez être bénévoles pour les journées, vous pouvez vous inscrire à l'avance pour avoir un hébergement pas cher près de l'atelier. Des amis ont un gîte de 4 places à partager. Il y a aussi des campings, des chambres d'hôtes et beaucoup d'installations de tourisme dans le Périgord

Pour me contacter Sophie Houdebert

Les Faux 24290 Valojoulx

0685230152  sofiterre@gmail.com

La page sur le site

Le Blog avec newsletter et beaucoup de fiches pédagogiques et recettes

La Page avec des centaines de photos

JEMA 2018 sur le site de la Chambre des Métiers dédiée aux JEMA 2018


27 juillet 2017

FESTVI'TERRE, les arts du feu partagés et les potiers qui vous invitent à Beauregard de Terrasson

Festivi’Terre aura lieu pour la seconde année et va rassembler des potiers, verrier, coutelier… de talent pour des animations , des démonstrations, des ateliers gratuits. Samedi et dimanche prochains 29 et 30 juillet

Samedi, je construirai avec l’aide de ceux qui ont souhaiter participer un four papier dans lequel seront cuits les travaux des élèves de l’école du village ainsi que des poteries que j’ai faites avec l’argile ramassée dans le village; Le four sera construit aussi avec la terre du village

Quelques photos du four construit l’année dernière à Beauregard. L’alandier, le placement des poteries crues les unes sur les autres. Jeu d’équilibre qui prend un peu de temps…
P1130808 P1130812 P1130835 P1130853 P1130865 P1130889
On met le bois autour des pots, on recouvre d’une couche de papier journal pour protéger les pots d’éventuelles coulées de barbotine, puis d’une dizaine de couches de papier glacé trempé dans la barbotine faite avec l’argile du village
P1130922 P1130939 P1130947 P1130967 P1130983 P1130984
Le moment est venu pour placer les braises sur le charbon de bois mis au fond de la fosse. Deux heures de préchauffage sans flamme du tout, le four doit sécher, les pots doivent chauffer doucement. Entre trois et quatre heures pour arriver à 1000°. Le bois a brûlé, le four a pris un coup de vieux :) en fin de cuisson
P1130998 P1140002 P1140003 P1140021
C’est le moment de l’ouverture du four pour introduire des oxydes, des copeaux qui vont créer des effets sur les poteries
P1140039 P1140043 P1140055 P1140083 P1140093 P1140101 P1140105

Défournement dimanche matin à 9h
Fouilles archéologiques !!! Magique de découvrir des trésors dans les cendres
P1140165 P1140166 P1140167 P1140180 P1140183 P1140184 P1140185 P1140186 P1140190 P1140194 P1140196 P1140202 P1140207 P1140209 P1140212 P1140218 P1140219 P1140220 P1140222
J’ai préparé des bols, vases avec l’argile de Beauregard que je présenterai pendant le marché après leur cuisson dans le four papier. Je laisserai volontairement la terre brute, ce qui permettra d’une part de voir la couleur de l’argile brute, telle qu’elle était dans le temps laissée par certains potiers et de vendre les pièces à un prix moindre que lorsqu’elles sont polies, recouvertes de plusieurs couches de sigillées comme l’année dernière. Cette argile est vraiment agréable à travailler. Beaucoup de travail de préparation, des grains de chaux donc il faut tamiser mais quel bonheur de travailler avec la nature et de retrouver les gestes et le travail des anciens !!!
P1180756 P1180752 P1180753 P1180754 P1180755

Programme complet du festival

programme programme1 programme2 programme3

 

Si vous souhaitez participer à la construction du four, vous pouvez m’envoyer un mail à sofiterre@gmail.com
Le dimanche je proposerai pendant le marché les pièces faites avec l’argile de Beauregard qui auront été cuites dans le four

Pour visiter le site de l’atelier  http://laterreenfeu.fr
La page https://www.facebook.com/sophiesofiterre/
Vous pouvez vous inscrire à la newsletter de ce blog pour recevoir les informations des animations, les fiches pédagogiques..
L’atelier se visite sur rendez vous au 0685230152 Il est situé à valojoulx 24290, près de Montignac Lascaux
A bientôt :)

20 avril 2016

Construction d’un four à bois à deux chambres pour la porcelaine et la sigillée.

P1110504P1110494
P1110500
P1110501 
Fin de la première semaine de construction

Lundi nous avons commencé la construction d’un four à bois avec deux chambres superposées.
Casquette et Biscotte étaient très intéressés parce qui allait se passer P1110298P1110299
et nous avions embauché un chef de chantier, Méouwww.
P1110458P1110461
Eric, un ami de très longue date a fait le plan et est venu de l’Allier pour construire le four avec moi. Joli cadeau de la vie….
Nous avons commencé par matérialiser le four au sol à l’aide du pendule, à comprendre pourquoi il nous disait à un endroit plus qu’à un autre… Bref, nous nous sommes mis d’accord avec lui et sa place est parfaite, je le sais. Chaque fois qu’une construction a été faite c’est le pendule qui en a indiqué l’emplacement…
P1110303P1110304P1110310P1110314P1110315P1110318P1110321P1110323P1110324P1110316P1110317P1110311P1110312P1110317P1110307P1110327
Nous avons coulé la chape, construit une piscine pour faire tremper les briques.
Michel est venu nous aider lundi après midi, un grand merci !!! C’était bienvenu
P1110325P1110330
La dalle fait deux mètres par deux mètres.
Fin du premier jour…
Mardi matin. Le premier travail est de faire le socle du four, bien sûr après le marquage au sol. La dalle est assez solide pour qu’on commence.
Le socle est composé de moitiés de briques de 10 (10X20X50 cm) pour la construction des cloisons, remplies de béton de vermiculite. (Pour un seau de béton, un tiers de seau de vermiculite en vrac. Elle a été achetée chez Leroy Merlin).
En arrivant sur le chantier, nous avons vu que le chef de chantier avait laissé l’empreinte de sa papatte sur la dalle….
P1110345P1110338
P1110343P1110342P1110344P1110346
Pendant ce temps je suis allée collecter l’argile qui est arrivée d’une carrière du lot il y a cinq ans pour cette occasion. Il a fallu préparer une barbotine consistance fromage blanc pas liquide pour coller les briques de la construction de la chambre du four. A la bétonnière, tamis maçon N°10 
P1110355P1110350oP1110354P1110363P1110366
Une fois le tour du socle du four terminé, le fond a été badigeonné au fondu réfractaire et les briques sur champ ont été posées. Pour rattraper le niveau, des briques réfractaires lourdes ont été posées, c’est le fond des alandiers.
Dimensions, 1m70 en largeur X1m 80 en profondeur quand on regarde les alandiers.
P1110369P1110370P1110374P1110375P1110378P1110380P1110381P1110382
Et puis des briques à sortir de l’eau, des briques à refaire tremper et de trois sortes différentes, à stocker pour ne pas qu’elles sèchent….
P1110362P1110372P1110384P1110385P1110306P1110383 
Fin de la deuxième journée…
Mercredi matin…
Nous allons commencer à bâtir les alandiers
Marquage, comme toujours, pose des briques, pose des quilles en mullite qui feront le cendrier. La mullite est un produit réfractaire, ce sont des piliers d’enfournement  que David m’a conseillés pour leur résistance mécanique.
Bâti des piliers après avoir enduit la sole de barbotine…
P1110387P1110388P1110389P1110391P1110399P1110400
Pose des barres pour le cendrier. 27 barres espacées de 10,5 cm.
Hauteur de l’alandier, 6 briques réfractaires à plat.
P1110403P1110404P1110406P1110408P1110409P1110412
Puis le bâti de la partie supérieure de l’alandier. J’ai choisi de faire le cendrier aussi haut que la partie que l’on utilise pour le grand feu. Chaque potier a sa façon de cuire…, il n’y a pas vraiment de règle. Je choisis de créer le meilleur tirage possible, de cuire avec le moins de bois possible et de jouer avec le registre de la cheminée pour créer les atmosphères de cuisson. Méouwww vérifie les niveaux :)
P1110414P1110415P1110416P1110417
Fin de la troisième journée
Jeudi matin…
Pose de la sole, des briques, des briques, encore des briques, toujours à gérer, faire tremper, égoutter, stocker, remouiller et encore et encore et encore. Surtout que maintenant on va commencer à bâtir, ça va défiler !!!
On n’a plus de bout de doigts.. Demain j’achète de bons gants, les nôtres ont été massacrés cette semaine.
 P1110423P1110424P1110422P1110428P1110438P1110439P1110440P1110441P1110442P1110444
Le feu se fait dans les alandiers, passe sous la sole et entre dans la chambre de cuisson par le fond du four. En fin de construction de la chambre nous construirons un muret pour le passage des flammes. Il sera en briques montées à sec, ce qui fait que je pourrai le modifier pour les réglages et selon la cuisson que je souhaite faire.
Après la pose de la sole, nous pouvons bâtir les murs extérieurs pour rattraper le niveau de la sole et remplir de vermiculite en vrac les 4.5 cm laissés pour mettre l’isolant.
Les parois de l’alandier sont en briques réfractaires pleines. Les parois extérieures sont en briques creuses, l’air est un très bon isolant et entre les deux parois nous mettons de la vermiculite en vrac, ça permet la dilatation et le retrait des briques lors de la mise en pression pendant la cuisson et le retrait pendant le refroidissement.
P1110445P1110450P1110449P1110451P1110452P1110454P1110455P1110464
Bien sûr, Méouwww vérifie si les briques sont bien mises à tremper…
P1110467P1110472 P1110468P1110471
Fin de la quatrième journée. Nous sommes arrivés au niveau de la sole.
Avant de partir nous réfléchissons sur la porte et le départ des cheminéesP1110473P1110474
Vendredi matin. Dernier jour de la semaine. Nos doigts crient au secours.
Merci Welleda
Le grand jour du début de la construction de la chambre de cuisson avec les briques isolantes légères. Je bâtis la chambre, Eric s’occupe de la cheminée et des parois extérieures. Tout doit être lié, il y a pas mal de découpes à faire
P1110475P1110476P1110477P1110478P1110479P1110480P1110481P1110482P1110483P1110485P1110486P1110497P1110489P1110491
C’est un peu le bazar parce que tout doit être lié, donc on monte tout au fur et à mesure…
P1110495P1110496
Tout est de niveau, on a fini par s’en sortir, on y voit plus clair maintenant

Vue de devant, l’alandier et de dessus, la cheminée au dessus de l’alandier
P1110494P1110495
Vue depuis l’arrière du four, on voit les cheminées et le passage des flammes
depuis l’alandier vers la chambre de cuisson sur la photo de droite
P1110498P1110501
La porte du four. Elle sera large de neuf briques et haute de sept briques et la double cloison à droite de la porte
P1110500P1110497P1110503
P1110504
Ben voilà, à la semaine prochaine pour la suite…

Bon week end :)

  

 

 

09 janvier 2016

Les terres sigillées... modelage, polissage, cuisson et enfumage des pièces des élèves

Stage de loisirs juillet 2014

Pour se faire plaisir en découvrant le modelage, le polissage et la terre sigillée, la cuisson et le défournement avec enfumage

 

DSC08719 DSC08721 DSC08723
DSC08724DSC08728DSC08734
DSC08747DSC08751DSC08754
DSC08757P1020627DSC_0034 
Des bols ont été modelés, des coupes ont été

estampées sur forme convexe, puis des bols sur

lesquels ont été monté des colombins pour

faire un vase. Toutes les poteries ont été

soigneusement polies.

Nous avons fabriqué une terre sigillée avec une terre

donnée par un ami, merci Michel, qui vient de

Normandie.

Nous avons pris 1 kg de poudre de terre

10 gr de silicate de soude

2l d’eau car elle buvait beaucoup. Normal; il fait chaud…

La recette de base que j’utilise est 1l500 d’eau mais

beaucoup d’argiles grasses demandent plus d’eau.

DSC08715 DSC08716
DSC0873910= marbrures

 Tamisage de la terre, épuration après 24 heures

de décantation, résultat.
Les poteries sèches et bien polies attendant la sigillée

P1050944P1060046 P1060047
DSC08764DSC08754 DSC08759
DSC08766 DSC08767P1060057

Posée par trempage, d’abord la terre blanche, ou

au pinceau, la sigillée sera lustrée soigneusement entre

chaque couche

DSC08758 DSC08762
20140717_17110120140717_171204
20140717_17113320140717_171150P1060045

Puis le feu….
DSC08801 DSC08838 DSC08843
DSC08845 DSC08849
DSC08852 DSC08862
DSC08864 DSC08865
DSC08866 DSC08868
DSC08871 DSC08877
DSC08879  DSC08893
DSC08894 DSC08895
DSC08898 DSC08899
DSC08907 DSC08911
DSC08914 DSC08918
DSC08891DSC08920 DSC08928
Après refroidissement, les résultats…
DSC08929 DSC08930
DSC08931 DSC08932
DSC08933 DSC08935 DSC08936
DSC08937 DSC08938 DSC08941
DSC08942 DSC08943 DSC08955
DSC08956 DSC08962 DSC08963
DSC08965 DSC08967 DSC08968
DSC08944 DSC08945
DSC08946 DSC08961
DSC08970 DSC08971-001
La belle équipe….
DSC08953 DSC08954   

 Trois jours de modelage, polissage et décors
à la terre sigillée et une journée de cuisson
pour tous ces résultats

En 2015 la sigillée sera à l’honneur avec plusieurs stages et formations pour développer les couleurs, les préparations de terres cueillies dans la nature,  les effets, des types de cuissons différentes…. A suivre….


L’atelier et l'exosition sont ouverts toute l'année sur rendez vous

Pour venir : L'atelier se trouve aux Faux, sur la route entre Thonac et la Chapelle Aubareil.

Retrouvez toutes nos activités sur le site laterreenfeu.com
et le nouveau site
laterreenfeu.fr,
sur le blog
http://laterreenfeu.canalblog.com vous trouverez de nombreuses photos du lieu et de nos activités ainsi que sur la page facebook et twitter La Terre en Feu.

Pour nous contacter : 0685230152

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

19 juillet 2015

Pour construire son four à bois

 


alendier
BarbotineCuls de bolsbols au feuCreusage d'une grosse bouleEn plein cours de tournageenfumage sigilléesEn plein feuEnfumageFeu d'artificeEtincellesenseigne, le potierLa main dans le potfumée noire four à boisLa potière regarde les pièces à la sortie du fourLa potière au tourLes mains dans la barbotineles mains ouvrent la terreoutils au pied du potOuverture du four RakuPot au feuPetit bolprête à enfumerDSC00223DSC00252DSC00136DSC00182DSC00184

 

Construire un four à bois simple et transportable
 

Ce four facilement transportable sera fait avec de la fibre (soit disant non toxique) fixée dans un fût de métal avec des poignées pour le porter facilement

Il permettra de cuire le biscuits, les pièces en terre sigillées, enfumer les pièces , de faire des animations. Pour les personnes qui n’ont pas la possibilité de cuire au bois parce que l’atelier est en ville, four électrique, c’est un four très pratique.
Sur une fiche annexe sur le blog  il y a les photos de toutes les étapes successives avec les dimensions qui permettront aux bricoleurs de se le fabriquer

DSC00466DSC00525DSC00472
Nettoyage des fûts, découpe de la fibre

DSC00474DSC00518

DSCN0882DSC00487
fixation de la fibre avec les boutons d'argile

DSC00479DSC00478
Pose des poignées avant la fibre

DSC00486DSC00510

DSC00496DSC00492

DSC00520DSC00506
Découpe de la fibre qui dépasse

P1010048P1010044P1010046
Un des fours terminé. La découpe de la cheminée, le bas, le couvercle du four

DSC04094DSC04113
DSC04112DSC04114
DSC04115
Les fours terminés sont chargés dans les voitures
Le lendemain, la cuisson

DSCN0890DSCN0891

DSCN0892DSCN0893DSC07583DSC07589DSC07592DSC07599DSC07595DSC07594DSC07598DSC07606DSCN0910DSCN0914
Les gourmands n'en perdent pas une miette!!!

DSC07639DSC07649DSC07650DSC07651DSC07667DSCN0917

Maintenant c'est le grand feu, on cuit avec les grandes baguettes

DSCN0920
DSCN0921

P1010110DSC04111P1010107P1010091

En descente de cuisson, on enfume. Merci à Biscotte et Casquette, les fournisseurs de bon matériau d'enfumage ;)

DSC_0125DSC_0120DSC_0122

Le lendemain, défournement !!

DSC_0143DSC_0150DSC_0144DSC_0155DSC_0156DSC_0176

Le nettoyage en groupe c'est plus sympa...

DSC_0236DSC_0181DSC07715DSC07716

La récompense...

DSC_0176DSC_0168DSC_0159DSC_0234DSC_0219DSC_0253DSC_0255DSC_0256DSC07723DSC07727



Pour voir les programmes de l'année :
http://laterreenfeu.free.fr/ev00.htm


Merci de votre intérêt. A bientôt pour de nouvelles aventures !!:=)
Plein de belles créations à toutes et tous

Tous les stages peuvent faire l’objet d’une prise en charge CIF, DIF, Chambre des métiers, professions libérales… Nous consulter

La Terre en Feu | Accueil

La Terre en Feu est l'atelier de poterie qui propose, en Dordogne, des cours et stages pour enfants et adultes. Mais aussi des formations professionnelles.

http://laterreenfeu.fr
La terre en feu atelier de POTERIE qui propose des STAGES et FORMATIONS de RAKU, des Cours de poterie en atelier. Stage de ceramique tout niveau tournage, terres sigillees en dordogne, decoration ceramique, polissage enfumage, construction de fours à bois

approche sensible de la terre, stages de cuissons primitives, de poterie africaine, cuissons au bois, poterie sigillée, créations de pièces uniques en terres sigillée, polies et enfumées

http://laterreenfeu.com
La Terre en Feu

La Terre en Feu, Valojoulx. 1,970 likes · 170 talking about this · 9 were here. Situé sur les hauteurs dans la vallée de la Vézère, l'atelier est ouvert...

https://www.facebook.com

 

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)

Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe,
n’hésitez pas, appelez nous d'abord au 0685230152
L'atelier et l'exposition se visitent sur rendez

 

 



DSC01647DSC01648

DSC01652

Vous avez bien le bonjour de Casquette et Biscotte. 
Blog http://laterreenfeu.canalblog.com

 

 

 

Construction d’un four à bois à flamme directe, finitions du four

 

 

 

 

 

 

 

 

 

DSC01426 DSC01419    

Je reposte un ancien message de la construction d'un four à flamme directe qui fonctionne de la même façon que le four patriotique.
Il est plus grand mais moins rigide, donc moins solide pour le transport et même si il y a du vent et que l'on enfourne la veille en plein air c,'est moins bien que le bidon
Les images rafaîchissantes de l'hiver 2014 font du bien en ce moment ;)

Belle matinée de pré-printemps ce matin…
DSC01424    DSC01428 DSC01430DSC01429  DSC01425DSC01431 

Casquette et Biscotte sont curieux de voir ce qui va se passer…
Pendant que les chats dorment toujours sur le poêle de masse. Ah !!! ceux là !!!
IMG_0006  IMG_0004 IMG_0002  DSC06742
DSC01164DSC01163  DSC01161 DSC01162  DSC01160

Le paysage a bien changé depuis la semaine dernière!!!!
Passons aux choses sérieuses….
Four construit avec du grillage; A l'usage, il est moins facile à transporter que construit dans un fût de 200l
Si il reste à l'atelier, le fait de le faire avec du grillage permet de le faire plus gros
Au cours des stages nous le construisons dans un fût que chaque stagiaire apporte.

DSC01434DSC01433DSC01420

Les boutons avant tournassage, un rouleau de grillage
DSC01439DSC01440DSC01444

De la fibre “écologique” Atchoum atchoum” N’oubliez pas le masque et les gants. Ca me gratte encore.!!!! Bref, c’est pratique, léger, facile à mettre en œuvre et il faut prendre des précautions.. Il existe un durcisseur pour fibres à pulvériser avant cuisson qui évite la volatilisation des fibres. Je vais faire des recherches et quand j’aurai trouvé je le mentionnerai. Déjà, en mettant le papier aluminium ne triple épaisseur entre la fibre et le grillage ça protège bien. J’ai conçu ce four avec du grillage pour pouvoir changer les dimensions selon les besoins. L'été dernier nous avions fait un four dans un bidon qui a déjà fait l'objet d'une fiche technique. Dans un bidon on a un four de 125 litres.
Celui dont je donne les dimensions fera 205 litres. Une jolie différence. Il est plus délicat à transporter, la fibre est fragile et avec le grillage c'est souple.
La tôle du bidon est bien rigide pour la protéger. Chaque méthode a ses avantages et ses inconvénients.., tout est une question de choix par rapport à l'utilisation prévue.

DSC01445DSC01441DSC01446

L’alu est déroulé et replié, la fibre également.
Régis mesure le diamètre du couvercle avec le fond d’un bidon.

DSC01452DSC01454DSC01457

Six premiers boutons sont cousus pour fixer la nappe. Puis on peut rouler le tout

 DSC01458 DSC01459  DSC01462

Puis lier les deux parties du grillage qui se recouvrent pour solidifier le tout.
Deux fleurs d’argile prêtes à poser…

DSC01447DSC01448    DSC01450DSC01460DSC01461

Puis c’est au tour du couvercle. Recto, verso. On le coud sur le cylindre déjà prêt; L’ouverture de la cheminée a été coupée dans la fibre avec un tuyau de poêle de diam. 125

DSC01463DSC01465DSC01464  

Oh, le four a la varicelle !! Plein de gros boutons…

DSC01540DSC01541

La partie basse du four, puis le four complet.
La partie basse sera posée sur des briques réfractaires, de la terre ou à même le sol avec un trou pour l'alandier. La  partie haute vient se poser dessus après enfournement des poteries;

Il reste à faire les poteries pour le remplir, puis à cuire et je mettrai les photos du montage de l'alandier.
il sera possible de mettre un brûleur à gaz pour en faire un four à gaz;
Dès que les essais seront faits je publierai les résultats et les courbes de cuisson


La hauteur finale est de 94 cm (extérieur) pour 88 cm (intérieur )
Le diamètre extérieur est de 66 cm, intérieur 58 cm
Les matériaux :
Il faut du grillage mailles 4X4 avec du fil 1,8 mm minimum, un rouleau de gros fil de fer, des boutons (je compterai le nombre lorsque ce sera terminé), un carton de fibres, un rouleau de papier aluminium, un masque, des gants, une pince coupante, une paire de pince plate, un marteau pour aplatir le grillage, du fer à béton Diam 6, un homme pour le ceintrer sur une bouteille de gaz, de l’entrain et de la bonne humeur et puis voilà… :)
Les dimensions :
1,70m de grillage de 66 cm de haut mailles 4X4 avec du fil 1,8 mm minimum,
1, 70 m de grillage de 35 cm de haut
Un cercle de 72 cm de diamètre (pour le rabat il faut un peu plus que la fibre)
Une bande de fibre de 61 cm de haut (dimension du rouleau) et 1m70 de long
Une bande de fibre de 30 cm de haut et 1m70 de long
Un cercle de fibre de 64 cm de diamètre. La fibre en 5mm d’épaisseur.

Eh bien voilà, Yapluka !!! ;-)

Ce type de four est léger, rentre dans une voiture berline;
Comme je le mentionne plus haut, dans un fût de métal c'est plus solide pour le transport.C'est très pratique pour les animations, si on est en ville on peut partir cuire à la campagne. Je rencontre beaucoup de personnes dans ce cas et je comprends que ce doit être frustrant d’avoir envie de faire du Raku et de ne pas pouvoir le faire, cuire au bois, faire des terres sigillées, enfumer des pièces cuites à l’électricité, et zut, il y a des voisins ou on est en appartement et on ne peut pas faire…
. SI !!!
On peut mettre des poignées, le transformer en four cloche pour le Raku, faire des enfumages comme si c’était une grande gazette directement dedans.. Magie magie. A vos outils !!!!
En plus c’est vraiment facile à mettre en œuvre, pas cher par rapport à un four acheté ... On peut faire la taille que l’on veut sur ce concept, un four à essais même..



La Terre en Feu | Accueil

La Terre en Feu est l'atelier de poterie qui propose, en Dordogne, des cours et stages pour enfants et adultes. Mais aussi des formations professionnelles.

http://laterreenfeu.fr

http://laterreenfeu.com

La terre en feu atelier de POTERIE qui propose des STAGES et FORMATIONS de RAKU, des Cours de poterie en atelier. Stage de ceramique tout niveau tournage, terres sigillees en dordogne, decoration ceramique, polissage enfumage, construction de fours à bois

approche sensible de la terre, stages de cuissons primitives, de poterie africaine, cuissons au bois, poterie sigillée, créations de pièces uniques en terres sigillée, polies et enfumées

http://laterreenfeu.com

 

La Terre en Feu

La Terre en Feu, Valojoulx. 1,970 likes · 170 talking about this · 9 were here. Situé sur les hauteurs dans la vallée de la Vézère, l'atelier est ouvert...

https://www.facebook.com


Pour venir, appelez avant, l'atelier et l'exposition se visitent sur rendez vous

Tel: 0685230152
Au Grès du Feu
Les Faux
24290 Valojoulx

02 août 2014

Stages et cours d'été

 


alendier
BarbotineCuls de bolsbols au feuChemins de terreCreusage d'une grosse bouleEn plein cours de tournageenfumage sigilléesEn plein feuEnfumageFeu d'artificeEtincellesenseigne, le potierLa main dans le potfumée noire four à boisLa potière regarde les pièces à la sortie du fourLa potière au tourLes mains dans la barbotineles mains ouvrent la terreoutils au pied du potOuverture du four RakuPot au feuPetit bolPots prêts à passer au feuprête à enfumerThierry au fourDSC00223DSC00252DSC00136DSC00182DSC00184Thierry


Pour voir les programmes de l'été :
http://laterreenfeu.fr
/loisirs/stages-adultes/

Animations de l'été 2014

Tout l'été, possibilité de venir sur rendez vous modeler, par demi journées

Du 8 juillet au 29 août 2014

Chaque semaine des ateliers de modelage tous publics (dès 5 ans)

                  Ces trois tortues sont réalisées chacune avec une technique différente.Voici une têt modelée par une stagiaire lors du stage de modelage appliqué à l'animation.Voici un masque africain réalisé pendant l'animation menée par les stagiaires.Cette coupelle a été réalisée avec la technique du nériage puis polie.                                              

Les mardis de 10h à 11H30

Laissez parler votre imagination…

Venez modeler une tête et un petit animal au gré de vos envies.

Les mercredis de 15h à 16h30

L’Afrique…

Venez créer un masque et des bijoux africains

Les vendredis de 10h à 11h30

Découvrez la technique du Nériage!

Mélangez des terres de couleurs pour créer des effets originaux et façonnez une coupe et des bijoux en terres mêlées.

Tous les stages de l'été sont complets

Stage de tournage. Du 26 au 29 août 2014
De 10h à 12h30 et de 14h30 à 17h
Complet

Stage pour débutants

Le tournage est considéré par les japonais comme un art martial. Plus qu’une technique, il est la relation intime entre la terre et la personne qui la travaille. Il nécessite une attention, une précision qui apportent la centration. La position, le souffle, la présence sont autant de qualités qui se développent en le pratiquant. L’enseignement est basé sur une approche sensible de la terre, ce qui permet de trouver son propre centre et d’être conscient de ses propres gestes pour les retrouver. Cette conscience est un acquis basé sur les sensations vécues, elle apporte l’autonomie et facilite l’apprentissage.

Début du stage, présentation de l’atelier.
- Démonstration de diverses formes de tournage (vases, pièces plates, pièces ouvertes..)
- Comment récupérer les déchets de terre, les réutiliser, le battage et le
pétrissage de la terre.
- Le centrage de la terre sur le tour, le tournage, le mur, la vague.
- Quand le centrage sera maîtrisé, des formes simples pourront être appréhendées; les bols, le cylindre pour réaliser un pichet.

- Le tournage à la quille. (pour tourner de petites pièces ou des séries)
- Le tournassage. C’est une technique qui consiste à «éplucher» une pièce sur le tour en enlevant des copeaux de terre, pour faire un pied, pour alléger une forme trop lourde, pour purifier une ligne…
- Le tirage et la pose de l’anse du pichet
A l’issue du stage, les pièces peuvent être cuites à l’atelier après séchage ou emportées crues.

Tarifs
Pour les quatre jours: 250€ (adh) terre et 1ère cuisson comprises, 270€ (non adh)

Un acompte de 100 € est demandé pour valider l’inscription à l’ordre de « Au grès du feu » et à envoyer à l’adresse : Association Au Grès du Feu -  Les Faux – 24290 Valojoulx.

Merci de votre intérêt. A bientôt pour de nouvelles aventures !!:=)
Plein de belles créations à toutes et tous

Tous les stages peuvent faire l’objet d’une prise en charge CIF, DIF, Chambre des métiers, professions libérales… Nous consulter
A bientôt pour de nouvelles aventures Extraordinaires... 

Site http://laterreenfeu.com

Nouveau site http://laterreenfeu.fr
Blog http://laterreenfeu.canalblog.com

Adresse :  Valojoulx lieu dit "Les Faux " 24290 Valojoulx (Route de Thonac à La chapelle Aubareil)

Et si vous avez juste envie de passer voir ce qui se passe,
n’hésitez pas, appelez au 0685230152 ou au 0781743814.
L'atelier et l'exposition se visitent du mardi au samedi de 9h00 à 13h et de 14h30 à 17h30
Il est préférable de nous appeler pour le cas où nous aurions une activité à l'extérieur


 

 

 

14 octobre 2012

Construction d’un four à bois à flamme bouclée et la première cuisson

C'était le premier four sur la plateforme !!! deux ans déjà... et quelques cuissons et modifications. A chaque cuisson il évolue. D'autres fiches montrent son évolution et les cuissons qui ont eu lieu...

Mikaël, passionné de  préhistoire est venu pour le construire

C’est un four à tirage inversé dont la conception permet de cuire 150 litres
de poteries à 1000° avec pour tout combustible trois palettes découpées!!!
La terre utilisée est celle récupérée lorsque l’on a creusé l’atelier, les
briques et les plaques sont du matériel de rebut d’une usine de réfractaire.
Nous avions la chance d'avoir ce matériel, cela nous a permis de le construire
très rapidement.
L'expérience de construction d'un four de ce type sera faite avec de la terre, des
tuiles canal de récupération pour qu'il ne coûte rien et soit plus "authentique"

DSCF0040 DSCF0048 

Dis, il va y avoir du monde mais tu ne m’oublies pas, hein?

DSCF0050      IMG_7108   
Premier traçage au sol,                                création d’une fosse
  DSCF0055     DSC05911
Les cendrier, les barres du foyer, prise de mesure pour poser les
plaques de fermeture du foyer et de la sole de la chambre de chauffe

IMG_7136       IMG_7142 
Les plaques sont posées, montée de la chambre de chauffe

DSCF0064DSCF0062

On commence à voir le passage pour les flammes,    l’alendier est terminé
DSCF0070DSCF0061 

      Tri des briques,                         chaîne d’acheminement des briques

DSCF0069DSC05907

Tamisage de la terre pour l’enduit fin d’intérieur,   préparation du torchis
  IMG_7101                         IMG_7168
A force de fouler la terre, elles finissent      De la terre, rien que
par retrouver leur âme de sorcières..            du bonheur.. 

  DSCF0067           IMG_7158
Ca monte !!                                      saignée dans les briques

IMG_7162 IMG_7163
  Pose de la plaque de fermeture de la chambre  du côté de la cheminée

IMG_7174 IMG_7177
   Tout va bien avant de fermer?                     Pose de la dernière plaque

DSCF0074 DSCF0077
                                        Toutes au torchis

  DSCF0081              DSCF0089

  Les finitions                                                     Ouf !!!

DSC05922 DSC05923

Et voilà le bébé.. Merci Mikaël, bravo les filles. C’était rude après la
semaine de stage mais quelle belle réalisation !!! On va attendre quelques
semaines qu’il sèche et on va se faire plaisir…

Aujourd’hui était encore une de ces très jolies journées d’une vie…

Nous allions cuire dans le four construit il y a quelques semaines et tout était à sa place, calme, joyeux, tranquille…
Il avait été chargé hier, aujourd’hui c’était la mise à feu !!!!

Le petit feu se fait en bas, à l’entrée du four. Plus tard, il sera sur les barres
au dessus, le bas sera bouché et servira de cendrier

DSC06567  DSC06568

 

Le haut était isolé avec de la fibre. Nous aurions pu mettre de la terre.
Le bois utilisé était celui des chûtes du bardage des bâtiments
DSC06571 DSC06572
Bien fendu pour brûler rapidement

 

DSC06596DSC06573 
Un bon petit vin de noix nous a réchauffé...
Les trois singes sur le banc… 
Un qui n’écoute pas, l’autre qui ne voit pas et le troisième qui ne dit rien.
Quelle équipe !! Pourtant, ils font du bon travail !!! On ne doit pas se fier
aux apparences..

 

 

DSC06585 DSC06595 
Le bois est disposé de façon à ce que l’air arrive et permettre
une bonne combustion
DSC06599 DSC06598
On passe au grand feu. Le bas va être bouché et le bois sera posé
sur les barres
DSC06607  DSC06620
DSC06622  DSC06623
Au feu les pompiers !!!
DSC06624   DSC06626
A partir de 850° on a commencé à voir rouge !!!

  DSC06630 DSC06629
Arrêt du four 983° Sous la fibre, c’est tout rouge !!!
DSC06635  DSC06636
Tu veux ma photo? De profil, ça va mieux ??
DSC06639  DSC06640
Pour tout combustible. Comme je l'explique sur la page de défournement,
les fagots de liteaux de déchets de scierie sont braiment bien.
Deux brouettes ( pas très chargées) de petit bois de récup’. Nous étions
presque déçues que ça aille si vite mais contentes aussi d’aller se mettre
au chaud avec une bonne tisane.
Ce processus est le même pour toutes les cuissons oxydantes de petit feu.
Faire un bon préchauffage permet d’être tranquille et de chauffer la masse
du four et des poteries. Cela permet aussi d’enlever toutes traces d’humidité
et d’avoir un grand feu très rapide.

Demain, le défournement :=):=):=) Nous avons entendu un petit bruit suspect
Mais en fin de cuisson, en mettant trop de bois ça fumait noir, noir, noir…
comment vont être les poteries? Affaire à suivre de près…

La courbe de cuisson:
Le préchauffage a été long parce que le temps a été très humide en novembre, les poteries pas encore très sèches et le four qui n'avait jamais servi. Le four était très plein comme vous pourrez le voir dans la page du défournement.

10h20 Allumage très petit feu. L'alandier avait été allongé et le feu a débuté à l'extérieur du four. vous pouvez voir sur les photos que la partie supérieure de l'alandier est fermée pendant le petit feu alors que la partie inférieure est fermée lors du grand feu.
10h50                                                                              25°
11h10,     un peu plus de bois                                             54°
11h40     Encore beaucoup d'humidité                        100°
12h11                                                              131°
12h35                                                              196°
13h05      Presque plus d'humidité                             245°
13h20     Plus de bois, ouverture un peu de la cheminée     344°
13h42       Grand feu, plaque en bas                                  440°
14h00                                                               575°
14h28 
                                                                           753°
14h40                                                               890°
15h20      Arrêt du four, fermeture                    984°

 

Hier, nous avons fait une cuisson réductrice. Lors de la dernière cuisson, nous étions montés à 1020° mais en oxydation alors que cette fois nous avons cuit à 1005° mais en réduction. Les poteries que nous avons sorti aujourd’hui sonnent très clair, signe de bonne cuisson.
Ca y est, c’est froid, nous avons pu sortir les poteries et découvrir les traces du feu.

Les pièces étaient couvertes de cendres et par endroit les sigillées ont réagi à la réduction.
IMG_1709
Etage supérieur.
Certaines pièces sont foncées. Elles sont toutes pleines de cendres et lorsqu’il y avait un bol dans un autre on peut voir la différence de couleur entre la partie exposée à l’atmosphère et la partie cachée par le bol du dessus.

IMG_1710
L’étage du milieu.
Les différences de couleurs sont dues aux différentes sigillées. Celles qui vitrifient le plus sont restées orange et les moins fusibles sont plus sensibles aux atmosphères réductrices et aux enfumages.
Une terre sigillée qui vitrifie bien, si on la défourne comme une pièce Raku, en fusion pour faire des enfumages va avoir le rôle de la glaçure et va craqueler comme une fritte.

Pour favoriser les craquelures, on peut superposer deux sigillées l’une sur l’autre

IMG_1713
L’étage de la sole.
A cet étage, il y avait un mélange de biscuits et de terres sigillées. Les pièces biscuitées seront émaillées par la suite et recuites.
On peut remarquer que les couleurs sont plus claires en dessous car plus protégées des passages de flammes.

IMG_1712
Les amis présents faisaient les curieux, tout émerveillés du résultat…

IMG_1714 IMG_1718

IMG_1718
On peut voir que dans ce petit four on met déjà pas mal de poteries
IMG_1715
Pour la plupart, ce sont les pièces d’Emmanuelle qui continue à découvrir et à apprendre avec émerveillement et persévérance de multiples facettes de la terre et du feu. C’est tellement vaste que nous ne faisons qu’effleurer la partie émergée de l’iceberg… qui fond un peu à chaque cuisson.
En tous les cas, nous passons beaucoup de temps à faire des essais, préparer de nouvelles sigillées, de nouvelles cuissons et prévoir de ramasser de nouvelles terres, polir… Ah, les gourmandes et les polissonnes!!!
IMG_1717
Certaines pièces sont destinées à être enfumées. Les parties blanches vont devenir noir profond tandis que les rouges vont rester de cette couleur. La terre rouge est beaucoup plus fusible et a vitrifié. Patrick avait apporté quelques pièces dont la terre provient d’une carrière de pierres dans le Lot, près de Catus où on peut acheter pour un euro symbolique de l’argile qui résiste bien aux chocs thermiques. Il faut la mélanger à une argile plus plastique, la tamiser, la préparer mais elle vaut la peine et c’est de la récup’:=)=:) Le pot sur lequel est posé un couvercle a été fait avec cette terre et a été poli. Il n'a pas été recouvert avec de la sigillées. Nous verrons le résultat à l'enfumage.
IMG_1719 
Ce sont les tuperwares de potières qu’Emmanuelle a tournés il y a deux semaines. Nous les avons recouvert de terre sigillée et allons faire une deuxième cuisson avec de la fritte à l’intérieur et une cuisson Raku.

IMG_1716
On peut voir que certaines terres sigillées sont très foncées. Les petites coupelles ont été tournées avec de la terre rouge et de la sigillée rouge a été posée par dessus.

La cuisson avait été plus rapide la dernière fois et même si la température était plus élevée, la terre était moins cuite. Nous l’avons vu à la couleur des flammes qui sortaient de la cheminée à partir de 900°.
Progressivement, l’intérieur de la cheminée s’éclaicissait, signe de la montée en température. En four à flamme renversée, ce qui sort traverse la chambre de cuisson, nous avons donc une indication de ce qui se passe à l’intérieur sans avoir à ouvrir un regard.

Nous allons continuer le travail sur certaines pièces, cuisson Raku et enfumages et nous partagerons les photos lorsque ce sera fait.
En attendant, amateurs potiers, à vos bassines et vos tamis:=)=:), Allez courir les talus, repérer les argiles bien grasses qui collent aux bottes et faîtes vous plaisir.
Surtout, n’achetez pas des sigillées toutes faites, vous vous priveriez de la joie du barbotage et les résultats sont plus que décevants….

A bientôt