" />
01 décembre 2016

Le dragon dressé a craché le feu !!!

Allez, on y va !!!
Allumage anniversaire. Quarante ans de vie de potière, ça se fête !!!
Vingt ans de grès et porcelaine, vingt ans de sigillées, maintenant ce dragon dressé qui cuit la porcelaine et la sigillée en même temps, vingt ans de plus avec porcelaine et sigillée?
Quarante bougies allumées en commun avec respect…
Consécration et gratitude de tous les enseignements reçus par la terre et le feu.
Confiance dans ce qui peut se passer….

20161127_09303120161127_093051IMG_2807IMG_2809IMG_2806IMG_2812IMG_2811IMG_2810
La chambre haute
Biscuits de bols tournés par Lucie pour le mini stage Raku du 18 décembre, quelques sculptures de Thierry,
des essais de sigillées.  Eric ferme la porte du haut…
IMG_2746IMG_2743IMG_2741 
Enfournement de la chambre basse et fermeture de la porte
IMG_2757IMG_2760IMG_2762 IMG_2763IMG_2764 IMG_2765IMG_2769 IMG_2767IMG_2768IMG_2770 IMG_2773IMG_2774Tout est prêt…  
La cuisson se fera avec les deux chambres. Le défi est de monter à 1020° ou plus en haut et 1260° en bas.
Petit feu, registres, celui de la chambre haute est ouverte pour laisser passer les flammes. La longueur totale de la flamme est de plus de 7m50
Petit feu dans le cendrier pendant deux heures.

IMG_2811IMG_2814 IMG_2813IMG_281620161127_095811
Passage au grand feu, le cendrier est fermé, les plaques sont mises en bas20161127_11392220161127_123226 IMG_2797IMG_2799
11h35, deux heures après l’allumage, la chambre du bas est à 213°, la chambre haute à 94° quand on passe au grand feu. Deux heures de préchauffage.
Pour le grand feu, cuisson sans arrêt à la baguette. Chargement toutes les quatre ou cinq minutes au rythme de la respiration du four sans arrêt jusquà la fin. Je ne quitte pas le dragon. Dès que je le quitte la température redescend. Vraiment capricieux !!!
 IMG_2828IMG_2830 IMG_2834IMG_2840
Les fendeurs, Eric et Thierry s’activent sans arrêt, Odile et Lucie, les secrétaires de la courbe de cuisson se relaient.. Rythme soutenu

IMG_286420161127_134739 20161127_12265220161127_13363920161127_134728 20161127_151330IMG_2850    20161127_14043320161127_15131720161127_15142920161127_152422
Les amis visiteurs nous soutiennent en buvant un bon vin chaud ou un bol de thé tandis que la température monte… monte…
IMG_2853IMG_2852
Odile photographie l’oeil du dragon en plein montée en température… Plus de 900° à 13h48, 2 heures après le début du grand feu
20161127_15265420161127_15293320161127_15293920161127_152943 
Et ca continue de monter, les alandiers sont de plus en plus lumineux. 14h33, 1044° en bas, 561° en haut. Toute la difficulté va être d’obtenir les températures souhaitées dans les deux chambres.
20161127_17181020161127_17190120161127_17190620161127_17180520161127_171914
Maintenant je vais ralentir le bas pour faire monter la chambre haute. 15h41, 1149° en bas et 823° en haut, soit 4 heures après le début du grand feu. Réduction pour agrandir la flamme
20161127_17195220161127_17200320161127_17204820161127_172211
A 16h37, le feu crépite dans la cheminée, on voit des étincelles et les premières flammes sortent !!! Ca y est, le dragon dressé crache le feu !!! HOURRAH !!!
1163° en bas et 942 ° en haut. Maintenant je vais faire monter la chambre du bas pour terminer la cuisson
20161127_17285520161127_17300120161127_173657 20161127_17372720161127_173757 20161127_173803 20161127_17381720161127_17383220161127_173836
IMG_2870IMG_2873 IMG_2879IMG_2883
A 17h35, la chambre haute atteint 1044°, celle du bas est à 1245°, on va fermer la chambre haute et ouvrir la cheminée de la chambre basse pour éviter de monter la température en haut et finir la cuisson en bas. Un peu frustrés par la rapidité de la cuisson, on a envie de s’amuser à faire cracher le dragon par devant maintenant que la nuit est tombée.
20161127_17385520161127_17411520161127_174224 
20161127_17584220161127_17591220161127_180905
Ca y est, il a craché par devant. Ca a été un peu long parce que la cheminée était froide et il a fallu faire quelques charges de bois
A 18h13, la chambre basse atteint 1262°, on est bien obligés de s’arrêter. A peine deux stères de bois…, 6h30 de grand feu… Belle performance, bon dragon
20161127_18124720161127_181733 20161127_181822
Après la fermeture des portes, tout le monde est dans l’atelier, je reviens voir mon dragon qui dort… seulement d’un oeil…
IMG_2901
Belle complicité entre tous les participants, belle construction avec Eric, mon nouvel ami va m’accompagner et je vais continuer à le faire ronronner longtemps, je le souhaite.. Cet hiver, il va dormir,  je vais faire des pièces, je lui remplirai le ventre au fur et à mesure et quand il sera plein, nous le réveillerons à nouveau !!!
20161128_12495920161128_125008
Surprise surprise, après la magie de la cuisson, au petit matin, le dragon était froid et nous avons pu défourner !!!! Incroyable !!! Quel dragon !!! En fait c’est la Dragonne et Casquette c’est l’Ane !!! ils vont faire des petits :)
Et c’est la découverte…. D’abord une brique, puis le deuxième rang, puis le troisième, on peut commencer à prendre des photos même si c’est sombre dans le four… Nous sommes si curieux de voir le résultat !!!
IMG_2902IMG_2903 IMG_2904IMG_2905 IMG_2906IMG_2908
Ca y est, on ouvre tout grand et on découvre les trésors un à un, comme des enfants au pied du sapin… Grès et porcelaine
IMG_2912IMG_2915IMG_2917 IMG_2918IMG_2919IMG_2921 IMG_2926IMG_2941 IMG_2942IMG_2943 IMG_2946IMG_2948 IMG_2952IMG_2954 IMG_2955IMG_2924 IMG_2959IMG_2960IMG_2931 IMG_2938IMG_2967 IMG_2975IMG_2978 IMG_2977IMG_2979 IMG_2980IMG_2982 IMG_2989IMG_2990 IMG_2993IMG_2994 IMG_2995IMG_2997 IMG_3001 IMG_3006IMG_3007 IMG_3008IMG_3010 IMG_3012IMG_3018 IMG_3013IMG_3017IMG_3020 IMG_3021IMG_3028 IMG_3029
Odile avec les masques d’Eric. Joli couple :) Très chers amis de très longue date. Toujours autant de joie de se retrouver. On a rendez vous à la prochaine cuisson…
IMG_3050
IMG_3041 IMG_3044 
Eh bien voilà, huit jours de travail, tout est rangé, nettoyé, tout le monde est reparti, plus de trace sinon la joie dans le coeur et l’énergie pour continuer la route .
A très bientôt les ZAMIS !!!

Demain, atelier !!! :) :) :)

Je prépare les journées portes ouvertes
Si vous voulez vous inscrire aux ateliers, dépêchez vous, il ne reste presque plus de place, certains ateliers sont complets. Je n’ai noté que les personnes qui ont confirmé par mail !!!!
Tournage samedi matin adultes avec moi et enfants avec Lucie, modelage sensible (guidé pour ressentir la terre et cheminer avec elle en silence) avec moi
Tournage dimanche matin adultes avec moi et Lucie. Pendant ce temps Thierry qui est sculpteur va animer un atelier de modelage pour tous
Mini stage Raku dimanche après midi. Il reste deux ou trois places. Je remets le programme avec les horaires

Le samedi
Atelier de tournage pour enfants à partir de 6 ans sur inscription de 10h30 à 11h30
Tournage adultes de 10h30 à 12h
Atelier de modelage sensible « Voyage avec la Terre » de 14h30 à 16h00
Film de Daniel de Montmollin sur l'animation à 16h00
Le dimanche
Démonstration de tournage de 10h à 11h
Atelier tournage pour adultes sur inscription de 11h00 à 12h30
Mini stage Raku sur inscription. De 14h30 à 17h30
Venez émailler, cuire, défourner et enfumer votre bol. Participation 20€
Cuisson publique, nettoyage festif en commun
Pendant la cuisson nous visionnerons le film «1001 bols », une exposition de potiers du monde qui a fait le tour de la terre
L’atelier est sur la route entre Thonac et La Chapelle Aubareil sur la commune de Valojoulx
L’adresse est Les Faux, 24290 Valojoulx
Le site http://laterreenfeu.fr.
Le programme sera sur le site également
Pour m’appeler  0685230152
Mail sofiterre@gmail.com

Pour voir la page avec plein de photos et la préparation des poteries :


Portes ouvertes les 17 et 18 décembre

IMG_6305 IMG_6315 IMG_6318 IMG_6328 P1040884 P1040902 P1040921 P1040923

Le moment de vous faire plaisir et
        de faire des cadeaux !!

IMG_5401 IMG_5402 IMG_5405 IMG_5407 IMG_5515 IMG_5516 IMG_5520 IMG_5521 IMG_5526 IMG_5527
P1120926 P1120927 
P1120195P1090753 P1120196P1090755P1090453  DSC_0122 (2)DSC_0124 (2)  DSC_0009DSC_0101 DSC_0107DSC_0118P1090953DSC_0146 (2)   DSC_0136DSC_0129 (2)  P1090970P1090972    

Nous serons heureux de vous accueillir à l’atelier avec des boissons chaudes pendant ces deux journées de partage et de découverte de la terre, du feu, du lieu, de l’exposition
Les poteries sont vendues au profit de l’association.
Les ateliers tournage et modelage sont gratuits, le tournage est sur inscription à cause du nombre limité de places.

Inscrivez vous vite aussi pour le mini stage Raku, le nombre de places est limité aussi

C’est bientôt les fêtes, c’est le moment de vous faire plaisir ou de faire plaisir aux autres

Le samedi

Atelier de tournage pour enfants à partir de 6 ans sur inscription de 10h30 à 11h30
Tournage adultes de 10h30 à 12h
IMG_5451 IMG_5469 IMG_5475 IMG_5478 IMG_5489 P1100082 P1100084 P1100088 P1100098 P1100100 P1100107 P1100109 P1100135 P1100140 P1100147 P1100180 P1100182 P1100201 P1100202 P1100218

Atelier de modelage sensible « Voyage avec la Terre » de 14h30 à 16h00
Film de Daniel de Montmollin sur l'animation à 16h00


Le dimanche

Démonstration de tournage de 10h à 11h
Atelier tournage pour adultes sur inscription de 11h00 à 12h30

Mini stage Raku sur inscription. De 14h30 à 17h30
Introduction à l’origine du Raku
La technique
Choix d’un bol, du résultat souhaité, émaillage, enfournement, cuisson, défournement à 1000°, enfumage, nettoyage, dégustation du thé
P1090904 P1090905 P1090908 P1090909 P1090910 P1090915 P1090916 P1090933 P1090938 P1090939 P1090941 P1090942 P1090949 P1090981 P1090982 P1090986 P1090989 P1090991 P1090956
Venez émailler, cuire, défourner et enfumer votre bol.
Participation 20€
Inscription obligatoire, places limitées

Cuisson publique, nettoyage festif en commun

Pendant la cuisson nous regarderons le film 1001 bols, exposition qui a fait le tour de la terre

L’atelier est sur la route entre Thonac et La Chapelle Aubareil sur la commune de Valojoulx mais n’allez pas au village, c’est sur la route de la Chapelle, à 4km de Thonac
L’adresse est Les Faux, 24290 Valojoulx
Le site http://laterreenfeu.fr.
Le programme sera sur le site également
Pour m’appeler  0685230152
Mail sophie@laterreenfeu.com

09 novembre 2016

Préparation d'une terre sigillée

Je fais remonter des anciens messages car ce n'est pas facile à trouver tellement il y a eu de fiches pédagogiques et de messages et j'ai ajouté une nouvelle catégorie "Terres sigillées"
Je vais essayer de classer au mieux.. Sorry si ce n'est pas lisible facilement, abonnez vous à la news et aux messages et enregistrez les si vous voulez retrouver les recettes facilement. Je ne posterai aux abonnés que ce message pour ne pas inondre les boîtes aux lettres mais je vais faire remonter plusieurs messages. Si vous avez besoin de les consulter, allez sur les autres messages

Une terre sigillée est une argile mise en eau dont on ne garde que les particules les plus fines      
qui vont vitrifier à la cuisson dont on se sert pour recouvrir les poteries sèches    
a 001        a 014      
La couleur orange est donnée par la révélation de l’oxyde de fer      
dans une terre rouge après la vitrification.      
IMGP0325IMGP0289 b 020      
PICT0031  IMGP0348      
Les grecs employaient des terres sigillées (qui n’avaient pas encore
ce nom) avec des degrés de finesse différents et qui étaient plus ou
moins sensibles aux fumées.       
Le noir était une terre sensible à la fumée qui noircissait lors de l’enfumage et le      
rouge était une terre qui vitrifiait et donc imperméable à l’enfumage. C’est une      
vision un peu raccourcie mais qui peut permettre de comprendre le processus      
de la cuisson de la terre sigillée.      
DSCN0063  DSCN0074   
Toutes les poteries présentées sont bien sûr des poteries récentes fabriquées
à l'atelier de poterie      
Pour obtenir ces deux couleurs, les pièces sont enfumées en sortie      
de four
en fusion dans des copeaux, herbe, sciure…      
a 018e 002b 002   
d 011     e 009      
On peut aussi enfumer dans une grande tranchée, comme les potiers
grecs ou dans un demi fût pour quelques poteries      
DSCN0033              DSCN0034      
DSCN0038  DSCN0039 
Quelquefois aussi, elles sont cuites dans le four papier…      
Ce qui est important à voir, c’est la multiplicité des résultats selon les      
argiles, les types de cuisson      
         
    
Le nom de '”Terre sigillée” provient du mot “sigillum”, sceau en latin.      
Les sculpteurs gallo romains fabriquaient des poinçons (sceaux) qui servaient      
aux potiers à fabriquer des moules d’agile avec les motifs en creux
.    
Lorsqu’ils estampaient la terre dans les moules (plaquer une terre sur les parois      
d’un moule), les décors sortaient en relief.      
DSC07851     DSC07856      
Ces sceaux et les moules ont été sculptés avec la terre du site gallo      
romain de la Grauffesenque à Millau (12)      
DSC07855                    DSC07852      
Cette amphore a été réalisée avec ce moule, deux demi assiettes      
collées, le pied et le goulot sont tournés et les anses tirées, collées      
et poinçonnées en bas. La pièce a été recouverte d’une sigillée et      
cuite au feu de bois dans une atmosphère réductrice.      
Photo 027          DSC07566      
Après tamisage des terres      
DSC07604     DSC07605 
Elles sont mélangées, liquides ou en poudre avec de l’eau et du silicate      
de soude  ou défloculent.      
La recette : 1kg d’argile en poudre         
1 litre et  demi d’eau et 10 grammes de silicate de soude.
    
Certaines argiles ont plus soif que d'autres selon leur plasticité. Les proportions d'eau par rapport à la terre sont une indication. La densité est un meilleur indice; Une bonne pâte à crêpes liquide est un bon repère. 
Il faut bien agiter cinq minutes au mélangeur à peinture monté sur une perceuse      
et laisser décanter 24 heures. Au bout de ce temps, verser délicatement la      
partie supérieure dans un seau et le fond est à jeter. ce qui reste, ce  sont      
les particules lourdes. La terre sigillée est en surface. On peut préparer de la
sigillée avec de la terre diluée, il faudra alors évaluer la proportion d'eau et de
terre pour mettre le silicate.      
DSC07689DSC07699DSC07701      
Tremper un tesson de terre sèche et crue dans la sigillée deux fois et laisser sécher      
DSC07800                      DSC07711      
On peut luster avec un chiffon très doux, un plastique très fin… Ca brille tout      
de suite      
            C’est une façon simple et rapide de préparer une terre sigillée. Attention
à la soude, elle peut faire décoller la sigillée si la proportion est trop forte. Cela      
donne un aspect également qui peut ressembler à de l’émail.

            On peut obtenir de la sigillée avec d’autres méthodes, la lévigation
(particules d’argile entraînées par de l’eau sur une pente douce), la décantation
lente   (Les particules lourdes vont tomber au fond et on va délicatement
reccueillir le liquide de surface) Pour cela, mélanger une argile à de l’eau de pluie de      
préférence, agiter et laisser reposer une heure. Garder le liquide de surface      
et recommencer jusqu’à 50 fois pour certaines argiles. Ce processus est plus      
lent mais permet d’obtenir de belles terres grasses qui n’ont pas un aspect      
trop brillant.      
 
            Poser la terre sigillée sur un biscuit est délicat et on va rencontrer
de forts risques de décollement.
La couche doit être très fine.

             Certains potiers l'appliquent sur terre sèche, d'autres sur terre
à consistance du cuir 
             Il est possible de colorer les terres sigillées avec des pigments et des
oxydes, des sulfures...Certains oxydes résuisent le brillant de la terre sigillée.
             Il est préférable de bien broyer les couleurs pour obtenir de très fines
particules. Les carbonates et pigments céramiques sont moins lourds que les
oxydes purs. En ce qui me concerne je n'ajoute pas de colorant aux sigillées,
les couleurs sont données par les différentes terres, les différentes atmosphères
de cuisson, les enfumages; les différents fours... Il y a déjà de quoi bien s'amuser ....
             

  DSC07829                   DSC07820      
Il reste à les passer sur les poteries crues, polies, au pinceau, avec un
aérographe, par trempage, …      
PICT0191           PICT0200
Digital image
 
… à les confier au feu et à les sortir en fusion pour les enfumer    
C'est un enfumage par défournement à chaud. Dans d'autres fiches vous trouverez les cuissons au bois, en four papier, dans le four à bois, dans une tranchée d'enfumage, dans un bidon....

C'est infini, chaque cuisson est une découverte et une grande joie souvent partagée pour les cuissons au bois

Cette recette n'est que le fruit de mon expérience. Chaque potier a la sienne, sa température de cuisson et même si elles ont l'air de se contredire elles sont toutes bonnes. Il faut regarder les résultats du potier pour voir les différents résultats et le principal est de faire des tessons et des tessons d'essais. Vous les trouez, notez les terres, la t° de cuisson; le four, ça fait des bracelets témoins qui vous permettront d'avancer vite dans les recherches.

Une fois que vous avez fait les essais sur tessons, faites des essais avec des bols. Cela donnera encore des résultats différents.
      
Il ne vous reste plus qu’à essayer, vous savez tout sur la théorie...
Si vous avez encore des questions   
ou des commentaires, n’hésitez pas, je vous répondrai avec plaisir.

Bons essais à tous !!!
      
Vous pouvez aussi vous abonner à la newsletter et à la réception des nouveaux      
messages (cette page est un message) en haut à droite, vous notez votre adresse.  

Si vous souhaitez recevoir aussi les fiches pédagogiques, cochez la case "recevoir toutes les notifications"   
      
Pour voir le site

Pour voir la page     
      
La Terre en Feu, Les Faux , 24290  Valojoulx  0685230152
Appelez moi si vous voulez venir, l'atelier se visite sur rendez vous. A bientôt

01 juillet 2016

Les gestes essentiels du tournage prochain stage du 19 au 28 juillet 2016. Débutants et perfectionnement

Les gestes essentiels du tournage en vidéos et en images

Le tournage sur rondeau
https://www.youtube.com/watch?v=9jxvNCJsp9Y

https://www.youtube.com/watch?v=aSipYjyVDVI

Le tournage à la quille

Il reste une place pour le stage.

Tous les renseignements sur le site http://laterreenfeu.fr/calendrier-prochaines-formations/tournage/

Les gestes qui suivent sont des gestes acquis avec une expérience pour un résultat précis, aucun de ces gestes n’invalide d’autres façons de faire d’autres potiers même si ils sont différents. Ce qu’il faut regarder chez un potier c’est si son travail nous convient, on peut choisir ses gestes parce qu’ils correspondent à son travail. Un tourneur de série ou un potier traditionnel indien ou marocain ou espagnol…n’aura pas les mêmes gestes qu’un tourneur à la manufacture de Sèvres ou un faïencier. Le résultat choisi amène les gestes nécessaires à développer.

Je vais donc écrire le texte en bas de la page de ce que l’on ne peut pas lire

 Pour pratiquer le tour de façon excellente, la centration, l’attention, la vigilance, la patience, la douceur sont des qualités essentielles. Elles se cultivent et dès le battage le potier commence à se centrer.
Même un débutant, si il arrive à être bien attentif à terminer chaque phase pour passer à la suivante obtient très rapidement de très bons résultats.

Boules de terre….

fptour 016 DSCF5666   fptour 008 fptour 009 fptour 010 fptour 013 fptour 014 fptour 015
Partage de notes sur le tableau pendant une formation de tournage pour mémoriser les gestes du tournage et leur utilité.

                                  DSC01431 
                                                   Battage de la terre                                        

Explication des schémas. Le battage de la terre : Coller la terre sur la table (4 kg minimum). Une moitié dépasse de la table. Le poignet de la main gauche est posé contre la boule. Le fil est dans la main au dessous. La main droite prend le fil en haut, fait le tour avec le fil dans le sens des aiguilles d’une montre et rejoint la main gauche, ce qui coupe la boule. Le poignet gauche maintient la boule coupée, la main droite pose le fil et les deux mains rabattent le morceau coupé sur le morceau resté sur la table. Les deux mains prennent le morceau de terre dans les paumes, pouces devant surtout sans rentrer les doigts dans la terre pour ne pas créer de bulles d’air.
Le corps est bien ancré, bien en face de la table, on lève la terre coupée et on la claque fermement vers l’avant sur la terre posée. (pas vers soi). C’est pour chasser l’air. On plie un peu les genoux, une jambe un peu avancée, le corps est souple et mobile.La terre éclabousse vers l’avant. Puis on retourne la terre face contre la table en lui faisant faire un quart de tour dans le sens des aiguilles d’une montre en la faisant dépasser de la moitié et on recommence la première opération. Si c’est une terre sortie du pain, une vingtaine de tours suffisent, pour du recyclage, 30, 35 fois permettent d’avoir une terre idéale pour un tournage plus facile qui n’aura pas de vrille interne. La préparation des boules est très importante aussi mais trop longue à décrire. Ce qu’il faut retenir c’est qu’il faut beaucoup d’attention pour préparer ses boules si on est débutant pour se faciliter la tâche. Après, cela va dépendre du tournage que l’on fait.
En ce qui me concerne, je tourne très fin et pour bien tendre les formes je fais une ou deux vagues au maximum et termine à l’estèque. De plus étant une femme je n’ai pas beaucoup de force et j’ai besoin de me ménager le dos.

DSC01425DSC01426

Le centrage. Le tour en occident tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre. Pour centrer la terre, il doit tourner plus vite car la vitesse nous aide. Le corps doit être bien calé en toutes circonstances et les pains travaillent ensemble. Le corps est sur la gauche (fesse droite un peu en l’air car en appui sur la gauche), on appuie le bras gauche sur la cuisse. Il est essentiel de se sentir à l’aise et de ne pas se crisper ni forcer. Les mains doivent effleurer la girelle mais ne pas traîner dessus pour ne pas se blesser. On tourne à la barbotine, qui permet de mieux “graisser” la terre sans la laver. Cela toujours dans un souci de travailler avec peu de gestes et très fin.
La main droite pousse grâce au poids du corps. Elle est devant. Selon la taille de la boule, la position varie. Pour une petite boule de 400 gr, par exemple, elle est grande et on utilisera le pouce, l’annulaire et l’auriculaire, l’index et le majeur resteront au dessus de la boule. Pour une boule plus grosse (800gr), c’est le pouce et l’index de la main droite qui seront approchés (comme sur le petit schéma).
Le bras est bien calé, le pouce est en bas. La paume est contre le bas de la boule, la main est sur le côté gauche de la boule. Il est essentiel de bien rester à gauche et de ne pas essayer à attraper la boule pour la maintenir sinon on se fait entraîner. Le corps ne s’appuie pas sur la boule, il reste bien calé, sinon il sera entraîné.
La main gauche est posée derrière contre la boule, contre la main droite pour travailler en un point et ne frotte pas sur la girelle pour ne pas se blesser. Mais le petit doigt ramasse bien le bas de la boule.  Son rôle est d’aider la main droite et de ramasser la terre en bas de la boule.
L’action des deux mains est de presser la terre en poussant avec la main droite, tirant avec la main gauche vers le centre pur mettre la terre au creux des mains.
Comme le corps a de bons appuis, les bras ne bougent pas, la pression juste permet de caler la terre et de la mettre au centre.
Pour centrer, c’est une décision, on doit donner l’impulsion d’énergie nécessaire. Sans notre action la boule restera sur le tour tranquillement. On s’implique dans le tournage, et parfois ce n’est pas facile parce que chaque geste pas encore acquis se voit tout de suite. L’essentiel est de se connecter à ce qui se passe, à faire attention à faire chaque phase l’une après l’autre en prenant ses appuis, en étant détendu…. facile à dire ;=) C’est un voyage intérieur et lorsque l’on rentre vraiment en relation avec la terre, la vitesse, soi même, c’est une danse agile qui procure une joie immense. La patience, la vigilance, l’attention, la douceur sont autant de qualités que le tournage nous demande de développer.

                                   DSC01427

Le creusage  Le corps est au milieu, le appuis sont sur les deux cuisses. Les bras sont de chaque côté de la boule, les mains sont de part et d’autre de la boule. Sur le schéma on voit le pouce de la main gauche posé sur la boule. Il va servir d’appui à l’index droit qui plonge au cœur de la boule accompagné du pouce. Les doigts extérieurs de la main droite tiennent la boule. La main gauche est bien posée sur la girelle et permet de garder la stabilité pour ne pas décentrer la boule ou cruser de travers. Une légère inclinaison est nécessaire pour ouvrir la boule. La position dépend bien sûr de la taille de la boule, de la forme que l’on souhaite obtenir. On ne va pas creuser de la même façon pour un bol et pour une assiette. On laisse un peu moins d’un centimètre de fonds.
DSC01423DSC01399
Le fond plat se fait après le creusage pour préparer le mur. A partir du moment où la terre est creusée, c’est toujours la main gauche qui sera dans le pot pour ne pas aller à contre sens de la terre dont la paroi va s’affiner de plus en plus.
Le majeur, l’annulaire, l’auriculaire de la main gauche sont donc dans le pot, majeur et annulaire au même niveau, c’est eux qui vont aplatir la terre en s’appuyant sur le fonds et en allant vers la droite. Les deux doigts appuient sur le fonds tandis que la face externe du majeur crée la paroi. Ce n’est pas seulement le bout des doigts qui travaillent mais tout le doigt. L’index est en l’air, en dehors du pot, il aide à l’équilibre. La main droite se pose contre le pouce de la main gauche pour pousser et exercer une pression avec la main gauche qui va empêcher la boule de s’élargir trop et bien sûr maintenir l’équilibre pour ne pas décentrer. Le défaut le plus courant est de monter trop vite le mur sans avoir fait un fonds suffisamment large. Il est alors difficile de monter la vague et cela fait des pots très lourds. Pour cela, bien rester en bas de la boule jusqu’à ce que l’épaisseur tout en bas ne dépasse pas 1,5 cm . C’est un défaut que je rencontre souvent chez les débutant, de ne pas terminer un geste et de passer au suivant, d’aller plus vite pour monter que la vitesse du tour, ce qui fait une vis, de rester trop longtemps, ce qui assèche la terre, de mettre trop de barbotine, ce qui fatigue la terre.. Si cela vous arrive, vous pourrez comme ça tenter de les corriger…

                                DSC01424

Le mur. Le mur est la continuité du fonds plat. Il sert à prépare la vague. Au début, on peut décomposer; Après plus d’expérience les deux gestes se font l’un à la suite de l’autre dans un même élan. Suivant la forme que l’on veut obtenir on ne lui donnera bien sûr pas la même forme. C’est une pression exercée qui va faire monter la terre. On forme comme une pince entre le pouce de la main gauche (à l’extérieur du pot) et le majeur (à l’intérieur) et la main droite appuyée sert de support pour éviter l’évasement et le décentrage. L’index de la main gauche est en dehors du pot ou dedans selon la taille de la boule, tandis que les autres doigts sont dedans. Le majeur est à plat contre la paroi, c’est ce qui va former un mur. De par la vitesse et la force centrifuge la terre va monter. Les mouvements doivent être réguliers, la pression régulière, la vitesse de montée proportionnelle à la vitesse du tour, les doigts bien barbotinés et c’est parti !!!!!!!!!
Les deux mains sont toujours jointes dans toutes les phases, tournage, tournassage, coupe, tant que la boule a la taille de la main. Après, avec des boules plus grosses on va trouver des appuis avec le corps.
On travaille toujours en un point et on ne descend jamais 
                       DSC01422
La vague
  Elle sert à monter la terre et à donner la forme. L’intervalle entre les deux doigts va déterminer l’épaisseur de la paroi.
C’est une pincée très fine en un point très précis. Le contact avec la terre doit être très précis pour ne pas assécher la barbotine et bien monter la terre.
Elle part bien d’en bas et se prépare avec le majeur de la main droite qui prépare un petit creux dans lequel le pouce à l’envers va pouvoir se caler. C’est très difficile à décrire comme position, excusez moi. J’essaierai de trouver des photos qui montrent cette position. La main droite est retournée vers l’extérieur, paume en l’air. Le pouce et l’index sont joints. On se couche sur l’avant bras droit pour être bien calé, on pose le pouce à l’envers dans le creux préparé, l’index contre la paroi et on va caler le majeur de la main gauche à l’intérieur du pot au dessus du pouce de la main droite et on pince. On part bien du bas. Dès que la vague est formée par la pincée on peut monter la terre. Comme toujours, la vitesse de montée doit être proportionnelle à la vitesse du tour, les mains et la paroi sont bien barbotinées, et surtout on garde la même position jusqu’en haut sans tourner les mains. On peut selon la consistance de la terre desserrer un peu la pression entre les deux doigts en arrivant en haut mais en aucun cas lâcher la position des mains. On peut respirer quand la vague est terminée. Travail en apnée recommandé ;-)
DSC01428 DSC01429
Pour couper : On tient le bord de la paroi avec les doigts pleins de barbotine pour que la terre n’accroche pas et on approche doucement la pointe du couteau jusqu’à toucher l’index qui se trouve en face de la pointe. Lorsque la pointe a traversé la paroi, elle est coupée et on peut retirer l’anneau de terre qui se détache tout seul. Les défauts les plus courants sont d’enfoncer la pointe de façon trop forte, ce qui déforme la paroi, de tirer l’anneau qui se détache avant que la terre soit coupée complètement, ce qui arrache le haut ou fait vriller la paroi, de ne pas avoir le doigt en face de la pointe ou du couteau. Si vous n’arrivez pas bien à couper, vérifiez si vous faîtes bien ces gestes.

Ne pas tirer, ne pas appuyer trop fort, ne pas approcher trop vite la pointe. Tout dans le tournage est une question d’équilibre et de douceur et de centration… Pas de précipitation au risque de voir s’écrouler le travail.

DSC01430

 


alendier
BarbotineCuls de bolsbols au feuCreusage d'une grosse bouleEn plein cours de tournageenfumage sigilléesEn plein feuEnfumageFeu d'artificeEtincellesenseigne, le potierLa main dans le potfumée noire four à boisLa potière regarde les pièces à la sortie du fourLa potière au tourLes mains dans la barbotineles mains ouvrent la terreoutils au pied du potOuverture du four RakuPot au feuPetit bolprête à enfumerDSC00223DSC00252DSC00136DSC00182DSC00184



Le tournage demande un apprentissage et amène à la connaissance de soi. Il est considéré comme un art martial au Japon. Il faut d'abord apprendre à centrer sa terre, trouver ses points d'appuis, intégrer les bons gestes pour monter les parois du bol ou du cylindre. Mais c'est aussi une approche très personnelle, un moment intime avec soi même. Pour tourner il faut faire le vide dans son esprit, apprendre à ressentir et avoir la conscience de chacun de nos gestes, travailler avec le souffle...

Stage intensif de tournage du 19 au 28 juillet



Quelques images des gestes de base...

Le tournage est considéré par les japonais comme un art martial. Plus qu’une technique, il est la relation intime entre la terre et la personne qui la travaille. Il nécessite une attention, une précision qui apportent la centration. La position, le souffle, la présence sont autant de qualités qui se développent en le pratiquant. L'enseignement est basé sur une approche sensible de la terre, ce qui permet de trouver son propre centre et d'être conscient de ses propres gestes pour les retrouver. Cette conscience est un acquis basé sur les sensations vécues, elle apporte l'autonomie et facilite l'apprentissage.

DSC05574DSC05579DSC05585
Battre et recycler la terre, les premiers gestes

DSC05635DSC05644 
Pour préparer de bonnes boules faciles à tourner

Ce stage est destiné aux personnes qui souhaitent acquérir des bases de tournage et suffisamment d’aisance pour continuer une pratique autonome. Il est également destiné à permettre aux personnes déjà initiées de se perfectionner, travailler sur des formes ou des difficultés rencontrées, réaliser une théière après en avoir fait le dessin, faire des petites séries.. tout dépendra du niveau des élèves et de leurs besoins.

L'enseignement est différent de celui d'un stage de loisir, le but recherché n'étant pas de "faire des pièces", même si plusieurs sont réalisées, mais d'acquérir une précision et la conscience des gestes. C'est un stage de terre, il n'y a pas de cuisson.
Il peut rentrer dans le cadre de la formation professionnelle et être partiellement ou totalement pris en charge par l’Etat, la Région, l’employeur, la chambre des métiers…

DSC05476  DSC05403
Le centrage,
DSC05406   DSC05330DSC05296   
DSC05667  DSC05671

Le mur,
DSC05294      P1060524
La vague, le cylindre, les bols, les saladiers,
P1060602        P1060690
P1060518P1060498

pichet, théière, formes rondes, évasées, plates, 
P1060745   P1060409
DSC04862DSC04863
DSC01399DSC01427P1060401 
Quelques explications théoriques

P1060409DSC05680 
DSC05686 DSC05682
015 IMG_0546 
Tournasser pour parfaire et alléger les formes?
DSC05727 DSC05744
DSC05757 DSC05767
DSC05772 DSC05775
DSC05799 DSC05800
DSC05805   DSC05802

Poser les anses des pichets? Garnir une théière?
DSC_0173 DSC_0207
Tourner une grande assiette?
DSC_0267 DSC_0283
DSC_0348 DSC_0379
DSC_0383 DSC_0384
Faire un cendrier qui garde les odeurs de tabac?
Et bien d’autres formes encore selon vos besoins et votre niveau …

DSC05348 DSC05323
Apprendre à tourner les couvercles? Tourner sur rondeaux?

 

DSC05337 DSC05356
Tourner des formes hautes? Les becs verseurs?

DSC05359 DSC05400
Des bonnes formes bien rondes?
   
   DSC05790
P1060280
Le site : http://laterreenfeu.fr

Tel 0685230152. Sophie Houdebert

30 mars 2016

PORTES OUVERTES JEMA DU 1er au 3 AVRIL

Préparation des poteries pour les cuissons. Michel est venu m’aider pendant trois jours et a tourné les bols pour le Raku. J’ai tourné des petits vases pour la sigillée.
Ces vases et bols seront à la vente. Le four à porcelaine que nous allons construire nécessitera plus de 4000 briques. Si vous avez envie de soutenir le projet en vous faisant plaisir ou en faisant des cadeaux, merci d’avance :)
P1080808P1080784 mimi tour (2) P1080776P1080777
P1080796 P1080801 P1080793 P1080786 P1080790 P1080785 P1080779 P1080776P1080780P1080781
Puis le long tournassage.
P1080932 P1080857 P1080858 P1080859P1080931P1080860
Quelques petits incidents mais bravo MIMI !! Encore une fois nous nous sommes laissés prendre par le temps. Nous aurions dû tourner un jour et tournasser deux jours. Pas grave, je finirai les deux planches et la prochaine fois on fait autrement…
P1080924 P1080926 P1080927 P1080921 P1080912 P1080901 P1080896 P1080898 P1080892 P1080888 P1080879 P1080880 P1080877 P1080869P1080870P1080842 P1080861P1080847 P1080848P1080838 P1080813P1080814 
Et le passage de la sigillée sur les tambours; Ils sont dans le four, ils seront cuits et refroidis mercredi !!
P1080937 P1080938 P1080939 P1080934 P1080935 P1080936  
Engobage en blanc en commun des bols pour les JEMA . Merci les filles :)
P1090217 P1090219 P1090220 P1090216
Passage de la sigillée par trempage sur quelques pièces, décor de réserves, pulvérisation, décor de filets au pinceau… pendant le stage de terres sigillées la semaine dernière. La semaine prochaine, le feu !!!
DSC_1255P1090155
DSC_1256 DSC_1257 DSC_1258 P1090154  P1090135 P1090136
Les bols, les tambours et les quelques pièces sigillées cuiront mardi pour les essais de nouvelles terres. Surprise, surprise !!
P1090237 P1090221
Pour l’instant j’en suis là pour les préparatifs. Le week end prochain je terminerai le passage des sigillées et la semaine avant les JEMA nous serons en équipe pour tout préparer et installer le four à bois !!!

Quelques images des portes ouvertes de décembre dernier.
Ateliers modelage pour tous
 IMG_5558IMG_5687IMG_5540 IMG_5541 IMG_5543 IMG_5544 IMG_5547 IMG_5549 IMG_5554 IMG_5658 IMG_5661 IMG_5698      

Atelier tournage pour enfants
IMG_5451 IMG_5475 IMG_5490 IMG_5495

Démonstration de tournage
 IMG_5650IMG_5651 DSC_0441 DSC_0471 DSC_0487 DSC_0496 DSC_0511 DSC_0556 DSC_0586 DSC_0611

Atelier de tournage adultes
 IMG_5716IMG_5693IMG_5704IMG_5679 IMG_5746IMG_5714P1010355P1010360 P1010347 P1010349       P1010328P1010361
Cuisson Raku. Les curieux derrière la porte. Cette fois la cuisson Raku aura lieu dans le four à bois “patriotique” avec porte
IMG_5562IMG_5566IMG_5573IMG_5746IMG_5620IMG_5209 IMG_5210 IMG_5219IMG_5589IMG_5614 IMG_5224       IMG_5766IMG_5827 IMG_5787IMG_5905  IMG_5872  IMG_5920 IMG_5985 IMG_5989

Cette année, en plus des activités tournage, modelage, cuissons, l’atelier accueille deux artistes, Sophie Cateau, arthérapeute évolutive et Louisa Vinciarelli qui fabrique des tambours de tradition amérindienne et organise des stages

Site de Louisa http://lestamboursdejadhyane.com/index.html
les tambours de JadhyaneLes tambours de Jadhyane       Les tambours de Jadhyane


làgo4

Site de Sophie https://artherapievolutivedordogne.wordpress.com/quest-ce-que-lart-therapie-evolutive/

Le menu est copieux pour ces trois journées..
Ateliers de démonstration et de pratique de tournage pour adultes et enfants, plusieurs cuissons au bois dont une d’enfumage participative avec les visiteurs, la création d'une fresque commune modelée, des ateliers de peinture avec des argiles de couleur, un atelier de tressage de peaux sur un tambour de terre, des films de potiers autour du monde, une exposition vente de poteries originales de Terre sigillée et Raku.

Sur le lieu il y a plusieurs fours, il y aura une visite par jour avec l'explication de leur fonctionnement et les plans de leur construction seront disponibles sur demande.

Les écoles des villages voisins seront invitées à venir le vendredi
Nous souhaitons permettre à des professionnels de participer aux cuissons, préparation et ainsi découvrir ou appliquer des techniques antiques comme les terres sigillées ou philosophiques comme le Raku. Des explications seront données tout au long des journées.
Accueil du public pendant les trois jours de 10h à 12h et de 14h à 18h.
Nous serons très heureux de vous accueillir

Tous les ateliers sont gratuits.
Les ateliers de tournage et fabrication d'un tambour sont sur inscription à cause du nombre limité de places
Si les personnes qui tournent un bol désirent qu'il soit nettoyé, recouvert de terre sigillée et cuit il sera demandé 5€

Le programme détaillé

Vendredi :
- De 10h à 11h30 : Atelier tournage (tournage d’un bol par les visiteurs adultes
sur inscription, quatre personnes au maximum)
- De 11h à 12h: Atelier terre pour tous, création d'une œuvre commune)
Pause
- De 14h30 à 16h : Atelier terre pour tous (création d’une œuvre commune)
- 15h30 : Visite des fours et explication de leur fonctionnement. Possibilité d'avoir les plans du four à flamme renversée
- 16h : Enfournement des terres sigillées dans le four à bois.Je ne m’en suis jamais servie de cette façon là. Avec Florent nous avions fait une partie avec une porte sur charnières; C’est cette partie que nous allons utiliser samedi 2 avril et nous sortirons une partie des pièces en fusion. L’autre partie, inaccessible, restera dans le four et sera enfumée directement dans le four quand il sera redescendu en température.  
DSC08465DSC08478 DSC08467 DSC08477  DSC08487 -   DSC02790DSC02796DSC02815
De 17h à 18h : Projection d'un film sur l'animation de Daniel de Montmollin, «Le Chaos sensible»
Samedi :
- A 10h : Allumage du four à bois sigillées et Raku et cuisson
- De 10h30 à 11h30: atelier de tournage enfants sur inscription (quatre au maximum)
- De 10h30 à 12h00. Herborisation en forêt et peinture de tableaux individuels avec des argiles naturelles de couleurs différentes avec Sophie Cateau, arthérapeute évolutive de la Chapelle Aubareil. Peinture au doigt, au pinceau, à l'éponge … https://artherapievolutivedordogne.wordpress.com/quest-ce-que-lart-therapie-evolutive/
«Venez découvrir la joie simple de créer avec les couleurs de la terre dans le renouveau du printemps»
- De 14h à 16h : atelier de peinture, tableaux individuels et atelier libre avec barbotines «chemins de terre»
DSC_0322 DSC_0327 DSC_0328DSC_0324 DSC_0331 DSC_0332
Cette fois nous utiliserons des argiles naturelles de toutes les couleurs..
- De 14h30 à 15h00 : Défournement des poteries à chaud dans le four Raku
- De 15h00 à 15h30 : Nettoyage des poteries défournées en commun
- A 15h30, enfumage dans le four des sigillées non défournées en Raku
- De 16h00 à 17h00 : Atelier modelage pour tous (création d’une œuvre commune par les visiteurs)
- De 17h30 à 18h30 : Projection de films de potiers du monde (1001 bols)

Dimanche : Plusieurs ateliers simultanés, vous pouvez choisir, passer du tournage à la création d'un tableau en argiles colorées, du tambour ou de la cuisson à la fresque...

- A 9h30 : Démonstration d'utilisation du tambour par Louisa
lestamboursdejadhyane.com tambour et maillocheP1080954 P1080953P1080955P1080956P1080937 P1080938P1080936
- De 10h à 11h30, atelier de fabrication d'un tambour de tradition amérindienne avec Louisa Vinciarelli. Peau tressée et tendue sur un cercle de terre cuite sigillée. L’utilisation de cercles en terre est une première, Louisa fait des tambours sur cercles de bois mais nous avons imaginé de le faire en terre pour faire un lien avec l’atelier. Affaire à suivre.. :) Première partie du travail. Sur inscription Atelier limité à cinq personnes. http://lestamboursdejadhyane.com
Pour l'atelier des tambours, si les personnes désirent emporter leur tambour il sera demandé 65€ pour le matériel (20€ pour le tambour et 45€ pour la peau et les matériaux de la mailloche)
- De 10h à 11h : Préparation de la terre et démonstration de tournage
- De 11h à 12h30 : Atelier de tournage adultes, quatre personnes au maximum, sur inscription
- De 10h à 12h Ateliers de peinture de terres sur tableau individuel ou atelier de barbotine libre «chemins de terre» avec Sophie Cateau.
Pause
- A 14h30 : Ramassage du bois en forêt pour la cuisson participative d'enfumage.
Cuisson Raku participative. Les visiteurs pourront participer si ils le souhaitent à l'enfumage de bols Raku dans des fûts.
IMG_5810 IMG_5811 IMG_5812 IMG_5821 IMG_5822 IMG_5827 IMG_5898 IMG_5902

Petit à petit tout le monde met la main à la pâte. Cette fois ci, nous allons utiliser des nouvelles recettes pour obtenir des turquoises mats, des blancs satinés, blancs mats…
Bien sûr les recettes seront disponibles :)
IMG_5926 IMG_5938 IMG_5939 IMG_5952 IMG_5978 IMG_5980
C’est la fébrilité au nettoyage. Les yeux brillent autant que les bols.. Les résultats se révèlent très intéressant. Ce genre de cuisson d’enfumage peut être fait par les personnes qui n’ont qu’un four électrique. Les bols ont été cuits après l’émaillage et ont refroidi dans le four. Et nous les avons mis dans le feu. On peut faire ça dans sa cheminée, son poêle à bois… Que du bonheur et de la simplicité !!!
IMG_5625 IMG_5628 IMG_5629 IMG_5632 IMG_5635IMG_5983 IMG_5637 IMG_5638   IMG_5985 IMG_5989 IMG_5990IMG_5992 IMG_5994 IMG_5995
- De 14h à 14h30, fabrication de la mailloche du tambour pour les personnes qui ont participé à l'atelier du matin.
- De 14h30 à 16h. Finitions du tambour
- De 15h à 16h : Atelier de terre pour tous (création d’une œuvre commune par les visiteurs sur le thème du printemps avec des terres de couleurs différentes )
- De 16h à 17h : Nettoyage en commun des bols
- 17h30 : Animation au tambour

Pour vous inscrire aux ateliers tournage, tambours, contactez l’association au 06 85 23 01 52 ou bien envoyer un mail à l’adresse : sofiterre@gmail.com.
Même ceux qui me l’ont dit, je préfère ouvrir maintenant les inscriptions. Trop d’activité et je n’ai pas envie d’oublier quelqu’un.

Toutes les autres animations sont libres et sans inscription préalable.

Pour venir : http://laterreenfeu.fr/contact/ou-nous-trouver/

Le site http://laterreenfeu.fr/portes-ouvertes/jema/
La page avec plein et plein de photos


21 janvier 2016

Cuisson dans le four patriotique

Ben oui !!!
Nous avons utilisé un fût rouge et blanc pour le bas, un fût bleu pour le haut.
Ca nous fait un bon four bien français ahahah
Pas des plus élégant mais bien efficace. Nous nous attacherons à l’esthétique
dans un second temps déjà en utilisant un bidon par four !!

DSC02795DSC02810
DSC02801DSC02814

 


Une fiche précédente a permis de voir la construction de ce four avec le
matériel utilisé. Je vais m’appliquer à décrire l’alandier, l’enfournement et la
cuisson

DSC02692DSC02693
DSC02697DSC02695

 Le trou et la tranchée sont creusés. Nous avons enduit le foyer d’argile
de récupération pour patauger un peu….

DSC02704DSC02780 
Nous avons laissé sécher et fait un feu pour enlever l’humidité
avant de poser le four
DSC02781  DSC02782
La sole et le dessous du four posé sur le foyer

DSC02798DSC02779

Sous la haute surveillance de Biscotte et Casquette 

DSC02768DSC02769

DSC02770DSC02772

DSC02773DSC02757

DSC02760DSC02763

DSC02759DSC02774
  Quelques unes des pièces qui seront enfournées, vases en terre  sigillées,
miniatures, tsatsas du Bouddha de Sarnath, coupelles Raku à recuire…   
DSC02783
DSC02784

DSC02785DSC02787
L’étage du fond est rempli, nous allons poser la plaque du deuxième étage

DSC02788DSC02789

DSC02790DSC02792

DSC02795DSC02796

On commence le feu, on va étanchéifier l’alandier avec de la terre tamisée
 

DSC02797DSC02800

DSC02803DSC02816
A partir de 900° les flammes sortent du tuyau
DSC02820DSC02819
En fin de cuisson, l’alandier et la cheminée sont fermés, Il faudra
attendre demain pour voir les résultats. Le four est monté à 1020°
Deux heures de préchauffage, 4h de cuisson. Nous aurions pu aller plus
vite mais c’était la première cuisson. 

DSC02851DSC02852

DSC02856DSC02857

DSC02862DSC02863

DSC02864DSC02865
La sigillée orange a pris des couleurs céladon avec la réduction
 

DSC02866DSC02868

DSC02869DSC02870

DSC02871DSC02872

DSC02873DSC02874

DSC02877DSC02875

DSC02886DSC02890

DSC02891DSC02892

DSC02894DSC02891

DSC02896DSC02912

Les grosses mémères ont encore besoin d’une cuisson d’enfumage. ces
résultats sont très encourageants. Ce four est transportable dans le coffre
d’une voiture, les cuissons faciles à réaliser en tous lieux. Si on ne peut pas
creuser, l’alandier peut être fait en briques réfractaires ou construit en terre.

La construction de ce four et la cuisson des pièces feront l’objet de stages,
Du 3 au 5 avril 2014, avant et pendant  les journées des Métiers d'Art
Les 19, 22 et 23 juillet. Il fait suite au stage de modelage, polissage et terres sigillées
Chaque stagiaire apporte son bidon et repart avec un four. Sympa, non?
Renseignements sur la page du site
http://laterreenfeu.free.fr/augresdufeu/scf02.htm
Pour tous renseignements vous pouvez m'appeler au 06 85 23 01 52
ou le secrétariat au 07 81 74 38 14

 

21 décembre 2015

Les portes ouvertes des 12 et 13 décembre. Quelques images…

Nous étions huit à préparer l’événement, merci à tous pour ce bon travail d’équipe
Le beau temps était de la partie, youpee !!!
Les tourneurs et tourneuses à l’atelier… Le premier jour on peut encore rentrer à l’atelier…
IMG_8778 IMG_8781 IMG_8782IMG_8783 IMG_8784IMG_8787
IMG_8805IMG_5092IMG_5095IMG_5086IMG_5090 IMG_5093IMG_5094IMG_5091IMG_8813
Tandis que les Zamis rangeaient le bois des cuissons

 IMG_5089IMG_5098 IMG_5097IMG_5088
Deuxième jour de tournage, Y’A DES POTS PARTOUT !!!!
IMG_5111IMG_5119 IMG_5116IMG_5117  IMG_5121IMG_5122 IMG_5123IMG_5124
Le troisième jour, tournassage
IMG_5126IMG_5127 IMG_5134 IMG_5129IMG_5130 IMG_5131IMG_5132  IMG_5138IMG_5151 IMG_5152 IMG_5153 IMG_5155 IMG_5156
Pour le coup, on n’a pas bien géré le temps; Deux jours de tournage pour une journée de tournassage, on aurait dû faire l’inverse. J’ai mis quatre jours à tout terminer.
IMG_5153IMG_5161 IMG_5165IMG_5166 IMG_5167IMG_5168 IMG_5169IMG_5170 IMG_5171IMG_5173
J’avais tourné une centaine de pièces Raku et sigillées et une quarantaine de plats à four et saladiers.. Ca a mis du temps
à sécher, le poêle a bien ronflé !!!
 
IMG_5178IMG_5179 IMG_5180IMG_5181 IMG_5182IMG_5184 IMG_5185IMG_5186 IMG_5188IMG_5189 IMG_5190IMG_5191  IMG_5194IMG_5199IMG_5193IMG_5198 
J’ai sigillé quelques pièces pour le plaisir et ai réussi à tout mettre.
243 poteries !!!! Ca fera deux fours d‘émail et un four de Raku.
IMG_5206 IMG_5207 IMG_5208 IMG_5209 IMG_5210 IMG_5218 IMG_5219 IMG_5224 IMG_5230 IMG_5232
Je n’ai bien sûr pas pu m’empêcher d’ouvrir le four pour faire quelques
enfumages… Toujours aussi belles ces sigillées !! PTE de Céraquitaine
IMG_5234 IMG_5236  IMG_5241IMG_5244 IMG_5242IMG_5238 IMG_5245IMG_5246 IMG_5247IMG_5248 IMG_5263IMG_5267 IMG_5273IMG_5279 IMG_5293IMG_5295 IMG_5296IMG_5300 IMG_5302IMG_5304 IMG_5317IMG_5329 IMG_5331IMG_5333IMG_5299IMG_5332 
Mercredi tôt, Mimi est venu m’aider, nous avons
défourné, nettoyé les pièces une par une pour éviter les poussières qui peuvent décoller l’émail, passé la cire sous les pots pour avoir moins de nettoyage, préparé les glaçures, émaillé deux fois chaque pièce, nettoyé chaque pièce, passé un voile de couverte transparente sur toutes les poteries pour aider à faire fondre, enfourné…Quelle journée !!! Efficaces les potiers !!! On était bien contents le soir, avec le sentiment d’avoir bien travaillé tout en étant détendus, on a passé la journée en musique, cool journée !!! Le lendemain, jeudi, cuisson !!!
IMG_5334IMG_5335
Le soir j’ai émaillé une trentaine de biscuits d’assiettes pour que le four suivant soit rempli. Tout ne rentrait pas dans le premier mais le second n’aurait pas été assez plein.
IMG_5372IMG_5378 IMG_5395IMG_5397 IMG_5401IMG_5403 IMG_5404IMG_5405IMG_5410 IMG_5406IMG_5412  IMG_5408IMG_5413 IMG_5407IMG_5414IMG_5339 IMG_5341 IMG_5342 IMG_5343
Jeudi cuisson de l’émail, émaillage avec Berlande et Michel des bols Raku.
Guillaume et >Sophie installent les carreaux des dernières portes ouvertes de l’atelier sur les murs des abris à four et de l’atelier d’extérieur. C’est l’anniversaire de Claude et Mimi !!!
Vendredi matin, c’est Noël !! on défourne les cadeaux !!! tout a bien cuit !!
Enfournement à nouveau dans la foulée et deuxième cuisson d’émail
L’expo et l’atelier sont fin prêts pour accueillir les visiteurs samedi et dimanche
IMG_5415IMG_5416 IMG_5417IMG_5420 IMG_5422IMG_5430 IMG_5433IMG_5451 IMG_5453IMG_5454 IMG_5458IMG_5475 IMG_5477IMG_5478 IMG_5482IMG_5485 IMG_5487IMG_5490  IMG_5495IMG_5499 IMG_5503IMG_5510 IMG_5512IMG_5513 IMG_5514IMG_5515 IMG_5516IMG_5517 IMG_5518IMG_5519 IMG_5520IMG_5521 IMG_5524IMG_5526 IMG_5527IMG_5529
Samedi à la première heure on défourne les pièces qui oint cuit la veille. Les résultats sont beaux, la réduction a créé de jolis effets avec l’oxyde de cuivre
Nous avons enfourné dans la foulée les bols Raku pour la cuisson de l’après midi.
Puis les enfants ont tourné le matin et tous ont pu faire un carreau pour les fresques l’après midi
IMG_5533IMG_5534 IMG_5541IMG_5544 IMG_5557IMG_5558 IMG_5561IMG_5542
Vin chaud, thé et pâtisseries ont régalé les visiteurs
IMG_5562IMG_5565 IMG_5567IMG_5568 IMG_5569IMG_5577 IMG_5579IMG_5580 IMG_5591IMG_5600 IMG_5603IMG_5604 IMG_5612IMG_5614 IMG_5617IMG_5620 IMG_5624IMG_5625 IMG_5628IMG_5631  IMG_5637IMG_5638IMG_5635IMG_5641
Le moment du défournement Raku arrive, les curieux se pressent derrière la porte pour le spectacle. nous ferons trois groupe de spectacle. Puis c’est l’enfumage et personne ne résiste à l’envie de découvrir les résultats sous les cendres. Puis nous nous retrouvons avec une boisson chaude à l’atelier pour regarder les deux films magnifiques de Frère Daniel de Montmollin “Le Chaos sensible” sur la relation à la terre et le feu
IMG_5647IMG_5650 IMG_5655IMG_5656 IMG_5657IMG_5658 IMG_5660IMG_5661  IMG_5663IMG_5664 IMG_5673IMG_5670 IMG_5669IMG_5662   IMG_5679IMG_5680 IMG_5682IMG_5684 IMG_5687IMG_5698IMG_5720IMG_5693  IMG_5702IMG_5704 IMG_5705IMG_5706 IMG_5707IMG_5709 IMG_5716IMG_5717  IMG_5722IMG_5724 IMG_5731IMG_5735 IMG_5739IMG_5746
Dimanche matin, démonstration de tournage, puis atelier de tournage pour adultes pendant que Michel propose un atelier de modelage pour tous
Tous les amateurs au tour réussissent un joli bol et j’ai pratiquement les mains propres !!! En prenant le temps, en se concentrant, en prenant bien ses appuis et en terminant chacune des phases successives de tournage, le résultat escompté arrive.
IMG_5809IMG_5810 IMG_5811IMG_5749 IMG_5750IMG_5752IMG_5751IMG_5755 IMG_5757IMG_5766 IMG_5758IMG_5759IMG_5761 IMG_5762IMG_5765IMG_5768 IMG_5775IMG_5777 IMG_5778IMG_5784 IMG_5786IMG_5787 IMG_5789IMG_5793 IMG_5795IMG_5798 IMG_5800IMG_5805 IMG_5807IMG_5812
Dimanche en début d’après midi, c’est la cuisson d’enfumage participative. On va chercher le bois dans la forêt accompagnés de Casquette et Biscotte ravis d’avoir de la visite dans le bois, puis on remplit les fûts avec des brindilles, les pièces, copeaux, papier, bois un peu plus gros. C’est humide, ça a un peu de mal à prendre mais ça n’en n’est que plus amusant. Les visiteurs s’occupent de l’entretien du feu.
IMG_5814IMG_5816 IMG_5819IMG_5821 IMG_5825IMG_5827 IMG_5831IMG_5839 IMG_5841IMG_5851 IMG_5868IMG_5881 IMG_5873IMG_5874  IMG_5883IMG_5898 IMG_5891IMG_5892  IMG_5902IMG_5905 IMG_5914 IMG_5920IMG_5921IMG_5924IMG_5929 IMG_5926 IMG_5938IMG_5917IMG_5939 IMG_5952IMG_5953 IMG_5958IMG_5972IMG_5983IMG_5974IMG_5978IMG_5985 IMG_5984IMG_5987IMG_5991IMG_5988IMG_5989IMG_5990IMG_5993IMG_5994IMG_5997IMG_5998
Pendant que les bols chauffent dans le feu, nous apportons le vin chaud, les délicieuses pâtisseries apportées par Liliane, le thé et nous entretenons tranquillement le feu et faisons connaissance. Au bout de une heure et demie, nous commençons à sortir les bols du feu et a les enfumer dans les copeaux. Tout d’abord Michel et moi, puis personne ne résiste à l’envie d’aller à la pêche au trésor dans les cendres et le feu. Puis à découvrir sous le carbone les magnifiques traces du feu

Un grand merci à tous, bénévoles, visiteurs sans qui le partage ne pourrait pas avoir lieu et à cet endroit magnifique et au temps radieux de ces trois journées…
Beaucoup de joie, de belles rencontres, bientôt les prochaines portes ouvertes les 1er, 2 et 3 avril pour les Journées Européennes des Métiers d’Art.

Bien sûr les préparations se feront en amont, en février, mars.
Les personnes qui souhaitent participer aux préparatifs doivent m’envoyer un mail à sofiterre@gmail.com. Ceux qui veulent participer aux préparations céramiques doivent s’engager sur plusieurs jours d’affilée par journées complètes. Le travail de chacun doit être terminé, par exemple les tourneurs doivent avoir tournassé et nettoyé leurs pièces. nous nous organiserons pour cela.
Pour les personnes qui souhaitent aider pour les préparatifs de l’atelier, c’est tout à fait possible par journée. Envoyez moi un mail pour que je puisse envoyer à ceux qui ne peuvent pas venir aux réunions de préparation de recevoir l’ordre du jour et le compte rendu.

Vous pouvez visiter le site http://laterreenfeu.fr et

La Page

Pour me contacter 0685230152

L’adresse de l’atelier :
La Terre en Feu
Les Faux
24290 Valojoulx

09 novembre 2015

Préparation journées portes ouvertes 12 et 13 décembre. Lettre ouverte

Bonjour à toutes et tous

Veuillez m'excuser pour ceux qui la recevront deux fois, certains sont abonnés à la newsletter, d'autres aux messages, bref, comme c'est une lettre ouverte, j'ai préféré que tout le monde soit averti

Chaque année l'association organise des journées portes ouvertes en décembre avec des ateliers, tournage, modelage, cuissons, démonstrations, films, goûter, rencontres, diaporama du voyage en Chine…..?
L'atelier a aussi des pièces en vente ce qui permet de faire des cadeaux et de soutenir l'association

Ce sont des rencontres bien sympathiques régulières, occasion de partager la terre et le feu

Cette année, nous aimerions préparer ensemble ces journées.
Qui a envie de quoi ?
Qui peut être là ? Quand ?
Qui propose quoi ?
Quelles animations? Pour ma part, je propose des ateliers de tournage gratuits sur inscription
Les préparatifs ?
En bref, on fait quoi ?

P1010317P1010320P1010356P1010331P1010362P1010349P1010365P1010363P1010370P1010371P1010372P1010369

Photos des ateliers gratuits de tournage et de modelage pendant les journées portes ouvertes. Que des débutants !! voyez comme ils sont fiers !! Et je ne touche pratiquement pas à la terre. Beaucoup de concentration et de confiance, bravo !!

 

La date de ces journées est fixée au week end des 12 et 13 décembre

 

Je propose une

réunion préparatoire mercredi 18 novembre à 17h30.

Nous serons en plein stage Raku, si vous avez envie de venir un peu avant pour voir le défournement ou les résultats vous êtes les bienvenus

 

J'invite ceux qui ne peuvent pas venir à cette réunion à m'envoyer un mail avec des

idées, à me signaler ou non leur présence et à ceux qui peuvent venir à la réunion

de me le dire aussi :) Il faut préparer le thé et les gâteaux !!!

sophie@laterreenfeu.com , mon téléphone 0685230152

Toutes les bonnes volontés et idées sont les bienvenues

En projet, l'assemblée générale de l'association avec une rencontre entre adhérents. Animation autour d'un feu? Affaire à suivre

Projet de journées en 2016 pour les adhérents de l'association, construction d'un four en terre expérimental à haute température maintenant que l'abri est là !!! Je suis en train d'étudier le plan

Un four à bois à haute température sera construit en 2016 si tout va bien !!! nous en étudions le type. Je le souhaite de moyenne capacité, un mètre cube maximum, de faible consommation et non polluant. Le cahier des charges est posé, première étape et je sais qui va le construire. Des amis de longue date de confiance. Le reste va suivre tranquillement....

 

A bientôt, merci de votre intérêt aux activités de l'association

Calendrier des prochaines formations - La Terre en Feu

Prochaine formation : Décoration céramique du 19 au 29 janvier 2016. J'ai une pièce, qu'est ce que j'en fais? Décoration aux engobes avec de nombreuses techniques de décoration, mise en place d'un décor, comment aller plus loin dnas le décor pour mettre la pièce en valeur, émaillage, cuissons

 

Formation professionnelle Décoration Céramique

Ce stage fait partie d'un cycle de formation d'une année pour acquérir les compétences du métier de créateur animateur en poterie: A l'intérieur de ce cycle, vous pouvez participer à : - Un ou plusieurs modules de 30 ou 60 heures pour acquérir l'autonomie dans la technique recherchée sophie@laterreenfeu.com - La formation complète et variée est répartie sur plusieurs mois par modules de 30 ou 60 heures qui ont lieu du mardi au vendredi à raison de 30 heures par semaine.

http://www.laterreenfeu.com

11 juillet 2015

Déroulement de la fabrication d’une pièce tournée

Les différentes étapes de fabrication de vases à couvercles

C’est intéressant de suivre une logique dans les différentes étapes de la fabrication et de ne pas commencer trop de pièces à la fois quand on est débutant. Peser les boules permet de s’exercer au geste et de voir rapidement ses progrès. Si on fait des poids différents, des formes différentes sans avoir stabilisé les premiers gestes du bol ou du cylindre on va avoir plein de difficultés partout, on ne sera pas satisfait du résultat. Si on prévoit de faire une forme et on la fait régulièrement toujours avec le même poids de terre, par exemple 450 gr pour un bol, on va s’habituer aux gestes successifs. Après, on peut varier les poids avec la même forme. C’est bon de faire des exercices si on veut faire des progrès.

P1040438 P1040439 P1040440 P1040405

D’abord, le battage de la terre, la pesée des boules

  P1040447 P1040449 P1040450 P1040452 P1040456

Le tournage sur rondeaux de plâtre

 

 

P1040413 P1040407P1040411

C’est un exemple de couvercle qui rentre à l’intérieur du vase. Il faut donc prendre le diamètre extérieur du vase et évaluer l’épaisseur de la paroi pour faire la partie qui rentre dans le col. Bien sûr; l’ajustage se fait lors du tournassage

 

 

 

 

Etape suivante, on décolle les vases des rondeaux lorsqu’ils ont raffermi

P1040416  P1040418 P1040419 P1040417

Les vases sont retournés pour que le fond sèche et pas le col qui doit rester à la même consistance que le couvercle pour que l’un ne diminue pas de volume avant l’autre. C’est un des points très importants de 'l’ajustage, toujours faire attention au degré de séchage des deux parties

P1040427 P1040428 P1040429 P1040431 P1040432 P1040434

Quand on tournasse le couvercle, on fait attention que la partie plate qui repose sur le haut du col soit bien plate et forme un angle droit avec la partie qui rentre pour un ajustement impeccable

P1040416 P1040421

Tournassage des vases, avant, après…

 P1040435 P1040437

Les vases sont en train de sécher, après demain ils recevront les engobes et cuiront en début de semaine prochaine pour le biscuit. Ils recevront une couverte transparente et cuiront une deuxième fois pour la glaçure

 

Les 30 et 31 mai,

journées portes ouvertes dans le cadre de Ballade en Terre d’Artiste

 

Cuisson au bois, ateliers gratuit modelage, travail en commun sur une fresque, tournage, démonstration tournage, films de Daniel de Montmollin sur l’animation terre et cuissons artisanales en animation, cuisson d’enfumage

Pour voir le programme complet http://laterreenfeu.fr/ballade-en-terres-dartiste/

La page

10 mars 2015

Module technique de poterie africaine en avril et cuisson en août

atelier 018atelier 026atelier 039atelier 048atelier 051atelier 054atelier 078atelier 085atelier 083atelier 089

Je suis en train de mettre les programmes à jour pour les prochaines formations.

Le module de terres sigillées est plein depuis longtemps. Il aura lieu en mars
En juillet et en août il y aura deux stages, l'un de terres sigillées avec spécificité de décors, pose, et une cuisson au bois et un autre terres sigillées avec trois cuissons différentes.

Les dates sont à jour pour tous les programmes de l'été, j'ai encore quelques photos à mettre mais tous les renseignements sont ok

Le prochain module sera le
Façonnage de grosses poteries comme les potières africaines, polissage d'engobes et ocres.

Du 14 au 17 avril (30 heures)
Lien vers le site pour tous les renseignements 

Modelage, Polissage, décoration aux engobes.
Les matériaux de base
Les différentes terres chamottées, les règles à respecter.
Les engobes et les ocres.
Coloration d’un engobe à l’aide d’ocres naturels.

Quatre jours de façonnage de grosses poteries estampées sur une forme
puis terminées avec la technique du colombin comme le pratiquent
les potières africaines, polissage au galet, passage d’engobes
puis polissage à nouveau.

Création d'une coupelle par estampage sur forme convexe. Pascale monte plusieurs colombins avant de les lisser pour les faire adhérer entre eux et à la base du vase. Voici une coupelle après polissage à la cuillère.P1030906




 P1030914 P1030923 P1030926
 



P1030952 P1040007 P1040021 P1040040








P1040069 P1040073 P1040098P1040048







P1040049 Cette coupelle a été décorée avec la technique de la gravure, appelé aussi sgraffite. Saboune prépare sa base pour accueillir les colombins qui serviront à faire la partie supérieure du vase.







 Pascal a utilisé un petit outil en bois pour pousser la terre de l'intérieur vers l'extérieur et ainsi créer du relief sur son vase. Saboune utilise une petite planche en contreplaqué pour que les bords de son col soient au même niveau.
Vase façonné à la technique du colombin sur une base estampée.




Sophie pousse la terre de l'intérieur vers l'extérieur pour affiner la pièce et donner la forme désirée. Voici un gros vase réalisé et décoré à la façon africaine.  Voici le vase de Sophie fraichement décoré!
  Voici le beau vase de Saboune en cours de polissage.          


















C'est une technique utilisée par les potières du Mali. Le bas des pièces est
estampé sur un gros cul rond de poterie. Une fois la terre raffermie, on continue la poterie avec de gros colombins, on finit la forme avec un colombin de finition. La pièce est ensuite polie avec des pierres, des manches de cuiller. Les décors sont peints aux engobes et les pièces polies à nouveau En polissant la terre, on écrase les lamelles de sa structure et en la fermant ainsi, on réduit les risques de porosité. Le carbone, les cendres de la cuisson au bois contribuent à la fermeture des pores de la terre. Les élèves emportent leurs pièces crues ou peuvent participer à la cuisson africaine qui aura lieu en août pendant la semaine de terres sigillées et cuisson
043 (2) 038 (2) 035 (2)033 (2)025 (3)029 (3)018 (3)







016 (3)037 (2) 036 (2) 024 (2)
















Le 5 août pendant la formation terres sigillées spécifique
cuissons et enfumages, la cuisson africaine

Une journée de cuisson africaine

Collecte des matériaux de cuisson, installation du foyer et des pièces, du cercle de préchauffage. Préchauffage des pièces et cuisson Enfumages en sortie de feu
atelier 003 atelier 004 atelier 005 atelier 006 atelier 007 atelier 018 atelier 019 atelier 026 atelier 028 atelier 030 atelier 031 atelier 035 atelier 038 atelier 039 atelier 044 atelier 045 atelier 048 atelier 050 atelier 053 atelier 054 atelier 057 atelier 063 atelier 064 atelier 065 atelier 078 atelier 088 atelier 097 atelier 098

Tarifs

Le coût de la semaine de formation de façonnage (30heures) s’élève à : 490€ (adh), 520€ (non adh)
Le coût de la cuisson africaine est de 150€ (adhérents) et de 170€ (non adhérents) Elle aura lieu le 5 août
L'adhésion pour une année est de 40€
Dans le cas d’une prise en charge par l’employeur ou l’Etat, nous consulter pour faire un dossier.
Pour qu'une inscription soit enregistrée, un acompte de 150 € est demandé à l'ordre de "Au grès du feu" pour le façonnage et 50€ pour la cuisson.

Pour voir la PAGE
Pour voir le SITE


Pour me joindre 0685230152
sofiterre@gmail.com